X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Sonia Rolland : “la vraie clé de l’épanouissement est de savoir déléguer”

Par Karima Peyronie
Sonia Rolland : “la vraie clé de l’épanouissement est de savoir déléguer”

En pleine préparation physique de la course des « 10 km de l’Hexagone »* dont elle est la marraine, la comédienne et mannequin Sonia Rolland prend le temps de nous donner ses quelques conseils de super maman active. Elle s’étonne elle-même de connaître autant d’astuces, pas nous. Sa beauté naturelle et bienveillance nous charment unanimement !

Vos filles sont grandes maintenant (4 et 8 ans), mais quel souvenir gardez-vous de vos grossesses ?

J’adore ça ! C’est même la période la plus calme car j’ai enfin du temps pour moi. Je suis moins nerveuse, je réduis le rythme, je prends le temps de lire un bouquin, de m’asseoir dans un parc et regarder les passants, de visiter des musées, d’écrire surtout… Bref tout ce que je n’ai pas le temps de faire en temps normal. C’est une pause forcée pour moi puisque dès le 4ème mois quand ça commence à se voir, je  ne peux plus tourner. Alors j’en profite.

Côté beauté et forme, prenez-vous particulièrement soin de vous pendant cette période ?

494786-sonia-rolland-pure-peopleLes traits reposés, et la prise de poids font que je me trouve particulièrement rayonnante pendant mes grossesses. Je fais partie de celles qui prennent beaucoup de poids, environ 20 kg à chaque fois, alors j’ai des joues plus rebondies, et un teint frais. Pour autant, je ne délaisse pas quelques exercices sportifs adaptés avec mon coach, particulièrement autour de la posture solaire (du plexus solaire). Car pendant la grossesse, on a tendance à s’affaisser, à moins bien se tenir avec des répercussions douloureuses dans le dos. Je travaille alors les muscles profonds, j’ouvre la cage thoracique, et je n’oublie pas de marcher beaucoup pour le tonus des jambes. J’aime aussi le yoga, voire la méditation, pendant la grossesse, c’est l’idéal ! je suis aussi une férue de natation. Pendant la grossesse, je m’astreins à faire des longueurs au moins trois fois par semaine, y a pas mieux pour se sentir en forme et diminuer les douleurs lombaires.

©Pure People

En prenant autant de poids, quels sont vos secrets pour retrouver votre ligne parfaite ?

Sonia-Roland-sportBon déjà, je suis assez nerveuse, alors naturellement je dépense de l’énergie, j’ai toujours été très mince. Même un peu trop, c’est pourquoi j’aime mes formes de la grossesse. Pour autant je dois les perdre très rapidement notamment à cause de mon travail. Lors de ma dernière grossesse, j’ai été tenue à un planning très strict puisque je devais tourner les spots minceur pour Mixa !

Dès un mois après l’accouchement, mon coach sportif m’a reprise en main avec des exercices basiques comme du cardio, du gainage et du renforcement musculaire. Ça n’a pas été facile, il faut être préparé mentalement, on n’a pas forcément envie de se remettre au sport lorsque les nuits sont courtes, que la fatigue est constante et que le temps manque surtout !

©Marie Baronnet / Velvet Film

Depuis, vous continuez cette même discipline sportive ?

mixa-soin-post-grossesseAvec ma vie active, j’ai quelques astuces pour faire du sport sans en avoir l’air. Par exemple, monter les escaliers avec le cosy quand ma fille était bébé, c’est super efficace pour se muscler les bras. J’ai aussi un vélo d’appartement, pratique quand je n’ai pas le temps de sortir.

Et puis surtout tous les matins, j’ai mes dix minutes à moi dans ma salle de bain pour m’étirer, faire quelques mouvements de réveil et tonus musculaire comme les squats, la planche de tous les côtés… tous les supports sont bons pour prendre appui et me servir comme le rebord du lavabo ou de la baignoire. Dix minutes dans une journée ce n’est rien, et pourtant c’est le gage d’une forme meilleure !

Votre routine beauté a-t-elle changé depuis vos grossesses ?

Malgré tous les efforts possibles, on ne récupère jamais vraiment le corps d’avant. Comme toutes les femmes j’ai quelques vergetures au niveau des fesses et même de la cellulite, c’est un combat de tous les jours pour qu’elle se voit le moins possible. Alors après une séance de sport je me passe de la glace pillée sur les jambes pour la revascularisation et sous la douche je termine toujours par un jet d’eau froide.

Malgré mon gainage abdominal, j’ai toujours la peau un peu détendue, c’est le signe que je suis une maman, c’est comme ça !  J’applique alors des crèmes raffermissantes sur le corps comme celle de Mixa. Pendant la grossesse, j’avais l’obsession des vergetures, alors je me badigeonnais plusieurs fois par jour d’huile d’amande douce et de crème cicatrisante Jonctum, ça a bien marché pour moi finalement.

Quels sont vos produits fétiches pour le visage ?

hydraskin-darphinJ’ai toujours mis des sérums pour ne pas étouffer ma peau, car j’ai besoin d’hydratation mais pas forcément de nutrition, au risque d’avoir la peau trop grasse. J’adore le sérum Hydraskin de Darphin par exemple. Et puis il n’y a pas mieux qu’un bon hammam avec gommage, savon noir et rhassoul (argile) pour retrouver une peau nickel, un teint frais et des pores resserrés.

De vos origines africaines, quels conseils vous a-t-on transmis pour mieux vivre la maternité ?

Bien sûr il y a l’hydratation au karité qui est un secret de beauté naturel de la femme africaine. J’ai aussi beaucoup maintenu mon ventre pendant les grossesses avec des ceintures adaptées pour soutenir les tissus tendus et maintenir mon ventre assez haut, ce qui soulage le dos aussi. En Afrique, les femmes utilisent des tissus traditionnels comme le pagne. Mais mon véritable secret pour garder la ligne après les grossesses est de ne surtout pas changer de garde-robe ! Pendant ma grossesse j’utilisais les mêmes pantalons en ajustant simplement avec un bandeau.

Au quotidien, comment gérez-vous votre emploi du temps de maman et vos obligations personnelles ?

J’ai la chance d’être déléguée par Sophie qui est mon ange gardien. Je pense que la vraie clef à l’épanouissement est de savoir déléguer. Mes beaux-parents sont aussi très présents lorsqu’il le faut. Vous savez en Afrique c’est tout le village qui éduque les enfants, quand une maman est fatiguée, une grande cousine sera toujours là pour prendre le relais. Je ne suis pas une férue d’organisation je laisse la place à l’imprévu en semaine, même si l’emploi du temps de mes filles est cadencé par les activités extra scolaires comme le karaté, la danse et le théâtre. En revanche le week-end est un moment sacré et je prends le temps pour elles. Au programme : ballades en parc ou sur les bords de Seine, je me suis même mise à la trottinette pour être à leur rythme, et dès que l’on peut aller au vert on n’hésite pas. Le dimanche c’est aussi la pause sacrée avec les amis, on va bruncher tous ensemble, les jeunes jouent entre eux pendant que les grands se prélassent en terrasse.

Qu’est-ce que la maternité vous a apporté dans votre vie ?

Une certaine distance avec moi-même. J’ai compris que l’essentiel résidait ailleurs, la valeur de la transmission, de leur éducation, de tous les souvenirs que nous construisons ensemble. J’ai été exposée médiatiquement très tôt à 18 ans pour mon couronnement de Miss France, puis sur les plateaux de tournage, on est toujours gâtée, les gens sont constamment aux petits soins. On peut s’y habituer. Mais finalement lorsque je rentre chez moi le soir, que je referme la porte, il n’y a plus de rôles à jouer, je suis une maman à temps plein, comme toutes les autres, qui doit gérer les vaccins et les devoirs. C’est aussi ça la vie !

10km de l’Hexagone

* pour la première fois en France, les participants à cette course de Running innovante et fédératrice pourront se mesurer à des coureurs de la France entière, sur une même distance de 10 km, puisque le départ de la course sera donné, en même temps, dans une quinzaine de villes participantes, le dimanche 28 juin à 9h précises.

Plus d’informations : les10kmdelhexagone.fr

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi