Analyses sanguines, rendez-vous sage-femme, clichés de l’échographe… On connait la routine santé de la femme enceinte. Classique. Oui, mais il y a d’autres pros de la santé qui jouent la carte de la prévention pour une grossesse tranquille et sans (trop) de maux. C’est ce que rappelle l’Institut Preventiio qui met ses thérapeutes au service de la future et de la jeune maman. Quand la grossesse rime avec bien-être…tout ce qu’on aime chez MTBP !

femme-enceinte-rendez-vous-bien-etre-professionnels-de-sante-Preventiio1

Le psychanalyste: pour gérer le trop plein d’émotion !

Une grossesse, c’est un bouleversement physique et moral également ! Une étape hors du commun qui ne se présente pas souvent dans votre vie et qui peut être la source importante de questionnements. Cette hypersensibilité éprouvée durant la grossesse n’est pas seulement dûe aux hormones mais aussi à une remise en question profonde psychologique propre à la maternité. Pour la première fois, vous changez de statut dans votre famille: vous n’êtes plus seulement la fille de votre mère mais aussi une mère en devenir. Si vous n’avez pas réglé certaines choses au sein de votre famille, il est fort à parier que tous vos états d’âmes resurgissent et vous déstabilisent quelque peu. Cette révolution intérieure est souvent apparentée à la crise identitaire des adolescents, c’est dire comme c’est sérieux !

C’est pourquoi un soutien psychologique peut être nécessaire pour vous aider à surmonter ce cap plus sereinement et mieux préparer émotionnellement l’arrivée de bébé. Ce thérapeute vous aidera à évacuer vos émotions en y posant des mots et en canalisant ce volcan émotionnel qui vous envahit. Non, vous n’êtes pas devenue soudainement bipolaire si vous passez du rire aux larmes dans la même minute ! On explique que le flux hormonal et cette remise en question profonde rendent la femme enceinte plus fragile parce qu’elle a accès à son inconscient. C’est d’ailleurs pourquoi, vous faites souvent des cauchemars pendant la grossesse, qui peuvent être assez perturbants. À chaque trimestre correspond un état psychique bien distinct. L’absence ou le trop plein d’émotions peut vous emmener à consulter. Un support thérapeutique peut être intéressant pour vous aider à exprimer ce que vous avez du mal à verbaliser. C’est ce que peuvent proposer des séances d’art thérapie par exemple à travers des ateliers de dessins, de peinture, de poterie … Prendre le temps du toucher, de sentir la terre, se reconnecter avec les sensations primaires, lâcher prise, travailler sur sa respiration… autant d’exercices qui peuvent aider à mieux vivre cette transition…

L’ostéopathe: le magicien de tous les petits maux !

La grossesse a des répercussions sur l’ensemble de votre organisme et des maux peuvent surgir du premier au dernier jour. Si lors de vos consultations, votre sage-femme vous rassure sur vos constantes et celles de votre bébé, vous aurez aussi besoin de soulager toutes vos gênes du quotidien. Ces gênes que beaucoup de professionnels pourraient banaliser par un « oh c’est normal, ça passera, votre bébé va bien c’est le principal » et qui pourtant peuvent être pénibles. Du fait que votre état réduit considérablement la prise de médicaments, il va falloir trouver d’autres moyens pour vous soulager naturellement. C’est à cet effet que l’ostéopathe peut être la solution miracle, à tout moment de la grossesse. L’excellence de la connaissance du corps humain et la douceur de la pratique permettent de résoudre de nombreux tracas liés à la grossesse : des premières nausées, aux vomissements en passant par les migraines, les maux de dos, la constipation, les troubles du sommeil, les douleurs à la poitrine, les crampes…

femme-enceinte-rendez-vous-bien-etre-professionnels-de-sante-Preventiio4

Les séances sont de véritables pauses pour le corps et l’esprit durant lesquelles l’ostéopathe multiple les manipulations douces afin de soulager les zones anatomiques bloquées telles qu’une articulation, un muscle, un nerf ou encore un organe. Le traitement ostéopathique est non seulement curatif, mais il peut également être préventif. En effet, n’oubliez pas que la douleur est un signal d’alarme que vous envoie votre corps pour vous informer qu’il ne peut plus gérer une situation ! Il est donc utile de faire une séance avant d’en arriver là ; pendant la grossesse afin de préparer le corps à l’accouchement, mais aussi après celui-ci afin de vous aider à récupérer.

L’ostéopathie est aussi indiquée pour les nourrissons et notamment si le travail d’expulsion a été long, avec les forceps et s’il y a eu un cordon autour du cou ou du bras de votre petit ! Un bilan permet de faire le point sur les « traumatismes de la naissance » et de limiter le risque de torticolis, plagiocéphalie (crâne plat), reflux, problèmes d’allaitement ou encore de sommeil.

Le dentiste: le laisser pour compte, et pourtant !

Et bien oui ! On n’y pense pas assez et pourtant le dentiste est aussi l’allié de la grossesse. Ne disait-on pas avant : une grossesse, une dent ? La grossesse entraine des modifications hormonales. On note une augmentation des taux de progestérone et d’œstrogènes. Ces modifications sont à l’origine des gingivites, ces inflammations gingivales qui s’installent au cours de la grossesse. Il ne faut surtout pas avoir peur de brosser une gencive qui saigne, bien au contraire, mais il est préférable d’utiliser une brosse à dents souple et un dentifrice approprié. C’est pourquoi il est important de consulter son chirurgien dentiste. il fera un bon détartrage et mettra en place avec vous, une méthode de brossage appropriée et un contrôle de la plaque dentaire.

Les caries peuvent se développer plus vite pendant la grossesse, en raison des envies de sucre, des modifications du comportement alimentaire, et d’une augmentation de la fréquence des repas.
Les nausées et vomissements observés pendant les 3 premiers mois de la grossesse peuvent acidifier le milieu et déminéraliser l’émail. Il peut y avoir des érosions dentaires.
Lorsque vous apprenez votre grossesse, lors d’une consultation dentaire, prévenez votre chirurgien dentiste qui modifiera éventuellement son plan de traitement. Les traitements complexes seront reportés après la naissance de l’enfant. Seuls les soins les plus urgents seront prodigués. Les soins dentaires peuvent être effectués sans problème entre le quatrième et le huitième mois. Les radiographies seront évitées. Si elles s’avèrent indispensables, un tablier de plomb pour protéger des rayons sera utilisé.

La Sécurité Sociale rembourse intégralement un bilan dentaire dès le quatrième mois de grossesse dans son parcours de soin. Votre chirurgien dentiste vous donnera aussi les meilleurs conseils à suivre pour votre bébé et ce dès le plus jeune âge ! Ainsi, il est recommandé de nettoyer les gencives des nourrissons avec une compresse imbibée de sérum, et ne pas hésiter à laver délicatement avec un coton-tige les premières dents de lait pour éviter les proliférations bactériennes. De la même façon, votre praticien vous rappellera aussi comme il est déconseillé de désinfecter « d’urgence » la tétine de votre bébé en la mettant dans votre bouche… et lui donnant au passage vos maladies gingivales connues ou pas, sans parler de la salive pathogène que vous transmettez.

Le réflexologue : le bien-être à porter de mains !

La réflexologie est une technique très efficace pour aider la future maman à se détendre, a mieux dormir, soulager son dos, à diminuer les désordres digestifs : constipation, nausées, etc….
La réflexologie est conseillée à partir du deuxième trimestre de la grossesse. Les futures mamans apprécient ce moment de relâchement de tout leur corps. Le pied est le reflet de tout le corps et les zones réflexes de chacun des organes, des os, des muscles, des nerfs sont bien définies et il existe une cartographie très précise. De plus il s’agit d’une méthode holistique, c’est-à-dire qui fait appel à tout le corps car chacun de ses constituants interagit avec les autres. Les seules contre-indications sont la phlébite, les transplantations d’organes et le premier trimestre de la grossesse.

En fin de grossesse cela permet de préparer la maman, le corps de la maman et le bébé à un bon accouchement en douceur.

Dans mon expérience les mamans qui ont eu des séances de réflexologie lors d’une grossesse reviennent lors des grossesses suivantes car l’accouchement s’est bien passé et elles souhaitent renouveler cette expérience positive. Quand le nouveau-né est là, j’aime apprendre à la maman à toucher son enfant pour lui procurer du bien-être. La maman instaure avec son enfant une relation d’amour et peut soulager les petits maux du quotidien. Nadine Foult, réflexologue certifiée, membre de l’institut Preventiio

La réflexologie va permettre à la maman d’aider son enfant à mieux dormir, à mieux digérer, à diminuer les colites, à soulager les douleurs lors des poussées dentaires. La réflexologie est une technique très utile pour tous et à tout moment.

Le nutritionniste-diététicien: des excès… raisonnés !

Le poids et le rapport à la nourriture sont souvent une préoccupation majeure durant la grossesse. D’ailleurs à chaque consultation avec votre sage-femme ou gynécologue, vous n’y couperez pas, vous aurez le droit à votre passage sur la balance qui vous rappellera à l’ordre. Et comme si ça ne suffisait pas, vos prises de sang régulières feront aussi le point sur la glycémie ou les soucis de cholestérol. Bref, vous allez être surveillée à la loupe et face aux reproches, il se peut que vous soyez un peu perdue.

Il peut donc être intéressant de consulter un nutritionniste pour vous aider à équilibrer vos repas. Il ne s’agit certainement pas de suivre un régime amincissant qui provoquerait des carences mais bien de veiller à un bon équilibre alimentaire qui limiterait les complications : diabète gestationnel, problème d’hypertension, rétention excessive d’eau, surpoids fœtal ou risque de retard de croissance, acidité et reflux… Selon votre particularité, ce professionnel vous conseillera une diminution ou augmentation d’apports caloriques, des repas fractionnés pour une répartition diffuse du glucose, les alicaments riches en magnésium et fer pour limiter les risques d’anémie, des aliments anti-régurgitations acides… Avec de telles indications, vous serez bien dans votre assiette et vos baskets, pour une grossesse sans désagrément.

La bonne idée : Preventiio, le partenaire de votre grossesse

Avec votre emploi du temps médical de ministre depuis la première prise de sang, ce n’est pas toujours facile d’y voir clair et de trouver rapidement l’information et le bon thérapeute qui saura vous écouter. Parce que taper sur Google “thérapeute de la femme enceinte”, c’est comme jouer à la roulette russe, ça passe ou ça casse ! Et c’est alors qu’une superbe initiative a vu le jour: l’Institut Preventiio.

A l’origine, il s’agissait d’un groupe de professionnels du milieu médical, paramédical et spécialiste du bien-être, investis autour de l’association « Prévenir ou Guérir ». Le but ? Sensibiliser le grand public sur l’importance de la prévention pour prendre soin de sa santé, sans se substituer aux professionnels de santé qui vous suivent, ni interférer sur un diagnostic ou traitement en cours. Ils sont intervenus à ce titre sur le Téléthon et la Marche des Bébés. Leur crédo ? La prévention c’est la santé de demain ! Associer prévention et bien-être ! Ne pas attendre que le mal soit installé pour prendre soin de soi ! Ils vous proposent une offre globale, qui passe par l’ostéopathe pour désamorcer certains maux et éviter qu’ils n’empirent, la psychanalyste art thérapeute qui va vous aider à canaliser vos émotions et répondre aux questions que vous pouvez vous poser, et une séance de réflexologie pour vous aider à vous détendre.

C’est vrai qu’aujourd’hui, le grand public est beaucoup plus ouvert sur ces considérations et la demande est grande. C’est alors que Preventiio a professionnalisé cette expertise inédite en proposant un éventail d’ateliers auprès des entreprises: atelier de réflexologie, atelier d’art-thérapie autour de la terre… le succès au rendez-vous, aujourd’hui Preventiio étend son savoir-faire pour prendre soin désormais des jeunes et futures mamans. Car il y a bien un moment dans la vie où l’on a besoin de se recentrer et d’être à l’écoute de son corps, c’est bien pendant la grossesse ! Pour rassembler un certain nombres de professionnels bien-être, Preventiio vient de lancer deux box de maternité: soit des conseils, des rendez-vous, des ateliers et des cours pour vivre sa grossesse sous le signe du bien-être !

  • La Box Bien Naitre : elle contient un livret de conseils destinés aux futures mamans, deux brosses à dents de maternité pour la prévention bucco-dentaire, un échantillon de tisanes de plantes, des bons de gym suédoise pour la remise en forme, ainsi que trois bons pour un rendez-vous auprès d’un ostéopathe, d’un psychanalyste art-thérapeute et pour une séance de réflexologie. (249 euros)
  • La Box Cocooning : en plus d’un livret de conseils et d’informations pour les jeunes mamans écrit par des professionnels, on retrouve une séance de réflexologie pour la jeune maman ou le nourrisson, trois séances de pilates à domicile ainsi que 50% de réduction sur 10 autres séances de pilates. Le pilates étant l’un des meilleurs sports pour une reprise douce et efficace après l’accouchement. (249 euros)

Exactement le genre d’initiative que l’on applaudit pour son approche globale et dans la bienveillance pour la jeune et future maman. Le principe étant ici de chouchouter la maman tout en lui apportant un bénéfice santé efficace. Le genre d’idée cadeau à glisser dans la liste de naissance ou à se faire offrir en récompense d’autant d’efforts ! A noter que ces box sont pour le moment valables pour les futures et jeunes mamans parisiennes.

Pour offrir ou se procurer pour soi-même une box, rendez-vous sur le site de Preventiio !

Et vous les Mums, avez-vous suivi ou réservé des consultations avec les professionnels ci-dessus recommandés ? Qu’en avez-vous retiré ?

Article-partenaire
Crédit Photo : Candice Henin Photography