X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Pouce ou tétine, il faut choisir (ou pas)

Par Isabelle Duvert
Pouce ou tétine, il faut choisir (ou pas)

Pouce ou tétine, un débat bien mouvementé qui se pose dans la tête de tous les parents nouvellement dotés d’un mini-eux. J’ai envie de vous répondre… qu’importe. L’idée c’est qu’il tête un truc, s’il en a besoin, et qu’il pleure moins en conséquence. Et ça, déjà, c’est bien.

Tout le monde a un avis (et des principes)

Ah ça, on vous en donnera des conseils. On vous en contera des expériences. D’ailleurs, je vais le faire ici même. J’ai 8 ans de recul. Je pense que ça peut vous aider. Par contre, l’avis de Tante Suzanne, ou de la gardienne, bon : on s’en passera. Les fameux « on dit »… la tétine abîme les dents, le pouce déforme le palais (à moins que cela ne soit l’inverse, ça dépend si on est en année bissextile ou pas). Voilà ce que je vous en dis moi :

La tétine c’est pratique parce que :

  • On peut l’utiliser dès la naissance (mais est-ce utile de l’imposer si tôt ?)
  • Les parents ont le contrôle de son utilisation (mais attention à ne pas en abuser non plus, un bébé pleure beaucoup c’est normal aussi)
  • On peut la laver, stériliser, changer, remplacer (mais elle peut aussi être ramassée par terre par l’enfant un peu plus grand et hop être replacée direct dans la bouche par son propriétaire)(eurk)
  • Mais surtout, la tétine c’est pratique parce que l’on peut plus facilement l’arrêter !

J’étais une « antitétine ». Pas du genre à aller manifester ni à jeter des regards de dédain aux bébés qui en étaient équipés (sauf quand le bébé a plus de 3 ans hein, je trouve que c’est légèrement trop pour se trimbaler avec toute la journée). Mais plutôt contre donc. Ma fille âgée de quelques semaines a d’ailleurs senti que je n’étais pas chaude, puisqu’elle a recraché la sienne quand j’ai fini par craquer et lui en donner une. seule et unique fois donc.

Mes deux enfants ont pris leur pouce relativement vite, 2 mois environ si mes souvenirs sont bons. À force de cherche et de s’énerver – coquin de pouce, il ne se laisse pas faire… ils l’ont trouvé. Pour ne plus le lâcher.

Et c’est bien là le problème. Ah oui je faisais bien ma maline fièrement devant mes copines jeunes mamans qui se relevaient la nuit, parfois plusieurs fois, pour « remettre » la totote, tutute ou autre petit nom absurde qu’on lui donne. Mes enfants eux, avaient leur « poupouce » (bon j’arrête) et j’étais peinarde.
Jusqu’à ce que je décide de les faire arrêter, ou tout du moins, réduire leur consommation…

La tétine va chez le Père Noël, le pouce lui…

Et la vengeance de mes copines fut sévère. Il y a celle qui a convaincu son fils de les donner à un nouveau-né. Celle qui a fait « enlever » la tétine par le Père-Noël. Et puis il y a moi. Qui ait dit à mes enfants qu’il fallait arrêter de sucer le pouce parce qu’ils grandissaient, parce que cela allait abimer leurs prochaines dents « de grands ». « Oui oui maman ». Et hop, le pouce dispo, toujours prêt, toujours là passe du pratique au super pénible.

La dentiste, une alliée, a également bien prévenu les enfants : dès que les nouvelles dents poussent, il faut arrêter, afin de de ne pas les déplacer, ni les abimer…
J’ai galéré. Vraiment. Ma fille a réussi à arrêter en 1 mois, juste avant ses 7 ans. Une carotte monumentale au bout : la possibilité de choisir dans le magasin de jouets, le cadeau de son choix. Il fallait bien ça. Croyez-moi, elle en a pleuré. Beaucoup.
Je suppose que les petits élevés à la tétine aussi, ont dû mal au début, qu’ils ont un manque parfois profond. Sauf qu’une tétine ne se dresse pas devant eux pour les tenter au moment de leur endormissement !

Alors, voilà, pouce ou tétine, je crois que l’essentiel est vraiment de leur laisser le choix. Le pouce est vraiment idéal quand ils sont petits, cela vous aidera beaucoup en tant que parents. La tétine, elle, est bien plus pratique pour l’arrêt. Je serais ravie d’avoir vos avis, expériences et témoignages !

Crédit photo : sucette Natural Flex Nûby

Tags

Partager

5 Commentaires

  1. effectivement j’ai l’impression qu’il est plus dur d’arrêter le pouce car la tentation est en permanence sous le nez !

    Lucky Sophie
  2. pas tout à fait d’accord pour es plus de trois ans…mon fils en a encore besoin car No doudou, c’est SON doudou la tétine!

    mifemmemimaman
  3. Ah oui forcément vu comme ça ! Effectivement ma fille a arrêté la tétine en 2 jours à l’âge de 3 ans, sans menaces, sans père noël kidnappeur, juste en lui disant : “On ne la trouve plus (ce qui était vrai), tu es grande tu vas essayer de dormir sans.”
    J’étais toute fière que mon plumeau de 7 mois prenne son pouce (on l’oublie moins facilement en sortie), mais là, d’un coup en te lisant je pense au sevrage et me dis que tu n’as pas tort : le fruit de la tentation toujours “à portée de main”, clairement !

    A la mère si
  4. Bien souvent l’enfant choisi sans tenir compte de notre avis!!

    Ici rien a faire elle ne veut pas de la tétine, et adore son pouce (bon c’est pas encore ça, elle le trouve pas toujours très vite mais ça viendra!)

    Blandine
  5. En effet, sacré débat… On a aussi vu Tétine supprimée avec succès… au profit du pouce!!! Et là, pour supprimé le pouce, courage…

    Floo

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi

leo. diam ut risus. luctus tempus elit. velit, in adipiscing neque. Curabitur