X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Le premier trousseau mode de bébé

Par Karima Peyronie
Le premier trousseau mode de bébé

Oh c’est trop mignon ces petites chaussures. Et puis ce body à rayures. Oh la la tu as vu ce gilet poudré…“. Ça c’est l’effet ” je-fais-du-shopping-enceinte-de-8-mois”. Cette envie soudaine de boulimie vestimentaire, succomber à la folie des petits pois, du liberty ou e l’accessoire à tout prix… Bon, bon les M2b, avant de faire chauffer la carte bleue, on se calme, on réfléchit et on lit bien ce qui suit…

Ne cédez pas (totalement) à la tentation…

Bien sûr il y a la liste de la maternité, que l’on attend comme le saint graal à chaque rendez-vous. Fébrile vous l’avez entre les mains comme les résultats de votre baccalauréat. Et puis très vite, les sourcils se froncent : « c’est quoi une turbulette ? et la différence entre le body à encolure américaine ou le croisé ? » Aie, et oui, il va falloir un petit décodeur mais surtout faire preuve de bon sens pour lui concocter une garde-robe pratique et UTILE. Car c’est bien ça le problème, les premiers mois, prise dans la frénésie du « c’est troooop mignon », on se retrouve à acheter beaucoup, beaucoup…trop ! Et du coup, comme bébé grandit très (très très très) vite, forcément il n’aura pas le temps de tout mettre, à moins de le changer plus de deux fois par jour, comme feue votre poupée Barbie, à la grande époque.

Je me souviens pour ma part, que j’avais à peine le temps de faire tourner ma machine à laver, que déjà le vêtement était trop petit pour ma fille. Alors je me suis consolée en rangeant délicatement dans des petites boites, tous ces vêtements « troooop mignon » qui ont été porté au maximum une fois, en me disant « sniff, ça sera pour le prochain ». Ma petite astuce à moi, avait été de tout acheter en blanc et beige, ne connaissant pas le sexe de l’enfant. Ce qui du coup va, effectivement, être très pratique pour bébé 2 qu’il soit fille ou garçon. Côté shopping, j’avais varié les vêtements utiles du quotidien (genre body et pyjama) avec quelques pièces pour me faire plaisir aussi (comme ce gilet façon fourrure sans manche). Généralement vous ferez le shopping très pratique et vous recevrez en cadeau les pièces « troooop mignonnes » qui comblent autant de plaisir la grand-mère, la tata ou la meilleure amie.

De quoi doit être composé un trousseau mode ?

Anne laure, styliste chez Little Cigogne nous rappelle les grandes lignes du trousseau de naissance :

Les basiques sont nécessaires car l’enfant restera à la maternité plusieurs jours, il faut donc prévoir de quoi le changer :

  • quelques bodies croisés sur le devant : préférable pour ne pas avoir à trop manipuler l’enfant les premiers mois. Très vite quand il pourra tenir assis, vous allez préférer les bodys à encolures qui s’enfilent par la tête.
  • des pyjamas confortables (velours ou coton selon la saison) avec pressions à l’entrejambe pour éviter de devoir le déshabiller à chaque changement de couche. L’hiver, il est plutôt recommandé d’avoir des pyjamas grenouillère pour éviter le « dos à l’air » ou les pieds nus au milieu de la nuit.  
  • un bonnet, une paire de chausson et des moufles car bébé perd vite la chaleur par ses extrémités. Les moufles en coton serviront aussi à le protéger de ses propres griffures, puisque le premier mois, on recommande de ne pas lui limer ou couper les ongles.
  • un gilet, qui sera utile surtout pour les photos, ou à la sortie de la maternité. Car en réalité il sera toujours emmitouflé dans un lange ou couverture, bien au chaud dans vos bras les premiers jours. Le gilet tricoté est très tendance, et sera un beau souvenir que vous garderez pour plus tard. N’hésitez pas à solliciter les mamies ou les tatas qui seront très heureuses de créer cette pièce unique.
  • des bavoirs, qui seront très utiles pour protéger les vêtements des régurgitations les premières semaines. Choisissiez plutôt à ficelles ou à scratchs pour ne pas devoir lui passer la tête à chaque fois. Et si possible de couleur unie pour qu’ils s’accordent avec les vêtements.
  • une combinaison-pilote selon la saison pour la sortie de la maternité, indispensable si vous accouchez l’hiver, elle protège du froid et de la pluie. N’hésitez pas à mettre un petit lange ou une douce écharpe à l’encolure pour éviter les irritations avec le frottement de la fermeture-éclair sous le menton.
  • des chaussettes ou des chaussons pour nouveau-né avec une petite attache car les nouveau-nés ont la fâcheuse tendance à les retirer en frottant les pieds. Bah oui, dans le ventre de maman, c’était tellement plus chouette de vivre tout nu !
  • un nid d’ange pour dormir : c’est le petit cocon bien douillet qui lui permettra de rester au chaud pendant la nuit. Car selon les recommandations, on évite les draps et couvertures les premiers mois, qui peuvent être responsables d’étouffements. Le nid d’ange peut-être évolutif et se garder jusqu’au 1 an, puis une autre taille permet d’aller jusqu’aux 3 ans.
  • et le petits plus : on n’oublie pas les petits plaisirs pour vous mais aussi pour bébé. Vous allez adorer craquer pour un petit doudou par exemple. Il existe des modèles très pratiques de doudou plat, que vous pouvez utiliser aussi pour recouvrir le haut de la tête de bébé, comme ceux sur www.doudouplanet.com/Plat.html

Voilà en gros, les vrais indispensables pour votre nouveau-né pour ses premiers jours et semaines. Vous évaluerez plus tard, vos besoins en fonction de vos habitudes. Sachant que les premières semaines, il sera très souvent à la maison, bien au chaud, donc tout le temps en pyjama ou body.

Les inutiles

Que ça soit la résultante de vos sessions shopping compulsives ou d’élans de générosité de votre entourage, vous allez vite vous rendre compte qu’il y a énormément d’éléments inutiles, que vous allez presque jamais utiliser, dans le trousseau de votre bébé :

  • les chaussures : oui, oui, je vous l’accorde c’est sûrement l’accessoire le plus craquant dans les magasins, mais dans la réalité à part pour un shooting mode, vous n’allez jamais utilisé ces petites ballerines vernies rose fuschia ! Votre enfant, allongé dans le landau aura toujours les pieds bien au chaud, emmitouflés sous les chaussettes, les chaussons, puis la combinaison-pilote.
  • Les bandeaux et autres accessoires pour les cheveux : très jolis aussi sur les photos, vous allez surtout vous rendre compte que ça ne tient pas du tout ! les bandeaux et barrettes glissent sur les cheveux tout fins de votre poupée et on évite les élastiques qui cassent les cheveux très fragiles. Alors le plus raisonnable est d’en avoir un ou deux « accessoire cheveu », mais inutile de remplir tout un tiroir, car vraiment vous ne les utiliserez presque jamais !
  • Les gilets, caracos, cache-cœur et autres top : là aussi je vous l’accorde c’est très facile de craquer. Mais dans la réalité, c’est tellement compliqué à mettre sur un nourrisson, que vous allez vite privilégier le pratique d’un pyjama-combinaison. Achetez-en un ou deux de couleur unie et ça sera amplement suffisant.
  • Les jupes : moi personnellement, j’ai vraiment apprécié mettre des jupes ou des robes à ma fille lorsqu’elle a commencé à marcher. Car avant ça, la jupe se retrouvait toujours à hauteur du bidon, lui laissant le bas du dos et le ventre découverts. En plus, à chaque fois que je la portais ses vêtements remontaient…vraiment pas pratique. Mon conseil est d’avoir un joli ensemble pour les occasions, que vous renouvèlerez à la fréquence de sa croissance.

En termes de quantité, sachez que vous allez être amenée à faire 2 voire 3 machines par semaine au début. Donc mieux vaut bien amortir le linge acheté que d’avoir un dressing-vitrine, juste parce que c’était « troooop mignon ».

Quelle taille prévoir ?

Vous êtes enceinte, on vous dit que votre bébé est bien portant, mais qu’est-ce que ça signifie ? « 3,5 kg ? 4 kg ? » Vous achetez en taille naissance ou aller piocher directement au rayon 3 mois ? Anne-Laure nous conseille

Les nourrissons ont besoin d’avoir des vêtements à la bonne taille car ils se sentent rassurés. En effet les bébés ressentent le besoin d’être « rassemblés » car cela les apaise et améliore leur sommeil. Des vêtements trop grands leur donnent un sentiment d’insécurité. Prévoir différentes tailles peut être un bon compromis, un pyjama naissance, un autre un mois voire de trois mois si bébé s’avère grand. N’oublions pas qu’il existe des vêtements pour les bébés nés prématurément, créés tout spécialement pour leur petite taille. En ce qui concerne le poids, les bébés ont tous une morphologie différente et un petit ventre, il est donc préférable de privilégier les vêtements confortables avec des ouvertures sur le devant et des tailles élastiques. Exit les jeans slim à bouton et autres vêtements trop compliqués pour les premiers jours de vie d’un bébé.

Et voilà tout est dit ! Alors achetez peu, mais à la bonne taille quitte à renouveler plus régulièrement la garde-robe. Ce n’est que bien plus tard, à partir de 12 mois, que vous pourrez vous permettre d’acheter un peu plus grand, en retroussant les manches par exemple, ça ne posera pas de problème.

Quelques astuces pour économiser…

Les vêtements pour enfants coûtent particulièrement chers, surtout si vous avez envie de vous faire plaisir avec quelques marques, gages de qualité, de savoir-faire, de « fabriqués en France » et surtout de styles et finitions très aboutis.

Pour cela, notre styliste partage tout un tas de bons plans :

Différents mode de consommations existent ; certains souhaiterons du neuf, d’autres seront les as de la récup, mais dans tous les cas aujourd’hui  il y a de nombreuses façons de faire des bonnes affaires. Internet est un outil rapide et efficace pour faire son shopping. On peut trouver les sites de ventes privées qui connaissent un franc succès mais où malheureusement seules les plus rapides bénéficient des meilleures affaires. Les catégories « fin de série » sur les sites des marques, ainsi que les soldes sont intéressantes. Autrement, frères et sœurs et les amis pourront donner les vêtements de leurs progénitures. Les brocantes sont là également pour dénicher de petites perles si vous aimez fouiner.

Pour ma part, j’ai beaucoup acheté sur Internet pour la praticité et la rapidité. La plupart des sites proposent des grilles de taille pour pouvoir choisir sans essayer. De plus, en étant fidèle à certains sites (je suis une inconditionnelle de Verbaudet), je bénéficiais régulièrement de codes promo avantageux. Dans certaines villes, il existe aussi pas mal de boutiques de vêtements dégriffés, pour profiter de grandes marques (type Jacadi, Petit Bateau…) à des prix raisonnables, même s’il s’agit souvent de saisons précédentes.

Les tendances de saison

Et, oui votre p’tit bout à lui aussi le droit d’être à la mode. Bon, il ne s’agit pas de le déguiser comme un grand de la tête aux pieds, ni de le rendre preppy-geek avant l’heure, non plus !  Lors de vos petites séances de craquage, vous pourrez succomber au

Retour en force du vintage avec  d’imprimés 60s et 70s, et les formes (robes trapèze,etc…). Le cocooning est également mis à l’honneur. En cette période de crise, on recherche une certaine sécurité, un confort, être protégé dans un cocon. C’est pour cela que l’on retrouve des couleurs chaudes mais également du beige, de l’écru particulièrement pour les bébés. Les pièces à faire porter à ses enfants seront en grosse maille, toute douce. selon notre chasseuse de tendances Anne-Laure.

LA super bonne idée du moment pour votre trousseau mode

C’est un véritable coup de cœur que je partage avec vous sur ce thème ! Une idée de génie qui va simplifier la vie de plus d’une maman : le concept Little Cigogne.

Suivant le même principe qu’une box, il s’agit de souscrire à un abonnement mensuel ou trimestriel pour recevoir une sélection de 3 à 5 vêtements ou d’accessoires pour votre enfant. Parce que chacun à des gouts différents, une équipe de styliste recueille vos préférences (type de vêtements, couleurs, univers…) suivant un questionnaire rempli en ligne. Vous choisissez ensuite la formule qui vous convient à partir de 29,99 € pour une sélection de marques populaires de prêt à porter français, jusqu’à 44,99 € pour les marques de créateurs plus confidentielles (35 marques sont partenaires). En tout cas, vous réalisez des économies allant jusqu’à 60 %, avec la possibilité d’être remboursée si la sélection ne vous plait pas. Il y a aussi l’option « sur-mesure » où vous choisissiez vous-même la sélection de vêtements envoyés et vous renvoyez, sans frais, ceux qui ne vous plaisent pas.

Pour ma part, j’ai été séduite par la facilité de la commande, la rapidité de la livraison, l’emballage très cocooning (les vêtements sont enveloppés dans un lange, comme déposés par une cigogne) et bien sur la parfaite sélection des vêtements de grandes marques qui deviennent enfin accessibles à toutes les bourses !

Alliant à la fois praticité (avec un ensemble caleçon – col roulé) et coup de cœur (comme le pantalon rose velours et son attache en satin), sans oublier le petit accessoire girly (je craque pour le bonnet à noeud rose !)…bref je n’ai qu’un seul regret : pourquoi ça n’existe pas pour les grands ! Tous les infos sur : www.littlecigogne.com

Et voilà, chères M2b, tous mes conseils pour concocter plus sereinement le petit trousseau mode de votre trésor. L’avez-vous déjà terminé ? Pour celles qui ont accouché, votre sélection était-elle en adéquation avec la réalité ? Que pensez-vous du trousseau de la maternité ? On vous écoute !

Tags

Partager

4 Commentaires

  1. Super idée cette box ! Ici, le trousseau avance doucement, au coup de coeur, il faut dire qu’il me reste encore 2 mois ! J’avoue, le premier achat était le doudou.

    Pour mon petit homme ce sera pyjama au mois les 3 à 6 premiers mois. Pour ma fille, j’avais acheté des vêtements qu’elle a mis 1 ou 2 fois, peu pratiques.
    Je mixe les façons d’acheter (couffin privé, ebay (option neuf avec étiquette), boutiques) mais ne prends que des marques classiques, qui ont fait leur preuves. Ayant eu de mauvaises surprises avec dpam et vertbaudet (pressions retrouvées dans le lit, coutures qui lachent).

    Emilie
  2. C’est mon premier bébé. Je me suis fait plaisir chez h&m avec 2-3 body, un ensemble, 1 paire de chausson + bonnet, des chaussettes, une combi et voilà.
    Pour le reste, j’ai la chance que ma sœur ait gardé les fringues de ses fils, en super bon état. J’en ai jusqu’au 18 mois et y en a… beaucoup trop (20 bodys 1 mois, 15 en 3 mois) plus les cadeaux qu’on va surement recevoir ça promet ! Va pas etre cul nu notre fils 😉
    Sinon j’ai aussi fait quelques affaires sur vente privée et showroom pour turbulette et tour de lit 🙂

    Aurélie
  3. Franchement la taille naissance c’est vraiment pour les tout tout petits bébés ! Certes les miens sont des bûcherons : 54 cm et 4,2kg pour le dernier donc il a mis du 3 mois au bout de qqs jours.
    Mieux vaut ne pas trop acheter pour les petites tailles certains de mes achats n’ont même pas été portes ! Et tester pour chaque bébé sur les morphologies propres a chaque marque lui sied. Mes fils sont larges donc petits PBateau c’était trop long et pas assez large, tandis que baby gap leur allait impec !
    Ne pas hésiter a investir dans une gigoteuse plutôt petite ou un nid d’ange pour qu’ils aient un cocon pour dormir…
    Les sites de seconde main (comme Rose Indigo) sont pratiques car les petites tailles sont souvent très peu abîmées car peu portées. On trouve même du neuf !

    Johanna
  4. Super cet article, pas facile d’y voir clair avant que bébé soit là et pourtant les envies de craquer en achetant des miniaffairesvraimenttropchoux sont fréquentes!! Merci de nous aider à y voir plus clair 🙂

    Lily

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi