X
Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Comment faire accepter le biberon à un bébé allaité ?

Par Isabelle
Comment faire accepter le biberon à un bébé allaité ?

Vous reprenez le travail, bébé entre à la crèche ou chez la nounou et vous souhaitez poursuivre votre allaitement tout en remplaçant quelques tétées par un biberon ? Découvrez comment introduire progressivement le biberon pendant votre allaitement. Témoignages de mamans allaitantes et conseils avec la complicité de la marque MAM Baby sur le passage à l’allaitement mixte et le choix du biberon et de la tétine.

Vous reprenez le travail et souhaitez continuer d’allaiter, mais vous avez peur que bébé refuse le biberon et ne veuille que téter ? Pas de panique, il y a une solution ! Nous vous guidons sur le choix et la manière de donner le biberon,  ainsi que sur les autres bons réflexes dans cette transition. Laissez-vous réconforter par les témoignages de Kelly et Ayline, Ambassadrices des campagnes #YesMAMyoucan et #mapremieresortiesansbebe réalisées sur instagram par MAM Baby.

Bon à savoir quand on souhaite passer à l’allaitement mixte

Votre décision est prise : à l’aube de reprendre le travail, vous souhaitez introduire le biberon en remplacement de certaines tétées. Si vous souhaitez passer de l’allaitement exclusif (recommandé par l’OMS jusqu’aux 6 mois minimum de l’enfant) à l’allaitement mixte et continuer d’allaiter au sein sur le moyen à long terme, il vous faudra absolument booster votre lactation et tirer votre lait en complément des tétées que vous maintiendrez. Ainsi, malgré l’absence et la réduction des tétées, votre production de lait sera assurée grâce à cette stimulation régulière et vous ferez en outre un stock permettant, si vous le souhaitez, de donner des biberons de votre propre lait.

Si la reprise du travail intervient en général à la fin du congé maternité, certaines femmes doivent reprendre plus tôt leur activité professionnelle et peuvent décider d’introduire encore plus tôt le biberon. Il est important de noter alors le suivant :

  • Il est recommandé de ne pas débuter l’allaitement mixte avant au moins les un mois de bébé. Cela permettra à la lactation de se mettre bien en place et de laisser le temps à bébé de se familiariser avec la succion au sein
  • Passé les 1 mois de bébé, si vous n’avez pas la possibilité de faire toutes les tétées dans la journée, remplacez la tétée qui n’a pas eu lieu par un tirage de votre lait. Vous pourrez stocker le lait tiré pour les futurs repas de bébé.

Comment choisir un biberon et une tétine compatibles avec l’allaitement ?

Manger au sein ou au biberon n’implique pas les mêmes mouvements de la bouche ni les mêmes efforts pour bébé. Ce dernier est plus actif lors d’une tétée et peut trouver le biberon drôlement facile d’autant si le débit est rapide. L’idée est donc d’éviter la préférence pour l’un comme pour l’autre en choisissant un biberon qui se rapproche le plus du mécanisme de la tétée au sein et qui maintient bébé actif lors de la succion.

C’est le cas du biberon Easy-Start de MAM qui, grâce à sa base ventilée permet à bébé de maintenir une succion active car le lait ne coule pas seul. Il peut ainsi passer petit à petit du sein au biberon et y revenir sans devoir apprendre un autre mode de succion.

En outre, le choix de la tétine dans l’acceptation du bébé est cruciale. Pour aider bébé à accepter le biberon et à ne pas rejeter le sein, portez votre choix sur une tétine :

  • à faible débit pour ne pas habituer votre bébé à ce que le lait coule à flot sans effort. Vous trouvez par exemple des tétines 0 idéales pour le lait maternel. Le débit est trop rapide si votre bébé boit son biberon en quelques minutes. A contrario, s’il met près d’une demi-heure pour le boire, le débit est trop lent.
  • en silicone souple pour qu’elle s’adapte à la bouche de bébé et à sa succion
  • plate se rapprochant au maximum du mamelon dans la bouche du bébé. En effet, quand bébé est au sein, le mamelon s’allonge et prend une forme aplatie dans sa gorge.

Le meilleur moment pour introduire le biberon avant la reprise du travail

Si vous souhaitez poursuivre votre allaitement, essayez d’introduire le biberon le plus tard possible pour éviter toute problème de refus ou de préférence. Il devient parfois nécessaire d’introduire le biberon si vous avez besoin de sortir sans bébé , si vous reprenez le travail et voulez continuer d’allaiter, ou simplement si vous avez besoin de retrouver plus de liberté.

Il est inutile de donner des biberons d’eau dans l’espoir de faire accepter des tétines ou le contenant : un bébé allaité exclusivement n’a pas besoin de biberon d’eau et s’hydrate via les tétées. Aussi il sait pertinemment faire la différence entre un biberon d’eau et de lait, le coquin !

L’introduction du biberon est une grande étape pour votre bébé allaité. Verbalisez au maximum pour lui expliquer les raisons de votre choix. Les premiers temps il sera plus simple de faire donner le biberon par quelqu’un d’autre : le second parent ou encore la nounou. Votre bébé risquerait d’avoir du mal à comprendre pourquoi vous lui refusez votre sein. Profitez de cette occasion pour en faire un moment câlin pour votre enfant.

J’aime pouvoir tirer mon lait afin que son papa prenne le relais, qu’il partage aussi ce moment du bib avec lui, pour lui comme pour moi c’est très important.

Kelly du compte @violette_a_paillettes

Laissez-lui du temps ! C’est tout nouveau pour votre enfant et il aura peut-être besoin d’un peu plus de temps pour s’habituer et trouver ses repères. Si vous avez une date butoir à laquelle il doit obligatoirement être à l’aise avec le biberon (rentrée à la crèche par exemple), commencez plusieurs semaines en amont pour éviter d’être stressée.

Comment donner le biberon pour favoriser l’acceptation de bébé?

Vous devez pour les premières fois d’introduction du biberon être attentive à la manière de le présenter à votre bébé mais aussi à la position. Comme fort probablement vous ne serez pas la personne qui réalisera ces essais, pensez à bien briefer partenaire ou nounou sur ces premières tentatives.

Lorsque le biberon est présenté à votre bébé, prenez le temps. Approchez la tétine de sa bouche, faites des petits mouvements tout autour pour inviter bébé à attraper avec sa bouche la tétine comme il le ferait avec le sein. Il est possible de tremper en amont la tétine dans votre lait maternel (tout juste recueilli ou réchauffé à 37°) pour que bébé le reconnaisse immédiatement. Prenez le temps aussi de faire des pauses pendant cette mise au biberon, en redressant bébé.

N’attendez pas que bébé pleure de faim pour lui présenter le biberon, dont il n’a pas encore l’habitude. Introduisez-le dès les premiers signes de faim, tant que bébé est encore calme et détendu, c’est important

La position peut jouer favorablement dans l’acceptation du biberon. Comme le préconise la Leche League, privilégiez une position dans laquelle votre bébé doit faire quelques efforts pour obtenir le lait. L’idéal est de positionner bébé assis ou de l’incliner légèrement et de tenir le biberon à l’horizontal (c’est-à-dire parallèle au sol) pour éviter un débit trop rapide. N’hésitez pas à retirer le biberon après deux ou trois gorgées pour que bébé fasse une courte pause et reprenne son souffle, puis représentez lui de la même manière, en approchant tout doucement la tétine de sa bouche, lorsqu’il redemande à téter. Lorsque le biberon est presque vide (et seulement à ce moment-là), inclinez le biberon légèrement à la verticale pour éviter que bébé n’avale de l’air.

Si le bébé est incliné (couché), alors le biberon est vertical, non ? et ca risque de couler sans effort. est ce qu’il ne faut pas recommander de mettre le bébé dans la position assise et le biberon à l’horizontale ?

Pour moi ce paragraphe a plus sa place dans la rubrique du dessous « comment et quand introduire le biberon » juste après le conseil de ne pas attendre que bébé ait faim.

Bon à savoir concernant le lait proposé au biberon

Assurez-vous que votre lait proposé au biberon soit aussi chaud (37°C) que votre propre lait donné en tétée.

S’il est tout à fait possible de proposer des biberons de votre propre lait pendant votre absence, vous pouvez aussi décider que soient proposés des biberons de lait infantile. Le problème principal lors de l’introduction du lait artificiel est la baisse de votre lactation. Si vous souhaitez poursuivre votre allaitement, continuez de tirer votre lait lorsque vous vous absentez et de le stocker.

Votre bébé peut avoir un premier réflexe de rejet de ce nouveau lait. Le goût sera différent du lait maternel auquel il est habitué. Selon la composition du lait infantile, votre enfant peut avoir plus ou moins de mal à le digérer. N’hésitez pas à essayer un autre lait et à surveiller si vous soupçonnez une intolérance aux protéines de lait de vache.

Si vous envisagez un passage complet au biberon de lait infantile, vous pouvez introduire au fur et à mesure ce nouveau biberon. Au départ présentez uniquement un biberon avec votre lait maternel puis au fur et à mesure avec du lait artificiel.

Comment maintenir la lactation en parallèle si j’introduis le biberon ?

Tirez votre lait dès que vous le pouvez, au minimum deux fois par jour le matin et le soir. Idéalement rajoutez des tirages dans la journée. Equipez-vous d’un tire-lait qui puisse facilement vous accompagner sur votre lieu de travail ou de déplacements, et soit aussi confortable qu’efficace, comme le tire-lait 2 en 1 électrique et manuel MAM.

Au retour à la maison, donnez le sein à la demande et boostez votre lactation avec des aliments galactogènes : fenouil, amandes, riz, bière sans alcool, tisanes d’allaitement… Au retour du travail le soir en semaine et les week-ends, faites-vous des pauses peau à peau avec votre bébé. Double bénéfice : du bien pour le moral et stimule la lactation.

Le stress, la fatigue et les angoisses jouent sur votre lactation. Notre conseil coup de cœur est le lâcher prise. Vous êtes bien informée et équipée. Il vous reste maintenant à vous faire confiance, à vous et à votre bébé. Tout va bien se passer !

Le tire-lait 2 en 1 électrique et manuel MAM

Tire lait 2 en 1 électrique et manuel MAM
Tire-lait 2 en 1 électrique et manuel MAM
Crédit photo @candiceheninparis

Que ce soit pour entretenir la lactation, pour faire du stock à tout moment, pour palier aux contraintes professionnelles ou soulager la poitrine, le tire-lait 2 en 1 électrique et manuel MAM est donc parfaitement adapté pour les mamans allaitantes dans leur reprise du travail.

Ce premier tire-lait 2-en-1 peut être utilisé comme tire-lait manuel et comme tire-lait électrique simple pompage. Doté d’une batterie de 5 heures d’autonomie pour la version électrique, et infinie pour le nomade, il offre aux mamans une vraie flexibilité dans l’usage ! Inutile d’avoir sous la main une prise électrique pour pouvoir tirer son lait ! Vous pouvez également surveiller la durée d’expression de votre lait et la charge de la batterie grâce à son boîtier.

Son format peu encombrant et léger a été pensé pour être transporté très facilement. Il se glisse dans un petit sac et son unité moteur tient dans une main ! Il est également très discret car peu bruyant et facile à assembler et à nettoyer. Il dispose d’un écran lumineux qui permet un tirage de jour comme de nuit ou dans des espaces sombres.

Pour une expression du lait tout en douceur, le tire-lait 2 en 1 offre deux modes d’utilisation (d’abord une phase de stimulation puis une phase d’expression) dotés tous les deux de 9 niveaux d’intensité. Pour un confort optimal, vous pouvez ajouter à la téterelle de base un coussin amovible. Enfin, le lait peut être recueilli directement dans le biberon Easy-Start ou dans un pot de conservation vissé sur le biberon (le tout, sans Bisphénol A et S) pour un tirage des plus hygiéniques.

Comment gérer le refus du bébé allaité face au biberon ?

On ne connaît jamais à l’avance la réaction d’un bébé allaité lorsqu’on lui présente un biberon. Il se peut qu’il refuse net de le prendre ou au contraire qu’il y prenne goût instantanément. Si votre enfant refuse le biberon c’est peut-être le modèle du biberon ou de la tétine qui ne lui convient pas. Vous pouvez essayer une tétine avec un autre débit, un autre biberon…

Quand je lui ai donné le biberon à mon retour, Andréa l’a refusé. Je suis passée aux biberons anti-coliques de MAM, avec une tétine qui a la forme du sein et il l’a tout de suite pris. Ce que j’aime beaucoup c’est qu’ils sont démontables et très pratiques pour les laver. On utilise une tétine débit 0, qui est adaptée pour les bébés allaités. Je vous recommande d’attendre 6 semaines avant d’introduire le biberon pour qu’il prenne bien le sein.

Ayline @mariecouchetoila

Comme indiqué précédemment, votre bébé peut rejeter le biberon s’il reconnait un lait infantile au goût étranger. Pour l’habituer en douceur vous pouvez mélanger votre lait et le lait infantile, en mettant de moins en moins de lait maternel au fil des jours. Ou chauffer un peu de lait infantile.

Et si le sevrage arrive alors que je veux continuer d’allaiter ?

Le sevrage induit involontairement correspond au refus du sein par le bébé avant ses deux ans. Plusieurs causes sont possibles à cette réponse de votre enfant : une peur, une séparation, l’introduction d’un biberon. Regardez ce qui peut rassurer votre bébé. Il se peut que ce soit temporaire, pour quelques jours.

Pendant ce temps-là il est important que vous soulagiez vos seins pour éviter les engorgements et autres douleurs.

Si bébé continue de rejeter votre sein, cela peut mener au sevrage définitif.

Comme toujours en matière de maternité, la clé pour faire accepter le biberon à votre bébé va être la confiance.

La confiance en vous maman pour être convaincue que vous prenez la bonne décision. Car bébé peut ressentir votre hésitation, vos doutes.

La confiance en votre bébé qui saura s’adapter.

Et la confiance dans les personnes qui vont accueillir votre bébé et trouver des solutions ludiques pour que tout se passe au mieux !

Yes MAM, dire oui aux good vibes quand on souhaite allaiter !

Campagne influence Yes MAM sur l'allaitement

Grâce à la campagne YES MAM lancée sur instagram par MAM Baby, faites le plein de conseils et de good vibes pour préparer et traverser en toute sérénité chaque étape de votre allaitement. Plusieurs influenceuses ont pris parole sur leur propre compte mais aussi sur le compte Instagram de MAM Baby France. Elles partagent leur expérience et leur vision de l’allaitement que vous retrouverez sur instagram avec le hashtag #yesMAMyoucan

A lire aussi :

Crédit photo en-tête @candiceheninparis

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi