X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Comment organiser l’arrivée de jumeaux

Par esther
Comment organiser l’arrivée de jumeaux

La grossesse puis l’arrivée d’un enfant sont porteuses de mille et une surprises. Le corps se modifie, les émotions sont démultipliées, le quotidien est à réinventer. De deux on passe à trois et c’est tout notre monde qui change. Mais parfois, au détour d’une échographie c’est une surprise de taille qui attend les parents. Ce cœur que l’on espérait tant entendre pour la première fois va résonner…mais en double !

Au moment de l’annonce c’est souvent la surprise qui domine. Les futurs parents sont bien souvent un peu abasourdis par la nouvelle et, entre rire nerveux et larmes de joie, le bouleversement est total. Les premières inquiétudes concernent bien entendu la grossesse, le risque de prématurité, un suivi médical rapproché. Puis viennent les questionnements liés à l’intendance ! Comment organiser le quotidien, vais-je pouvoir allaiter, quels achats sont à faire en priorité, qui gardera les enfants lorsque je reprendrai le travail ? Comme le dit si justement Mathilde, maman de Paul et Emma, bientôt 1 an.

Je suis restée bouche ouverte, sonnée. Le papa a hurlé ! J’étais partagée entre le bonheur d’avoir deux bébés et la peur d’une grossesse à risque et des bouleversements familiaux, sociaux et financiers que cela allait engendrer.

Avec l’aide de Marine Viguerie, de la société O2, nous allons tenter de vous donner conseils et astuces pour que cette magnifique aventure se passe dans les meilleures conditions. Aménagement de la chambre, allaitement, bain, garde des enfants, repas : vous saurez TOUT !

Le retour à la maison

Après la naissance il faut rapidement prendre ses marques. Entre les tétées, les biberons, les couches, les bains le quotidien est rythmé par les bébés. Difficile alors de prendre du temps pour soi et de récupérer de la fatigue liée à la grossesse et l’accouchement. Conseil numéro 1 : acceptez l’aide qu’on vous propose, qu’elle vienne de vos parents, beaux-parents ou d’amis. Et lâchez prise sur l’intendance de la maison, il faut relativiser et s’accorder des temps de pause. Le sol du salon n’est pas impeccable ? Le repassage prend du retard ? Ca arrive et c’est normal lorsqu’on vient d’avoir un enfant, a fortiori deux enfants ! Audrey, déjà maman d’une petite fille de 2 ans et demi à la naissance de ses jumeaux nous l’a confié : il faut AN-TI-CI-PER l’organisation, prévoir suffisamment de vêtements pour se permettre de sauter une machine, remplir le congélateur, ne pas se laisser déborder. C’est fatiguant mais, on y arrive ! Tous les parents de multiples vous le diront : le sommeil manque, les journées sont longues, c’est parfois difficile mais ce sont des instants à jamais irremplaçables. Ne vous mettez pas de pression inutile et ne culpabilisez pas. Acceptez qu’un bébé pleure pendant que vous vous occupez de l’autre. Si l’amour se multiplie, vous n’aurez jamais plus de deux bras !

En tant que jeune parent nous avons parfois une foule de principes sur lesquels il faut accepter de revenir. Le quotidien sera alors plus serein et détendu. Pensez aussi que les premières semaines ne sont pas les plus accaparantes, les bébés dorment beaucoup. C’est alors le bon moment pour poser les bases de votre organisation et prendre de bons réflexes. Le bain vous inquiète ? Les bébés, sauf chaleur exceptionnelle, n’ont pas besoin d’en prendre un tous les jours. Vous avez deux bébés ? Alors ce sera un jour sur deux et beaucoup de moins de stress à la fin de la journée.

Pensez également à demander de l’aide auprès de la PMI. Priscilla, maman d’Alexandre et Sidonie, dont vous pouvez suivre les aventures sur son blog  Maman double mixte  a testé après la naissance de ses bébés.

Une personne de la PMI s’est déplacée plusieurs fois à la maison, pour me donner des conseils, discuter, peser les enfants… Très pratique. Ça évite de se déplacer. Et ils ont toujours été de très bon conseil.

C’est également auprès de la PMI et en contactant votre CAF que vous pourrez obtenir des renseignements quant aux aides à domicile auxquelles vous avez droit. Les associations de jumeaux pourront également vous aiguiller dans vos recherches et vous mettre en relation avec une personne compétente. Une TISF (technicienne d’intervention sociale et familiale) est là pour vous conseiller, vous aider et participer à la réalisation des tâches de la vie quotidienne (ménage, repassage, courses…). En tant que parents de jumeaux vous pouvez bénéficier de ce service jusqu’aux 6 mois de l’enfant et le tarif est calculé selon votre quotient familiale. Une AVS (auxiliaire de vie sociale) peut également vous accompagner pendant les premières semaines afin d’alléger le quotidien.

L’organisation de la chambre et l’achat du matériel de puériculture

Pour les futurs parents les achats sont souvent un véritable casse-tête. Il n’est alors pas rare de se retrouver avec un chauffe-biberon ou un stérilisateur qui ne serviront finalement que deux fois.

Lorsque ce sont deux bébés (ou plus !) qui s’annoncent la première question est souvent : « Dois-je tout acheter en double ? ». Les parents de jumeaux le confirment, pour certains « indispensables » c’est nettement plus pratique ! Transat, lits, sièges-auto, vous n’aurez pas le choix. Concernant la fameuse poussette double, dont il a été question à la Mum-to-be-Party spéciale twins, n’hésitez pas à comparer les différents modèles et à tester leur maniabilité.

Vous pouvez également regarder du côté des associations, notamment l’antenne Jumeaux et plus de votre département, qui proposent souvent du matériel de puériculture en location. Les bébés vont le plus souvent partager une chambre, parfois même avec le premier enfant de la famille. Il est alors important que chacun ait son propre espace, que vous pourrez délimiter grâce à des étagères, la table à langer, des couleurs différentes sur les murs.

Dans un premier temps les bébés peuvent partager le même lit. Emma et Paul, les jumeaux de Mathilde ont dormi ensemble pendant les trois premiers mois de leur vie. Une jolie façon d’opérer une transition en douceur après des mois de fusion dans le ventre de maman.

LE BERCEAU INNOVANT
Le mini berceau So-ro Twins de la marque espagnole Babyhome accueillant et berçant d’avant en arrière les jumeaux

Essayez autant que possible de coucher les bébés à la même heure, cela facilitera votre quotidien et les aidera à se caler sur un rythme similaire.  Vous pouvez néanmoins, en cas de maladie de l’un des bébés par exemple, les coucher légèrement en décalé. Cela évitera que l’énervement de l’un se propage à l’autre ! Quinze minutes suffisent généralement pour que l’endormissement du second se passe dans les meilleures conditions, sans réveiller le premier.

Les repas : allaitement au sein ou au biberon, organisation des repas

Allaiter des jumeaux est tout à fait possible (même les deux bébés ensemble !), de nombreuses mamans le font et parfois sur une longue période. N’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels, à la PMI ou auprès d’une conseillère en lactation. Mais les mamans de jumeaux choisissent souvent un allaitement mixte (en tirant leur lait ou avec du lait maternisé) qui permet plus de flexibilité et facilite l’organisation. Mais, encore une fois, il faut s’écouter, écouter son corps et ses désirs. Confiance, information et soutien sont les maitres mots d’un allaitement réussi. Si vous choisissez de donner le biberon vous pourrez par exemple les installer dans leur transat et leur donner en même temps.

Certains vous diront que vous devez essayer de caler les bébés sur un rythme similaire pour les repas mais en pratique, ce n’est pas aussi simple. Ce sont deux individus différents, avec des besoins différents. Il vous faudra vous adapter, même si cela complique le quotidien. Et, encore une fois, personne ne sait mieux que vous ce qui convient à vos enfants. Ecoutez les conseils, les expériences d’autres parents (de jumeaux ou non !) mais gardez à l’esprit que chaque enfant est unique, chaque famille aussi.

Au moment de la diversification, et alors que les petits vont commencer à déguster purées et compotes, le premier conseil (si vous décidez de cuisiner pour eux) : pensez à congeler ! Ce qui ne vous empêchera pas de cuisiner chaque jour pour vos enfants si vous le souhaitez. Mais c’est une soupape de sécurité les jours où le temps manque (et il manque invariablement !).  La plupart du temps vous pourrez donner les repas en même temps, chaque enfant dans une chaise haute, une cuillerée après l’autre. Claire, maman de triplés et auteur du blog La vie des triplés, avait de son côté trouvé une méthode imparable.

Un grand pot avec une cuillère plutôt que deux ou trois. Ce n’est peut-être pas l’idéal pour les microbes mais franchement, ils passent leur vie ensemble alors tout partager : ils connaissent !

Evidemment ayez toujours dans vos placards des petits pots en réserve, parfois le temps et l’envie manquent. Et il n’y a aucune raison de culpabiliser.

Le mode de garde

Pour répondre à toutes ces questions et vous proposer des conseils très détaillés, nous avons interrogé Marine Viguerie, experte garde d’enfants pour la société O2

Quelles sont les aides financières auxquelles peuvent prétendre les parents de jumeaux ?

Pour bénéficier de la plupart des aides, il est impératif durant la grossesse de s’être soumise aux examens médicaux obligatoires et d’avoir envoyé la déclaration de grossesse à la caisse d’allocations familiales dans les 14 premières semaines.

1)  Les aides de la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant) versées par la CAF (lire plus d’informations)

  • Prime à la naissance : Elle permet de faire face aux premières dépenses liées à l’arrivée de votre enfant. Elle est versée au cours du 7ème mois de grossesse en une seule fois. Vos revenus de doivent pas dépasser un certain plafond pour pouvoir en bénéficier. Montant de l’aide : 923,08€. Ce montant est multiplié par le nombre d’enfants à naître donc si jumeaux : 1846,16 €.
  • Allocation de base : L’allocation de base aide à assurer les dépenses liées à l’entretien et à l’éducation de votre enfant. Elle est versée du 1er jour du mois de la naissance de vos enfants jusqu’à leurs 3 ans. L’attribution de cette aide dépend d’un plafond de revenus à ne pas dépasser. Il est versé autant d’allocations de base que d’enfants nés du même accouchement, donc multipliée par 2 si jumeaux.
    A taux plein il est de 184,62 euros par mois, soit 369,24€/mois pour des jumeaux
    A taux partiel, le montant de l’allocation est de 92,31 € par mois, soit 184,62€/mois
    Taux plein ou taux partiel = dépend du niveau de revenus. Et au-delà d’un certain niveau : pas de versement.
  • Complément de libre choix d’activité : Il peut vous être attribué si vous avez cessé ou réduit votre activité professionnelle pour élever vos enfants. Il se cumule avec l’allocation de base, pendant 3 ans maximum.
    En cas de cessation totale d’activité : 390,52 € par mois ;
    En cas d’activité à taux partiel : 252,46 € par mois pour une durée de travail inférieure ou égale à un mi-temps. 145,63 € par mois pour une durée de travail comprise entre 50 % et 80 %.
  • Complément de libre choix du mode de garde : Il permet d’aider les parents à financer le mode de garde de leurs enfants. L’allocation est versée en fonction des revenus : mais bonne nouvelle, aucun plafond de revenus ne s’applique, donc peu importe votre niveau de revenus, vous avez droit à ces aides. Le nombre d’enfants à charge ainsi que le mode de garde choisi fait également varier le montant des aides.

Les aides sont versées mensuellement mais ne sont pas rétroactives ; mieux vaut donc faire la demande d’ouverture de dossier à la CAF dès signature du contrat.

Solution de garde choisie Entreprise prestataire agréée comme Assistante maternelle ou garde à domicile employé par une association agréée Assistante maternelle ou garde à domicile employé par le parent
Allocation mensuelle versée par la CAF** De 305,46 € à 843,69 € De 232,74 € à 698,21 €

De 87,27 € à 461,39 €

Ces montants peuvent être minorés si les parents bénéficient déjà du complément libre choix d’activité ; il faut se renseigner auprès de la CAF

**Montant maximum en vigueur au 01/04/2016. Montant donné à titre indicatif et sous condition de validation du dossier par la CAF et des conditions en vigueur consultables sur les sites www.caf.fr et www.service-public.fr. Montants déterminés selon que votre enfant soit né avant ou après le 1er avril 2014, valables jusqu’au 31/12/2016, sous réserve d’évolution.

L’avantage fiscal

En plus des aides liées au complément libre choix du mode de garde (ci-dessus), les frais engagés pour la garde des jumeaux peuvent ouvrir droit à une réduction ou un crédit d’impôts égal à 50% des dépenses engagées dans l’année dans la limite des plafonds ci-dessous :

  • Si garde à domicile via une entreprise (comme O2) ou une garde à domicile employée en direct : 7 500 euros de réduction ou crédit d’impôts (soit 50% du plafond annuel de 15 000 euros dépensés pour des services à la personne)*
  • Si garde via une assistante maternelle : 2 300 euros de réduction ou crédit d’impôts (soit 50% du plafond annuel de 4 600 euros dépensés pour la garde de 2 enfants)
  • Si garde dans une infrastructure hors domicile (crèche, halte-garderie, jardin d’enfants, …) ; idem assistante maternelle, soit 2 300 euros de réduction ou crédit d’impôts (soit 50% du plafond annuel de 4 600 euros dépensés pour la garde de 2 enfants)

* Selon les conditions de l’art. 199 sexdecies du CGI.

2) Prime de naissances aux familles de multiples. Dans certains départements, des aides financières peuvent être octroyées. Elles peuvent être délivrées par le conseil général, par la CAF, par quelques municipalités, et/ou par des mutuelles.

Exemple : la Mairie de Paris offre une prime de 763 euros pour les naissances gémellaires (lire plus d’informations)

3) Les autres aides possibles en cas de naissances multiples

  • Une allocation personnalisée au logement (APL) ;
  • Une allocation de logement social (ALS) ;
  • Une allocation de logement familial (ALF) ;
  • Une prime de déménagement versée sur présentation de vos factures

 Quels sont les services spécifiques proposés lors du retour à la maison pour soulager les parents ?

Des heures d’aide à domicile proposée par la CAF (dispositif d’action sociale). Pour bénéficier de ces heures, le quotient familial ne doit pas dépasser un certain plafond. La durée de prise en charge est de 100 heures par enfant né, par période de 6 mois par enfant plus possibilité de prolonger de 100h si la famille compte au moins 3 enfants de moins de 10 ans. Il faut faire appel à l’une des 5 structures conventionnées par la CAF (voir ce site)

pack-naissance-02

Le « Pack naissance »proposé par 02 permettant à la maman et au papa de s’offrir ou se faire offrir des heures de prestation (ménage repassage ou garde d’enfants) avant ou après l’arrivée des jumeaux. Du temps pour permettre à la maman de faire une sieste, d’aller à un RDV médical, d’aller chez le coiffeur ou encore d’aller se changer les idées pour sortir avec ses amies ou encore de sortir avec son chéri. S’il y a des aînés, il est aussi possible de les confier à une garde d’enfants pour permettre par exemple à la maman de s’occuper des tout-petits et de pouvoir se reposer pendant leur temps de sieste.

Concernant le mode de garde, quelles sont les solutions proposées ?

Les parents de jumeaux ont accès aux mêmes solutions de garde que les autres parents, mais le coût est généralement 2 fois plus élevé, sauf dans le cas, d’une garde à domicile :

  • Assistante maternelle = coûts multipliés par 2
  • Crèche et halte-garderie : un tarif légèrement dégressif est appliqué pour le 2ème enfant
  • Garde à domicile : peu importe le nombre d’enfants gardés, le tarif reste le même !

Quels sont les avantages de chaque mode de garde lorsqu’il y a deux enfants ?

Avantages-inconvenients-mode-de-garde

Merci à Marine et aux mamans de jumeaux pour leurs précieux témoignages et conseils. N’hésitez pas à partager en commentaire vos propres astuces !

Article-partenaire

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi

Sed Nullam tristique diam dapibus ultricies velit, ipsum libero. vulputate, dolor.