blank
X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Soulager les douleurs du dos après l’accouchement

Par alexandra
Soulager les douleurs du dos après l’accouchement

Le mal du siècle. C’est ainsi que l’on surnomme le mal de dos tant il est devenu universel. Tellement universel, que c’est à présent également… le vôtre! Pourquoi vous, et pourquoi après l’accouchement, entre nous soit dit au pire moment, alors que bébé s’époumone est une véritable épreuve? Parce que durant des mois, le centre de gravité de votre corps s’est déplacé, et que les kilos accumulés ont pesé sur votre colonne. Vous étiez cambrée, vos os du bassin ont travaillé, vos hormones en pagaille ont eu un effet de relâchement sur vos ligaments. Et vos lombaires ont souffert. Peut-être même avez-vous développé une sciatique. L’excès de poids n’est pas là pour arranger les choses. La situation est douloureuse, mais non désespérée! Voici quelques conseils pour vous aider à vous relever de ce mauvais passage.

On commence doucement…

Votre dos a été malmené, et a besoin de repos. Cela tombe bien, vous aussi! Alors allongez-vous, asseyez-vous éventuellement, et déléguez, ou ne faites pas, au choix… l’aspirateur peut bien attendre. Quelques exercices de relaxation ou de respiration peuvent déjà vous apporter quelques bienfaits. Et puis, offrez-vous le temps d’un bain, si vos suites de couches vous le permettent. Un bain chaud, mais pas trop, parfumé, de la musique douce peut-être, et vos lombaires vous feront déjà moins souffrir. Mais il y a mieux…

Peut-être pouvez-vous demander à votre compagnon de vous masser, si vous ne pouvez vous offrir un massage à l’extérieur? Quant à la suite du programme détente, vous pouvez aussi chauffer une petite bouillotte ou des serviettes et les laisser reposer là où cela fait mal.  Notez que vous pouvez aussi opter pour du froid, c’est au choix selon ce qui vous soulagera le plus. Le froid a des propriétés analgésiques, le chaud améliore la circulation sanguine et décontracte les muscles.Vous pouvez aussi “recycler” les compresses chaud/froid d’allaitement et les utiliser sur votre dos : bien-être immédiat garanti  !

Une petite sieste, un bain, un léger massage et une bouillotte, cela va déjà mieux! Et vous pouvez même rêver à une thalassothérapie qui vous ferait beaucoup de bien. Oh la bonne idée!

Et on fait travailler… ses neurones

Comment pouvez-vous corriger vos postures et vos habitudes de façon à solliciter le moins possible votre dos? D’abord il va falloir arrêter de se prendre pour une amazone. Les packs d’eau, les grosses courses, c’est pour votre ami. Le ménage, on y revient, il attendra, et si vous pouvez vous offrir une aide, tant mieux. Et chaussez vous confortablement, bien à plat.

Concentrons-nous sur bébé à présent : Quelle est votre posture quand vous allaitez? Quand on donne le sein parfois plusieurs dizaines de minutes, au moins huit fois par jour, une mauvaise position ne pardonne pas. Si vous souffrez trop, la position allongée sur le coté sera sans doute la plus confortable.Avez-vous un bon soutien-gorge pour soutenir votre lourde poitrine gonflée par l’allaitement ou la grossesse? Comment changez-vous votre bébé? Un espace à langer trop bas sollicitera douloureusement vos lombaires. Pour le bain, on ne le répètera pas assez, il faut s’agenouiller! A moins d’avoir une baignoire à votre niveau, mais même cette solution sera plus pénible pour votre dos, que d’être assise à coté de bébé. D’une manière générale, si vous vous baissez, pliez les genoux, et ne courbez plus votre dos, cela doit devenir votre règle d’or. Quand vous prenez bébé dans son berceau, ou que vous le couchez, attention! Prenez votre temps, relevez-vous très progressivement. Quant au portage, sur les hanches cela vous ferait mal, on privilégie bébé serré sur la poitrine!

Si vous ne pouvez vous rendre à l’Institut Bernadette de Gasquet dans le 14ème arrondissement de Paris et suivre le cours “Après bébé” qui vous donnera plein d’astuces concernant les bonnes postures à adopter, vous pouvez vous procurer le livre ‘En forme après bébé” qui les répertorie en images mais aussi la ceinture Physiomat qui permet de soutenir le bassin, d’éviter une cambrure excessive et ainsi de soulager le périnée et le dos

blank
Physiomat
Ceinture de maintien Confort
29,90
blank
Physiomat
Ceinture de maintien Tonic
29,90

Puis on passe à l’action

Etirez-vous! Il vous faut détendre tous ces muscles, ces vertèbres, ces ligaments bien fatigués. C’est le minimum que vous puissiez faire à la maison. Puis progressivement, recommencez une activité physique. Par des promenades tout d’abord, puis par du sport proprement dit dès lors la rééducation du périnée faite. Car il vous faut vous remuscler, surtout votre dos! Au palmarès des activités peu traumatisantes pour votre colonne, il y a le yoga, le tai-chi, et le dos crawlé. De plus, cela vous fera du bien de confier bébé pour vous occuper de vous. Et si vous faisiez une rééducation abdominale? Chez un kinésithérapeute, on vous fera faire des abdominaux spécifiques à votre état. Personnellement, je l’ai fait pour ma première grossesse, et au bonheur de ne plus avoir mal, s’est rajouté le plaisir de voir réapparaitre une ébauche de tablettes de chocolat!

Quand cela ne suffit pas

On peut ne pas réussir à sortir de ses problèmes de dos. Je me souviens avoir été complètement bloquée quand mon aîné avait un mois, et c’était un enfer. Dans ces cas là, ne tergiversez pas, ne pratiquez pas d’automédication, surtout si vous allaitez votre petit, et courrez chez votre médecin. Il peut vous prescrire de quoi soulager votre douleur, comme des anti-inflammatoires, et il vous orientera surement vers des spécialistes qui vous soulageront. A vous de choisir entre un kinésithérapeute, un ostéopathe et un chiropracteur selon vos affinités et la réputation des praticiens qui vous entourent. Mais savez-vous que vous pouvez aussi faire appel à de l’acupuncture pour vous soigner? Cette thérapie est basée sur l’équilibre entre le Yin et le Yang, et ce, en stimulant par des aiguilles tout le système nerveux. Cette médecine plus ancienne encore que nos médecines modernes ne manque pas d’attraits.

Et si vous retourniez à l‘école?

J’ai affreusement souffert du dos à la suite de mes grossesses. Sciatiques, lombalgies, grâce notamment aux vingt-cinq kilos pris pour la dernière, rien ne m’a été épargné. Au point d’avoir été obligée de prendre le problème à bras le corps, et de vouloir l’éliminer à la source. Il y a plus raisonnable comme solution pour soigner votre dos, que de vous faire manipuler en urgence chaque fois que vous êtes coincée. C’est ainsi qu’après une petite enquête, j’ai contacté l’Ecole du Dos de Paris (mais vous trouverez aussi des Ecoles du dos en Province, en Belgique et même au Canada!).

Ces spécialistes vous prescriront tout d’abord des radios, pour établir un diagnostic précis. Soit dit en passant, c’est grâce à eux que j’ai appris que mes grossesses m’avaient abimé deux disques! Puis place aux consultations, où on vous remettra d’aplomb, en vous manipulant peut-être, mais surtout en vous apportant une préparation physique spécifique propre à transformer votre lutte contre votre mal de dos en un mauvais souvenir. Vous ferez travailler vos abdominaux, vos dorsaux, votre bassin, et ferez des étirements entre autre. Tous vos exercices seront extrêmement ciblés, on vous prodiguera de très nombreux conseils, et une analyse de ce qu’endure votre dos au quotidien avec vous.

Depuis que je suis passé par l’Ecole du dos, et plus spécifiquement grâce à Xavier Dufour, le kinésithérapeute et ostéopathe qui m’avait pris en charge, je n’ai plus eu de lombalgie et j’ai progressivement pu reprendre le chemin du sport. Donc retourner à l’école, pour ma part, je dis oui!

On oublie vite…

Ne perdez pas de vue que votre mal de dos est censé s’atténuer avec le temps : petit à petit les hormones de la grossesse disparaitront, et vos ligaments retrouveront leur tonicité. De même, vous perdrez probablement du poids, et en allégeant votre masse, votre dos en sera d’autant soulagé. Ce n’est pas pour autant que pour votre prochaine grossesse, il vous faudra oublier ces mauvais moments au risque de devoir les endurer à nouveau. Accordez-vous peu d’exercice physique, même de simples marches, faites plus attention à vos postures et positions, surveillez votre poids, et si vous êtes raisonnable et à l’écoute de votre corps, votre mal de dos restera… un mauvais souvenir! Que vous pourrez narguer à coup de salutations au soleil, n’est-ce pas les Mum-to-be !

 

Livre Le Mois d'Or
Presses du Chatelet
Livre Le Mois d’Or
20,00
blank
Jolly Mama
Assortiment de 8 snacks bio Super Mama – Énergie
19,00
Panty extra gainant taille haute Cross Control nude-0
Miraclesuit
Panty extra gainant taille haute Cross Control nude
69,90
blank
Miraclesuit
Panty extra gainant taille haute Cross Control noir
69,90

Crédit photo : Ecole du dos Paris

Tags

Partager

5 Commentaires

  1. Bonsoir

    Quel joli article! Je suis tombée sur cet article au hasard, en tapant “Mal de dos post-accouchement”
    En le lisant j’ai appris pas mal de petites choses, une sorte de remise en question ( Déléguer, oublier l’aspirateur, se chouchouter…) et cela m’a donné une belle lueur d’espoir après deux grossesses successives et très récentes (2012 et 2013)
    Mille mercis pour ces conseils.
    Bien à vous.

    Djamila

    djamila
  2. cet article me concerne ,merci pour le conseil

    BOB ABABA
  3. Très intéressant l’important c’est de prendre soin de soi chose qu’on oubli dans notre role de maman on est femme avant tout !

    Maddy
  4. Merci pour tous ces conseils. J en avais besoin.merci encore. Bonne continuation.

    Selmi
    • blank
      Avec plaisir !
      Christel

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi

at ut nunc neque. Praesent vel, ipsum Sed in