X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Notre road-trip au Montenegro

Par Christel
Notre road-trip au Montenegro

Voilà une destination qui a le vent en poupe, et pour cause, elle est vraiment extraordinaire ! Idéale pour un court séjour en amoureux ou pour une semaine ou plus de découverte avec les enfants, elle nous a complètement charmé par sa beauté naturelle, la gentillesse de ses habitants et la diversité de ses expériences à vivre. Christel partage avec vous ses bonnes adresses du plus joli petit pays des Balkans !

Les bouches du Kotor

Le Montenegro dispose de 2 aéroports, l’un à Kotor l’autre à Podgorica (la capitale). Nous avons choisi Kotor pour être au cœur de ce fjord que nous avons visité sous un soleil radieux. L’influence italienne est palpable, des anciens palais jusque dans les plats ! Vous allez vous régaler. Maintenant, sachez que de nombreux paquebots font un stop à Kotor, ce qui crée inévitablement une pollution visuelle et un raz-de-marée humain au sein de cette citadelle charmante qui rappelle Venise (et les conséquences du tourisme de masse). Soyez donc attentifs aux vas-et-viens des bateaux-croisières pour visiter et flâner dans la vieille ville de Kotor. Surtout ne manquez pas de gravir les remparts et de visiter la forteresse en ruine, point culminant sur la baie. Cette balade d’une heure et demie sur un sentier quelque peu accidenté (on oublie donc de le faire avec des enfants de bas âge) vaut vraiment la peine, avec un petit stop intermédiaire bien mérité à l’église Notre Dame de la Santé (comment aurait-on pu l’appeler différemment car il en faut pour gravir ces marches !!). Si vous avez des enfants en bas âge, ils apprécieront la présence de nombreux chats dans la vieille ville (jusqu’aux objets souvenirs !) et vous pourrez vous promener les longs des quais où plusieurs espaces de jeux sont proposés.

La bonne adresse pour dormir et séjourner plusieurs jours :

Vous pouvez évidemment viser la location de jolie maison avec jardin et accès sur la baie (tout en devant traverser la route toutefois), mais si vous souhaitez une offre alliant confort et activité, alors l’hôtel HUMA qui a ouvert ses portes en cette année 2019 sera idéal. Situé à Dobrota à 5 min de Kotor en direction de Perast, cet hôtel est un point de chute parfait pour visiter la baie. Chambres spacieuses ou villa pour les grandes familles, équipements complets (spa, salle de sport, piscine à débordement mais aussi chaises hautes dans ses restaurants), plage privée avec sable, ce qui constitue une exception de taille sur cette partie de la baie de Kotor car tout n’est que béton brut pour se baigner. Et enfin : un kids-club !!! Le personnel est ultra accueillant et aux petits soins, et la restauration délicieuse.

Huma Kotor Bay
www.humahotel.me

Les bonnes adresses à Dobrota pour se restaurer midi comme soir :

  • Stari Mlini : à 5 min en voiture, de l’hôtel HUMA, le spot des plus charmants, avec petits ponts, vieux moulin du XVIIIème siècle, port de pêche, qui est à l’honneur des plats. Délicieux et romantique ! Pensez à réserver.
  • Forza Mare : à 15 minutes à pied de l’hôtel HUMA, cet hôtel 5* design propose une carte excellente, un cadre romantique au bord de l’eau et un accueil agréable. Il possède également une plage privée. La balade est ultra agréable sur les quais, sur lesquels ont croise beaucoup de familles.
  • Les petites auberges (du nom de Konoba) à Drobota ne manquent pas et offrent une restauration simple et accessible, mettant la mer à l’honneur. Petit coup de cœur pour Portun Konoba et sa charmante terrasse ombragée et sa vue dégagée sur la baie.

Pérast

Vous pouvez aussi faire le choix de séjourner à Perast, ancien village de pêcheurs devenu ultra prospère au XVIIIème siècle comme en témoignent la présence de nombreux palais baroques. L’avantage que présente cette ville est sa situation plus centrale sur la baie et une belle offre d’hôtellerie de charme et de luxe, et de restaurants/bars, ainsi qu’un accès interdit aux voitures donc il fait bon se promener au bord de l’eau comme dans les ruelles (moins accessibles en poussette, à noter !). Le désavantage est de voir son entrée bondée de touristes, qui s’y garent pour aller voir en bateau les 2 attractions majeure de Perast : l’église Notre-Dame-du-Rocher et l’île Saint Georges. La traversée se fait en 5 minutes pour quelques euros, et compte quelques euros en plus pour visiter l’église Notre Dame. On vous laissera 30 minutes sur place pour faire le tour de cette île, donc équipez-vous de guide et de bouteille d’eau car l’endroit ne propose quasi aucune ombre. Il peut faire très chaud !

Herceg Novi

Nous voici aux portes de la Croatie ! Passée entre les mains de maintes nations, cette ville moderne est dédiée au tourisme et à la culture, avec de nombreux festivals tout l’été. L’arrivée dans cette ville n’a rien de vraiment engageant en comparaison avec les villes précédemment visitées, mais il faut pousser jusqu’à la vieille ville qui demeure très charmante et la descendre jusqu’à la citadelle, qui offre un très beau panorama. Au pied de la citadelle, la plage et des jeux pour enfants, puis un quai bordé de petits restaurants ultra sympas qui offre une promenade top aux familles que nous avons croisé nombreuses en poussettes et vélos (aucune voiture ne circule). Arrêtez-vous au mignon café Peter’s Pie & Coffee pour un repas healthy ou carrément gourmand (de chouettes pâtisseries sont proposées).
Au moment de sortir de la ville, un stop au monastère de Savina s’impose ! Deux très jolies églises dans un écrin de verdure entre pins et cyprès, avec une belle vue sur la baie.  

Cetinje

Commence alors la folle ascension depuis Kotor pour rejoindre l’ancienne capitale du Montenegro. Nous avions lu que la route était étroite et la vue magnifique : nous ne l’imaginions pas autant. Mon dieu, les nombreux bus touristiques qui se croisent mettent 15 min à passer au millimètre près après moult manœuvres. Si vous êtes enceinte, avec de très jeunes enfants qui ne dorment pas en voiture ou que vous avez le mal des transports, mieux vaut considérer un autre itinéraire.

credit photo @christel_niquille

La ville de Cetinje ne possède, elle aussi, à première vue, pas d’atouts aussi séduisants que les villes de la baie de Kotor. Pourtant, en poussant la porte du musée du Roi Nikola et en parcourant ses petites ruelles aux façades colorées et peu peuplées, on s’imprègne de l’histoire si mouvementée de ce pays. Comme nous avions beaucoup de route ce jour de visite, nous ne nous sommes pas arrêtés très longtemps pour découvrir les anciens palais qui accueillaient alors les ambassades des différents pays, ni le musée d’histoire du Monténégro, mais nous avons adoré la visite du musée du Roi Nikola qui vous plonge dans la vie du dernier souverain du Montenégro : habits, courrier, armures, appartements royaux, photos de la vie d’époque et portraits des personnalités reçues…

La visite du Monastère (encore un !!) situé à deux pas est un must : l’ambiance est très différente des autres monastères visités, plus sombre, plus minérale accentuant le contraste avec les flammes des nombreuses bougies plantées dans le sable et des ornements dorés et des œuvres et offrandes très colorées. Nous l’avons visité le week-end de Pâques orthodoxe et avons pu voir nombre de petits pains, de fleurs et d’œufs colorés dans les églises, qui sont d’ailleurs offerts un peu partout dans le pays.

monastere-Cetinje-montenegro

Parc national du Durmitor

Pour les amoureux de la nature, cette destination peut suffire en elle-même, que ce soit en hiver pour faire du ski ou l’été pour s’adonner au tourisme vert. Nous avons posé nos valises pour une nuit dans la jolie station de Zabljak. Moderne, animée, située à 1456m d’altitude, cette ville offre à notre séjour un contraste saisissant après nos quelques jours ensoleillés et chauds au bord de la baie. On découvre de trop mignons chalets aux toits verts pointus et une ambiance digne de Chamonix entre esprit de montagne et détente.

credit photo @christel_niquille

Nos adresses :

Hotel Zabljak. Situé en plein centre de la ville, cet hôtel 4* propose des chambres ultra cocooning. Le petit déj est très local et copieux, un grand espace est aménagé pour divertir les enfants. L’espace spa/fitness est quant à lui plutôt ridicule, mieux vaut vous concentrer sur les activités proposées en extérieur ou trouver un autre espace en ville si vous avez des envies de spa.

Dans la même rue que l’hôtel, un pub-restaurant OR’O très chaleureux offre une cuisine simple, aussi bien locale qu’internationale. J’y ai goûté les fameux gâteaux de polenta, kacamak. Bons mais alors tellement bourratifs. A partager à plusieurs !

A faire absolument :

Le lac Noir : absolument parfait en famille ! L’accès au lac se fait via une petite promenade goudronnée où on croise bien des enfants faisant leurs débuts à vélo, avec des arrêts possibles dans des aires de jeux en bois sympas. Un petit parcours d’accrobranche les attend à leur arrivée au lac ou sinon un restaurant à la décoration intérieure ultra chaleureuse ou à la vue très agréable depuis la grande terrasse sur ce lac à la couleur verte et dans lequel il est possible de se baigner. Le tour du lac se fait très facilement à pied, avec juste un petit passage difficile pour les enfants. Comptez une heure, avec quelques petites pauses pour prendre connaissance des panneaux expliquant la faune et la flore présente.

Canyon de la Tara. Plus longue rivière du Monténegro, la Tara est d’une couleur verte jade magnifique. La Canyon est l’un des plus profonds au monde après celui du Colorado. Pour l’admirer, vous pouvez vous arrêter au pied du pont de Djurdevica et le parcourir à pied sur quelques mètres, ou tenter de le traverser en tyrolienne.

Kolasin

Une autre station de montagne située à 954m d’altitude. Moins charmante que la précédente, elle offre cependant l’intérêt d’un stop détente vraiment agréable à l’établissement Bianca Resort & Spa. Ce grand hôtel offre dès son accueil une décoration de montagne des plus chaleureuses, un équipement sportif idéal pour s’octroyer un après-midi détente parfait : grande piscine, jacuzzi, hammam, sauna, espace beauté, espace fitness. Les familles sont très bien accueillies.

A faire absolument :

Le lac Biograd : la destination rêvée des familles et des amoureux de la région. L’accès en voiture est payant (moyennant quelques euros). A votre arrivée, une petite aire de jeux pour enfants, puis un ponton pour une pause photo des plus romantiques sur ce lac qui nous rappelle bien des lacs du Québec à la nature luxuriante. Un sentier permet de le parcourir sans difficulté en une heure et un restaurant moderne, situé à quelques pas de la maison d’accueil du lac, permet une pause déjeuner ou goûter très appréciable.

credit photo @christel_niquille

Monastère de la Moraca. Ce fut le dernier visité lors de notre séjour, mais ce qui nous a intéressé est d’y voir toute l’organisation autour ! Des sœurs y cultivent leur jardin, récoltent le miel de leurs nombreuses ruches colorées, soignent leurs fleurs. Un cadre enchanteur

Ruches du monastère / credit photo @christel_niquille

La côte adriatique

Vaut-elle le détour ? Pour quelques très chouettes spots, oui !

  • La plage charmante de Petrovac et notamment le sentier caché qui offre une promenade aussi agréable qu’étonnante. Pour la gagner, monter les petits escaliers depuis le port et laissez vous porter ! Le sentier est goudronné et peut se parcourir en poussette. Le point final, c’est un immense complexe hôtelier laissé à l’abandon sur une plage juchée d’immenses rochers. Original.
Promenade Petrovac / credit photo @christel_niquille

Les bonnes adresses : l’hôtel Riva (pour une escapade en amoureux, avec accès direct à la mer et plage privée) ou l’hôtel Melia (pour un séjour en famille, avec très bon restaurant, piscine intérieure et extérieur, kids-club, Spa et fitness)

Pour diner, l’adresse insolite : la Kasablanka Terassa Castello, situé tout au bout du port et accessible depuis la grande terrasse. Nous avons vu de la lumière et sommes rentrés…un vrai festin entre bouillabaisse locale et risotto à l’encre de seiche. Divin !

  • La vieille-ville de Bar, située très au nord de la ville. Dans la ville fortifiée (dont l’accès est payant), on y découvre de nombreuses mosquées, dont certaines ont été détruites et remplacées par des églises, mais aussi un hammam. Prenez le temps de vous balader et d’observer cette ville dont la végétation a pris le pas sur les ruines. Soyez bien chaussés (porte-bébé nécessaire). L’arrêt s’impose dans la petite ruelle le long des remparts où on se délecte d’un bon repas en terrasse (la bonne adresse : Kaldrma) ou encore d’excellentes pâtisseries chez Poslastičarnica Karađuzović (tout en bas, entourés de magasins de souvenirs, vous ne pourrez pas la louper !). Pensez à déguster le sirop de grenade local qui est excellent ! Ne manquez pas de vous arrêter en face de l’imposante et moderne cathédrale St. John Vladimir. Baladez-vous dans le parc côté mer très agréable, avec terrasses et aire de jeux.
credit photo @christel_niquille
  • Sveti Stefan. Magique ! Nous vous conseillons de vous garer à Przno : une promenade de 30 minutes sur un très joli sentier vous permet d’accéder au célèbre village de pêcheurs, désormais transformé en hôtel de luxe Aman. La plupart des plages sont privées et réservées aux hôtels de luxe du sentier littoral du Milocer (non goudronné). Sur votre retour, rejoignez le port ultra charmant de Przno pour une pause déjeuner ou hydratation dans l’une des tavernes. Non testé mais repéré l’hôtel Maestral Resort & Casino est très bien placé pour profiter de toutes les attractions mentionnées ci-dessus dans un grand confort, avec en prime une superbe piscine extérieure et accès privatif à la plage + courts de tennis.

Et Budva ? Si vous êtes un(e) accroc du shopping et des clubs de vacances, alors vous pourrez y trouver votre compte. Nous nous y sommes rendus en regagnant la vieille-ville, qui ne manque pas de charme mais rappelle beaucoup celle de Kotor. L’intérêt s’arrête ici à notre sens.

Ainsi s’achève ce road-trip d’une semaine, réalisée en voiture depuis l’aéroport de Kotor. Nous avons été enchantés de la découverte de ce très joli pays, ultra accueillant. Ce séjour a été effectué pendant les vacances de Pâques, en dehors de la haute-saison, ce qui a rendu les visites, la conduite sur la route et les repas dans les restaurants très simples. Notez que certains établissements n’ouvrent qu’à partir du 1er mai. Bon voyage et tenez-nous au courant si vous suivez en partie ce parcours !

Merci de ne pas reprendre le texte & ni les photos sans demande d’autorisation.

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi