Vous pensez tout savoir de la grossesse. Vous êtes briffée sur les nausées, les vergetures ou les remontées acides? Ça, c’est qu’on a accepté de vous dire… Les grandes lignes qui ne font pas “trop” peur. Mais il y a d’autres modifications surprises auxquelles vous risquez de ne pas être préparée. Alors chez Mum-to-be-Party, on décide d’endosser la responsabilité d’ouvrir cette boite de Pandore scellée… Voici les 5 choses qu’aucune jeune maman n’oserait vous dire.

1. Les lèvres gonflent

Quand Beyoncé affichait une bouche XXL lors de sa dernière grossesse de jumeaux tout comme Ariane Brodier, tous les réseaux criaient à la chirurgie esthétique. Mais non pas du tout comme l’affirmait Ariane Brodier sur son compte InstagramCe n’est pas de la chirurgie, quelle femme aurait l’inconscience de faire de la chirurgie enceinte !“ . Patrimoine génétique ou pas, certaines futures mamans peuvent connaître un œdème labial très fréquent lors de la grossesse. L’augmentation de la rétention d’eau et la pression sanguine entraînent souvent des gonflements au visage : certaines femmes ont les paupières gonflées surtout le matin, d’autres la bouche ou même sous le menton. La prise de poids ne favorise pas le phénomène. Alors si quelque fois au réveil vous êtes tuméfiée comme si vous venez d’être passée sur le ring… n’ayez pas peur devant votre miroir!

FullSizeRender-8credit photo Ariane Brodier

2. Les poils sur le ventre

Si tout tourne autour de votre nombril pendant ces neuf précieux mois, vous aurez tendance à vouloir le cacher tout de même. D’abord il y a cette ligne brune qui apparait dès la fin du premier trimestre et qui va devenir de plus en plus foncée. Plus vous êtes mates, plus elle le sera. Elle disparaitra totalement au cours de la première année post-accouchement. Ce même petit ventre va se voir recouvrir d’un duvet. Certains poils peuvent être même assez épais et suivre la ligne brune. La pilosité durant la grossesse est un peu chamboulée du fait des hormones. Certaines se retrouvent avec une poussée ralentie (surtout aux jambes) et d’autres tout le contraire. Attention, pas de cire sur votre ventre, et encore moins de passage d’un rasoir. Vous attendez patiemment la fin de votre grossesse, et ils disparaitront tranquillement… Promis on ne vous appellera pas le « yeti du bidon » à vie!

3. La transpiration incontrôlable

Vous vous rappelez comme adolescente, vous avez commencé à transpirer des aisselles? La faute à qui? Les hormones, encore elles! Bon et bien pendant la grossesse, il n’est pas rare de souffrir de transpiration excessive, à des endroits jusque-là épargnés… L’augmentation des hormones sexuelles entraine une dilatation des vaisseaux sanguin et donc une élévation de la température corporelle. C’est pourquoi une femme enceinte n’a “presque” jamais froid. Et c’est aussi pourquoi vous aurez souvent des bouffées de chaleur qui vous feront transpirer du cuir chevelu (bye bye brushing), du bas du dos, sous la poitrine (surtout si elle est gonflée), des aisselles, de l’aine ou encore des paumes des mains et des pieds. N’hésitez pas alors à privilégier les endroits au frais (surtout en été), à prévoir un brumisateur à portée de main et à vous talquer ces zones après la douche pour éviter les irritations liées à la transpiration.

4. Les tétons noircissent

Vous étiez plus ou moins préparée à prendre quelques bonnets de soutien-gorge, mais des tétons foncés et aussi gros qu’une balle de golf, c’est plutôt surprenant! Pas de panique… vous n’êtes pas en train d’infanter d’un alien, là aussi il s’agit d’un phénomène naturel, commun et surtout utile! Dès le premier trimestre, les mamelons s’élargissent et des petites boules appelées les glandes de Montgomery apparaissent. Ces glandes vont assurer la lubrification des mamelons pour l’allaitement, les protéger des infections, et surtout diffuser une odeur spécifique qui vont guider le bébé dès ses premières minutes de vie extra-utérine. Le fait d’avoir l’aréole plus grosse et foncée servira aussi d’indicateur pour le nourrisson qui a la vision floue et ne distingue que des formes proches de lui. Magique, non?

asd415416441

5. Le pubis gonflé

Désolée mesdames mais nous vous avons promis de tout vous dire! Alors voilà, autant que vous le sachiez comme ça vous éviterez une tentative de meurtre quand votre chéri vous dira: “c’est bizarre, on dirait que tu as aussi grossi d’en bas…” Tout s’explique. Votre utérus gonfle pendant la grossesse, le vagin aussi forcément, et donc la paroi apparait plus tuméfiée. C’est comme si vous avez pris du gras à ce niveau-là, comme de l’eau retenue. C’est impressionnant, mais la bonne nouvelle c’est que dès le 6ème mois, vous ne verrez plus cette partie puisque le ventre sera trop gros aussi. Donc bon pas la peine de sortir le miroir. Oui vous êtes gonflée, TOUT votre organisme se prépare pendant ces neuf mois à l’arrivée de votre bébé et donc la partie la plus sollicitée change forcément en prévision du passage à venir.

Alors dites-nous tout : vous êtes plutôt terrifiée ou rassurée à la lecture de cet article? La team “ouf, ça n’arrive pas qu’à moi” ou bien “beurkkkk mais c’est degeu, j’espère que ça ne m’arrivera pas”. Quoiqu’il se passe, on vous le répète, TOUT rentre dans l’ordre dans les six mois post-accouchement. Courage!