X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

L’interview bien-être d’Anne

Par Christel
L’interview bien-être d’Anne

Anne est une vraie tornade…pas étonnant qu’elle ait séduit l’équipe de l’émission Comment ça va bien pour remplacer la chroniqueuse Janane pendant son congé maternité. A son tour d’être enceinte maintenant ! Pétillante, avec un franc-parler qui la caractérise et qui se retrouve avec plaisir dans le récit de son job dans son blog, intitulé simplement Le blog de la Journaliste ou dans les revues de produits de beauté testés dans La Gazette Beauté. Bloggeuse, journaliste beauté (Public, Télé Star, Vie Pratique Santé, Vital, So Chic…), auteure de guides bien-être chez Marabout, elle nous a bien fait rire lors de son passage à la MTBP n°11 chez Happy Families et entre déjà dans le 9ème mois ! Découvrez cette jeune (“officiellement 26. si je dis le vrai chiffre, mon mec risque de me quitter !”) femme et son univers pas triste !

Anne thoumieux 2° (2)

As-tu changé tes habitudes de consommation de cosmétiques depuis que tu es enceinte ?

J’ai arrêté l’utilisation intensive de soin minceurs à la caféine, je ne m’en sers plus qu’occasionnellement pour me masser quand je gonfle et seulement ceux à effet frais en formule gel. Bien sûr j’ai axé mes efforts (oui, à un certain stade, appliquer de la crème EST un effort) sur le ventre et les seins… avec des résultats discordants : aucune vergeture sur le ventre à ce jour, mais une poitrine mutante qui a très vite présenté des stries. Heureusement, je montre plus souvent mon ventre que mes seins! 😉 J’utilise 2 à 3 fois (oui, oui) par jour et en alternance des huiles naturelles (Weleda, Omum, Clarins) et des soins plus « pointus » (Talika, Stri Vectin, Mustela), avec en plus des crèmes à l’acide hyaluronique car l’huile c’est bien beau mais en plus de nourrir et assouplir, il faut hydrater. Je l’ai fait avec des soins cicatrisants très concentrés en acide hyaluronique à trouver en pharmacie, pas chers du tout (Ialugen, Ialuset), super aussi en masque quand on a une peau fatiguée !

Te sens-tu bien ou mieux informée que la plupart des femmes grâce à ton activité ?

Apparemment oui car on me le dit très souvent ! Mais cela porte en général sur mes convictions sur l’accouchement plus que sur mes connaissances en beauté et bien être ! En effet, je me suis découverte à la limite du militantisme, en faveur d’une prise en charge moins passive de la femme et moins médicalisée. Je ne suis pas une hippie dans l’âme et certainement pas contre la péridurale qui est un gain pour beaucoup de femmes. Ce qui me hérisse c’est de les laisser croire que les options sont restreintes. Nous avons le choix et devrions avoir le droit d’absolument tout choisir sans avoir pour cela à lutter contre le personnel soignant ni à nous orienter vers des maternités « amies des bébés ». Rien que le terme, sérieusement, ça veut dire quoi ? Que les autres ne sont pas amies des bébés ? Et bien parfois, vu ce que j’entends, je me le demande en effet.

Pour résumer, mon « combat » est de faire savoir que la position « classique » est dite « gynécologique » car précisément elle facilite le travail des médecins… mais pas celui de la femme ! Nul part au monde une femme qui accouche seule ne se mettra spontanément sur le dos les jambes écartées ! Mais en position verticale, accroupie ou à quatre pattes, ce qui devient logique quand on sait où est le bébé et là où il doit aller. L’épisiotomie n’est pas un passage obligé, même avec des forceps, et doit être demandée et non imposée, et la péridurale peut être « ambulatoire » ce qui permet de marcher et bouger pendant le travail (ballon…), et de conserver ses sensations lors de l’accouchement. Le maitre mot est « mobilité » et à part quand on prépare un accouchement dit « physiologique », on ne le sait pas assez !

Cela ne t’a pas trop manqué de ne pas voir des sujets beauté spécifiques à ta grossesse (hormis le dernier Version Femina avec ses 2 pages !) ?

C’est drôle parce que moi qui lis la presse avec avidité, j’ai du jour au lendemain arrêté d’avoir envie de lire des magazines, mais complètement. Le truc qui ne m’était pas arrivé depuis … je ne sais même pas !! Entre le 5ème et le 8ème mois (récemment donc), je n’ai rien acheté ou presque, ce que je lisais m’ennuyait… En revanche, au 7ème mois, une amie qui allait accoucher m’a donné sa pile de magazines pour futurs parents, et avec mon chéri on s’est pris de passion pour ces articles là ! On lisait, échangeait, discutait… Ça nous est passé, mais je pense que c’était bien à ce moment là d’avoir ces infos sous la main, comme une étape dans le processus, une prise de conscience !

Ton homme semble s’investir dans ta grossesse. Côté bien-être aussi?

Ah oui, il a rapidement compris qu’il allait falloir donner de sa personne ! Déjà il m’a offert un soin au merveilleux SPA du Mandarin Oriental pour mon anniversaire. Ça vaut le coup de le souligner car je m’étais déjà fait masser pendant ma grossesse chez Lanqi et à la maison du Tui na, mais au Mandarin ils ont un support en mousse avec deux trous pour les seins et un pour le ventre qui permet d’être massée sur le ventre et pas sur le côté. Et ça change tout ! C’était la première fois que j’oubliais que j’étais enceinte depuis des mois : comme en apesanteur tout en profitant de pressions assez fortes, le top ! Sinon, il a un peu de mal à mémoriser et reproduire ce qu’on lui a montré lors des séances de préparation pour soulager les reins mais il est devenu expert en massage des jambes pour relancer la circulation, alléger les jambes lourdes et éviter la rétention d’eau ! Enfin, il pourrait bien se mettre à la préparation du périnée par massages, mais nous ne sommes pas encore persuadés de l’intérêt réel de la chose à deux… pourra-t-il garder son sérieux ?

Que mets-tu dans ton sac Bidonnez (moi) ?

Avec moi de l’eau, toujours de l’eau et son corollaire les mouchoirs en papier (cause-conséquence)… et de la crème solaire 50 pour éviter toute tâche de soleil ! Egalement un roll on de parfum en cas de nausées dues aux odeurs, sinon, rien de plus ou de moins qu’avant : rouge à lèvre et bb crème compacte pour les retouches !

Quelles astuces ou conseils as-tu à donner aux autres M2b ?

Le premier serait de rester active, par active je ne pense pas anne thoumieux 3° (2)forcément au sport, mais à continuer à bouger comme avant. Ne pas commencer à m’écouter et à me « ménager » au 3ème mois, je pense que c’est ce qui m’a permis de ne pas prendre beaucoup de poids. Jusqu’à la fin, j’ai très peu changé mes habitudes : monter les marches dans le métro et non les escalators, passer l’aspirateur… Quand il n’y a pas de problème médical bien sûr !

Ensuite, je me suis constitué une team médicale de surveillance pour anticiper les soucis :

  •  j’ai fait 2 visites de contrôle avec une phlébologue : pendant la grossesse, le volume sanguin augmente, c’est important de surveiller la santé de ses veines quand on a tendance aux jambes lourdes comme moi. Elle m’a prescrit des séances de drainage lymphatique qui évitent les œdèmes et gonflements des chevilles et jambes, je le recommande à toutes au 3eme trimestre pour rester légère !
  • j’ai vu une chiropracticienne de temps en temps pour recentrer mon bassin et éviter le mal de dos façon sciatique en permanence
  • au début et milieu de grossesse j’ai consulté une nutritionniste qui m’a donné de bons conseils et a tordu le cou à quelques idées reçues
  • enfin, au 3ème trimestre je suis allée voir une ostéo spécialiste de l’ostéopathie infantile et femme enceinte qui a évalué mon périnée (oui, oui). C’est elle que l’on peut voir en couple pour apprendre à le détendre par massage pour minimiser les risques d’épisiotomie.

Dernier conseil : s’informer, s’informer et s’informer pour faire les bons choix pour soi ! Il n’y a pas une manière de se préparer et de vivre sa grossesse. Par exemple, saviez-vous que vous pouvez être suivie à 100% par une sage femme et non un gynécologue ? Ou que vous pouvez recevoir les cours de préparation à domicile avec une sage femme libérale ? Et ainsi éviter de vous retrouver en groupe avec des inconnus sans oser poser les questions intimes qui vous préoccupent ? Ou encore que vous pouvez panacher les cours ? Pour ma part j’ai fait 5 séances d’haptonomie en cabinet, puis 1 séance à la maternité (visite et thème « premiers jours ») puis 3 séances à domicile sur la douleur et la mise au monde.

Merci Anne pour ce partage et tous ces conseils !

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi