X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Peau à peau : un outil essentiel à la portée des parents

Par justine
Peau à peau : un outil essentiel à la portée des parents

Le peau à peau est le premier contact que vous allez vivre avec votre bébé suite à l’accouchement. Un moment privilégié et très agréable aussi bien pour vous que pour bébé ! Loin d’être uniquement réservé aux premières heures de vie de votre bébé et uniquement à la mère, le peau à peau peut être pratiqué tout au long de la première année de bébé par les deux parents. Ses bienfaits sont nombreux pour le bien-être de bébé et sa mise en place est très simple si on suit quelques petites règles. Découvrez tous nos conseils et astuces avec l’avis de l’experte Sonia Krief et le témoignage de Kim, maman du compte insta @les_jolies_chouettes.

Les bienfaits du peau à peau

Lorsque le nouveau né est en bonne santé, il est alors déposé nu sur le ventre ou la poitrine de sa maman juste après l’accouchement. Le papa ou la partenaire peut également pratiquer le peau à peau avec son bébé juste après la naissance. Immédiatement le nourrisson va ressentir la chaleur du corps de son parent, son odeur et les battements de son coeur. C’est une transition plus douce du monde intra utérin vers le monde extérieur.

Les bienfaits pour le bébé

  • Rassurer et accompagner bébé : l’accouchement est une épreuve traumatisante pour un nouveau-né. En effet il perd tous ses repères et le contact permanent avec sa mère. Ce premier peau à peau permet à bébé d’être rassuré par la voix de sa maman qui l’a bercée pendant 9 mois et de se sentir en sécurité. La pratique du peau à peau durant les premiers jours mais aussi tout au long de sa première année va permettre a bébé d’être plus serein et donc de mieux dormir et de diminuer les pleurs.
  • Augmenter sa température corporelle : la température d’un nouveau-né diminue très rapidement. Pratiquer le peau à peau réchauffe rapidement bébé pour qu’il retrouve une température idéale.
  • Développer son système immunitaire : le peau à peau permet à bébé d’être en contact avec les bactéries sur la peau de la maman. C’est une méthode très importante pour les bébés nés notamment par césarienne et qui n’ont donc pas accès à la flore bactérienne de sa maman. Le peau à peau participe donc à développer le système immunitaire de bébé.
  • Développer un lien affectif : en pratiquant le peau à peau avec son papa et sa maman, le bébé va développer plus rapidement un lien d’attachement avec ses parents en respirant leur odeur, en étant bercé par leurs voix et les battements du coeur.
  • Diminuer la sensation de douleurs : le peau à peau peut se pratiquer quand le bébé commence à grandir et s’il souffre de maux de ventre. Coller le ventre de votre bébé avec le vôtre va diminuer ses sensations de douleurs et d’inconfort. Il est recommandé de pratiquer les piqûres, injections ou prise de sang lorsque le bébé est en peau à peau. La sensation de douleur sera alors amoindrie.
  • Faciliter le démarrage de l’allaitement : le peau à peau prolongé après la naissance déclenche de manière instinctive chez le nouveau-né le besoin de prendre son premier lait. La méthode du peau à peau favorise les bons mouvements pour téter de la bonne façon.

Le peau à peau est fortement encouragé pour les bébés nés avant 37 semaines et une fois leur état stable. Cette méthode accélère la maturation du système nerveux et digestif du nouveau-né. Il permet également de réduire le stress et le sentiment d’insécurité du bébé.

Les bienfaits pour les jeunes parents

  • Apaiser et rassurer les parents : le peau à peau est un moment de tendresse entre le parent et son bébé. Pendant le peau à peau le parent va parler à son bébé et se sentir plus en confiance et serein face à ce nouveau rôle.
  • Favoriser la montée de lait : Chez la jeune maman le peau à peau augmente la production d’ocytocines, les hormones qui sont responsables de la montée de lait et de son expulsion.
  • Réduire les risques de dépression : aussi bien chez la maman que le papa le peau à peau joue sur l’humeur et la diminution du stress chez les jeunes parents.
Quand Sonia Krief parle du peau à peau

Créatrice du Thalasso Bain Bébé et Présidente de @l_ecole_du_bien_naitre , Sonia Krief est auteur de “J’accueille mon bébé” aux éditions Albin Michel. Elle explique dans trois vidéos IGTV sur notre compte instagram les bienfaits du peau à peau pour le nourrisson à sa naissance :

Cliquez sur les liens ci-dessus pour regarder les vidéos de Sonia

Comment pratiquer le peau à peau ?

Nous avons donc vu que le peau à peau est un moment agréable et plein de bienfaits aussi bien pour le bébé que pour les jeunes parents. Pour le pratiquer sereinement, voici quelques conseils :

  1. La tête de bébé doit être tournée et son visage toujours visible
  2. Sa bouche et son nez doivent être dégagés avec le menton légèrement relevé
  3. Les jambes de bébé doivent être pliées (position semi-assise) et la poitrine doit être face à celle de son parent
  4. Recouvrir bébé avec une couverture ou un bandeau de peau à peau
  5. Ne pas pratiquer en cas de fièvre du nourrisson ou si le parent qui effectue le peau à peau est sous tension / fatiguée / énervée / somnolent

Bandeau de peau à peau : un achat utile

Le bandeau de peau à peau peut aussi bien être porté par la maman que par le papa. Il est conçu pour pratiquer le peau à peau avec son bébé et recouvre entière tout le dos de bébé. Conçu dans un tissu extensible adapté à la taille du parent, il permet au parent et à l’enfant de ne faire qu’un pour profiter pleinement d’un moment de douceur.

Il permet de pratiquer le peau à peau en tout simplicité, de garder bébé dans la bonne position et au chaud ! Une session peau à peau est une phase idéale avant une tétée.

Néo
Bandeau peau à peau Néo rose poudré
29,90
Néo
Bandeau peau à peau Néo vert amande
29,90
Néo
Bandeau peau à peau Néo gris souris
29,90
Néo
Bandeau peau à peau Néo écru motifs cigogne rose
29,90

Vous pouvez retrouver sur notre Shop les bandeaux de peau à peau de la marque Néo. Fabriqués au Portugal dans un coton bio certifié Oeko-Tex respectueux de la peau fragile de bébé, les bandeaux peau à peau Néo sont adaptés à toutes les tailles et proposés dans plusieurs coloris très doux (rose poudré, vert amande, gris souris et écru avec motifs cigogne rose).

Témoignage de Kim de @Les_jolies_chouettes

Kim et Esmée à la maternité

Maman de trois jolies petites filles très active sur Instagram avec son jolie compte @les_jolies_chouettes, Kim a accepté de nous parler du peau à peau qu’elle pratique actuellement avec sa petite dernière Esmée.

Pourquoi avoir choisi de pratiquer le peau à peau ?

Je fais du peau à peau principalement puisque ça apaise mon bébé et que ça m’apaise également ! Le peau à peau est toujours un moment où je ne pense à rien d’autre qu’elle et moi et où je sens et j’entends sa respiration tout contre moi. Cela me rappelle les premiers moments où on a posé son tout petit corps nu contre le mien le jour de sa naissance. J’ai aussi lu que le peau à peau permettait de favoriser la lactation.

A quel moment as-tu commencé ?

J’ai commencé le peau à peau à la naissance de ma première fille Bianca, il y a 4 ans et demi. J’avais lu que c’était un outil intéressant pour créer le lien d’attachement, rassurer son bébé et booster la lactation.

As-tu pratiqué le peau à peau avec tes 3 filles ?

J’ai fait un peu de peau à peau à la maternité avec ma première fille Bianca, puis un peu plus avec Céleste (qui a 2 ans) pour qui j’avais apporté un bandeau de peau à peau à la maternité. Pour ma petite dernière Esmée je fais encore plus de peau à peau puisque j’en ai fait à la maternité et je continue maintenant que nous sommes à la maison.

Comment pratiques-tu le peau à peau avec Esmée ?

Je pratique le peau à peau principalement quand Esmée est angoissée, généralement le soir, lorsqu’elle a sa crise de pleurs de décharge. Je la mets en couche, me mets torse nu et l’installe sur le ventre contre ma poitrine avec le bandeau de peau à peau pour la contenir et lui tenir chaud. Généralement elle arrête de pleurer dans la minute qui suit. C’est assez dingue de voir le pouvoir apaisant que peut avoir le peau à peau !

Ton mari fait-il de temps en temps du peau à peau avec votre fille ?

Il le pratique moins souvent que moi mais ça lui arrive de prendre mon relais le soir et de la prendre en peau à peau. Il a également fait du peau à peau avec chacune de nos trois filles à la maternité.

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes parents qui veulent s’essayer au peau à peau ?

Je dirais qu’il faut se faire confiance et de ne pas hésiter à demander de l’aide si ils en ont besoin. Ce sont les deux conseils que je donne pour tous les sujets concernant la maternité !

Merci à Kim pour son témoignage

Crédit photo principale : Candice Hénin

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi

id, dolor. venenatis Sed ut suscipit vel,