blank
X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Allaitement : comment gérer les premières sorties sans bébé ?

Par Christel
Allaitement : comment gérer les premières sorties sans bébé ?

Si l’allaitement ne doit en rien restreindre la maman de bouger et de faire des sorties, l’envie de reprendre des activités sans la présence de bébé, comme du sport ou des moments rien qu’à soi, en amoureux, entre amies ou encore la reprise du travail, plonge les parents dans beaucoup de questionnements : comment gérer la séparation ? comment m’organiser ? comment parvenir à profiter du moment ? Si le maître-mot reste la confiance, la première sortie sans son bébé reste empreinte d’émotions.
Nous avons pu interroger deux instamums allaitantes, Ayline @maricouchtoila et Camille @jenychooz, qui ont à la fois sondé leur communauté mais aussi une experte en allaitement pour anticiper leurs sorties sans leur bébé. Vous retrouvez dans cet article l’essentiel des conseils partagés qui vous seront à coup sûr bien utiles ! C’est la volonté affichée par la marque d’accessoires d’allaitement MAM Baby avec cette initiative #mapremièresortiesansbebe : donner la possibilité aux mamans de trouver du conseil, de l’encouragement et du soutien auprès d’autres mamans allaitantes et les accompagner dans leur projet d’allaitement et leur quotidien.

Les appréhensions

On ne peut s’empêcher d’angoisser, surtout quand il s’agit de son premier enfant et qu’on tâtonne encore avec notre allaitement. Certaines mamans vous diront de ne pas vous inquiéter si vous devez laisser bébé. Bien sûr qu’elles ont raison puisque votre bébé est une vraie éponge et qu’il ressent toutes vos émotions. Mais aussi parce que vous avez le droit de vous octroyer des moments sans lui. 

Toutefois, il est normal de ressentir des appréhensions et de redouter autant le moment où votre bébé sera éloigné de vous que le moment où vous reviendrez à lui. Bien des parents pourraient jeter l’éponge et remettre à plus tard la sortie. Pourtant, au commencement il y a votre bien-être à la clé mais aussi l’expérience unique que va vivre votre bébé en passant du temps avec une tierce personne choisie avec soin, qui sont deux données extrêmement positives !

Ainsi Ayline @maricouchetoila, qui s’apprêtait à assister à un mariage tout un week-end sans son petit garçon et s’en réjouissait, a reçu des messages encourageants de sa communauté 

C’est un conseil bête mais je pense que moins on appréhende et mieux ça se passe. Ça se fait naturellement et ça fait du bien !

@mystik_black

Anticiper en lui parlant ! Lui parler des bons moments qu’il va passer avec mamie et papi !

@jessy_sautereau

Lâcher le portable et en profiter (oui, plus facile à dire qu’à faire !)

@deeelphes

Ce sont ces mêmes motivations que vous devez expliquer à votre enfant, aussi petit soit-il. Il comprend tout ! Lui parler de vos projets pour le week-end, du sport que vous avez adoré suivre et que vous vous réjouissez de reprendre, de l’enjeu de ce rdv professionnel…Il ne boira pas que votre lait, mais aussi vos paroles !

L’entourage

Que ce soit le papa, les grands-parents, la sœur ou le voisin, il joue un rôle clé dans la planification et le déroulé de cette séparation. Evidemment vous placez toute confiance en cette/ces personnes, mais idéalement devez transmettre votre confiance : tout va bien se passer !

Vous pouvez laisser des consignes à ces personnes pour que tout se passe au mieux (voir ci-après les astuces) et organiser cette sortie pour vous sentir pleinement rassurée mais aussi savoir votre bébé rassuré. Evidemment, votre entourage pourra vous permettre de profiter d’autant plus de votre sortie s’il pense à vous envoyer des nouvelles. 

Voir que son bébé sourit sur les toutes photos et est juste bien avec eux. Ça aide !!!

@clemence_arg

Ne soyez cependant pas étonnée que pile le week-end où vous partez, bébé présente de la fièvre ou des soucis de transit. Je crois que j’y suis habituée depuis leur naissance avec mes enfants, et même encore aujourd’hui alors qu’ils sont grands ! Souvent, les émotions parlent chez nos enfants, qui n’apprécient pas nos départs. Pas de panique : votre entourage pourra gérer et suivre vos consignes (température, premiers soins) et si besoin faire appel à un médecin. Si urgence, vous serez évidemment la première informée.

Les astuces

Ayline et Camille ont pu constater d’elles-mêmes que les astuces confiées par l’experte en allaitement mais aussi leurs abonnées ont été particulièrement bénéfiques le jour J de la séparation. Elles ont accepté de les partager ici avec vous !

Step by step

Comme l’a recommandé une abonnée d’Ayline, dans l’idéal absolu essayez de commencer les sorties par des petites tranches horaires. Ayline l’a d’ailleurs expérimenté en venant à notre événement Aux Petits Soins sans son bébé le temps d’un après-midi avant d’envisager une séparation beaucoup plus longue. Ce fut l’occasion de se rendre compte de l’utilité d’un tire-lait manuel pour désengorger sa poitrine et de tester le tire-lait MAM. Idem pour Camille qui confie régulièrement son petit Logan à sa belle-maman pour ses rendez-vous professionnels ou ses sorties personnelles, avant d’envisager prochainement un grand week-end !

Faites-vous une petite checklist du matériel à emporter et à confier à la personne qui va garder bébé, avec les consignes, les numéros/adresses en cas de besoin et prenez le temps d’installer et expliquer le matériel que vous laissez sur place. 

Le moment du repas

Votre bébé est habitué à manger au sein ou peut-être à prendre quelques biberons ou autres contenants. Il lui manquera forcément ce contact privilégié et ce repère avec vous la maman, et son papa s’il est également absent. Pour le rassurer, vous pouvez 

  • Emmailloter bébé dans un plaid avec l’odeur de maman
  • Si vous êtes en allaitement mixte, entourer le biberon d’un vêtement porté par la maman, idéalement un tee-shirt ou foulard
  • Passer la tétine du biberon sous l’eau chaude pour que bébé ne ressente le froid direct de la tétine
Que faire si bébé ne prend pas le biberon ? La réponse d’experte, Aurélia Henry*

Pas de panique, la personne qui garde votre bébé ne doit pas stresser au risque de stresser aussi bébé. Ce n’est pas grave. On essaie plus tard ou au pire on attend le retour de maman. Un bébé est costaud, il peut rester des heures sans téter. La personne doit aussi reconnaître les premiers signes de faim et donner le biberon avant les pleurs de bébé (langue sortie), sinon bébé risque de beaucoup s’énerver et ne plus vouloir manger.

Le moment du dodo

Votre bébé est habitué à une forme de rituel pour s’endormir : lumière, musique, peau à peau, chant, odeurs, formes, ou encore endormissement au sein…L’idée est évidemment d’assurer une certaine continuité dans la mesure du possible (sinon, bonjour le déménagement !!!) et de récréer un environnement calme et rassurant.

  • Apporter ses draps et sa gigoteuse, son doudou et sa tétine pour qu’il ait des repères physiques et émotionnels. 
  • Favoriser la proximité pour son réconfort personnel, en mettant le lit de bébé dans la chambre de des grands-parents.
  • Apporter les comptines préférées, les jouets fétiches, voire même un enregistrement de la voix du parent qui chante ou qui parle à bébé. 
  • Envisager, selon la personne qui garde bébé (le papa par exemple), la possibilité d’utiliser un bandeau de peau à peau ou encore une écharpe de portage. Evidemment les consignes d’utilisation seront importantes à respecter !

Le moment de votre retour

Votre bébé n’aura pas tété et aura été loin de vous, c’est un fait. Il peut décider de faire la grève (lui aussi, lol !!!) et bouder, voire refuser le sein. Sur l’attitude, prenez ceci avec du recul et ne vous inquiétez pas : sa réaction ne fait que confirmer le lien d’attachement fort qui vous lie. Cela ne va pas durer !
Pour minimiser le refus du sein et aider à une transition sein-biberon / biberon-sein en douceur :

  • Attendre au moins un mois entier avant de donner un biberon. 

On a utilisé au début la tasse et la cuillère. C’était un peu compliqué. Surtout pour laisser bébé à nos parents. On utilise donc le biberon depuis ses 6 semaines et il a bientôt 8 mois et fait bien la différence entre sein et biberon.

@maricouchetoila
  • Préférer des tétines souples avec des débits lents et plates pour se rapprocher au maximum de la forme du mamelon de la maman dans la bouche de bébé. MAM propose ainsi une tétine 0 pour les nouveaux-nés et les bébés allaités de manière mixte.

L’équipement 

Il est double : celui que vous prendrez avec vous pour maintenir la lactation pendant votre absence et/ou désengorger votre poitrine, et celui que vous laisserez à l’entourage qui va nourrir bébé.

Avec vous 

Le tire-lait sera votre meilleur ami ! En fonction de la durée de votre déplacement et de l’environnement dans lequel vous serez (transports en commun, hôtel, restaurant…), un équipement compact, nomade et efficace avec une bonne autonomie sera à privilégier ! Il doit pouvoir s’adapter à toutes les situations possibles, ce qui est le cas du nouveau tire-lait 2_en-1 de MAM utilisé par Camille et Ayline pendant son week-end de mariage. Parfois elles pourront être cocasses, mais vous laisserons de sacrés souvenirs !

La première fois, j’ai laissé ma fille pour aller dans la fan zone de la coupe du monde de foot. Je savais quand je partais mais aucune idée de l’heure à laquelle j’allais revenir. Il faisait super chaud et j’étais stressée pour elle. J’ai dû passer la sécurité en expliquant pourquoi j’avais un tire-lait sur moi !

@greenmarinenaturo

J’ai tiré mon lait 3 fois par jour en parallèle de mon allaitement les 3 jours précédant mon absence. Comme ça bébé avait ce qu’il faut pour une après-midi, une nuit, une matinée. Et j’ai tiré deux fois mon lait pendant son absence, surtout pour enlever le trop plein et éviter l’engorgement

@maelley

Si vous souhaitez garder le lait tiré, prévoyez un sac isotherme avec des pains de glace et des contenants de conservation. Votre lait peut être ainsi conservé pendant 24h. Sinon vérifiez avant votre déplacement si l’accès est possible à un frigo sur place. Dans ce cas votre lait se conserve au réfrigérateur pendant 5 jours à 4°. Attention : on ne cumule pas les maximums de conservation. On peut mélanger les laits tirés dans la même période de 24h, idéalement de la même température.

Plusieurs abonnées ont sollicité Ayline et Camille sur l’usage du tire-lait pendant les déplacements sans bébé. Voici les réponses obtenues de la part de l’experte en allaitement Aurélia Henry

Dois-je tirer mon lait, à l’extérieur, aux heures habituelles de tétées ?

Il faut tirer son lait quand on sent une montée. Il ne faut pas attendre que les seins soient gonflés et douloureux. Cela pourrait provoquer une mastite. Mais, vous n’êtes pas obligées de tirer votre lait aux heures de tétées. C’est votre corps qui vous donnera le signal.

Que faire en cas de montées de lait en public ?

Croiser les bras pour comprimer un peu la poitrine pour arrêter la montée de lait. Bien mettre des coussinets d’allaitement pour absorber le liquide qui pourrait s’écouler. Porter des vêtements avec imprimés, les tâches de lait se verront moins. Emporter un change dans votre sac au cas où.

NOUVEAU TIRE-LAIT 2 en 1 électrique et manuel MAM

Camille et Ayline ont eu l’occasion dans différents moments de sorties sans bébé d’utiliser le nouveau tire-lait 2-en-1 de MAM, proposant un pompage électrique et manuel. Compact et léger, il a trouvé sa place dans leur quotidien de maman.

Les deux reconnaissent la facilité d’utilisation, le confort des téterelles, l’autonomie (batterie permettant 5 heures d’expression du lait), la modularité selon le besoin du moment (manuel ou électrique). 

A cela s’ajoutent un prix accessible (130€) et l’essentiel pour recueillir le lait directement dans des pots de conservation ou des biberons Easy-Start équipés de la tétine 0 idéale pour le lait maternel, des biberons recommandés par mamans et sage-femmes.

Pour lire l’avis détaillé de Camille sur le tire-lait, RDV sur son blog

blank
crédit photo @candiceheninparis

Pour nourrir votre bébé

Si vous êtes déjà en allaitement mixte et que votre bébé prend du lait artificiel uniquement pendant votre déplacement, il vous faudra prendre un tire-lait pour maintenir votre lactation et prévoir biberons et lait en poudre en quantité suffisante pour l’entourage. Le nombre de biberons à donner est fonction de l’âge de votre enfant. Ayline s’est vue conseiller pour son petit Andréa (9 mois) d’attendre 3-4h entre chaque biberon de lait artificiel pour lui permettre de bien digérer. Le lait maternel se digère plus facilement, et bébé peut avoir des besoins plus fréquents. Il est possible d’alterner lait maternel et lait infantile, en privilégiant le lait maternel si bébé réclame.

Si du lait maternel est donné à votre bébé pendant votre absence, il est nécessaire d’en constituer un stock en amont et de le congeler (il pourra se conserver pendant 6 mois au congélateur). La décongélation soulève plusieurs questions : 

Puis-je conseiller l’entourage sur la quantité à décongeler ?

Pas vraiment. Pour éviter de gâcher votre or blanc, congeler votre lait par petites quantités. Dès que décongelé, il doit être utilisé dans les 2 heures et ne pas être recongelé.

Est-ce vrai que bébé peut refuser mon lait décongelé ?

Le lait maternel peut présenter une odeur savonneuse ou rance, qui peut déplaire à votre bébé. Cela est dû à la présence d’une enzyme appelée lipase qui décompose le gras. Pour éviter cela, il faut, après avoir tiré son lait, le faire chauffer (attention pas bouillir) puis le laisser refroidir et enfin le congeler. Cela supprimera les enzymes.

Se faire accompagner

Vous l’avez vu, sur bien des points Ayline et Camille ont pu être rassurées par un échange avec l’experte en allaitement. Au-delà des aspects organisationnels et techniques, il y a aussi le besoin de parler de son expérience, de ses envies, de ses propres doutes et de sa propre situation. Votre allaitement est unique et différent de votre voisine, sœur… 

Aurélia m’a vraiment aidée, débridée et rassurée sur cette courte séparation ce week-end, autant sur la partie lactation que sur la partie émotionnelle. J’ai eu une vingtaine de questions constructives de la part de ma communauté, sur la première sortie sans bébé concernant l’allaitement, et le double en conseils pour m’aider à bien préparer et vivre ma première sortie sans bébé.

AYLINE

Cette conversation m’a appris énormément de choses sur moi sur ma façon de penser, sur ma psychologie et aussi sur Logan. Ce sont des conseils généraux mais aussi personnalisés. Je ne pensais pas que cela m’apporterait autant de choses !(…) J’ai appliqué les conseils ; j’ai dormi avec un lange et (…)la grand-mère a suivi tous les conseils. Pas de pleurs, pas de refus du biberon. Bébé s’est endormi. (…) Quand j’ai reçu les photos, j’étais super contente et rassurée. Je suis beaucoup plus zen pour le laisser car dans deux semaines on part pour un week-end visiter un gite et on va le laisser à sa grand-mère. Ce sera la première fois où il ne va pas dormir dans son lit, pas avec son papa et sa maman. Pas de tétée de nuit. Là, je suis plus zen pour le laisser !

CAMILLE

N’hésitez pas à faire cette consultation en présence du papa ! 

En savoir plus

Vous voulez savoir comment Ayline et Camille ont géré toutes leurs sorties sans bébé ? Retrouvez leurs témoignages complets en posts, IGTV et stories à la UNE « Allaiter avec MAM » sur leurs comptes Instagram et avec le hashtag #mapremieresortiesansbebe

Vous souhaitez continuer d’allaiter à votre reprise du travail ? Que vous soyez salariée en entreprise ou freelance, vous trouverez de nombreux conseils concrets auprès d’Océane @inantesyou et Danielle @bestofd via leurs posts et leurs IGTVs sur instagram avec le hashtag #pumpatworkchallenge.

Deux initiatives MAM Baby pour accompagner les mamans et parents allaitants dans toutes les étapes importantes de leur aventure.

*Merci à Aurélia Henry, Eveil Parental pour ses précieux conseils et à toutes les instamums qui ont accepté de témoigner

CONCOURS INSTAGRAM

View this post on Instagram

✨CONCOURS ✨ . Parce qu’il est important de ne pas rester seule avec ses questions et ses angoisses pendant son allaitement, et notamment quand on souhaite confier son bébé à une tierce personne pour motif personnel ou professionnel, rien ne vaut un accompagnement personnalisé et un échange avec un(e) professionnel(le) qui saura rassurer et vous donner pleine confiance ! C’est ce que nous vous proposons de gagner avec l’équipement indispensable pour anticiper vos déplacements, mais aussi vous aider à gérer votre lactation. . Le lot à gagner de 250€ comprend : . • 1 consultation téléphonique d’1h30 avec une experte en allaitement • le tire-lait 2-en-1 électrique et manuel de @mam_france contenant le tire-lait, sa batterie de 5h d’autonomie, pots de conservation, biberons Easy-start et tétine 0 si allaitement mixte • une boite de coussinets ultra fins et absorbants • un tote-bag dessiné par l’illustratrice @mariesavartillustrations . . Pour participer, il suffit de : 1. Liker ce post 2. Suivre les comptes @mam_france et @mumtobeparty 3. Inviter 2 amies à participer . Vous pouvez partager ce concours en story pour augmenter vos chances🍀 . Tirage au sort mardi 17 décembre parmi les commentaires. Le/la gagnant(e) sera averti(e) par MP et commentaire sous ce post. . Jeu-concours non géré par Instagram, réservé aux personnes majeures domiciliées en France métropolitaine. Aucun échange ni remboursement possible. #concours #bonplan #allaitement #mapremieresortiesansbebe #collab Photo @candiceheninparis

A post shared by Mum-to-be Party (@mumtobeparty) on

Article-partenaire

photo d’en-tête @amberfillerup

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi

quis, in fringilla nec vel, dolor lectus id vulputate, venenatis