X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Comment apprivoiser le petit écran pour bébé ?

Par Karima Peyronie
Comment apprivoiser le petit écran pour bébé ?

Pour on contre la télé des bébés ? D’un côté, certains programmes vous semblent éducatifs et de l’autre vous culpabilisez à l’idée « d’abrutir » p’tit bout, passif devant l’écran. Allez, on remet tout à plat et on fait le point sur la question.

La télé, le nouveau jouet de bébé ?

Bon, avouez-le, depuis que votre bébé demande beaucoup plus d’attention et de vigilance, vous êtes tentée de le laisser quelques minutes devant la télé. Au début, c’était juste le temps de préparer le repas, en attendant de passer un coup de fil ou le temps d’une séance repassage. Et sans vous en rendre compte, la télévision est devenue l’attraction de votre bébé. Dès l’âge de 18 mois, la télévision réussit à captiver son intérêt par la musique, les couleurs, le rythme, le défilé d’images…Comme un livre, le petit écran devient un moyen de développer un imaginaire et accompagner son éveil. Car oui, la télévision peut être une façon comme une autre d’éveiller votre enfant, d’acquérir de nouvelles notions, à partir du moment où, vous, parents, vous dosez la durée et la qualité des programmes proposés.

On dédramatise le petit écran…

Ouf ! On arrête de culpabiliser les mamans ! Vous n’êtes pas des mauvaises mères si votre enfant regarde de temps en temps la télévision. Oui, vous les avez déjà entendues ces mamans vous dire : « Quoi, ta fille à 2 ans regarde la télé ?! Moi jamais…Je suis plutôt ateliers peinture, pâte à sel, musique à la maison… ».  Pffff. Non, vous ne faites pas de la télévision, un principe éducatif, loin de là, mais vous ne voyez pas non plus l’intérêt d’interdire catégoriquement un objet qui trône dans le salon et que bébé voit tous les jours. Ça serait comme balader votre bébé dans une confiserie sans qu’il ne puisse goûter aucun bonbon ! Une véritable torture…

Attention à la « télé nourrice »

L’idée est de ne pas remplacer la télévision en nounou de votre enfant, qui l’empêcherait de faire des bêtises que vous ne pouvez pas surveiller. Comme le préconise la pédiatre, Dr Beatrice Di Mascio*, les programmes destinés à bébé « sont faits pour distraire, développer son intelligence, sa sensibilité et faire travailler sa mémoire (…) mais à une condition : que l’enfant ne soit pas livré à lui-même, seul devant le petit écran, mais qu’il soit en compagnie d’un adulte avec lequel il puisse partager ses enthousiasmes. » En d’autres termes, de la même façon que vous jouez avec votre bébé à faire des puzzles, des collages, empiler les cubes, vous jouerez à « regarder » un DVD.

La bonne conduite à suivre avec ce nouveau compagnon

Pendant le visionnage du DVD, n’hésitez pas à interagir : « Il est où Trotro ? », « Qu’est ce qu’il mange Petit Ours Brun ? », « I fait quoi Oui Oui ? », « Tu as vu la belle fleur de Minnie ? »… On peut aussi mettre sur « pause » pour commenter les images et expliquer certaines choses. Par exemple, faites lui bien comprendre que lorsque « Trotro tombe, il n’a pas mal. Ce n’est pas pour de vrai ». Car votre petit enfant a encore du mal à faire la différence entre être « devant » la télévision et non « dedans » ! Vous devez délimiter la distance entre ce qu’il voit et la réalité en lui parlant. Ce flux d’images le fait tellement déconnecter de la réalité, qu’il en perd toutes notions de temps et d’espace. Il est possible qu’il ne vous entende plus si vous l’appelez ou qu’il en oublie même qu’il s’ennuie après un long moment passé devant la télé. En réapprivoisant le tube cathodique et en décidant que votre enfant ne soit plus passif mais actif de son apprentissage, vous ferez de la télévision, un terrain de jeu comme un autre…

Les conseils du Dr Béatrice Di Mascio* :

  • Pas de télé allumée en permanence
  • Posez les limites strictes pour éviter les crises et surenchères
  • Restez vigilante quand vous sentez l’accoutumance gagner
  • Jamais de télé dans la chambre des enfants
  • Pas de télé pendant les repas (si possible)
  • Évitez la télévision avant de dormir, qui a plutôt tendance à exciter (même si votre enfant vous paraît calme, ce sont ses neurones qui s’excitent devant autant de stimuli!)

Quels programmes choisir pour bébé ?

Bien sûr, on oublie les “Dragon Ball Z” & Co! Choisissez un programme adapté à son âge qui reprend très souvent des situations de sa vie quotidienne (le dodo, le repas, les jouets…) ou bien des scènes d’apprentissage comme la ferme, le zoo, la mer… Comme pour les peluches, c’est votre bébé qui va décider ! Il aura des phases selon son âge. La mienne était d’abord « Oui Oui », puis elle est devenue dingue de « Trotro » et commence à apprécier de plus en plus « Caillou ». Rassurez-vous, on devient très vite experte en échangeant avec les mamans de l’entourage ou grâce à You Tube (mon sauveur, Amen !). Dans tous les cas, mieux vaut choisir un DVD, qui a un début et une fin et que vous pouvez remettre à l’infini pour que l’enfant se familiarise bien avec le déroulé de l’histoire si certaines choses lui ont échappé (un peu comme un livre dont il ne se lasse jamais). Quid des chaines de télé spécialement dédiées aux bébés (comme Baby First) ? Ah, la question qui fâche ! Il y a du bon, du moins bon; je pense là aussi que tout est une question de dosage et qu’avant 18 mois, votre enfant doit plutôt être concentré sur sa motricité.

Voici mon TOP 5  (à compléter avec votre avis ou celui de vos bébés !)

  1. Trotro : les tribulations de ce petit âne sont parfaites pour les tout-petits. Le mini-format, environ 2 minutes, permet de proposer des pauses télévisuelles très courtes, et pas trop addictives. Le dessin est sobre et les dialogues ultra simples qui reprennent vraiment les premiers mots de tous les jours.
  2. Oui-Oui : dès le générique, le bébé est embarqué dans l’univers imaginaire, le monde des jouets. Pas toujours évident pour la compréhension des moins de 30 mois, mais le rythme est tellement coloré, ludique, avec des interludes musicales, qu’il constitue un vrai show d’environ 7 minutes.
  3. Bonne Nuit Les Petits : à mon grand étonnement, ma fille a tout de suite accroché devant, bien que le visuel me paraissait un peu désuet. Ces marionnettes qui parlent, à l’heure du 3D, je trouvais ça ringard. Mais pas du tout, au contraire ! Ma fille à grand renfort de « Oh nounours ! », s’est tout de suite prise d’affection pour les personnages.
  4. Petit Ours Brun : j’aime beaucoup l’idée de poursuivre les aventures d’un héros de livre en dessin animé (ou vice versa). En plus, j’adoooore le dessin un peu « vintage », les couleurs chaudes et douces, comme un gros doudou.
  5. Mickey Mouse ClubHouse : il faut quand même que votre enfant dépasse les 2 ans pour comprendre tout l’univers. Moi je l’utilise surtout en V.O pour une première familiarisation avec l’anglais. Le dessin animé se veut assez interactif avec des interludes musicales durant lesquels bébé danse et des devinettes auxquelles il doit répondre.

L’avis du pro: Aurélie Alemps, responsable marketing chez Universal Pictures Video**

Doit-on suivre les indications d’âge sur le DVD ?

Ces recommandations sont surtout pour l’entourage qui garde l’enfant. Mais si votre enfant regarde un programme destiné aux 3 ans, alors qu’il a 30 mois, ce n’est pas grave. Car dans les préscolaires, il n’y aura pas de problème de langage, ni de violence. Avant 18 mois, on se tournera davantage vers des programmes musicaux, comme les Teletubbies qui utilisent les onomatopées pour communiquer. En revanche, en fonction de l’âge varie l’attention, généralement sur les tout-petits ça dépasse rarement la dizaine de minutes.

En quoi ces programmes participent à l’éveil de bébé ?

Tout tourne surtout autour du langage. Prenez l’exemple de Dora. A la base, elle a été inventée pour apprendre aux latinos à parler anglais. Il est très intéressant de regarder les DVD en V. O. pour une première familiarisation avec la langue. Certains programmes comme T’choupi sont même interactifs (l’image se fige un court instant) et permettent de travailler sur la concentration des tout-petits. Mais avant tout, le dessin-animé reste un moyen de divertissement, de découverte, d’amusement et d’éveil.

Alors les M2b…vous en pensez quoi? Avez-vous déjà testé la télé pour votre bébé? Ou au contraire, vous êtes totalement réfractaires? Confrontez vos idées, le débat est ouvert!  

* dans « Mon enfant de la naissance à la maternelle » aux Editions Albin Michel
** toutes les infos nouveautés dvd enfants sur le club de fidélité junior d’UPV http://clubpetitesstars.com/

Tags

Partager

10 Commentaires

  1. Chez nous c’est le Chéri qui a introduit la “télé” en montrant petit ours brun à mon fils. On lui a aussi montré oui oui et tro tro. Bilan il est archi fan de Petit Ours Brun (sous toutes ses formes) pas oui oui du tout et tro tro si on lui en monre un sinon il s’en fiche.
    Je suis du genre à culpabiliser de montrer un épisode de P.O.B. votre article m’a bien déculpabiliser ! Merci !

    Maman au balcon
    • Vous avez bien de la chance que le préféré soit P.O.B, car franchement la musique de Oui-oui commence à me monter à la tête sérieusement. Maintenant, la petite puce est dans la période T'choupi, un nouvel arrivé sur nos écrans... C'est pas mal, plus long et moins basique que Tro-tro. Et non, on ne culpabilise point!
      Karima
  2. Mon petit de 19 mois adore Oui-oui. Il suit volontiers tout l’épisode. En seconde position, chuggington… j’adore ces histoires de train. On les regarde en anglais sur youtube.

    Caro

    Carofashionews
    • Ah merci pour l'info Caro je ne connais pas du tout cette histoire de train. Je vais tenter ça, c'est pas mal, en plus si c'est en anglais!
      Karima
  3. Nous avons commencé avec Trotro qui a énormément fait progressé mon fils au niveau langage (et en plus il dit merci Maman, s’il te plaît maman !). Puis dans le top 5 : Shaun le mouton (sans paroles), Sam le pompier, Tracteur Tom, Clifford, Carole la luciole (dvd).
    Depuis qu’il a 2 ans et demi mon fils est obnubilé par Cars qu’il regarde en boucle (à mon grand désespoir parce qu’au niveau vocabulaire ce n’est pas ça), je dois ruser pour qu’il regarde autre chose comme Franklin par exemple.
    Pour un peu plus grand (3 4 ans), vous avez le film Minuscule la vie privée des insectes (pas de paroles mais la vie des insectes en vrai, superbe).

    vero
    • Merci pour le top 5 Véro... spécial garçon quand même! En effet, ma fille adore aussi les documentaires animaliers, elle commente beaucoup, c'est trop drôle. Excellent conseil, merci!
      Karima
  4. Tout comme Carofashionews le mien est complètement fan de oui oui ! Et le pire c’est que je me suis laissé prendre au jeu et maintenant je regarde avec lui ! 😀 Je n’apprend pas grand chose je vous l’avoue mais cela a le mérite de me détendre, vous devriez essayer… ou pas !

    Allo bébé
    • Ah Oui-Oui, l’incorrigible, il nous aura tous! pour ma part, sa voix aigue, aura eu raison de ma patience, et je suis contente que ma fille s'en éloigne lentement mais sûrement ces derniers temps (mais on n'est pas à l'abri d'une rechute!)
      Karima
  5. Les chaînes jeunesse sont généralement de qualité et les programmes pour enfants sont réfléchis et très contrôlés. Les personnages représentés transportent des messages de respect, de bonne conduite, d’apprentissage et de solidarité. Il est aussi possible d’en parler avec son enfant, les enfants sont ravis que l’on partage leurs centres d’intérêts.

    Fabienne
  6. Coucou :). Perso, je ne vois aucun souci à ce que mon petit chou regarde des dessins animés. D’ailleurs, j’avais lu un article sur ce blog d’activités pour enfants : http://blog.badabim.fr/ au sujet du temps d’écran. Du coup, je sais qu’il est important de lui limiter le nombre de minutes qu’il passe devant l’écran.
    P.S. Les feuilletons d’animation préférés de mon loulou sont Didou, Mike le Chevalier et Les Mélodilous :D.

    Annabelle

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi

adipiscing elit. ipsum ut ipsum ut fringilla Donec Praesent dictum risus