X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Mon programme post-césarienne : le choix de la lingerie

Par Karima Peyronie
Mon programme post-césarienne : le choix de la lingerie

Même si le taux de césarienne ne cesse d’augmenter, elle n’en reste pas moins un acte chirurgical invasif qui demande certains soins les semaines qui suivent. Le choix de la lingerie est alors une décision cruciale qui peut aussi favoriser un mieux-être de cette zone fragilisée. Voici mes produits coup de cœur testés et approuvés, mais aussi un programme unique proposé par l’équipe de Mum-to-be Party pour permettre aux jeunes mamans césarisées de se sentir mieux !

La lingerie pour jeunes mamans

La première appréhension après une césarienne (outre la douleur) est de sélectionner ses vêtements et plus particulièrement sa lingerie. C’est quand même une zone ultrasensible qui pourtant devra être recouverte dès les premiers jours. Mettre une culotte sur une plaie n’est pas toujours évident… Alors bien sûr vous ne sortirez pas votre body sexy les semaines qui suivront la césarienne, mettez-le de côté pour le moment, mais vous n’êtes pas obligée de vous résigner à porter des slips jetables non plus ! Côté glamour on repassera hein…

Pour ma part les deux premiers jours, j’ai tout de même préféré les culottes fournies par la clinique, vous savez ces magnifiques shorty en filet qui ressemblent à de gros filet de pêche. Je vous l’accorde ce n’est pas le top du look, mais ça peut-être pratique surtout pour soutenir les grosses protections féminines qui sont indispensables… Après une césarienne les saignements sont assez importants car vous n’expulsez pas ces caillots naturellement pendant l’accouchement. Donc pas de panique si vous saignez beaucoup… Bref, revenons donc à notre lingerie de toute jeune maman.

Si vous avez peur aussi de faire pression sur le gros pansement qui recouvre la plaie, prévoyez alors de la lingerie large, élastique et en coton. L’essentiel étant le confort pour les premiers jours.

Dans la tradition africaine pourtant il est recommandé de se bander le ventre tout de suite après l’accouchement pour faciliter la remise en place des organes et donc un retour au ventre plat plus rapidement. J’ai eu beau essayer pour mes deux césariennes, je n’y suis pas arrivée les premiers jours, la zone était beaucoup trop sensible et douloureuse pour que j’y mette quoique ce soit.

De retour à la maison en revanche, dès que la cicatrice me tirait moins, j’ai tout de suite adopté la lingerie spécifique post césarienne qui allait m’aider non seulement à une meilleure cicatrisation mais aussi m’apporter un effet gainant non négligeable. Pour mon premier accouchement je n’avais pas eu la chance de connaitre ces produits, et c’est vrai que j’ai mis beaucoup plus de temps à perdre mon ventre. Car il faut aussi dire que le bidon post-accouchement est beaucoup plus long à perdre après une césarienne que par voie basse. Alors ne perdez pas patience les filles, et munissez-vous des meilleurs produits qui vous aideront à mieux supporter votre état.

Trois produits venant de marques expertes américaines seront alors vos meilleurs alliés du moment, dont voici les différences clés :

 Culotte basse cicatrisante post césarienne C-PantyCulotte haute cicatrisante post césarienne C-PantyCulotte haute gainante post césarienne C-Section Belly BanditCeinture abdominale post accouchement Belly Bandit
Favorise la cicatrisation++++++++++  
Protège et soulage la cicatrice++++++++++++++
Gaine le ventre +++++++++
Maintient le dos et les organes +++++++++
Offre confort et esthétisme ++++++++ 
Fréquence d’utilisationToute la journée et même pendant la nuitToute la journée et même pendant la nuitToute la journéeQuelques heures par jour
Durée d’utilisationJusqu’à 1 an (- processus de cicatrisation)Jusqu’à 1 an (- processus de cicatrisation)8 à 12 semaines, voir plus selon le besoin6 à 8 semaines, le plus rapidement possible après l’accouchement pour optimiser le résultat

©mumtobeparty

C-panty : la culotte cicatrisante premium de tous les jours

Les deux premiers jours j’ai donc porté la culotte filet. Puis durant une semaine des culottes en coton. Sitôt rentrée à la maison, j’ai préféré la culotte c-panty. Ce produit inédit en France est un concentré de technologie super bien pensé pour le bien-être des jeunes mamans césarisées et pour cause…

C-Panty-culotte-haute-cicatrisante-cesarienne

Il s’agit d’une culotte en fibre extensible et sans couture, donc pas de problème pour s’adapter à l’embonpoint post-grossesse. Sur le devant de la culotte, il y a une petite bande en silicone qui tombe pile au niveau de la cicatrice. Cette petite bande va d’abord permettre un confort sur toute la ligne (peu importe que vous ayez eu des fils ou agrafes) en la protégeant des frottements du pantalon. Le double bénéfice de cette bande est qu’elle permet aussi de stimuler la cicatrisation grâce à ses propriétés. Le collagène permet de rebooster le renouvellement cellulaire et donc de diminuer les boursouflures et rougeurs. De façon très impressionnante, ma sage-femme était épatée par la qualité de ma suture dès ses premières visites à la maison à J+7. Ce premier soin est d’autant plus intéressant qu’il permet de ne pas trop « toucher » la cicatrice, et de la laisser naturellement se résorber. C’est vrai que j’avais beaucoup de mal à la masser les premiers jours, tant que j’avais les fils. J’avais ainsi l’impression de la soigner sans la toucher. La culotte cicatrisante post-césarienne C Panty existe en version culotte basse ou culotte haute. La culotte haute est intéressante car elle permet aussi un gainage abdominale au passage. Le mieux étant d’alterner la haute et la basse selon les vêtements que l’on porte. Le « sans couture » assure une certaine discrétion que j’apprécie aussi. Pour un usage quotidien, le c-panty est une excellent compromis d’une lingerie jolie et utile.

Le petit plus : le tissu épais qui suit le mouvement du corps permet aussi de bien « faire tenir » ses protections hygiéniques. D’autant plus que les grosses serviettes fournies à la maternité ne possèdent pas d’autocollants latéraux et doivent être maintenus efficacement pour éviter les fuites.

mtbp-27-juin-2017-36 copie
C-Panty
Culotte haute cicatrisante post césarienne noire
41,95
C-Panty
Culotte haute cicatrisante post césarienne nude
41,95
C-Panty
Culotte basse cicatrisante post césarienne noire
39,95
C-Panty
Culotte basse cicatrisante post césarienne nude
39,95
C-Panty
Duopack post césarienne nude et noire
74,90
C-Panty
Starter kit post césarienne nude
79,90

La culotte haute gainante C-Section Belly Bandit : pour un bandage en liberté

Après ma première césarienne, j’avais décidé de laisser à l’air libre ma cicatrice. J’avais terriblement mal et cette zone était devenue tellement douloureuse que je n’osais rien mettre dessus. Avec le recul je me dis que j’aurai dû forcer un peu plus les choses, pour peut être perdre plus facilement mes bourrelets récalcitrants qui ont mis beaucoup de temps à partir, malgré ma perte de poids. C’est pourquoi je n’ai pas hésité pour ma seconde césarienne est j’ai vraiment senti la différence.

BELLY BANDIT-CSection-Undies_Black_open_face_2400X3680

Cette culotte gainante post césarienne C-Section se rapproche du bandage à l’africaine dans sa version plus soft. Il s’agit donc d’une culotte haute au tissu souple qui s’agrafe au niveau du ventre. Le maintien est très efficace sur la sangle abdominale jusqu’au-dessous des bourrelets de sous le soutien-gorge: le ventre est aplati par la pression de la culotte, sans être douloureux puisque la matière est extensible. Dès la première semaine, j’ai pu utiliser cette gaine, qui a vraiment soulagé les douleurs de tiraillements en maintenant les tissus. Je la porte par-dessus une culotte (pourquoi pas la c-panty) pour un travail plus en profondeur : la pression de la gaine favorise la remise en place des organes tout en maintenant le dos. Le fait de me tenir plus droite aide aussi à une remise en forme plus rapide. Puisqu’en étant césarisée on a souvent tendance à adopter des mauvaises postures pour ne pas tirer sur la cicatrice, ce qui augmente encore davantage les douleurs dorsales.

Mieux vaut l’utiliser alors assez rapidement jusqu’à au moins les trois premiers mois après l’accouchement pour une efficacité optimale.

Le petit plus : le côté gainant est très bénéfique aussi pour la reprise de la confiance en soi. Pour mieux accepter ma nouvelle silhouette et faire dégonfler mon ventre (en tout cas esthétiquement), j’ai aimé porter cette culotte. Le syndrome du ventre vide est assez traumatisant pour une jeune maman pour qu’en plus elle continue d’avoir le gros bidon de la femme enceinte… sans rien dedans. Je n’avais pas envie qu’on me laisse à nouveau la place dans le métro et que je doive dire : « non non ça va je ne suis plus enceinte ! »

La gaine comprime assez le ventre pour effacer les rondeurs localisées au milieu mais aussi autour de la taille et jusqu’en haut du dos. J’ai pu remettre des pantalons très vite grâce à la gaine qui m’a fait gagner jusqu’à près d’une taille !

Belly Bandit
Culotte gainante post césarienne C-Section
83,95
Culotte haute gainante post cesarienne C-section
Belly Bandit
Culotte gainante post césarienne C-section
83,95

La ceinture abdominale post accouchement Belly Bandit : le bandage serré

C’est LE produit chouchou des jeunes mamans ! Le concept même de la ceinture est d’ailleurs très tendance auprès de toutes celles qui sont dans une démarche d’amincissement, qu’elles aient accouché par voie basse ou césarienne.

BELLY BANDIT Original Beige face

Finalement rien de révolutionnaire, on reprend la méthode ancestrale du corset dans sa version moins torturante. La compression de cette ceinture est d’ailleurs tellement importante qu’elle favorise plus rapidement le replacement des organes. Un processus qui peut être long et douloureux (les fameuses tranchées) pour un accouchement par césarienne. Il est vrai que lors d’une voie basse, le simple fait de pousser permet déjà d’initier la redescente des organes. Dans un accouchement par césarienne non seulement c’est plus long mais en plus l’air qui est rentré durant l’opération chirurgicale fait gonfler encore plus le ventre. Pour chasser cet air, vous avez les massages… mais sur votre cicatrice encore fragile vous risquez de la ré-ouvrir. La compression de la ceinture est alors idéale car elle permet un massage diffus et continu de toute la zone. Le dégonflement est effectif dès les premiers jours d’utilisation. Pour que ça soit vraiment efficace il ne faut pas hésiter à la porter le plus rapidement possible après l’accouchement. D’ailleurs la compression est tellement importante qu’elle peut être inconfortable surtout en position assise. Il est recommandé alors de l’utiliser seulement quelques heures par jour.

A chaque fois que je la retirais, je basculais ensuite sur la culotte haute C-section, qui était plus confortable. Les deux se complémentent très bien pour un traitement de fond autour du gainage immédiat post-césarienne.

Le petit plus : la ceinture abdominale Belly Bandit est assez large par la longueur pour lisser à la fois le haut du ventre jusque sur les côtes et le début des hanches. Ce gainage est parfait pour harmoniser la silhouette et m’a permis de mettre des hauts plus près du corps sans avoir honte de débordement de bourrelets disgracieux. J’ai aussi adoré le fait que la ceinture suive l’évolution de mon dégonflement, sans avoir eu besoin de changer la taille. Si au début j’ai eu un peu de mal à la fermer (puisqu’il est recommandé de la porter dès l’accouchement quand la peau est encore assouplie), au fur et à mesure de son utilisation j’étais plus à l’aise et je pouvais ajuster la taille.

Belly Bandit
Ceinture abdominale Bambou Noire
89,95
Belly Bandit
Ceinture abdominale Bambou Nude
89,95

En résumé, cette lingerie post-césarienne se porte chacune en complément, chacune apportant une fonctionnalité intéressante et efficace sur le dégonflement du ventre, le replacement progressif des organes et le maintien dorsal. J’adore l’idée de pouvoir alterner ces sous-vêtements non seulement pour leur propre spécificité mais aussi leur côté esthétique. Cette lingerie est fonctionnelle et jolie, loin des culotte de grand-mère qui peuvent plomber le moral surtout quand on a du mal à se supporter devant le miroir. Les matières sont confortables et agréables, donc aucune contre-indication sur la cicatrice même si les fils ou agrafes n’ont pas encore été retirés. D’excellents investissements à s’offrir ou à offrir pour les copines césarisées !

Chaque sous-vêtement présente des spécificités et peuvent même s’accorder ensemble pour maximiser cicatrisation, confort et gainage. C’est pourquoi nous avons développé un programme sur-mesure sur la base de notre sélection de produits testés et approuvés, distribués en exclusivité sur notre Boutique.

Mon programme post césarienne

Quoi ? Quand ?
Culotte basse ou haute cicatrisante C-Panty    + Ceinture abdominale Belly Bandit Pendant quelques heures, idéalement debout (balade…)
Culotte haute gainante C-Section Belly Bandit   ou  Culotte haute cicatrisante C-Panty en alternance Toute la journée ou en soirée, selon les tenues et le besoin de maintien
Culotte basse cicatrisante C-PantyLe jour et/ou la nuit

©mumtobeparty

Voilà les Mums, il n’y a plus qu’à faire votre choix ! N’hésitez pas à vous balader sur les fiches-produits de chaque accessoires, d’autres avis ont été laissés par nos M2b Testeuses !

Crédit photo : Candice Henin Photographie

Tags

Partager

3 Commentaires

  1. Bonjour,
    Cela fait 2ans que j’ai eu ma 2eme césarienne, j’avais acheter la culotte cicatrisante qui est vraiment très bien. Jme pose la question de savoir si c’est trop tard d’acheter la ceinture abdominale maintenant. Pouvez vous me donner votre avis ? Merci bien,
    Lise

    Lise
  2. Bonjour ! L’article dit qu’on peut porter les culottes hautes et basses la culotte gainante et même la ceinture belly bandit au bout de très peu de temps (une semaine après cesarienne ) alors que partout je lis qu’il faut attendre 2/3 semaines?! Même sur votre site… du coup je suis un peu perdue ?!

    Camille
  3. Bonjour Camille, en cas de césarienne, nous recommandons une utilisation des culottes/ceintures C Panty et Belly Bandit dès que la cicatrice est bien refermée. Le processus de cicatrisation étant propre à chacune, une moyenne de 10 à 15 jours est observée post accouchement. Dans le cas de Karima, ce fut une semaine, pour d’autres ce sera plus long. Fiez-vous à votre cicatrice avant d’utiliser les produits et aux recommandations éventuelles de votre médecin.

    Christel

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi