La césarienne a mauvaise presse…est-ce une raison pour diaboliser cet acte et culpabiliser encore plus les mamans ? Vous êtes nombreuses ici à consulter nos articles pour prendre soin de vous après une césarienne. Sans tabou, voici ce qu’il est important de savoir sur la césarienne pour mieux l’appréhender et la vivre.

Une césarienne, c’est vraiment un caprice de star

On ne peut pas fermer les yeux sur ces chiffres en progression concernant la césarienne dite “de convenance”, assez répandue chez les stars. Exit pour elles tout le travail qui précède et qui suit un accouchement par voie basse ! Sauf que la mauvaise image qui entoure la césarienne ne contribue pas à alléger le sentiment de culpabilité qui peut envahir la future maman à qui l’on va annoncer une césarienne pour des raisons médicales. Parce que voilà, on peut AUSSI ne pas la choisir ! Et là, il va falloir faire le deuil d’un accouchement naturel auquel on s’était préparée, s’attendre à devoir “presque” se justifier avant ou après accouchement d’avoir eu bébé par césarienne et de ne pas avoir TOUT essayé (“Quoi ? Vous n’avez pas fait retourner le bébé ???” “Ah ben forcément, t’as accouché dans une clinique !“)…Vous verrez, vous finirez par accepter cet acte parce que le plus important c’est la santé, de bébé et de vous au final. Et peu importe le jugement des autres.

Pas possible d’accoucher par voie basse après une césarienne

Je l’ai beaucoup entendu et je l’ai un peu craint aussi. Au final, j’ai pu accoucher par voie basse après une césarienne et ce fut comme un 1er accouchement ! C’est donc possible mais il y a certaines conditions :

  • idéalement observer une période de repos, après une césarienne, avant de retomber enceinte. Pourquoi ? Parce que votre utérus (joliment nommé cicatriciel) doit être tout à fait remis du précédent acte chirurgical pour être de nouveau mis à contribution ! Évidemment, moi j’ai toujours craint la rupture utérine mais il est bien entendu qu’un médecin ne voudra jamais le prendre pour vous donc votre dossier sera examiné à la loupe !
  • si le travail se passe convenablement pour bébé comme pour vous, que bébé est en présentation céphalique, on laissera donc les choses se passer normalement.
  • si le col ne se dilate pas super bien ou assez vite alors que bébé n’est pas en super forme, que bébé n’est pas décidé à sortir, on ne devrait pas pouvoir vous déclencher…du coup, une césarienne sera davantage envisagée.
  • certains obstétriciens acceptent la voie basse après 2 césariennes sous les mêmes conditions : présentation céphalique et travail spontané avant 41SA

Vous l’aurez compris : il n’y a aucun moyen de planifier quoi que ce soit puisque cela se décidera en fonction des alertes données par votre corps et votre bébé !

Après une césarienne, tu ne peux plus bouger pendant une semaine

Une césarienne n’est pas un acte anodin puisqu’il s’agit d’une intervention chirurgicale sous anesthésie. C’est pourquoi les jeunes mamans restent plus longtemps en maternité. Mais cela ne veut pas dire que vous serez pliées en 2 pendant toute la durée du séjour et que vous ne pourrez ni vous lever, ni vous occuper de bébé (donner le bain etc.), ni vous doucher. Certaines mamans pourront se lever sans trop de difficulté le lendemain de la césarienne et parviendront, avec les exercices quotidiens du kiné, à se “redresser”. D’autres mamans ressentiront plus de douleurs et de fatigue. L’important est de s’écouter et de partager son ressenti avec l’équipe médicale, qui pourra vous rassurer.

La rééducation abdominale suffit après une césarienne

NON ! Et pourtant c’est ce que l’on m’avait dit pour ma 1ère grossesse (et donc après ma césarienne), quelle naïve j’ai pu être. Certes, le périnée n’a pas du subir la pression suite au passage de bébé mais il a été quand même du supporter et soutenir des organes ayant pris du poids et ayant également bougé pendant ces 9 mois de grossesse. Bouder la rééducation du périnée, c’est donc méconnaître sa fonction clé et tous ses bienfaits. Donc avant de s’attaquer aux abdos, il faut d’abord se soucier à remusculer cette fondation :)

Il n’est pas possible d’allaiter si on a une césarienne

Entendu et craint aussi. Soyez rassurées : il est possible d’allaiter après une césarienne. Bébé vous sera présenté au sein peu de temps après accouchement pour prendre le colostrum…Par contre, quand vous serez ensuite dans votre chambre et bébé dans son petit lit, demandez de l’aide pour qu’on vous le mette au sein pour les 1ères tétées…car vous aurez du mal à le sortir du lit toute seule du fait de votre cicatrice, et peut-être aussi à trouver les bonnes positions pour l’allaiter.

Une césarienne, c’est le baby blues assuré

Donner naissance par césarienne n’est pas plus ou moins douloureux qu’un accouchement par voie basse. Mais cet accouchement peut être mal vécu psychologiquement (“je n’ai pas “vraiment” donné la vie”) et physiquement (cicatrice à soigner, fatigue…) et favoriser l’apparition de gros coups de mou, et de baby-blues. Ne restez pas seules avec vos questions et votre mal-être ! Sachez qu’il existe une association qui a justement comme objectif d’humaniser la césarienne en la considérant comme une “vraie naissance”. Césarine offre un espace de parole aux mères via des réunions et un forum pour les écouter : www.cesarine.org

N’oubliez pas non plus de consulter l’article d’Aurélia, auxiliaire de puériculture en maternité, sur les conseils bien-être après une césarienne.

Merci à Nathalie Hausmann, Sage-femme acupuncteur à Espace Perinat Nation, pour ses précieux conseils.