blank
X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Le collagène, l’allié beauté pendant et post grossesse

Par justine
Le collagène, l’allié beauté pendant et post grossesse

De la salle de bain à l’assiette, le collagène est la tendance beauté et bien-être de ces dernières années. Compléments alimentaires, crèmes à base de collagène, bouillons d’os, injections, il est partout et surtout naturellement présent dans notre corps. Cependant nous pouvons en avoir plus particulièrement besoin à certaines périodes de notre vie, comme la grossesse et le post-partum pour renforcer l’élasticité de la peau et prévenir l’apparition des vergetures. On vous explique tout !

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est une protéine qui est présente naturellement dans le corps (30 à 35 % des protéines de notre corps). On le retrouve dans la peau, le cartilage, les tendons ou encore dans les ligaments. Le collagène forme une armature pour le derme et permet à tous ces tissus de se régénérer et d’assurer leur élasticité. En bref, le collagène garantit la souplesse et la tonicité de la peau.

Si notre corps produit du collagène en quantité suffisante les vingt premières années, à partir de 25 ans sa quantité diminue. En effet, chaque année la production de collagène ralentirait de 1 à 1,5% par an selon le chirurgien plastique et expert Skinade Paul Banwell. Résultat ? A 50 ans, le taux de collagène a réduit de moitié ! La peau manque de fermeté, d’élasticité et ne peut plus se défendre efficacement contre les agressions extérieures.

Notre collagène est également mis à rude épreuve pendant la grossesse ! En effet, la peau du ventre mais aussi des cuisses, des seins, des fesses et parfois des bras subissent de fortes tensions. Des vergetures peuvent apparaître et la peau se “fissurer” à certains endroits. Les vergetures sont des ruptures de fibres de… collagène ! Fibres de collagène qui voient leur production se réduire en raison d’une augmentation du taux de cortisol pendant la grossesse, l’hormone du stress qui régule le système immunitaire.

Que faire pour lutter contre cette déperdition de collagène ?

Le collagène dans la salle de bain

Le secteur de la beauté et notamment de la médecine esthétique s’est emparé du sujet en proposant notamment des injections de collagène pour combler les rides. Alternative à l’acide hyaluronique, le collagène permet de traiter les peaux fines et fragiles en comblant ridules et rides légères.

La cosmétique aussi propose depuis longtemps des produits enrichis en collagène. Dans les crèmes, le collagène va avoir une action lissante et hydratante pour combler les signes de l’âge. Utilisée le soir, la crème à base de collagène aura plus d’effets sur la peau qui se régénère la nuit. Autrefois réservé à une clientèle avec un pouvoir d’achat important, le collagène est à présent disponible dans de nombreux produits à des prix très accessibles !

Pour stimuler le collagène “naturellement”, rien ne vaut un massage corporel ou facial ! De nombreux soins “Face ou Skin Gym” voient le jour en institut pour booster l’épiderme et relancer la production de collagène. Le massage du visage peut aussi se faire chez vous grâce à des mouvements d’effleurages et de points d’acupression. Souvent vos huiles corps sont aussi compatibles visage; si c’est le cas, prélevez quelques gouttes, chauffez l’huile qui accompagnera et facilitera les manoeuvres. L’outil idéal ? Le face-roller, une pierre roulante pour le visage qui va à la fois masser mais aussi décongestionner et apporter ses pouvoirs !
Et n’oubliez pas : on remonte toujours de l’intérieur vers l’extérieur du visage.

Concernant le corps, le modelage a pour avantage de drainer et d’agir sur la rétention d’eau et la cellulite, et aussi de stimuler la production naturelle d’élastine. Pendant la grossesse, vous pouvez appliquer votre huile anti vergetures en pétrissant les zones des fesses, des cuisses, des hanches et en effectuant de larges mouvements circulaires. Plus vous “chauffez” la peau par des frictions, plus vous stimulez la production de collagène et d’élastine.

Le collagène dans l’assiette : la puissance de la supplémentation

Nourrir la peau de l’intérieur est un geste clé et facile à prendre, en faisant le choix d’une alimentation riche en minéraux et vitamines. Face à une alimentation souvent appauvrie, la supplémentation en collagène peut jouer un rôle et se faire de différentes façons :

  • En poudre : le collagène en poudre est le plus courant. Vous pouvez l’acheter auprès de distributeur/marques de produits naturels. Facile à ingérer, la poudre de collagène se mélange dans votre jus ou se rajoute dans votre smoothie.
  • En snack : vous pouvez également retrouver du collagène dans des barres protéinées, des gommes à mâcher ou encore des boissons prêtes à l’emploi.
  • En gélules : pour lutter contre les carences de collagène, des cures de collagène peuvent se prendre sous forme de compléments alimentaires. Sur notre SHOP nous proposons aux futures et aux jeunes mamans des cures de collagène, compatible allaitement, pour prévenir l’apparition de vergetures et booster la fermeté de le peau.
Je booste mon collagène !
blank
D-LAB
Absolu de Collagène cure anti-vergetures 2 mois
52,4041,92
PROMO
Huile anti vergetures sensorielle Daylily
Daylily Paris
Huile sèche Rituel Vergetures intensif
26,90
Programme après bébé compléments alimentaires
D-LAB x Mum-to-be Party
Programme Après-Bébé récupération 1 mois
89,00
  • En bouillon : le bouillon d’os est un remède de grand-mère qui a pour vertu de favoriser la régénération des tissus grâce au collagène présent dans l’os et le cartilage des os. Riche en nutriments, chaud, hydratant, peu calorique et facile à préparer (la cuisson est longue mais seulement 15 min de préparation !), le bouillon est particulièrement recommandé pour la récupération en post-partum !

Si le collagène peut se trouver sous différentes formes, la question de son origine peut être posée. Collagène marin ou bovin ?

Le collagène marin provient des écailles de poissons de mer froide. Le collagène de poisson à une “biodisponibilité” supérieure aux autres types de collagène puisqu’il est absorbé plus rapidement par l’organisme.

Le collagène bovin quant à lui se rapproche le plus près de notre collagène. Il se compose des morceaux de viandes qui ne sont pas vendus pour être consommés. Il est recommandé d’être vigilant sur la provenance et la traçabilité du collagène bovin suite aux nombreux scandales alimentaires.

Que faites-vous de votre côté pour stimuler la production de collagène ? Massage ? Alimentation ? Supplémentation ? Cosmétiques ?

Crédit photo : Candice Henin

Tags

Partager

2 Commentaires

  1. bonjour,
    concernant les compléments alimentaire de collagène quand doit on les prendre ?
    Avant la grossesse en prévention, pendant la grossesse, si Oui au début, au milieu ou en fin de grossesse ?

    Doimo
    • blank
      Bonjour ! Les vergetures peuvent arriver dès le début de grossesse, même si elles sont plus généralement observées autour du 8ème et 9ème mois. Tout dépend si vous êtes davantage pré-disposée à avoir des vergetures : peau très claire ou très foncée, prise de poids importante, vergetures déjà rencontrées pendant votre adolescence...dans ce cas, vous pouvez débuter la cure en début de grossesse en prévention, en complément de soins pour la peau et de massages. Puis observer une pause, et reprendre sur la fin de grossesse. L'après accouchement est une période aussi de vigilance, entre la perte de poids qui en découle et les variations hormonales. Là aussi, une cure peut aider.
      Christel

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi

risus. venenatis tristique ipsum massa dapibus ut Donec mattis commodo