X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Les petits et les livres, toute une histoire

Par Isabelle Duvert
Les petits et les livres, toute une histoire

La lecture : source de joie, d’excitation, mais aussi pour certains jeunes parents d’inquiétude « mon enfant va-t-il aimer lire ? » ,« comment lui donner le goût de la lecture ? ». Notre quête de l’éducation parfaite nous oblige à placer sur un piédestal ce qui pourrait être simplement un désir, une curiosité naturelle pour un petit. Voici quelques conseils made in « Mum-to-be » pour aborder le monde des livres sereinement avec son tout-petit.

Mettre des livres à disposition dès le plus jeune âge

Les livres seront d’abord en tissus (adapté pour les bébés qui les mettent souvent à la bouche, et lavables à la main), puis en carton. Des pages bien épaisses, faciles à tourner par une petite main curieuse.

L’idéal est d’installer très tôt une étagère/bibliothèque à la hauteur de son petit pour qu’il puisse facilement, sans avoir besoin de votre intervention, accéder aux livres. En général, c’est aussi à cet âge que nous déplaçons nos propres affaires « fragiles » devenues accessibles aux petites mains curieuses et maladroites, profitez-en pour les remplacer par des livres !

Lire et relire : les petits ont besoin de la répétition, elle les rassure

Un enfant aime qu’on lui raconte une histoire, mais au début, il faut qu’elle soit courte et « animée » car les tout-petits n’ont évidemment pas la patience et la capacité à se concentrer bien longtemps.

Un enfant aime qu’on lui re-raconte la même histoire. Je dirais même, la même page… il va la connaître très vite par cœur, oui même très jeune il retient facilement deux phrases qui le captivent. Il est très important, même si, c’est très pénible pour le parent lecteur je vous l’accorde, d’accepter cette demande de répétition. Le livre « préféré » représente un vrai repère rassurant pour l’enfant. Il sait ce qu’il va se passer en tournant la page et comme, en effet, l’histoire ne change pas d’un jour à l’autre (d’une heure à l’autre), cela le rassure. Tout bêtement, cela l’aidera, vers 9 mois (au moment de la crise de séparation) à comprendre que lorsque sa maman part d’une pièce, elle va en revenir.

Gare à vous si vous écorchez ou même oublier un mot : votre enfant de 18 mois/2ans doté de son tout nouveau langage va vous reprendre illico !

Laisser les enfants manipuler les livres

Évidemment qu’un livre, on est censé en prendre soin. Loin de moi l’idée de laisser faire n’importe quoi. Mais, voilà, un tout-petit aime mâchouiller son livre. C’est bien normal : il met tout simplement tout à la bouche !

Va commencer pour vous, jeunes parents, l’apprentissage long et fastidieux du respect du livre. Cependant, comme toujours, il faudra trouver le juste milieu entre le besoin « naturel » de l’enfant de mettre à la bouche, sa maladresse, elle aussi légitime, à manipuler le livre et la nécessité de lui apprendre à faire attention aux « belles histoires », tout cela donc sans trop sacraliser l’objet.

Après, vous verrez qu’il existe des collections bien “renforcées” (plastifiées) comme les fameux Tchoupi par exemple, cela permet déjà d’éviter quelques machouillages/bavages…

De la variété et de l’originalité !

La variété, la diversité des supports et des genres sont pour moi une des clés de succès d’un apprentissage facile de la lecture chez les plus grands. La lecture, c’est à la fois, découvrir un roman fantastique, dévorer une BD, mais aussi décrypter les écritures de la boîte de céréales et feuilleter le journal !

Je pense souvent à Daniel Pennac qui parmi la liste des règles de lecture établie dans son ouvrage « comme un roman » on trouve : le droit d’arrêter un livre après quelques pages et le droit de le commencer par la fin.

Chez les tout-petits c’est pareil ! Cela paraît contradictoire avec ce besoin de répétition, mais il faut également proposer aux enfants une multitude de livres. Ils peuvent être différents en terme de forme, mais aussi de genres : livres en tissus, en carton, grands ou petits formats, magazines… Histoires, contes classiques, récit d’un personnage de dessin animé connu de l’enfant, mais aussi imagiers, « documentaires », tout est possible.

L’exemple

Il n’y a pas de secret, vous êtes le modèle numéro 1 de votre enfant. S’il vous voit lire, feuilleter des magazines ou le journal régulièrement et prendre plaisir à le faire, il aura clairement envie de vous copier ! Certains adorent même vous imiter, ils font semblant de lire et en général c’est à mourir de rire.

Vous voilà armés pour bien démarrer la découverte des livres avec vos tout-petits. Nous vous souhaitons ici de belles et pas trop répétitives histoires !

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi

ipsum Sed venenatis, ut ut dolor