X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Soigner bébé avec les huiles essentielles

Par Karima Peyronie
Soigner bébé avec les huiles essentielles

Dès les premiers bobos ou désagréments vous vous ruez chez le médecin (pour ne pas dire les Urgences, les premières semaines !), pour ressortir avec une ordonnance bien fournie. Puis au fur et à mesure du temps, vous apprenez à relativiser, à vous faire confiance et à passer aux méthodes plus douces…Vous êtes alors prêtes pour essayer les huiles essentielles pour bébé. L’auteur et pharmacienne, Danièle Festy, nous explique tout ce qu’il faut savoir en la matière*.

La petite définition qui s’impose…

Avant de commencer l’intervention de Danièle Festy, une petite devinette s’impose. Qu’est-ce que sont les huiles essentielles (ou H.E pour les intimes…) ? Bah oui, on en entend beaucoup parler ces derniers temps mais en vrai, est-ce que vous savez vraiment ce que c’est pour pouvoir comprendre leurs bienfaits ? Que se cache derrière des formules souvent alambiquées (en réalité en latin pour faire genre apprenti-sorcier) peu accessibles ?

 Reprenons les bases :

«  C’est la fraction volatile extraite des organes sécréteurs d’un végétal. Il s’agit du parfum concrétisé de la plante, un véritable concentré. Lorsque vous épluchez une orange ou que vous traversez une forêt de pins ou d’eucalyptus, ce sont leurs huiles essentielles que vous sentez. Elles peuvent être extraites de différentes parties d’un végétal : les feuilles (ex : eucalyptus), les fleurs (ex : camomille), l’écorce (ex : la cannelle), le bois (ex : le cèdre), le zeste (ex : le citron, l’orange) ; et bien d’autres encore : les graines, les baies, les fruits, le bulbe… »

 Ah, déjà vous y voyez plus clair hein ? Bon alors rentrons dans le vif du sujet…

Les conseils de Danièle Festy, pharmacienne

1. De nombreuses mamans pensent que les huiles essentielles ne sont pas recommandées, voire dangereuses pour bébé. Ont-elles tort?

Oui ! Car en réalité quelques huiles essentielles peuvent parfaitement être utilisées chez le jeune enfant, même le bébé, selon une dose et un mode d’administration déterminés. Il est important d’en utiliser 1 ou 2 gouttes à chaque fois, et pas plus ! Comme pour n’importe quel remède, il faut bien respecter la posologie indiquée. Il faut savoir tout de même que seule une prescription d’un médecin peut vous permettre d’utiliser les huiles essentielles sur un bébé de moins de 3 mois. Après cet âge, il est possible de soigner son bébé seule, en étant vigilante sur celles qui sont autorisées. Passés 30 mois, de plus en plus d’huiles essentielles sont applicables sur le jeune enfant.

2. Comment utilise-t-on les huiles essentielles sur un bébé (par massage, diffusion…)?

On les applique sur la peau, diluées dans de l’huile d’amande douce par exemple, en cas de blessure, de piqûre d’insecte, de brûlure, d’éruption de boutons ou de démangeaisons. On les diffuse dans l’atmosphère de leur chambre pour assainir l’air et les aider à mieux respirer, pour les calmer, les aider à s’endormir. On les dilue dans leur bain pour les détendre ou faire tomber la fièvre. Et enfin on les leur administre sous forme de suppositoires par voie rectale pour traiter des affections ORL, bronchite, rhino pharyngite, otite…On évitera la voie orale, certaines huiles essentielles pourraient présenter une réelle toxicité par cette voie et de toutes façons, le goût ne leur plairait pas en général. Pour la voie orale, vous avez les hydrolats obtenus aussi au cours de la distillation qui sont très faiblement dosés en molécules aromatiques et ne présentent pas d’inconvénients.

3. Quelles sont les principales utilisations des huiles essentielles sur un nouveau-né? Puis sur un bébé?

Les applications sont très diverses et répondent à un grand nombre de maux et bobos du quotidien. Un jeune enfant se cogne, tombe, vous lui appliquerez 2 gouttes d’HE d’hélichryse italienne 2 ou 3 fois sur le choc et le bleu disparaît rapidement. Il se brûle, se pique, se blesse, c’est la lavande vraie qui calmera l’irritation, désinfectera et cicatrisera la peau. Il apprend une mauvaise nouvelle, il déclenche des colères redoutables, il est très impressionnable: c’est la camomille noble dont les effluves vont le calmer rapidement. Le bébé souffre de coliques après chaque repas, vous le soulagerez en lui massant le ventre avec 2 gouttes d’estragon mélangées à 6 gouttes d’huile végétale. Il a les fesses rouges, vous le traiterez à l’HE de bois de Hô diluée dans de l’huile de calendula à chaque change. Il a le nez bouché, vous diffuserez de l’HE bois de rose et de l’eucalyptus radié, etc…

4. D’ailleurs, peut-on réellement guérir avec les huiles essentielles ou est-ce un remède de médecine douce pour le confort?

Attention, il ne s’agit pas de médecine douce mais bien naturelle. L’aromathérapie est une thérapie à part entière: vous ne pouvez pas mieux faire qu’avec des huiles essentielles pour traiter toute affection bactérienne ou virale par exemple. Elle guérit en effet, tout en douceur, tout en apportant un réel confort très rapidement.

5. Quels conseils donner à une jeune maman qui désire se lancer dans cette médecine naturelle?

Mes conseils seront de commencer par lire à fond  les premières pages des livres d’aromathérapie, celles qui vous guident dans le choix des huiles essentielles, qui vous donnent des conseils généraux d’utilisation, de dilution, qui vous mettent en garde contre certaines pratiques à risque, de suivre à la lettre les façons de procéder avec elles, n’inventez pas, et si besoin de demander conseil à votre pharmacien initié si vous hésitez (adressez-vous à un professionnel qui a appris l’aromathérapie -ce n’est pas si courant- ).

Pratiquée avec beaucoup d’attention et de précision, vous en obtiendrez des résultats étonnants. Régalez-vous.

La petite recette pour accueillir bébé de retour à la maternité

En néonatalogie, l’huile essentielle de vanille est utilisée pour améliorer la survie, le bien-être et la croissance des grands prématurés. Vous pouvez tout aussi bien utiliser cette odeur douce et réconfortante pour accueillir bébé.  Versez quelques gouttes d’HE de vanille (pas de parfum synthétique de vanille) sur un mouchoir, que vous déposez dans son berceau. Vous pouvez aussi parfumer son doudou par petites touches aussi.

Bon plan pour les petits nez bouchés

EONA, laboratoire spécialiste de l’aromathérapie lance son coffret «Les huiles essentielles de la respiration » : 3 huiles essentielles bio (Arbre à thé, Eucalyptus radiata, Saro) et un joli galet de diffusion à emporter partout avec soi. au prix de 24,99€
Remise de 10% sur le site www.eona-lab.com  grâce au code privilège EONA10 jusqu’au 30/04/2013.

Alors les Mum-to-be, convaincues par les huiles essentielles ? Racontez-nous quelles sont vos recettes à vous ou vos expériences avec cette médecine douce, oups, naturelle !

Vous savez que les huiles essentielles sont aussi utiles pour la femme enceinte ? Mais ça fera l’objet d’un autre sujet…A bientôt !

* Auteur de « Je ne sais pas utiliser les huiles essentielles Spécial Enfants» aux Editions Leduc.S

Tags

Partager

2 Commentaires

  1. Pour ma part je l’en utilise régulièrement quand je suis malade.
    J’en utilise aussi pour bébé lorsqu’il est enrhumé. Je mets quelques gouttes d’eucalyptus radiata sur un mouchoir en tissu que je fixe aux barreaux du lit de bébé à proximité de sa tête pour lui dégager le nez la nuit.
    J’en bien envie d’utiliser plus de choses, mais il va falloir que j’achète un livre en lien pour ne pas commettre d’erreur !
    Mais je suis convaincue des effets des HE !!

    mlleor
  2. Merci pour cette petite astuce! C’est déjà un excellent début…Et bien sûr on ne saurait que trop vous recommander l’ouvrage cité dans le texte, qui est très pédagogue et simple d’utilisation, même pour les mamans débutantes.

    Karima

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi