blank
X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Se reconnecter à son cycle menstruel

Par Isabelle
Se reconnecter à son cycle menstruel

Lorsque l’on parle de cycle menstruel, la société nous renvoie souvent l’image de la femme trop sensible, qui change d’humeur sans raison apparente. En vous connectant à votre nature cyclique, vous allez pouvoir mieux comprendre ces mouvements internes qui vous animent et qui varient selon la phase de votre cycle. Les archétypes féminins sont des portes d’entrées pour retrouver du pouvoir sur votre cycle, que vous soyez en projet bébé, en retour de couche ou simplement curieuse de mieux vous connaître.

Les archétypes sont des symboles universels, appartenant à l‘inconscient collectif. On les retrouve dans les mythes et les traditions du monde entier depuis des millénaires. Chaque archétype possède une énergie différente, des qualités qui se manifestent plus fortement, des facilités pour entreprendre certaines choses. En nourrissant cette connaissance de votre corps, vous pouvez surfer les vagues d’émotions, mieux vous reposer, gagner une vitalité nouvelle. On peut diviser le cycle menstruel en quatre archétypes, chacun porteur d’énergies différentes. Les femmes ont ceci de différent des hommes dans leur manière d’aborder la vie : elles sont cycliques. Les différentes phases de votre cycle vous permettent de traverser des moments où votre féminin est en action, et d’autres où votre masculin prédomine. Certaines phases du cycle sont plus yin, d’autres plus yang. Dans certaines, les femmes ont tendance à se tourner plus vers l’extérieur, et d’autres vers l’intérieur et à se sentir plus actives ou passives.

Archétype de la Sorcière

Selon les traditions, l’archétype de la sorcière est aussi appelé l’Ancienne, la Grand-Mère, la Femme Sage. Cette phase correspond au temps des menstruations ou des lunes (Jour 1 à 6 environ). Le Jour 1 correspond au premier jour de vos menstruations.

C’est le temps du rêve et du repos, une phase yin, passive, tournée vers l’intérieur. A l’image de la nature pendant le silence de l’hiver, votre corps a besoin d’une pause pour se régénérer en profondeur. C’est un temps de solitude, d’introspection, de jachère, pour honorer votre temps des lunes. Une étape de ralentissement pour prendre le temps que votre corps se régénère. Vous pouvez mettre plus de conscience dans les gestes du quotidien. C’est le moment idéal pour laisser venir les idées, les infuser, sans être dans l’action. C’est une phase où votre intuition est plus développée.


Émotionnellement pendant cette période il est tout à fait normal de vous sentir fatiguée, découragée, triste,  à fleur de peau, d’avoir envie de calme et de rester dans votre cocon. Le moment des lunes peut engendrer de la tristesse chez les femmes qui ont un désir d’enfant, qu’il soit conscient ou inconscient. L’arrivée du sang peut aussi être celui du deuil d’une grossesse, que l’on soit dans une démarche pour tomber enceinte ou pas, que ce soit le moment ou pas. Si vous sentez que cela vous parle, vous pouvez simplement accueillir cette tristesse et ce désir lorsqu’ils sont là, et leur dire qu’ils ont été entendus.


Les maîtres-mots de cette période sont de ralentir, prendre un temps pour vous, dormir plus. Vous pouvez expliquer à votre entourage ce que vous vivez pendant vos lunes, et si votre organisation professionnelle le permet, prenez un jour off le premier jour de vos règles. Observez le résultat sur le reste de votre mois. Vous sentez-vous plus en forme, davantage ressourcée ?

Archétype de la Jeune Fille

Aussi appelé phase de la vierge, elle correspond à la période pré-ovulatoire (Jour 7 à 13 environ). C’est le temps de l’action, une phase yang, où l’on se sent active et tournée vers l’extérieur. La jeune fille c’est celle qui est insouciante, qui fonce, qui a plein de projets. Spontanée, vivante, elle rayonne.

À l’échelle de l’année, on peut associer cette phase à la saison du printemps, au renouveau de la nature, aux jeunes pousses un peu folles qui sortent de terre. La jeune fille est aussi associée à l’élément air, représentant la légèreté et la liberté.

Votre corps se lance dans la création d’un nouvel ovule. À mesure que les taux d’œstrogènes remontent dans votre corps, le désir d’accomplir de nouveaux projets s’accroît. Beaucoup de femmes se sentent plus confiantes, plus assurées. L’énergie remonte, vous vous sentez pleine d’entrain, prête à conquérir le monde. Vous avez alors envie de voir du monde, de sortir de chez vous pour retourner dans le bain de la vie.

C’est le moment idéal pour faire ce qui vous tient à cœur, ce que vous avez repoussé au lendemain, et d’essayer de nouvelles choses. Vous n’êtes plus dans la réflexion de la Femme Sage mais bien dans l’action. Vous avez l’énergie de faire ce qui vous rend heureuse. Attention, votre taux d’énergie dans cette phase dépend de votre capacité à vous reposer dans la phase de la Femme Sage. Si vous manquez d’énergie dans cette période de votre cycle, demandez-vous si vous vous êtes assez reposée pendant vos lunes, et en règle générale ces dernières semaines ou ces derniers mois.

Archétype de la Mère

Elle correspond au temps de l’ovulation (Jour 14 à 20). C’est le temps de l’expansion, du rayonnement. On entre dans une phase yin, passive et tournée vers l’extérieur, avec une forte envie de nourrir les liens, prendre soin des autres, créer un nid douillet. La mère est celle qui est reliée à l’énergie du monde, celle qui donne sans compter. 

Dans la nature, cet archétype correspond à l’été, Le moment où l’on prend soin de ce qui continue de grandir et où l’on accueille l’abondance et la générosité de la terre. La mère est aussi associée à l’élément eau source de vie et symbole de fertilité et de fluidité.


Dans cette phase du cycle, vous pouvez vous sentir légère, sensuelle, avoir la  sensation d’être plus amoureuse ou d’avoir envie de nouvelles rencontres. Vous avez une capacité accrue à être en lien avec les autres, à écouter, à consoler, à prendre soin. C’est le moment du mois où vous avez le plus envie de convivialité, de recevoir du monde dans votre maison. Vous avez une meilleure capacité à agir, à entreprendre des actions, de manière plus posée que dans la phase de la jeune fille.


Votre libido est plus présente, avec une forte envie d’être touchée et de toucher les autres. Dans cette période, beaucoup de femmes ont des pensées et des rêves érotiques. Les orgasmes sont facilités. C’est aussi le meilleur moment pour faire l’amour. Votre corps entier se transforme en grand récepteur sexuel. L’énergie circule mieux et vous vous sentez plus vibrante, plus désirable et désirante.C’est le bon moment pour prendre un rendez-vous pour vous faire masser, ou pour aller chez l’ostéopathe, le magnétiseur, etc.

Archétype de l’Enchanteresse

L’enchanteresse correspond à la période prémenstruelle (Jour 21 à 28). C’est le temps de la création, une phase yang, active et tournée vers l’intérieur. Les énergies créatrices qui étaient présentes pour concevoir un bébé dans la phase précédente sont alors redirigées ailleurs. Elles sont libérées pour s’exprimer sous une autre forme. En même temps, vous commencez à ressentir une baisse d’énergie physique.

Dans la nature cet archétype représente l’automne, les feuilles qui commencent à tomber pour ensuite nourrir la terre pendant l’hiver. L’enchanteresse est aussi associée à l’élément feu, volatile, rapide et chaud.

L’enchanteresse représente le côté révolté, le côté « hystérique ». La femme qui dit non, qui pose ses limites, qui a une sexualité plus sauvage. Dans cette phase vous pouvez ressentir un élan créatif, la capacité à être dans votre corps, à vous exprimer par le chant, la danse, C’est un temps fort d’introspection. L’enchanteresse apporte une énergie vive pour faire le tri dans ce qui ne vous convient plus. Parfois de manière extrême. Vous pouvez alors penser à quitter votre travail, à terminer des relations, à arrêter des activités. Vous pouvez vous sentir épuisée par votre vie, submergée par la quantité de choses à faire, avoir l’impression que rien ne va. Certaines femmes se sentent déprimées, d’autres sont irritées, en colère. Certaines ressentent tout ça à la fois. Ça bouillonne à l’intérieur de vous.Vous pouvez vous entendre crier sur vos enfants, pleurer en public, vous disputer avec votre partenaire. Ces attitudes un peu extrêmes témoignent de la fatigue ou de la frustration accumulée pendant le mois.

Le temps de l’Enchanteresse n’est pas le bon moment pour prendre des décisions. Il vaut mieux attendre que l’énergie et le mental se posent, ralentissent, et de voir alors ce qu’il reste à changer.

Lorsque les hormones s’en mêlent

Si vous êtes sous contraception hormonale

Sachez que sous contraception hormonale, les règles n’en sont pas. Ce sont des saignements de privation d’hormones. La pilule (ou autre contraceptif hormonal) abolit le cycle, et la plupart du temps, bloque l’ovulation. Si vous êtes pour l’instant sous pilule ou autre contraceptif hormonale, vous n’avez pas la pleine possibilité de vous connecter à votre nature cyclique. Néanmoins, le caractère cyclique n’est pas complètement annulé. De nombreuses femmes continuent à ressentir des moments avec plus ou moins d’énergie, des moments de besoin de repos, des moments de retour à elles et d’autres d’ouverture au monde, parfois un syndrome prémenstruel. Les femmes restent de toute manière cycliques, car elles sont fortement connectées à la lune et aux saisons. 

Si vous êtes enceinte ou en post-partum

Lorsque vous êtes enceinte, vous vivez un tsunami hormonal ! Ces périodes de grand bouleversement hormonal qui vous feront passer par des états émotionnels différents de ceux que vous vivez habituellement. Pourtant, vous pourrez vous identifier aux différents archétypes en fonction de si vous vous sentez comme une déesse fertile, sensuelle et sexuelle, ou si vous êtes fatiguée, irritée, triste, que vous avez besoin d’être seule ou de voir certaines choses changer dans votre vie. Le chemin à travers les archétypes ne se fait plus à l’échelle du mois, mais tout au long de votre grossesse et de votre post-partum. L’allaitement peut aussi retarder le retour du cycle menstruel et des règles. Là encore, à vous d’observer quelle phase émotionnelle  vous traversez en vous connectant aux différents archétypes.

Si vous êtes ménopausée

Vous pouvez tout simplement réaliser cette observation pour mieux vous connaître. La femme ménopausée continue à traverser les différents archétypes. Plus elle gagne en âge, plus l’archétype de la Femme Sage peut s’incarner en elle fréquemment.

Créez votre cadran lunaire
 

En moyenne le cycle menstruel dure 28 jours. En réalité seulement 15% des femmes ont un cycle de 28 jours. Il est parfois plus court, plus long. La durée peut varier selon les mois ou selon les étapes de votre vie. Les durées énoncées précédemment dépendent de votre cycle, et vous pouvez rester plus longtemps dans certaines phases que dans d’autres.

Chaque femme possède un cycle qui lui est propre. Vous devez donc vous  mettre à l’écoute de vos ressentis pour savoir dans quelle phase vous vous trouvez. Les phases archétypales ne correspondent pas systématiquement aux signes du corps. Par exemple, il est possible de rentrer en phase “Sorcière” quelques jours avant que les règles n’arrivent, et passer en “Jeune fille” avant même que les règles ne soient terminées.

Nous vous invitons à créer votre propre cadran lunaire, sous faire d’un cercle. Dedans vous pourrez marquer :

  • Des observations physiques : ballonnement du ventre, gonflement des seins, douleurs dans le bas du dos, textures de vos pertes
  • Des observations émotionnelles : comment vous sentez-vous ? De quoi avez-vous envie ? Comment est-votre énergie ? Avez-vous fait des rêves particuliers ?
  • Les phases de la lune : notez les prochaines dates de pleine lune et nouvelle lune. Les femmes ayant leurs règles pendant la pleine lune sont appelées Lunes Rouges, et pendant la nouvelle lune, Lunes Blanches.

  

Nous vous souhaitons un beau temps d’exploration, à la découverte de vous-même. Surtout ne chercher pas à rentrer dans des cases à tout prix. Ecoutez-vous. Observez votre corps, votre mental, votre coeur. Regardez de temps en temps où en est la lune dans le ciel et faites-vous confiance !

À lire aussi :

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi

Donec massa Phasellus consectetur efficitur. facilisis