X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Bien choisir sa poussette double

Par Isabelle Cantarero
Bien choisir sa poussette double

Ah non, il n’y pas que les parents de jumeaux qui ont besoin d’une poussette double. Les parents d’enfants rapprochés aussi (jusqu’à 18-24 mois d’écart) et parfois les parents en garde partagée qui doivent également se partager les frais d’une poussette double. Youpi. Ou pas d’ailleurs.

Parce qu’une poussette double, par définition, c’est :

  • moins maniable
  • plus encombrant
  • plus lourd
  • (presque) deux fois plus cher

Voilà qui multiplie les raisons d’y regarder à deux fois avant de choisir votre poussette double !

Comment bien choisir sa poussette double ?

Comme on choisit une poussette simple, finalement. Avec peut-être, deux fois plus de rigueur.

Conseil 1 – Bien définir ses besoins

Votre utilisation sera-t-elle occasionnelle ou quotidienne ? Avez-vous besoin d’y associer des cosys ou des nacelles ? Peut-on en mettre deux ou un seul ? Cherchez-vous une poussette en ligne ou côte à côte ? Quel est l’âge des enfants ? Habitez-vous en ville ou à la campagne ? Selon vos réponses, vous vous orienterez vers telle ou telle poussette. Ou pas.

Ainsi les Mums ont partagé avec nous leurs habitudes et les raisons pour lesquelles elles n’en ont pas choisi. Anne-Lise reconnaît que la poussette double a son utilité pour des enfants très rapprochés et de fréquentes sorties, ce qui n’était pas son cas précisément.

Pour ma part, pas de poussette double, parce que BB2 est né en plein hiver : donc pour les quelques sorties que nous avons fait, on s’est débrouillés, car on n’avait pas beaucoup à marcher on ne sortait pas trop longtemps ou alors en voiture.

Une Maman Créative a comme beaucoup d’autres choisi de porter bébé n°2 en écharpe…mais ceci reste intéressant pour les courtes ballades sans avoir à porter trop d’affaires sur le dos (d’âne).

21 mois d’écart ici, presque pas de poussette pour le grand qui a toujours été porté en porte bébé donc la question ne s’est pas posé..de plus nous vivons hors de la ville donc la voiture est indispensable, après s’ils résident en centre ville, que les enfants seront gardés, tout est question de paramètres et de désir personnel…L’option de la marche à fixer sur la poussette est parfois intéressante car l’aîné trouvera cela ludique”

Fantastic Mademoiselle So

Perso, j’aime trop ma cameleon de Bugaboo pour faire l’acquisitoin d’une autre poussette, du coup, j’ai opté pour le Buggypod. Comme ça, Bébé 2 sera bien allongé dans sa nacelle de nouveau né et Loulou sera sur son petit siege confortable qui se rabat si besoin (je suis à Paris, les trottoirs sont ce qu’ils sont…!!!!!).

Conseil 2 : L’essayer !

Parce qu’essayer un tank, ce n’est pas forcément l’adopter ! Faites comme chez vous dans le magasin, avec les enfants dedans surtout ! Certaines associations de jumeaux proposent également des prêts. Enfin, comme Chris, n’hésitez pas à interpeller les parents ou nounous qu’on voit nombreux avec des poussettes doubles pour leur demander leur avis !

Vous pourrez ainsi juger de :

La maniabilité

Une poussette double, enfants compris, pèsera entre 30 et 40 kg. Autant dire qu’elle doit se conduire plus facilement qu’un caddie de supermarché. La taille et le nombre de roues devront donc être adaptés à votre utilisation : 3 ou 4 grosses roues pour une poussette TT (tout terrain) 4 à 6 roues plus petites (mais pas trop) pour les poussettes plus urbaines (dont les poussettes-cannes). Dans tous les cas, testez bien l’efficacité des freins !

L’encombrement

Une poussette double, c’est un tank à roulettes en somme. Certains modèles plus que d’autres. Avant de vous décider, faites le test du coffre. Si elle ne rentre pas dans votre voiture, c’est un signe. Qui n’indique pas forcément qu’il faut changer de voiture ! Mais plutôt de modèle de poussette.

A priori, les modèles en ligne passeront plus facilement les portes et circuleront plus facilement sur les trottoirs. Mais le “côte à côte” reste plus convivial.

Si vous optez pour un modèle avec chassis, vérifiez que les roues puissent s’enlever facilement pour rentrer dans le coffre. Là encore, les poussettes-cannes qui se plient en longueur comme des parapluies seront les moins encombrantes (certaines peuvent même se glisser derrière les sièges avant, dans la largeur de la voiture). Mais ne seront pas forcément les plus confortables.

Le confort

A ne pas négliger, surtout en cas d’utilisation quotidienne. C’est souvent sur le confort que le bas blesse pour les poussettes-cannes. Vérifiez donc bien que l’assise soit suffisamment épaisse et molletonnée et qu’elle puisse se baisser. Et si vous pouvez l’utiliser dès la naissance.

Moins maniables et plus encombrantes, les poussettes avec chassis se montrent cependant souvent plus confortables. Au point de devenir de vrais carrosses, si on leur ajoute nacelles et cosys. Certaines sont étudiées spécialement pour les enfants rapprochés et permet d’accueillir un siège amovible en plus d’une nacelle (ou d’une coque).

Et le prix ?

Difficile de mettre ce point de côté, sachant que les prix s’étalent de 300 à plus de 1000 €. Heureusement, le marché de l’occasion se porte bien pour les poussettes doubles. On en trouve beaucoup en bon état sur les sites de vente d’occasion. Certaines ayant même très peu servi, dans le cas d’enfants rapprochés par exemple. Il est donc possible de trouver de très bonnes affaires. Et si vous craquez sur un modèle neuf, sachez que vous pourrez le revendre facilement, quand vos enfants sauront (enfin) marcher !

Le top MTBP des poussettes doubles

La Dot de Phil&Teds

phil-teds-dot-black-flint-second-siegeSes trois roues et son petit siège dorsal lui donnent un look de buggy. Ultra compacte, elle se plie facilement. L’inclinaison du dossier se règle comme on le souhaite (elle ne se limite pas qu’à 3 postions). Il suffit simplement de régler la hauteur grâce aux sangles.
Son poids : 11 kg
Sa largeur : 59 cm

499€ chez Stef&Compagnie.fr

Une poussette que nous aimons tout particulièrement chez les MTBP puisque c’est celle que Chris, notre Mum-to-be en chef a choisie pour ses enfants (22 mois d’écart).

Son design nous plaisait beaucoup avec un côté sport et élégant. Après plusieurs mois d’utilisation, on apprécie son gabarit pratique et passe-partout, sa maniabilité, son encombrement relatif. C’est fou ce que cette poussette peut interpeller les personnes dans la rue, et notamment le siège dorsal inférieur. Elle nous avait aussi sacrément surprise par son ingéniosité quand nous l’avions découverte dans un restaurant et utilisée par une famille mexicaine en visite à Paris. 2 petits inconvénients : 1/ un sac à langer n’a pas sa place au-dessus de la tête du petit, du coup vous devrez le porter  2/ la protection coupe-vent/soleil pour le siège dorsal n’est pas optimale pour protéger entièrement le visage de bébé.

Sur notre page Facebook, Marie-Amélie nous confiait également :

Inconcevable pour moi de faire autrement. Je ne me déplace plus qu’à pieds. Pour moi, c’est la solution, une poussette ultra-maniable (je ne voulais pas d’un tank) qui permette au plus grand de marcher quand il le souhaite et de se reposer quand il a besoin. Et quand il marche, le 2ème siège sert à mettre les courses !

La Twixx de Red Castle

Twixx Red CastleUne poussette canne double « tout ce qu’il y a de plus classique » avec ses deux hamacs côte à côte et inclinables à 150°, permettant une utilisation dès la naissance. C’est à peu de choses près la jumelle de la Triumph de Mac Laren.
Son poids : 10,8 kg
Sa largeur : 75 cm

341,10€ chez Berceau magique

Lire également l’excellent test que le blogueur Papa Cube lui a consacré.

Duet Mountain Buggy

Duet Mountain BuggyAvec ses 4 roues et ses deux assises côte à côté, elle est aussi large que bien des poussettes simples ! Il est par ailleurs possible d’y ajouter des nacelles ou des sièges autos. Pratique, elle peut être conduite d’une seule main et dispose d’un large panier sous les sièges. Son style est sportif, comme nous avons pu le constater lorsque Maman Chante est venue nous voir lors la 2ème After MTBP avec cette poussette.
Son poids : 15,5 kg
Sa largeur : 63 cm

650€ Chez Amazon

Et vous, les double (prononcer dobel) M2b, vous avez choisi quoi comme poussette double ? 

Illustration : Papa Cube

Tags

Partager

3 Commentaires

  1. Je pensais avant de découvrir LA reine des poussettes double que je vais bientôt nommer, que la meilleure était la DOT de Phil and Teds…. Mais en réalité je me suis aperçue que ce que j’aimais bien chez elle c’était juste qu’elle ne prennait pas de place du tout. Et autre chose, je ne me verrai pas mettre mon deuxième petit bout au niveau de mes pieds, à la hauteur des pots d’échappement et avec comme vue principale le dossier du fauteuil de son frère. Bref, j’ai trouvé 1000 fois mieux: laCity Select de Baby Jogger. Bien sûre elle est chère mais c’est un investissement qu’on peut faire dès le premier enfant. Elle offre une multitude de possibilités. Je vous recommande vivement de la découvrir!

    Genny
  2. @Genny: merci beaucoup Marion de partager ton expérience et de citer la City Select. En es-tu contente après usage ? Cela fait 2 ans que je possède personnellement la poussette double de Phil and Teds et en 2 ans, en effet quelques personnes se sont apitoyées à l’abribus de voir le (pauvre) enfant dans son siège inférieur. Quels parents indignes nous faisions ! La vérité en 2 ans ? Beaucoup de gens nous ont arrêté dans la rue et dans le métro (exit les pots d’échappement) pour saluer le côté ingénieux et pratique de ce modèle. Aussi les enfants se sont très souvent “disputés” pour échanger leurs places, trouvant rigolos d’être une fois devant, une fois dessous (où, non, l’enfant n’a pas le nez collé au siège). Et heureusement pour eux, nous ne leur avons pas imposé de balades le long des boulevards pollués 🙂 Le seul hic de cette poussette est son poids certain. Quelqu’un aurait testé la double de RedCastle ?

    Christel
  3. Bonjour,

    Je suis tout a fait d’accord sur le 2/ de l’article. C’est super important d’essayer une poussette avant de l’acheter mais tous les modèles ne sont pas dispo partout. Et les prix sont plus intéressants sur internet.
    Ca serait donc bien de lister les personnes qui sont prêtes à prêter (essayage en bas de l’immeuble ou dans un square) leur poussette à des mamans qui n’arrivent pas à se décider, non ?

    D’où l’idée de mon site Essaye ma poussette !

    Un peu de place à la solidarité et l’entraide mesdames 🙂

    EssayeMaPoussette

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi