X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Optimiser le budget bébé : les astuces pour moins et mieux dépenser

Par Isabelle Duvert
Optimiser le budget bébé : les astuces pour moins et mieux dépenser

Un bébé c’est formidable, un bébé c’est merveilleux, mais, ne nous voilons pas la face, un bébé ça coûte de l’argent ; le budget moyen annuel est de 6000€ pour un premier enfant (ouch). Dans un contexte de crise et d’une réduction annoncée des allocations familiales  (merci gouvernement de vous en prendre à notre plus belle richesse, ah la belle idée), vous n’avez pas le choix que d’arbitrer différemment votre budget et de guetter les bons plans. Sans oublier quelques astuces pour éviter les déconvenues avec du matériel à usage très, mais alors très limité.

Tout d’abord, évitez les achats inutiles…

Même si vous voulez le meilleur pour vos enfants, et que tout vous semble indispensable pour son bien être, ce n’est pas le cas. Oubliez le chauffe biberon si vous avez un micro-onde qui peut faire l’affaire mais aussi le stérilisateur qui prendra bien de la place et peut être tout à fait remplacé par un nettoyage minutieux de votre part avec un goupillon et du liquide vaisselle. A moins d’habiter un manoir de 350 mètres carrés, laissez de coté le babyphone puisque que votre bébé saura parfaitement se faire entendre, ne vous inquiétez pas pour ça. Enfin, pour l’achat de poussette, trouvez celle qui conviendra le mieux à votre mode de vie, qui ne sera pas forcément  la poussette dernier cri high tech ultra design. Qui sait même si le porte-bébé n’est pas THE solution ?

Pour faire de belles économies sur l’achat de puériculture, pourquoi pas vous faire guider par une babyplanner ? Vous investissez dans une consultation de 60€ au départ pour vous aider à dresser une liste de matériel qui vous convient, selon votre habitat, vos activités, votre quartier… pour prévenir les déceptions futures, et les achats inutiles. La babyplanner pourra vous aider à constituer une liste de naissance, là aussi pour éviter de vous retrouver avec une montagne de langes et de peluches, certes adorable et multicolore, alors que vous auriez concrètement besoin d’affaires pour tenir bébé au chaud cet hiver. Plus d’infos : bforbaby.fr

… surtout que bébé grandit vite.

Dites vous bien que bébé grandit et (trop) vite ! Alors inutile de dépenser des sommes faramineuses pour des vêtements qu’il ne portera que quelques mois. Attendez les soldes ou ventes privées, anticipez en achetant pour plus tard et privilégiez les lots. Les marques onéreuses finiront aussi rapidement que le reste au fond du placard parce que trop petites, un peu rageant, non ? Et entre nous, si vous le trouvez trop mimi avec ce top, bébé n’en a rien à faire d’avoir le dernier t-shirt à la mode.

Faites bien sûr marcher votre réseau, famille, amis qui auront peut être gardé quelques affaires de leurs propres enfants, et qui seront ravis de s’en “débarrasser” pour la bonne cause. Et vous aussi gardez dans la mesure du possible, au cas où vous envisageriez d’agrandir encore la famille.

N’hésitez pas à consulter régulièrement les sites de petites annonces, à la fois pour acheter mais aussi pour revendre. Idem dans les magasins spécialisés dans la vente de vêtements d’occasion (comme Rose Indigo) qui proposent toujours des vêtements de grande qualité et en parfait état, jusqu’à – 70% du prix neuf et dans les vide greniers où vous pourrez également trouver du mobilier et matériel de puériculture. Attention par contre à ne pas acheter d’occasion votre siège auto…un siège auto accidenté, cela ne se voit pas et c’est une sécurité moindre pour votre bébé.

On n’oublie pas non plus la location de matériel qui peut bien sûr dépanner lors de vacances mais aussi au quotidien à la maison. De nombreux sites existent, comme Babytems par exemple.

Vous pouvez encore vous renseigner auprès de votre mairie ou de la PMI de votre commune sur la tenue d’une bourse aux jouets. Outre l’aspect économique de la démarche, il y a là aussi un aspect plus eco responsable dans le fait d’allonger la durée de vie des objets.

Autres pôles de dépense importants: la nourriture et les couches. Si vous avez le temps et la patience, les petits plats faits maison vous permettront de réaliser de belles économies. Préparez en grandes quantités avec des produits de saison, donc plus abordables, et congelez. Vous ne cuisinez que du bio pour bébé ? Certaines enseignes comme Carrefour pratiquent une réduction les mardis sur tout leur assortiment bio, une économie non négligeable sur des produits généralement plus onéreux…bref, on surveille de près baisse de prix et offres promos dans vos magasins de quartier.

Quant aux couches, si vous êtes adeptes des Pampers, visez les boutiques comme Couches express qui les proposent à des prix imbattables. Si vous êtes plus bio, vous trouvez des packs jumbo jusqu’à – 30% de couches Moltex sur Brindilles.fr. Ça vaut la peine de se surstocker un peu, car le jour où vous vous retrouvez à commander et que la couche est en rupture, c’est panique à bord ! Sinon, une autre alternative réside en les couches lavables nettement moins coûteuses, encore faut il accepter le principe.

Ces quelques réflexes faciles devraient vous permettre de réduire le budget consacré à bébé et de prendre de bonnes habitudes si vous envisagez une grande descendance ! Et profitez-en pour voyager : avec un enfant tout petit, c’est non seulement économique (place gratuite dans les transports, matériel mis à disposition, repas gratuits…) mais aussi bien plus simple qu’il n’y parait. Si, si.

Tags

Partager

1 Commentaire

  1. Bonjour, Je me permets de parler de http://www.dealformybaby.com site qui regroupe, bons plans, promos sur l’univers de la puériculture. Tout pour faire des économies 🙂

    ++

    Papasaurus

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi