blank
X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Eczéma atopique : quelle routine de soins pour soulager et diminuer les crises ?

Par Marine
Eczéma atopique : quelle routine de soins pour soulager et diminuer les crises ?

Prendre soin de la peau atopique, c’est une absolue nécessité quand on a un bébé concerné par l’eczéma. Mais bien des parents ne savent pas comment et quand nettoyer, hydrater, soulager leur enfant et nous ont fait part de leurs questions. C’est auprès des experts des Laboratoires Dermatologiques Ducray, qui nous accompagnent sur la tournée de Rencontres Hatoppyday, que nous sommes allées chercher réponse sur les rituels de soin pendant et en dehors des crises.

Quelle routine de soin adopter pour hydrater une peau atopique au quotidien ?

L’essentiel est d’être prêt à soigner une poussée d’eczéma lorsqu’elle se présente. Le traitement de base repose sur différentes crèmes qu’il faut apprendre peu à peu à manipuler. Les dermocorticoïdes et les dispositifs médicaux sous forme de crèmes réparatrices apaisantes s’appliquent sur les plaques rouges tandis que l’émollient s’applique partout ailleurs, et notamment sur les zones les plus sèches. Il existe de nombreuses crèmes pour l’eczémadisponibles sur le marché, plusieurs essais sont parfois nécessaires avant de trouver le traitement qui convient le mieux et qui pourra donc être appliqué quotidiennement sans trop de difficultés. Enfin, en fonction de la sècheresse de la peau, le médecin pourra choisir entre différentes textures de produit.

Quels sont les produits les plus appropriés et les plus naturels possibles pour la peau atopique ?

Le traitement de base de l’eczéma repose sur des dermocorticoïdes en cas de poussées inflammatoires et sur des émollients au long cours pour renforcer et protéger la peau. D’autre part il est important d’utiliser un produit de douche adapté tel que les huiles lavantes qui sont haute tolérance et hydratante.

Les soins sans parfums, sans savons et les compositions les plus neutres possibles sont à privilégier. 

Il est donc très important de faire attention aux produits naturels ou dit « bio » qui peuvent contenir des parfums ou des huiles essentielles potentiellement allergisant pour la peau atopique. 

Les produits de soins et d’hygiènes dermo-cosmétiques Ducray sont élaborés avec des ingrédients choisis selon des critères de tolérance très stricts. Par ailleurs la tolérance et l’efficacité clinique des soins sont testés chez les patients souffrants d’eczema atopique. 

Chaque patient a des besoins différents. C’est pourquoi il faut prendre le temps pour choisir le bon produit qui vous va bien. 

D’autres traitements existent, prescrits au cas par cas par le dermatologue. En cas d’eczéma de contact, l’éviction de la substance est indispensable si l’on veut enrayer l’eczéma.

Pourquoi les crèmes émollientes sont indispensables ?

Les crèmes émollientes sont des crèmes prescrites par le médecin ou conseillées par le pharmacien. Les émollients luttent contre la sécheresse de la peau et la rendent souple et douce. Ils s’appliquent tous les jours, sur toute la peau en dehors des plaques d’eczéma.
Là encore, plusieurs textures sont disponibles pour s’adapter à tous les niveaux de sécheresse cutanée : des crèmes et des laits en cas de sécheresse modérée ou en été, des baumes et des cérats en cas de sécheresse sévère ou en hiver. Chez Ducray, vous pouvez essayer la gamme Dexyane adaptée aux peaux très sèches sujettes à l’eczéma atopique

Comment traiter l’eczéma sans entrer dans le cercle vicieux des corticoïdes ?

Les dermocorticoïdes sont des traitements indispensables pour calmer l’inflammation à l’origine de l’eczéma. Ce sont les traitements de référence et de première intention de l’eczéma atopique. Ils sont utilisés depuis plus de 50 ans pour faire disparaitre les plaques rouges mais aussi pour soulager les démangeaisons. La galénique du DC est adaptée en fonction du type et de la localisation des plaques (crème pour les lésions suintantes, pommade pour sec et lotion pour les zones pileuses). La puissance du DC est adaptée en fonction de l’intensité des plaques (de moyen à très fort). 

Les DC s’appliquent une fois par jour : le matin ou le soir après la douche. Ils s’utilisent jusqu’à ce que l’inflammation soit présente et peuvent être arrêtés du jour au lendemain. Quelle dose ? Comme tous médicaments, il faut respecter une posologie : cf. L’unité phalangette correspond à la quantité de crème déposée d’un trait continu sur toute la longueur de la dernière phalange de l’index d’un adulte. Une unité = 0,5 g de produit qui correspond à la surface de 2 mains d’adulte et à une lésion sur un bras d’un enfant. Un tube de 30g contient 60 unités de phalangettes. Il est conseillé d’appliquer le produit en touches espacées, puis de l’étaler en massant légèrement jusqu’à ce qu’il soit entièrement absorbé, en débordant légèrement de la lésion. 

Il ne faut pas hésiter à en remettre dès la réapparition des symptômes (rougeurs). Bien suivre les recommandations de votre médecin et ne pas en appliquer sur des zones au moindre doute (boutons inhabituels qui pourrait être un impétigo, une poussée de varicelle par exemple)

La crainte ou idées fausses liées au DC sont dues à la confusion faite avec les corticoïdes pris par voie orale. Les effets indésirables liés au DC sont uniquement liés à des mésusages. Il faut donc respecter les posologies et les indications. 

En cure courte (entre 2-3 jours à 3 semaines) comme utilisés de façon classique dans l’eczéma atopique, càd au moment de la poussée et dès l’apparition des rougeurs, les DC n’ont pas montré d’effets secondaires négatifs sur la croissance ou sur la santé de l’enfant à long terme. De plus, en application sur une peau inflammatoire, la cortisone est détruite par l’inflammation. La pénétration de la cortisone à travers la peau est donc excessivement faible

Comment se fait-il que l’eczéma apparaisse par « crise » ?

L’eczéma est une dermatoseou maladie de peau, inflammatoire chronique. On observe une alternance entre des périodes actives appelées poussées ou crises et des périodes d’accalmie sans symptôme (ou presque). Les poussées sont très souvent favorisées par des facteurs déclenchants en fonction des différents types d’eczéma.
En effet, au-delà de cette définition très générale, il existe plusieurs types d’eczémas. Le plus connu est l’eczéma atopique qui touche essentiellement les enfants en bas âge, et qui est d’origine héréditaire.
Parmi les autres formes les plus fréquentes d’eczéma, citons l’eczéma de contact, lorsque les lésions apparaissent spécifiquement à la suite d’un contact prolongé avec une substance allergisante, et l’eczéma chronique des mains, le plus souvent provoqué et/ou aggravé par des phénomènes irritatifs, notamment en milieu professionnel.
Dans tous les cas, rassurez-vous : l’eczéma n’est pas une maladie contagieuse

Comment soulager quand on a une crise de démangeaisons ?

Les démangeaisons sont en grande partie soulagées par le traitement, mais elles peuvent persister et induire le grattage et finalement la persistance des lésions d’eczéma. Pour en venir à bout et sortir de ce véritable cercle vicieux, à chacun sa technique : le froid sous toutes ses formes (eau thermale, galet, dos d’une cuillère…) est intéressant car il va pour ainsi dire « anesthésier » la plaque d’eczéma et limiter les démangeaisons. Là encore, chacun expérimente les différentes techniques et sélectionne ce qui fonctionne le mieux sur lui. 

Voici quelques conseils utiles pour vous aider à soulager les démangeaisons liées à l’eczéma chez l’enfant au quotidien 

  • Chez l’enfant en bas âge

S’il s’agit d’un enfant en bas âge, il est conseillé de lui couper les ongles ou de lui faire porter les gants en coton la nuit. Le calmer par des massages ou de la musique. Lui proposer une peluche qu’il peut gratter à l’envi, plutôt que de se gratter lui-même. 

  • Chez l’enfant plus grand

Pour les enfants plus grands, il est possible de davantage l’impliquer et de l’aider à construire un véritable « coffret anti-grattage ». La plupart des outils permettent d’envoyer un message apaisant au cerveau grâce au froid : brume d’eau thermale, dos d’une cuillère, galet… Ne pas hésiter à placer ces objets au frais pour plus d’efficacité, et à les personnaliser.
Les packs de froid utilisés lors d’un pique-nique ou bien ceux destinés à soulager certaines douleurs peuvent être placées sur les plaques d’eczéma, en prenant soin de placer un linge sur la peau pour la protéger d’une éventuelle brûlure due au froid. Sur le même principe, penser au sachet de petits pois congelés : la structure en petites billes permet d’épouser toutes les parties du corps et de produire un léger massage.

  • Chez l’adulte aussi, on cherche des solutions pour moins se gratter ! La plupart des dispositifs décrits pour les enfants peuvent être utilisés chez l’adulte : 

Pensez également à la relaxation ou à la sophrologie. Parfois c’est la peau sèche qui démange et a besoin d’être rapidement apaisée : toujours prévoir un tube d’émollient sur la table de nuit, dans le sac ou encore au frigo.
Enfin, pour limiter les risques infectieux et cicatriciels liés aux démangeaisons, il faut se couper les ongles régulièrement.

Routine-de-soin-eczema-atopique
Crédit photo @candiceheninparis lors de notre événement Hatoppyday à Toulouse

Quels sont les réflexes à adopter dans son hygiène de vie en cas d’eczéma atopique ?

Adapter son environnement ne doit pas conduire à établir des règles trop strictes ou trop coûteuses mais plutôt à faire preuve de bon sens : passer l’aspirateur régulièrement, choisir des vêtements en fibres naturelles, choisir une lessive hypoallergénique et limiter le recours aux adoucissants…

Voilà chers parents, nous espérons que ces conseils donnés par la marque Ducray vous permettront de traverser ces crises avec plus de sérénité et surtout moins de fréquence. Nous abordons le sujet des facteurs à l’origine ou aggravants de l’eczéma atopique dans un autre article, sujet ayant été aussi évoqué par nos mamans lectrices.

Nous vous donnons RDV à l’automne aux Rencontres Hatoppyday à Lille et Nantes pour vous conseiller et vous faire vivre une expérience ludique et instructive hors du stress de l’atopie…et loin du confinement, on l’espère !!

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi

risus et, id, Lorem nunc felis suscipit odio adipiscing efficitur. Nullam