X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Comment l’emmaillotage a sauvé mes nuits…

Par Karima Peyronie
Comment l’emmaillotage a sauvé mes nuits…

Au début il y avait les pleurs, les cris, les hurlements, pile au moment de faire dodo. Normal me diriez vous…Et pourtant ce n’était pas une fatalité. Car ensuite, il y a eu l’emmaillotage, et là, ma vie a changé du jour au lendemain. Explications.

L’emmaillotage, pour les barbares d’un autre siècle ?

Dans mon esprit, l’emmaillotage était réservé aux tribus Inuits qui momifient leurs bébés pour les protéger du froid. Une méthode exotique mais que je me voyais mal appliquer dans un pays occidental qui a vécu sa révolution industrielle, et avec, ça une ribambelle de produits de puériculture tous plus sophistiqués (et inutiles ?) les uns que les autres. Si on m’avait parlé d’emmaillotage avant ma grossesse, j’aurais probablement dit : « mais c’est barbare, il faut laisser le bébé libre de ses mouvements, c’est n’importe quoi ! Et mauvais pour sa croissance ». En référence à ses émissions que j’avais vues, où on emmaillote en Asie les pieds des bébés pour qu’ils cessent de grandir (il parait que c’est vulgaire d’avoir des grands pieds !).

Bref, comme beaucoup d’autres grands principes éducatifs, lorsque je me suis retrouvée avec un nourrisson dans les bras, je me suis remise en question, à la recherche de solutions miracles. Dans la culture orientale, l’emmaillotage est légion aussi, et c’est ainsi qu’une amie algérienne m’a initiée à cet art. J’avais un peu d’appréhension au début, alors j’ai fait quelques recherches et c’est là où j’ai découvert que cette pratique était, il est vrai, ancestrale mais qu’elle revenait de mode surtout aux USA. J’ai aussi appris que l’emmaillotage n’était pas voué aux cultures d’ailleurs mais qu’elle était aussi bien pratiquée dans nos campagnes françaises, notamment au Poitou, où on suspendait bébé à un clou ou dans un sac au Pays Basque. Bon alors, je n’étais pas plus maligne que ces gens d’ici ou d’ailleurs, essayons…

 Comment « momifier » bébé ?

Je vous avoue que les premières fois, j’ai demandé à mon chéri de s’y coller, ca me faisait mal au cœur de devoir sciemment priver mon bébé de ses faits et gestes sous prétexte que je ne parvenais pas à le consoler. Après un stage de quelques minutes chez la copine, hop il était fin prêt. Nous avons simplement utilisé un drap en coton pour bébé. Il est plus pratique que le tissu ne soit pas trop grand pour ne pas avoir à faire 36 tours. On pose bébé sur le drap en faisant dépasser sa tête. Ses bras tendus le long de son corps, on rabat une extrémité, que l’on cale de l’autre côté du corps, entre les côtes et le deuxième bras, lui aussi tendu le long du corps, puis on rabat la deuxième extrémité et on enroule bébé autour. Bon, c’est assez difficile à expliquer comme ça, mais en vérité c’est super simple une fois qu’on a le coup de main. Le but étant que bébé soit calé dans son drap, qu’il ne puisse plus faire de mouvements, à part ceux de la tête. Au début, il se peut qu’il essaye de se débattre, de gesticuler dans tous les sens, mais très vite, il s’épuisera et ô miracle…il dormira !

Conseil : vous adapterez le tissu en fonction de la saison. S’il fait chaud, vous prendrez un drap en coton. S’il fait froid une petite couverture. Quoiqu’il en soit il faut surtout veiller à ce que bébé ne transpire pas trop et qu’il respire bien. C’est pourquoi il est important de ne pas trop serrer non plus, il ne doit pas être rouge, ou encore pire, bleu ! Si vous ne savez pas trop comment vous y prendre, demandez conseil à une sage-femme à la maternité ou à une tata, grand-mère, amie… ou sur Internet où il y a beaucoup de vidéos.

 Les vertus de l’emmaillotage

Je peux vous assurer, parole de maman-au-bord-de-la-crise-de-nerfs, que ma fille a cessé de pleurer instantanément. C’était tellement radical, que je vérifiais sans cesse si elle respirait bien. Non seulement elle respirait parfaitement, mais en plus elle arborait ce petit rictus (vous savez quand les bébés parlent aux anges), elle avait les traits détendus et semblait si apaisée. En fait, l’emmaillotage ramène bébé à l’univers étroit de sa vie intra-utérine, où il avait peu de liberté de mouvements, mais où finalement il faisait si bon vivre. Les sensations d’étroitesse l’apaisent, et lui permettent de regagner sa sérénité. De plus, il faut savoir que la plupart du temps, le sommeil de bébé est perturbé par ses propres mouvements, c’est ce qu’on appelle « les reflexes de Moro », ces gestes brusques qui le réveillent…d’où les hurlements nocturnes soudains. Enfin, dernier bon point en faveur de l’emmaillotage, la compression sur son ventre le soulage aussi des problèmes intestinaux, les fameuses coliques, qui perturbent aussi nos douces nuits.

C’est dangereux ?

Dans les années 80-90, la méthode a été remise en question dans les maternités, en faveur des nids d’ange ou gigoteuses. Ce sont aussi des espaces confinés pour bébé mais ses mouvements ne sont pas entravés. On pensait alors que l’emmaillotage pouvait être néfaste pour la croissance, ou aggraver des problèmes de luxation de la hanche lorsque les mamans glissaient aussi une cale en bois entre les jambes. Mais aujourd’hui les études ont démontré l’innocuité de cette méthode. Il reste le côté affectif : comme tout, bébé va prendre l’habitude de s’endormir avec l’emmaillotage, et il se peut que vous ayez du mal a le sevrer. Alors, soit vous continuez jusqu’à ce qu’il ait assez de force pour retirer de lui-même les liens (environ vers 4 mois), soit vous desserrez progressivement le drap, de telle sorte qu’il s’endorme serré mais se réveille détaché. L’emmaillotage est préconisé exclusivement pour dormir, et non pendant la journée, où bébé doit être libre de ses mouvements pour son développement psychomoteur.

Les produits malins…

Preuve que l’emmaillotage revient de mode, avec tous les produits dérivés pour rendre la chose plus « actuelle ».  Ainsi vous avez la fameuse couverture Miracle de chez Red Castle à 28 €, le cocoon d’emmaillotage bio toute doux de chez Peace & Wool à 45 € ou encore le lange Aden and Anais en mousseline de coton avec un large choix de motifs et de taille sur Elowomum. Des produits tout mimi certes, même si pour ma part, un drap tout simple à 10 € a amplement fait l’affaire. Et je me vantais auprès de mes copines : « Oui, oui, ma fille fait déjà ses nuits ! », sans leur dire que je trichais un peu…

Bon alors les Mums, je vous ai convaincues ? Prêtes à passer de meilleures nuits ?

Crédit photo : mon rouleau de printemps gris perlé Peace & Wool

Tags

Partager

28 Commentaires

  1. Ma nièce a fait des nuits de 12h grâce à l’emmaillotage dès 2 mois, j’étais hyper jalouse car mon loulou du même âge n’en a jamais voulu. A chaque fois que j’ai tenté de le momifier :), il hurlait et se débattait jusqu’à se libérer les bras, c’était vraiment pas pour lui.
    Dommage car ça fait des miracles chez plein de bébés 🙂

    Montaw
  2. ça a été miraculeux chez moi aussi, MissT batait la mayonnaise avec ses bras et se réveillait en permanence. Grace à l’emmaillotage elle a enfin pu s’endormir sereinement.

    FoxyMama
  3. Moi aussi au début elle se débattait, mais en fait il faut attendre 10 voire 15 bonnes minutes avant de retirer le drap. Au début bébé pleure, puis quand il voit qu’il ne peut pas bouger, il arrête de lutter et s’endort…normalement. Le mieux étant de faire cette technique dès la maternité, le plus tôt est le mieux! et ouiiii c’est miraculeux.

    Karima
  4. et jusqu’à quel âge vous l’avez emmailloté? Perso j’ai tenté vainement à ma fille de 14 mois hier, car grosse difficulté à faire dodo…mais rien n’y a fait! 14 mois, elle a trop de force… un remède miracle pour les grands petits bouts?

    Karima
  5. Je n’ai jamais pratiqué l’emmaillotage et pourtant je me dis que pour un prochain bb, un jour peut être, j’essaierai définitivement. Toujours est il que je vous recommanderai bien les maxi langes Aden&Anais pour le faire, ça revient au même que d’utiliser des draps pour bébé avec en plus la douceur incroyable. Ils ont été conçus expres pour. Sur leurs site elles expliquent la technique. Voilou 🙂

    Isaline
  6. Je connaissais mais… sans plus.
    Je garde ce lien au chaud au cas où bébé ne ferait pas tranquillement ses nuits. En attendant mon utérus l’emmaillote très bien ^^

    MlleOr
  7. @isaline: merci pour la référence, en effet ces langes ont l’air top pour caler bébé.
    @MlleOr: oh oui, rien ne remplace le nit douillet dans le ventre de maman. Belle et tendre grossesse à vous!

    Karima
  8. Salut,
    j’ai aussi emmailloté mon bb1 et ses nuits étaient plus longues, je compte bien le faire avec bb2 mais il faut arrêter vers 4 mois maxi et surtout ne l’utiliser qu’au moment des dodos. J’utilise la couverture miracle de Red Castle

    Milisime
  9. Votre témoignage fait froid dans le dos! “…mais très vite, il s’épuisera et ô miracle…il dormira !” Quelle phrase totalement inhumaine!
    L’emmaillotement est un remède contre l’angoisse des parents, mais c’est une véritable prison pour l’enfant! Surtout quand on sait combien le rapprochement mains-bouche est important pour le développement du bébé!!!

    Estelle
  10. @ Estelle: mais non Estelle ce n’est que de l’ironie, voyons! je ne suis pas une maman inhumaine, rassurez-vous, mais j’admets que, me concernant, les nuits étaient très difficiles, ma fille est une très petite dormeuse depuis toujours et j’étais exténuée. ma seule solution pleinement efficace était l’emmaillotement, et surtout c’était une solution qui semblait l’apaiser puisqu’elle s’est beaucoup calmée, s’endormait avec un rictus de bonheur et se réveillait en pleine forme et enjouée. Moi, reposée de mon côté, je ne pouvais que mieux m’en occuper. Concernant son développement psychomoteur et notamment “main-bouche”, je n’ai noté aucun problème, elle portait ses doigts à sa bouche, découvrait tout avec sa bouche jusqu’à aujourd’hui. je comprends et respecte votre point de vue en revanche, je sais que l’emmaillotement ne remporte pas les faveurs de toutes 😉 quelles étaient vos solutions pour faciliter le dodo de votre enfant de votre côté? peut-être utiles pour les autres mamans qui sont contre l’emmaillotement…

    Karima
  11. Bonjour, et merci pour cet article. J’ai essayé cette nuit avec mon bébé de 10jours et il a dormi 5h d’une traite alorsvqu’il n’avait rien dormi de toute la journée. Quand vous dites que pour les dodos, ce n’est pas juste la nuit ? Si en journée, il s’endort dans mes bras après une tétée, je peux l’emmailloter ? Car même si après la tétée, je le laisse dormir contre moi 10,15,40 min, quand je vais le poser, il va se réveiller en 5 min…

    Laetitia
  12. Bonjour,
    votre sujet date mais m’interesse! je suis en plein questionnement si emmaillotage ou gigoteuse ( bb arrive pr septembre), mais une question me vient à l’esprit, je me demande comment se passe le “sevrage” je vais dire, de ne plus l’emmailloter justement? est ce que votre enfant à continuer à faire ses nuits, ou y’a t’il eu une période d’adaptation? L emmaillotage me tente vrmt, savoir que bb se sent rassuré et apaisé ds ce cocon me semble parfait pr lui pr qu’il dorme bien, qu’il fasse ses nuits, et des parents ravi aussi j’imagine!
    Merci pr votre réponse, car je ne trouve rien sur internet pr savoir comment se passe cette fameuse période de “sevrage”, et êtes vous passé à la gigoteuse ensuite?

    DOTHY
  13. Bonjour,
    En recherchant des solutions pour une petite fille emmaillotée de 6 mois, je suis tombée sur ce post et j’avoue que je suis choquée par certaines réponses…
    @ Estelle: je suis maman de 3 enfants. Un petit garçon de 3 ans et deux petites jumelles de 6 mois. Mon fils n’a jamais été emmailloté car il n’en éprouvait pas le besoin, mais une de mes jumelles l’est et ce a cause d’un reflex de Moro très présent. Elle a maintenant 6 mois. J’utilisait jusque la des couvertures spéciales mais elles s’arrêtent a 6 mois. J’ai donc essayé de lui enlever progressivement mais sans résultats. Elle hurle et ne se calme que lorsque je la couche dedans. Donc oui en effet, les enfant emmaillotés sont quelques fois pleurnichard les premières fois, mais en effet ils s’épuisent puis trouvent leur compte dans le fait d’être bien calés. Et entre nous, combien de mamans n’ont pas laissé pleuré leur enfant ne serait ce qu’avec la méthode du 5-10-15 pour leur apprendre à s’endormir seuls?
    @ Dothy, c’est bébé je pense qui vous fera sentir ce qu’il a le plus besoin… Pour le sevrage, je ne pourrait pas vous éclairer car je suis en plein dedans…

    Donc en effet est ce que quelqu’un connait une méthode pour continuer l’emmaillotage après 6 mois?

    Merci

    Séverine

    Séverine
  14. Bonjour,
    J’ai moi-même cédé à l’emmaillotage pour ma fille et le résultat a été immédiat. Elle m’a fait une sieste de 5h, et encore, c’est moi qui l’ai réveillée, alors qu’elle ne pouvait pas dormir plus d’1h. Je l’ai sentie vraiment apaisée. Alors effectivement, au début elle a un peu pleuré mais elle s’est calmée aussitôt. Par la suite, j’utilisais la couverture magique pendant les siestes et la nuit. Pour le sevrage, c’est en fonction de l’enfant, certains accepteront de le retirer dès 3 ou 4 mois, quand d’autres ne pourront s’en passer jusqu’à 1 an. Le tout est d’être à l’écoute de son bout’chou.
    J’ai eu un 2ème enfant qui a 1 mois et demi et c’est la même chose. Elle m’a fait un rejet total la 1ère fois, je n’ai pas insisté. Mais lorsque les coliques sont arrivées et que son sommeil devenait de plus en plus haché, j’ai retenté, elle l’a acceptée et dors avec pendant les siestes et la nuit également. Personnellement, la couverture magique leur permet de faire des dodos allant de 3 à 5h. Pas de nuits entières, mais c’est déjà très bien. Pour le sevrage, je verrais en fonction d’elle…En tout cas, je ne me prend pas la tête si cela doit se faire à 4 mois, 8 mois ou 1 an…peu m’importe, c’est elle qui le décidera et je l’aiderai au moment venu.
    Effectivement, l’emmaillotage permet de destresser les parents, mais en voyant son enfant apaisé, on s’apaise également car cela lui fait du bien. Mais surtout si ce n’était pas le cas, bb nous l’aurait fait sentir et cette technique n’aurait jamais marchée. Donc oui pour l’emmaillotage tant que l’enfant l’accepte…

    Isa
  15. Bonjour Dothy et mille excuses pour le retard de réponses! Comme bébé arrive en Septembre, il y a encore un peu de temps… Pour répondre à votre question: le sevrage se fait naturellement à vrai dire. Déjà parce qu’il aura atteint une certaine maturité (le cap des 3 mois) qui marque un tournant dans sa perception des choses et les réactions que cela engendre sur lui. Très souvent, les pleurs nocturnes cessent du jour au lendemain, vous verrez la différence. Ensuite, vers 4-5 mois, il aura de plus en plus de force pour pouvoir se libérer de la couverture. Au début ca sera un bras, puis deux, puis progressivement il n’en aura plus besoin… Cette méthode correspond surtout pour les nouveaux-nés. Bon été, profitez bien!

    Karima
  16. Merci Isa pour ce double témoignage! Et oui, je suis d’accord avec vous, tout que l’enfant semble heureux, c’est l’essentiel. Mais franchement, pour tous ceux qui ont tenté la méthode autour de moi, je ne connais personne pour qui ça a été un échec…Tout le monde est heureux dans le meilleur des mondes, c’est pas beau ça?

    Karima
  17. Bonjour!
    Je voudrais prévoir un lange au cas-où mon bébé, à naître, rencontre des difficultés à dormir. Je pourrais ainsi l’emmailloter, ça ne m’a pas l’air trop difficile sur les vidéos que l’on trouve! Je ne veux pas investir dans une couverture miracle pour l’instant car je crois qu’un lange peut bien faire l’affaire et en plus, c’est plus économique 🙂
    Mon doute concerne les dimensions du lange. Que conseillez-vous?
    Merci!
    Delphine

    Delphine
  18. Bonjour,
    J’emmaillote mon bébé de 4 mois mais n’arrive pas à le sevrer… J’ai lu qu’il était dangereux pour le développement de BB de continuer après 3 mois. Nous avons donc déjà tenter à plusieurs reprises depuis ses 3 mois de lui enlever la couverture miracle (red castle) soit en la desserrant petit à petit, soit en lui laissant un bras dehors mais sans succès. Il fait ses nuits 22h-7h avec sa couverture mais se réveille 1 à 2 fois (2h & 5h) par nuit et doit prendre un bib dès qu’on lui enlève… Cela fait 8 jours…
    Comment avez-vous réussi le sevrage? doit-on s’obstiner?
    Merci d’avance de partager vos expériences!
    Julie.

    Julie
  19. Nous avons emmailloté notre bébé sous les conseils de notre sage femme (nous vivons en Allemagne) dans une couverture en polaire dans un premier temps (trop chaud c’est pas le mieux) puis dans une couverture en laine (1 m sur 80 cm). Bébé s’endormait bien (elle a fait des nuits de 6h dès un mois malgré un petit poids). Au bout d’un mois – un mois et demi, elle sortait toute seule un bras de la couverture et nous avons arrêté de l’emmailloter (peut être avec un autre modèle type red castle nous aurions continuer). Nous la mettons depuis dans une gigoteuse. Le sevrage c’est passé tout en douceur comme le passage du cododo, au dodo dans dans son couffin dans notre chambre, puis dans son lit dans sa chambre. Je le conseille vraiment… C’est aussi très efficace en cas de grosses crises (bébé emmailloté dans les bras de maman le tout en rebondissant sur la Swiss Ball, ça a un effet magique). Bébé a trois mois et elle dort 10h par nuit.

    Mblonde
  20. @ delphine: concernant la grandeur du lange, bien entendu il varie selon le gabarit de votre enfant. Si le lange est trop petit il ne sera pas résistant. S’il est trop grand, ca ne sera pas pratique pour vous. Si vous ne voulez pas investir, le mieux serait alors d’utiliser un simple drap pour les lits à bébé. En coton et fin, il est idéal en toutes saisons. C’est ce que je faisais, et ça a largement fait l’affaire!

    Karima
  21. Bonjour, le post date mais je suis très intéressée, alors sait-on jamais… J’ai accouché de mon premier enfant à Budapest et là-bas ils ont un genre de sac de couchage ou longues couettes qui se replient sur la longueur jusqu’à la poitrine et ferment bien serrés sur les jambes et le ventre avec des rubans. Très jolis et désuets, avec des dentelles et tout le tralala je les dénouais dès que les sages-femmes sortaient de ma chambre… Le pédiatre en chef elle-même est venue m’expliquer les avantages mais je n’y adhérais pas. Grosse erreur, les hongrois sont merveilleux avec les enfants, tant pour l’allaitement que pour la pédagogie, j’aurai dû, malgré un design d’un autre temps, faire confiance à leur savoir-faire… Mais mon premier était calme et serein donc je ne me suis pas vraiment posé de questions. Pour mon deuxième, beaucoup de pleurs et je me suis souvenue de cette technique… Mais trop tard! Je ne connaissais pas l’emmaillotage…. Mon troisième pleurait beacoup et n’a fait ses nuits qu’à l’arrêt de l’allaitement (hum!) c’est à dire vers 9 mois, il n’aimait pas être confiné et je me suis résolue à sacrifier mes nuits… Enceinte du quatrième et le dernier n’ayant que 19 mois, pas question de subir des nuits blanches plus que nécessaire… Je persévérerais donc… Mais j’ai une question cependant, comment faisiez-vous pour allaiter? L’allaitement doit quand même, pour se mettre en place, se faire toutes les trois/quatre heures au début et j’ai peur que ce ne soit pas compatible… Certes, dans le temps elles devaient bien allaiter et elles emmaillotaient leurs enfants…. Si vous avez une réponse ou si vous avez emmailloté et allaité, j’aimerai bien lire vos témoignages. Merci!

    Eve
  22. Si l’enfant a faim, il va se réveiller et te le faire savoir. L’emmaillotage sert seulement à le rassurer, et lui éviter des mouvements brusques involontaires qui le réveillent. Ce n’est pas un somnifère non plus 😉
    Et pour l’allaitement le mieux est de répondre “à la demande”. Je n’ai jamais réveillé mon fils même tout petit s’il dormait sans rien demander (seul risque… un sein engorgé au réveil. A toi de voir si tu veux te lever au milieu de la nuit pour vider un peu le sein manuellement).

    Emma
  23. Je suis enceinte et beaucoup de jeunes mamans m’ont recommandé l’emmaillotage, du coup j’ai acheté la couverture Miracle. Effectivement j’ai bien lu ailleurs qu’il ne fallait l’utiliser que sur les nourrissons. Merci pour cet article, ça me donne plus d’explications en tout cas!

    Nag
  24. Bonsoir. J’emmaillotte mon fils depuis 2 mois. Il a 3 mois. Mais il commence à se débatte et ne plus accepter la lange. J’essaie de le coucher sans le langer mais c’est impossible. Il bouge dans tout les sens. Comment avez vous fait pour arrêter de le langer. Merci.

    laure
  25. Je suis très favorable à l’emmaillotage mais vous présentez cela n’importe comment dans voter article. ” il se peut qu’il essaye de se débattre, de gesticuler dans tous les sens, mais très vite, il s’épuisera et ô miracle…il dormira !” Dans ce cas, laissez le pleurer aussi, il s’épuisera également..ah non ça irritera p-e vos oreilles.
    Le but de l’emmaillotage est que l’enfant s’endorme paisiblement, dans les souvenirs de sa vie intra utérine et non pas qu’il s’endorme par épuisement.
    Scandaleux !

    Gabrielle
  26. Ma grand-mère et ma mère m’ont souvent vanté cette méthode…
    Ah la transmission de savoirs un vrai bonheur !
    Dommage que parfois la mauvaise réputation de cette méthode bloque certains parents et pourtant ils pourraient retrouver un peu de sérénité et de bien être !

    Claire
  27. J’ai utilisée l’emmaillotage avec parcimonie avec mon fils. Uniquement quand toutes les méthodes ne fonctionnaient pas. Et il adore ça ! Il n’est pas accro car il arrive à s’endormir sans. Mais quand il est trop excité et qu’il n’a pas dormi de la journée, ça lui permet de se détendre.
    Je ne l’ai utilisé que pour les siestes. La nuit, la gigoteuse lui suffit + un rituel du couché.
    Mais la journée, il est tellement curieux qu’il n’arrive pas à faire “pause”.
    Il a fait ses nuits à 2 mois ! Aujourd’hui il a 4 mois et on l’utilise encore de temps en temps. Notamment au début à la crèche pour qu’il se sente rassuré!

    Maëlle
  28. mon fils a fait ses nuits a 2 mois et demi grâce a l’émaillotage ce fût un réel soulagement.

    muslimatenia

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi