X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Manger sainement en devenant parents : le challenge !

Par justine
Manger sainement en devenant parents : le challenge !

Pendant la grossesse les futurs parents ont à cœur de prendre le temps pour cuisiner, choisir leurs aliments et les savourer en conscience pour le bien-être de bébé. Puis, à l’arrivée du nouveau-né, le quotidien est complètement bouleversé : moins d’heures de sommeil, moins de temps pour soi et naturellement moins de temps et de motivation pour se préparer des repas équilibrés.

Bien manger devient alors un véritable challenge pour la jeune maman. Mais alors comment s’extirper de ce rythme infernal et parvenir à ménager son organisme, qui a bien besoin d’énergie et de moments de plaisir ? Vous allez, pour sur, vous reconnaître dans l’un des différents cas de figure ci-dessous. Grâce à l’aide de Marine notre experte-naturopathe, vous allez pouvoir glaner sept conseils super concrets !

Les différents cas de figure

Malgré une bonne organisation, une vraie volonté de manger sainement, chaud et de partager un repas en amoureux ou en famille, il y a toujours quelques complications. Ce n’est pas à vous qu’on va l’apprendre, le quotidien avec un enfant est quelque peu…imprévisible !

Il y a ceux qui commencent un repas et qui le terminent quelques heures plus tard. C’est ce qui se produit lorsqu’il faut aller changer une couche, coucher votre enfant qui est fatigué ou lire une histoire. De longues minutes, parfois même des heures, se passent avant que vous ne puissiez terminer votre repas. Le souci : manger froid ou de manière hachée n’est évidemment pas idéal pour l’appareil digestif et peut bouleverser tout le processus de satiété.

Il y a ceux qui mangent à la vitesse de l’éclair leur repas (pour ne pas dire qui gobent leur assiette). Le souci : manger rapidement et ne pas prendre le temps de mâcher peut entraîner de l’inconfort digestif comme des ballonnements si les enzymes digestives ne peuvent pas faire leur travail correctement.

Il y a ceux qui, par conscience écologique, terminent systématiquement l’assiette de leur enfant pour ne pas jeter. Le souci : se produit alors le phénomène inverse de double ration qui peut clairement entraîner sur le long terme du surpoids.

Il y a ceux qui attendent le coucher des enfants pour s’octroyer un vrai repas. Si le rituel du coucher se passe sans encombre c’est une chance mais parfois cela peut durer des heures… Le souci : manger tard n’est évidemment pas idéal pour la digestion !

Les 7 conseils d’une naturopathe

La clé est de se préparer en amont. Il faut s’organiser un maximum et aller à l’essentiel. Pour cela nous avons demandé les conseils de Marine, fondatrice de Greenmarine et naturopathe spécialisée en parentalité, pour vous permettre de vous organiser au mieux.

1. Congeler des repas

Pendant la grossesse, n’hésitez pas à mitonner de bons petits plats en grande quantité que vous pourrez garder au congélateur, en petites portions individuelles. La maman qui a du mal à trouver le temps de prendre une douche pourra mettre cette petite portion à réchauffer à la vapeur, au four ou à la poêle. 

2. Se mettre au batch cooking

L’idée c’est de faire les préparations à l’avance pour n’avoir que la cuisson à réalise à la dernière minute. On profitera de la présence du papa le weekend pour : faire les courses, laver les légumes, les prédécouper et les stocker ainsi au frais. A la dernière minute il suffira de les mettre au four, dans le cuit vapeur ou à la poêle, d’y ajouter un peu de gras, d’épices et de sel et voilà ! Vous pouvez pour cela vous procurer le guide de Laila Bel !

3. Demander des repas en guise de cadeau de naissance

Sachez que la plupart des accessoires que vous mettez sur votre liste de naissance, ou que l’on vous offrira en dehors de celle-ci, ne vous serviront que très peu. Demandez plutôt que l’on vienne vous rendre visite pour rencontrer bébé avec un grand plat à partager ou des portions à congeler. C’est bien plus utile que d’avoir un énième bavoir ou body (qui en plus ne se déboutonne pas) !

Autre cadeau de naissance utile : un soin pour maman, des heures de babysitting ou des visites relais de bras (votre copine vient voir votre bébé et le berce pendant que vous faites une sieste)

4. Préparer des aliments de base à l’avance 

Une autre idée sera de cuire en grandes quantités des aliments de base chaque weekend, par exemple :

  • 1/2 céréales 
  • 1/2 légumineuses
  • Des légumes variés (à la vapeur ou rôtis au four)

Il suffira ensuite de les mélanger selon l’envie avant chaque repas et d’ajouter une petite sauce, un légume cru et une bonne huile pour avoir un repas complet.

5. Préparer des sauces à l’avance 

Une vinaigrette tonique : avec de l’huile de colza, du curcuma, du gingembre, de la citronnelle par exemple. Vous pouvez aussi l’acheter toute faite chez Quintesens.

Une sauce asiatique : miso, tahini, citron et l’huile de sésame

Et une dernière pour la route : une sauce du sud avec des aromates, des tomates séchées et du piment d’Espelette 

6. Grignoter intelligent ! 

Et puis il va aussi falloir faire avec l’idée que l’on risque de grignoter plus qu’à l’accoutumée, parce qu’on est crevé, parce qu’on est saisi de grosses fringales (surtout si on allaite), parce qu’on peut vouloir passer ses nerfs dans le frigo (quand on ne comprend pas pourquoi il se réveille tout le temps, pourquoi il ne prend pas bien le sein, pourquoi il pleure…)

Alors il faut se préparer à grignoter ou à craquer sainement !

Grignotez sainement avec les snacks sains Jolly Mama
Fringale ? Fatigue ? Baisse de votre lactation ? Découvrez Jolly Mama, le 1er snack bio d’origine française pensé pour toutes les futures et jeunes mamans qui veulent se faire du bien aussi bien au corps qu’au moral ! À shopper sur notre SHOP 😉
Ma sélection Jolly Mama
Jolly Mama
Assortiment de 8 snacks bio Milk Mama – Allaitement
19,00
Jolly Mama
Assortiment de 8 snacks bio Super Mama – Énergie
19,00
Jolly Mama
Assortiment de 8 snacks bio Belly Mama – Grossesse
19,00
Les astuces de Marine

  1. Toujours avoir sous la main des fruits séchés, des oléagineux, des graines, des flocons d’avoine et des laits végétaux (ces derniers pour se préparer des porridges réconfortants et qui calent), du pain au levain congelé que l’on fera toaster (plus il y a besoin de mâcher mieux c’est !) avec une tartinade : houmous, purée de cajou ou d’amande, tartare d’algues…
  2. Si vous avez tendance à grignoter tout le temps, essayez de faire un petit déjeuner protéiné pour stabiliser la glycémie et limiter le grignotage : Oeuf au plat ou à la coque + 1/2 avocat + quelques pousses d’épinards
  3. Sachez qu’un grignotage équilibré peut constituer un repas ! Pas la peine de se remettre à table ensuite. Il faudra écouter sa faim et se demander si c’est une réelle faim (« ai-je envie d’une pomme ou pas ? » peut-être un bon indice) ou d’une faim émotionnelle.

7. Combler ses carences 

Omega 3 

Quand on allaite il faut aussi avoir sa dose d’oméga 3 ! On sait que les mamans qui en ont consommé régulièrement (ou se sont supplémentées pendant leur grossesse et en post-partum) ont beaucoup moins de risques de développer une dépression post-partum. On peut avoir au congélateur des petits poissons gras (moins pollués que les gros poissons tels que le saumon et le thon) : harengs, anchois, maquereau, sardines. On pourra les faire décongeler, les découper finement et les faire mariner dans du citron et des aromates pour un ceviche maison (même pas besoin de cuisson) ! Les omega 3 sont ainsi préservés et rechargent nos réserves.

Magnésium 

En post-partum on se carence rapidement en magnésium, il faut donc veiller à en avoir dans son alimentation = chocolat noir mais aussi oléagineux en contiennent.

Hydratation

Les jeunes mamans peuvent avoir de grosses fluctuations d’appétit. Il faudra les prévoir et surtout bien s’hydrater tout au long de la journée car on confond souvent les signaux de faim et de soif ! Pour ça rien de tel que la bonne vieille gourde que l’on remplit, que l’on aromatise d’un peu de jus de citron ou de feuilles de menthe, et que l’on sirote toute la journée.

Collagène et minéraux

Vous avez dû entendre parler du fameux bouillon d’os, si bon pour que les jeunes mamans se rétablissent rapidement ? Sachez que vous pouvez en préparer beaucoup à l’avance, en le faisant réduire au maximum. Ensuite vous le faites congeler dans un bac à glaçons, vous démoulez les glaçons et vous les gardez au congélateur. Ainsi portionné il sera très facile d’en mettre un ou deux dans un bol et de verser de l’eau chaude dessus pour vous faire un bouillon minute !

Pour des conseils plus personnalisés, n’hésitez pas à prendre rendez-vous pour une consultation de naturopathie (en cabinet ou à distance) avec Greenmarine.

Et sinon, quelles autres solutions ?

  • Se faire livrer à manger. Avec Frichti, Ubereats ou encore Deliveroo, il est désormais simple de se faire livrer un repas. Toutes les envies sont assouvies grâce à une très large gamme de propositions. Bien que ça ne soit pas une solution à adopter chaque jour (pas très écologique ni économique), cela dépanne les parents les plus débordés et fatigués !
  • Utiliser des applications qui combinent recettes et courses. De nombreuses applications ou sites internet voient le jour avec l’idée fabuleuse de proposer des recettes saines, faciles à reproduire avec tous les ingrédients pour les réaliser ! L’application JOW permet de commander les ingrédients nécessaires à la réalisation de recettes simples, adaptées à vos goûts et livrés par les grandes enseignes comme Auchan, Monoprix ou Leclerc. Il y a également le site FOODETTE qui propose des recettes pour 2 ou 4 personnes et de livrer les ingrédients en juste quantité pour préparer de délicieux repas. Le service QUITOQUE est d’ailleurs un des premiers à s’être fait connaître avec ses grandes campagnes d’affichage dans le métro parisien.
  • Acheter des paniers de fruits et légumes. De plus en plus d’enseignes bio ou locales proposent des paniers de fruits et légumes de saison. Vous pouvez également vous faire livrer chez vous ces paniers avec des solutions comme Potager City ou encore Rungis Chez Vous. Une solution pour cuisiner avec des produits frais et de saison.
  • Souscrire à des livraisons de repas. Le principe ? Se faire livrer, non pas 1, mais des repas pour plusieurs jours ! C’est ce que propose Nourish Paris, entreprise de livraison de repas spécialisée dans la récupération post-partum. Vous pouvez sélectionner entre 3 ou 5 jours de petits plats sains, cuisinés avec des produits locaux et de saisons et surtout livrés chez vous ! De nombreuses options sont possibles : sans gluten, végétarien et même pour les mamans allaitantes, des cookies favorisant la lactation ! Vous pouvez d’ailleurs retrouver quelques recette de repas pour maman en post partum sur notre site.

Avez-vous des astuces / solutions à partager pour manger sainement ?

Ma sélection sur le Shop
Livre Le Mois d'Or
Presses du Chatelet
Livre Le Mois d’Or
20,00
D-LAB
Programme Après-Bébé remise en forme intégrale
84,0088,20
PROMO
Editions Leduc.s
Mon allaitement, comme je le veux !
18,00
D-LAB
Activateur d’Équilibre anti-fatigue
26,00

Crédit photo : Candice Henin lors de l’événement #hatoppyday pour la marque Ducray

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi