X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

La vie sociale des jeunes mamans

Par Isabelle Duvert
La vie sociale des jeunes mamans

Oui, on peut être toute jeune maman et avoir une vie sociale. Et heureusement ! En devenant maman, notre vie change, même si l’on a eu 9 mois environ pour se préparer psychologiquement, les premières semaines sont passées quasi exclusivement avec son tout petit et le papa. La difficulté ? S’enfermer dans cette situation, de tête-à-tête… Il faut parfois se motiver un peu pour regarder ce qu’il se passe « dehors »… ou bien le désir de revoir du monde, de « parler à des adultes » monte de plus en plus, les jours passant.

Vos proches

Avoir une vie sociale, c’est, déjà, s’entourer de ses proches. Bien sûr, les visites sont fatigantes au retour de la maternité et parfois certains membres de la famille sont un tantinet envahissants… Tout est une question de mesure et de diplomatie. Régulez les visites, limitez-les dans le temps, mais ne vous en privez surtout pas !

Côté amis, certaines choses vont changer, il est parfois difficile d’honorer les invitations à dîners, mais ce n’est pas impossible ! Deux solutions : soit vous y allez avec votre bébé (et une remorque : lit parapluie, repas, change, etc), soit vous le confiez à une baby-sitter en qui vous avez toute confiance pour passer une soirée un peu plus tranquille.

Où dénicher cette perle rare qui vous permettra régulièrement de pouvoir profiter un peu de vos amis ? Ne nous voilons pas la face : elles sont rares (et chères). Mais le meilleur système reste le bon vieux “bouche à oreille”. N’hésitez pas à demander à vos voisins, votre gardienne ou à d’autres parents de vous tuyauter sur une super nounou, puis “testez” la ! Faites-la venir quelques heures pendant que vous êtes à la maison, pour vous aider, vous permettre de vous reposer. Ainsi vous apprendrez à la connaitre, à lui faire confiance afin de lui confier, ensuite, la garde complète de votre petit en votre absence. L’idée est évidemment de partir sereine à votre soirée ou à votre déjeuner !

Et puis, bousculez aussi les habitudes, proposer des goûters ou des dîners mais… chez vous ! Vous gagnerez de l’énergie à ne pas déplacer la moitié de la chambre de votre bébé et des sous en ne prenant pas de garde. Il suffit de mettre les amis à contribution niveau préparation des plats et hop, un moment convivial facile à organiser !

Les lieux dit “kids friendly”

Ah ça, les cafés, restaurants ou autres salons de thé dit “kids friendly”, croyez-moi, vous allez désormais les chercher et… les trouver ! N’hésitez pas à utiliser les city guides comme Wondercity pour Lyon et Paris, mais aussi des blogs de mamans de votre région, comme Ma Poussette A Paris pour les parisiennes, qui recensent (et testent) les lieux où vous pourrez aisément venir avec votre “packetage” !

Vos nouveaux amis

En devenant maman, certaines de vos amies sans enfant, s’éloigneront peut-être un peu de vous. Parfois sans vous en rendre compte, et en le regrettant très souvent, vous vous sentirez moins proches. Là encore cette situation est assez commune : vous n’aurez plus le même mode de vie ni les mêmes préoccupations, même si votre passé commun restera toujours important pour vous.

De nouveaux amis vont entrer dans votre vie. Vous lierez des amitiés, tout naturellement, dans les lieux liés à votre bébé : crèche, halte-garderie, PMI, ou même au parc, autour du bac à sable ! Ici, nos meilleurs amis depuis 7 ans ? La famille avec qui nous avons partagé la garde de nos aînés ! Nous nous organisons très souvent des apéros-dinatoires cocooning à la maison! Oui, les dîners tardifs, avec de jeunes enfants, en général, on les laisse très vite de côté. Rapport à la non grasse matinée récupératrice du lendemain…

Vos collègues de travail

Un déjeuner de temps en temps avec une collègue vraiment sympa, avec qui vous parlerez un peu boulot – mais pas que – c’est idéal pour s’aérer l’esprit et garder un pied dans l’entreprise que vous retrouverez dans quelques semaines.

Et internet alors ?

Traîner sur internet, échanger avec d’autres mamans virtuellement… via email, forums ou blogs ?
Je dis oui, parce qu’il n’est pas toujours facile de laisser son bébé pour sortir et se changer les idées et que le gros avantage du réseau c’est qu’il draine du monde et ce, 24h/24!
Je dis oui, parce qu’il est bon de partager son expérience, de recueillir des témoignages rassurants et sympathiques.
Mais je dis attention : à ne pas y passer trop de temps, à ne pas négliger ses connaissances « IRL » (In real life), à ne pas se monter la tête avec des diagnostics alarmants, à ne pas s’entourer de gens nuisibles.

De nouveaux sites “communautaires” spéciales mamans se créent : Hubwin Mamans par exemple est un réseau d’entraide local pour mamans. Bolilou est un site communautaire de vente de vêtements d’enfants.

Jeunes mamans, comme toujours, pas de pression ! Votre “vie sociale” sera remise en question pendant les semaines – voire mois – suivant la naissance de votre petit. Cela vous demandera parfois un peu de patience, de courage aussi pour pouvoir, à nouveau, sortir, lire, partager de bons moments entre amis. Comme avant. Mais il est évident, qu’une maman épanouie est la meilleure des mamans pour son petit, alors n’hésitez pas ! Continuez le plus possible à sortir, visiter, rencontrer, partager ! C’est bon : pour vous, pour votre couple et… donc pour votre bébé.

Crédit photo: Carole Juin, After Mum-to-be Party

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi