Porter un enfant pendant 9 mois puis accoucher, c’est tout un bouleversement pour le corps de la femme. Pas simple de renouer tout de suite avec sa féminité et d’accepter ce nouveau corps et ses transformations ! Il n’est pas rare qu’un manque de confiance et d’appétit sexuel impacte la relation intime du couple après accouchement. A quoi cette chute de la libido est-elle due ? Comment retrouver sa libido et une sexualité épanouie ? Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre dans cet article.

A quoi est due la baisse de libido suite à l’accouchement ?

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent expliquer une diminution de libido après l’accouchement. Autant physiquement que psychologiquement, vous rencontrez de nombreux changements à l’arrivée de bébé.

Pour commencer, la fatigue liée aux nuits courtes, aux nombreux réveils, à un accouchement long, diminue votre désir et votre envie de relations sexuelles. Vous rêvez seulement de trouver votre lit pour enfin vous reposer.

Aussi, les changements et les maux liés à l’accouchement vous empêchent souvent de vouloir tenter l’expérience : épisiotomie, structure du vagin modifiée, douleurs aux seins, vous freinent car vous êtes inconfortables avec votre corps. Vous avez également perdu confiance en vous à cause des kilos de grossesse, des vergetures, ou encore de la cicatrice de césarienne. Vous ne pensez pas être désirables et n’avez donc pas de désir.

Pour finir, cet état qu’on peut parfois qualifier de fusionnel mais si naturel envers votre bébé, fait que vous ressentez moins le besoin de câlins venant de votre partenaire. Il n’est pas rare de constater par exemple pendant l’allaitement que l’appétit sexuel est moindre. Cela s’explique par le fait que, en allaitant, vous produisez de l’ocytocine, une hormone de bonheur qui est la même que celle pour atteindre un orgasme. Cela peut vous suffire…ou pas ! Mais que les mamans (et les papas) allaitantes se rassurent : il est possible de faire entrer de nouveau le désir pendant la période de l’allaitement. Karima y consacre tout un chapitre dans le livre “MON ALLAITEMENT comme je le veux” aux éditions leducs.

bebe-parents-libido-apres-accouchement

Attention, cette phase n’est pas obligatoire, chaque femme ressent différemment son accouchement et la période qui suit. Écoutez votre corps et vos envies. Il n’y a pas de règles, de temps limite, il ne tient qu’à vous de décider pour votre corps.

Si vous souffrez de cette perte de libido, il existe quelques petites clés pour sortir le plus rapidement possible de cette période.

Quelles solutions pour retrouver sa libido après l’accouchement ?

Avant toute chose, il est important que vous communiquiez avec votre conjoint. Parlez-en ensemble, expliquez lui ce qui vous bloque. Cela lui permettra de mieux comprendre et de ne pas culpabiliser en pensant que c’est à cause de lui. Il pourrait aussi vous rassurer, sur votre corps et sur le fait qu’il vous comprend.

Vous pourrez alors vous montrer autrement que vous vous aimez, échangez de la tendresse, des caresses et de jolis mots, qui vous mènerons plus loin quand vous serez prêtes.

couple-relations-sexuelles-apres-accouchement

Pour vous aider, nous vous conseillons de ne pas laissez traîner une douleur ou alors une sensation de gène au niveau de votre zone intime. Beaucoup de femmes pensent, à tort, qu’il est normal de souffrir après un accouchement, et laisse traîner la douleur. En général elle est souvent responsable de votre mal-être et de cette sensation d’inconfort qui vous freine dans vos relations sexuelles. Consultez votre gynécologue ou votre sage-femme, car selon les pathologies, des solutions existent. En voici quelques unes :

L’homéopathie

Il existe une autre solution, moins connue, mais tout à fait envisageable. Il s’agit de l’homéopathie, qui peut vous aider pour retrouver du désir. Pour cela, consultez un médecin homéopathe qui vous prescrira les doses exactes de granules quotidiennes, en adéquation avec votre problématique.

Les compléments alimentaires

Il existe des compléments alimentaires à base d’ingrédients naturels ayant un effet positif sur l’amélioration de la fonction sexuelle chez les femmes présentant une baisse du désir. Libicare est commercialisé par le laboratoire pharmaceutique Procare Health, née en 2012 et concentré sur le bien-être de la femme.

D’après des études menées par leur laboratoire, les situations les plus fréquentes qui provoquent des Dysfonctions Sexuelles Féminines (DSF) sont la ménopause, l’allaitement, le post-partum et l’utilisation d’un contraceptif.

Libicare* a donc été créé afin de venir en aide à ces femmes atteintes de DSF. En cure de 28 jours, ce produit est composé d’ingrédients naturels dont :

  • Trigonella : effet positif sur la fonction sexuelle en la stimulant, elle améliore le désir et l’excitation
  • Damiana : utilisée comme aphrodisiaque
  • Tribulus : améliore le désir chez les femmes
  • Ginkgo Biloba : facilite la circulation sanguine et apporte un effet relaxant sur les muscles lisses

*sans lactose, sans gluten, sans sucre ajouté. N’est pas recommandé pendant la période d’allaitement

le fitness du périnée

Vous avez peut-être fait votre rééducation du périnée et ressentez encore une sensation de pesanteur…ou vous n’avez pas encore eu le temps de vous consacrer sur cette zone clé, tout simplement. C’est un vrai travail, honnêtement, et le plancher pelvien est à entretenir tout votre vie, soyez-en consciente. Il en va de votre bien-être et de votre épanouissement aussi…au lit !

La bonne nouvelle, c’est que vous avez la possibilité de vous entraîner chez vous, et de retonifier votre périnée, et ensuite vous sentir plus à l’aise dans votre corps (et éviter les petites fuites qui arrivent souvent). Vous pouvez par exemple opter pour le dispositif d’éléctrostimulation externe INNOVO ou encore pour une sonde de rééducation du périnée, telle que Urgo Mia.

N’hésitez pas aussi à consulter tous nos articles dédiés au soin du périnée pendant et après grossesse. pour retrouver sa tonicité. Chouchoutez-le et chouchoutez-vous !

la sexologie

Quand le désir peine vraiment à revenir, et que cela commence à impacte la “santé” de votre couple, pourquoi ne pas consulter un sexologue ? Il saura libérer votre parole, vous permettra d’exprimer votre mal-être et vous guider pour retrouver du plaisir. Vous pouvez tout à fait consulter ce médecin seule, mais nous vous conseillons de le partager avec votre conjoint. Cela vous permettra d’être tous les deux impliqués dans ce travail, de vous soutenir et d’avancer ensemble, pour de meilleurs résultats.

Encore une fois, nous vous rappelons que chaque femme, chaque histoire, chaque expérience est différente. Il n’y a donc pas de “normalité” et vous ne devez pas vous inquiéter parce que vous n’avez pas retrouvé votre libido après 6 mois alors que votre copine Sonia, elle, reprenait les parties de jambes en l’air 8 semaines plus tard. Avancez à votre rythme et écoutez-vous.