X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Eczéma de l’enfant : toutes les astuces des mamans pour mieux le vivre

Par Karima Peyronie
Eczéma de l’enfant : toutes les astuces des mamans pour mieux le vivre

Même si seulement 10% des enfants maintiennent leur eczéma à l’âge adulte, ce sont souvent des enfances difficiles, marquées par les démangeaisons et  les inconforts. La Roche Posay a décidé d’y consacrer un événement en novembre dernier, Sleepikar Day, qui réunissait des mamans et des spécialistes. Nous partageons avec vous témoignages et conseils pour aider les enfants à mieux vivre leur eczéma.

Qu’est-ce que l’eczéma ?

L’association française d’Eczéma estime à 2,5 millions le nombre de personnes souffrant d’eczéma en France, dont une grande majorité d’enfants. C’est dire comme ce problème n’est pas isolé et très caractéristique des pays développés où les allergies et leurs réactions sont de plus en plus nombreuses. Car l’eczéma ou dermatite atopique est une défaillance du système immunitaire de la peau qui réagit face à des facteurs extérieurs ou intérieurs.

La réaction peut-être de modérée à très sévère, sans que l’on puisse réellement isoler une seule cause. La dermatologue présente lors de la journée Sleepikar organisée par La Roche Posay la définit ainsi :

La dermatite atopique est une maladie chronique inflammatoire, multifactorielle. Quand il y a une défaillance de la barrière cutanée, alors des facteurs allergènes entraînent une inflammation. Cette dernière se caractérise par des rougeurs, des boutons, du grattage voire suintements. On différencie l’eczéma de contact qui a un caractère plus brutal suite à un produit allergisant, qu’on localise exactement à l’endroit du contact. L’eczéma chronique est plus diffus, avec une prépondérance au niveau des joues, bras et jambes des bébés et des plis de flexion des enfants.

eczema-enfant-astuces-mamans-mieux-vivrecredit photo @minibelle.nl

Quels sont les facteurs de l’eczéma ?

Alors que l’on peut identifier avec précision les causes de l’eczéma de contact (allergie à une lessive, un tissu…), il est très difficile de comprendre le mécanisme de l’eczéma atopique. Certains facteurs y contribuent comme :

  • Une sécheresse cutanée importante qui altère la barrière cutanée
  • Une détérioration de la flore microbienne
  • Les facteurs climatiques comme la pollution, le soleil, le froid…
  • Le stress
  • Les maladies et allergies respiratoires
  • Les facteurs génétiques

Ainsi tous les traitements se chargeront d’apaiser et soulager, mais aucun ne pourra traiter la cause directement. Et c’est bien là le calvaire pour les parents qui utilisent toutes les méthodes possibles et inimaginables pour soulager leurs enfants au quotidien !

L’une des mamans présente à la journée Sleepikar témoigne :

Le diagnostic de ma fille Anna est tombé quand elle avait tout juste neuf mois. Elle avait des plaques partout sur le ventre et à l’intérieur des cuisses. Puis elle a grandi, et on a appris à vivre avec cet eczéma qui empire lors des saisons chaudes. Le moindre bain ou application de crèmes peut être très douloureux, car ses plaies sont à vif. Aujourd’hui elle a cinq ans et elle souffre toujours beaucoup.

Durant toute la journée, chacune ira de son propre commentaire tiré du quotidien, certaines astuces très pratiques que même les professionnels de la peau ignoraient. Un seul but pour ces familles : améliorer la vie de leurs enfants de toutes les manières qu’il soit ! Car un eczéma prononcé peut avoir de grandes répercussions dans la vie de ces petits bouts en général :

  • Troubles du sommeil liés au grattage
  • Irritabilité constante
  • Problème de concentration
  • Troubles scolaires
  • Timidité et exclusion sociale

Les astuces des mamans

Les traitements et soins

  • Les traitements (antihistaminiques et crèmes à la cortisone) soulagent les grosses poussées d’eczéma, ils ne sont prescrits que par un médecin, qui précisera la posologie et la durée du traitement. Pour les crises inflammatoires, sachez qu’une phalange de crème recouvre une zone égale à la paume de la main. C’est un bon repère lorsque l’on hésite toujours à en mettre trop ou pas assez !
  • Les crèmes que l’on applique sur la peau souvent à vif peuvent brûler. Pour autant il faut résister à les laisser sur la peau, car la sensation s’estompe au bout de quelques minutes. Pour limiter les crises de pleurs, vous pouvez passer un ventilateur sur la zone enflammée.
  • Le beurre de karité est souvent cité pour son action apaisante. En réalité il agit surtout pour traiter la sécheresse cutanée qui est une cause aggravante de l’eczéma. A titre préventif, et surtout face aux variations climatiques (trop froid ou chaud), n’hésitez pas à badigeonner de beurre, que vous aurez chauffé entre vos doigts pour qu’il soit liquide comme un baume.
  • Lorsque la peau est atteinte de fissures, et suintements allant jusqu’au pu, alors utilisez immédiatement des lotions asséchantes pour éviter les bactéries et champignons.
  • Les cures thermales peuvent soulager, apporter confort et bien-être grâce aux eaux enrichis d’oligo-éléments spécifiques qui aident à restaurer le film cutané. Les enfants peuvent tout à fait profiter de ces cures, qui les apaiseront significativement, sans enrayer le problème malheureusement. Pour les eczémas sévères, on préconise jusqu’à deux cures par an.
  • L’eau de mer est un remède naturel apaisant également. De plus le soleil peut diminuer l’inflammation même si elle a tendance à revenir en hiver. On prescrit souvent des séances d’UV pour les cas sévères.
  • Les crèmes en stick sont plus agréables car elles assurent un micro-massage de la zone pour un côté apaisant.
  • N’hésitez pas à déposer vos soins, et même le spray d’eau thermale au frais pour un effet anesthésiant lors de l’application.
  • L’homéopathie soulage certaines formes d’eczéma, Sandy l’a expérimenté :

L’homéopathie a permis d’espacer les crises de mon fils avec un vrai soulagement durant deux années. Le traitement dure trois mois, il faut être régulier, mais c’est un traitement de fond. J’espère garder ce cap !

LA GAMME LIPIKAR

La gamme Lipikar est le rituel adapté spécifiquement aux peaux à tendance atopiques. « Lipi » pour les lipides de la peau et « Kar » pour karité, l’ingrédient majeur de cette gamme.

Le baume relipidant AP+ : sa formule sans parfum constituée d’huile végétale de beurre de karité assure un respect total des peaux de toute la famille. Enrichi également en eau thermale, ce soin bénéficie de l’excellente composition de l’eau de La Roche Posay riche en oligo-éléments qui reminéralisent le derme. Les ingrédients hydratants et nourrissants dont la Vitamine B3 et la glycérine permettent de lutter contre la sécheresse cutanée tout en ayant un pouvoir anti-inflammatoire.

L’huile lavante AP+ : indiquée pour toutes les peaux sujettes aux démangeaisons et situations d’inconforts, ce produit nettoyant est extrêmement doux, puisqu’au pH neutre, sans savon, sans parfum, ni colorant. La formule au beurre de karité fournit une barrière protectrice.

Le baume émollient AP+ : il vient plutôt en complément des traitements médicamenteux, il s’utilise tous les jours sans contre-indications. Il prévient les sensations de tiraillements et peut aussi être appliqué pour les peaux souffrant de grandes sécheresses.

Le saviez-vous ? Le karité de cette gamme vient d’une coopérative qui fait travailler 1500 femmes au Burkina Faso à travers une ONG.

J’ai testé sept autres marques et seule celle-ci fonctionne vraiment sur mon enfant de sept ans. Depuis que je suis la routine produits de la gamme Lipikar mon fils n’a plus jamais eu de grosses crises d’eczéma ! Marie

eczema-enfant-astuces-mamans-mieux-vivre-2credit photo @madelonemeijer

Le rituel du bain

  • L’eau du bain, surtout si elle est calcaire, peut-être un calvaire pour vos petits bouts. Espacez les douches, par exemple une fois tous les deux jours pour laisser le temps de cicatrisation des plaies. Ajoutez aussi au bain des copeaux d’amidon qui apaisent les irritations.
  • Au sortir du bain, utilisez des serviettes douces et tamponnez le corps de votre enfant, ne le frictionnez pas au risque de raviver le grattage.
  • Si l’eau est trop chlorée et provoque des crises à chaque passage à la douche, alors n’hésitez pas à investir dans un purificateur d’eau, qui agira comme un filtre.
  • Utilisez exclusivement des produits du bain compatibles avec les peaux atopiques : huile lavante, pain surgras, et produits spécifiques. Les autres composants sont trop agressifs pour la peau fragile de votre enfant.
  • Préférez la toilette à la main plutôt qu’au gant, qui est un véritable nid à bactéries.

Le rituel du dodo

Une personne atteinte d’eczéma atopique peut se gratter jusqu’à 12h par jour et 2h la nuit ! Ce qui vient fortement perturber le sommeil de votre enfant. Alors

  • Quand un nourrisson se tortille et se frotte dans les draps, c’est bien la preuve qu’il ressent bien la sensation de se gratter. Alors choisissez du linge de nuit aux matières douces, pas de couverture par exemple.
  • Parce que le froid est un analgisant efficace, vous pouvez mettre le pyjama au frigo afin d’apaiser la peau et permettre un endormissement plus rapide.
  • On fera porter aux bébés des moufles pour limiter les plaies dues aux grattages incontrôlables.
  • Ne faites pas dormir vos enfants avec des sous-vêtements, car les élastiques sont apposés dans des zones de plis souvent touchées par l’eczéma.
  • Une séance de relaxation voire de sophrologie avant de dormir peut rendre le dodo propice à la détente. Apprenez des méthodes comme la respiration ventrale ou racontez lui une histoire douce. Le mieux étant que votre enfant assiste à des ateliers de relaxation pour qu’il apprenne lui-même certaines techniques pour s’auto-réguler dans toutes les situations.

eczema-enfant-astuces-mamans-mieux-vivre-rituel-dodocredit photo @wakeupatthis

Les autres astuces

  • On coupe les ongles pour éviter les infections des plaies liées à l’eczéma. Les bactéries qui se logent sous les ongles peuvent aggraver la flore microbienne de la peau et sur-infecter l’eczéma déjà présent.
  • Les compresses d’eau tiède ou froide peuvent apaiser les crises. En règle général le froid est un excellent analgésique naturel.
  • Choisissez les vêtements de vos enfants avec soin. Oubliez tous les tissus irritants comme la laine et privilégiez le coton. Limitez autant que possible les étiquettes et coutures qui donnent envie de se frotter.
  • Privilégiez les lessives adaptées aux peaux fragiles et le moins allergisant possible (lessive bio…)
  • Les enfants qui ont de l’eczéma sévère notamment sur le visage peuvent se sentir exclus à l’école ou lors des activités physiques. Pour sortir de cet engrenage d’exclusion, trouvez lui un mode d’expression dans lequel il pourrait s’épanouir. Ainsi l’art-thérapie est souvent préconisé pour les enfants malades.
  • La danse est une excellente façon de lâcher prise également, et donc de diminuer le stress qui peut entraîner l’eczéma. Il faut comprendre que le stress psychologique peut tout à fait entraîner un stress biologique qui se caractérise par la peau. Ainsi plus votre enfant est serein, et apaisé, mieux ira sa peau.

Vous reconnaissez vous dans ces conseils prodigués par ces mamans ? Ou bien en avez-vous d’autres ? Comment  vivez-vous la peau atopique de votre enfant ? Venez prolonger ce débat initié lors de la journée Sleepikar…

credit photo en-tête Les Pros de la petite enfance

Article-partenaire

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi