La jeune maman n’aura pas la primauté de tous les instants plaisirs; à vous aussi le plaisir sensoriel avec votre enfant et notamment grâce au massage ! Tous nos conseils pour que ce moment soit apprécié par votre bébé et vous.

Le massage “in utero”

Avant même la naissance de votre enfant, vous pouvez expérimenter la richesse du massage en pratiquant “l’haptonomie”. Il s’agit d’une forme de communication entre les parents et le bébé lors de la vie in-utéro. Particulièrement apprécié par les jeunes papas qui se sentent un peu exclus lors de la maternité et qui reprennent leurs droits par le “toucher”. Car il s’agit de stimuler le bébé par des caresses et des doux massages sur le ventre, établissant déjà une première communication tactile. Cette approche est de plus en plus plébiscitée par les papas qui veulent s’impliquer, et qui continuent leur implication après la naissance…par le massage.

Les bienfaits du massage

Moment privilégié avec le bébé, le massage est recommandé pour renforcer le lien et aider à l’éveil de l’intellect et des sens. Pas besoin d’avoir un diplôme de masseur, laissez parler votre instinct paternel, les gestes seront naturellement justes et les bienfaits multiples. La preuve, puisque depuis des millénaires, à l’heure où l’antibiotique n’était pas automatique, les femmes ont toujours pratiqué le massage pour leur progéniture. Comme pour les adultes, les bienfaits du massage sont infinis car il améliore le fonctionnement de tous les systèmes (respiratoire, circulatoire, endocrinien) et organes et favorise la croissance. Les stimulations liées au toucher agissent également sur le comportement, abaissent l’excitabilité et développent sociabilité et assurance. Le massage permet aussi « d’ouvrir » le bébé qui a été recroquevillé dans l’utérus en favorisant les flexions de ses mains, pieds, bras…

Le moment du massage

Bien entendu, vous pouvez masser votre bébé quand vous voulez, sans restriction! Mais si vous voulez ritualiser ce moment, l’idéal serait le soir après le bain. Ce moment tant attendu, où après, une longue journée de travail, vous avez besoin de retrouver votre essentiel: à savoir votre enfant. Sachez que les bébés s’habituent très vite à tout, ainsi dès la 3ème séance, il aura intégré ce moment et l’attendra avec autant d’impatience. Ce tête à tête avec votre enfant sert aussi à faire mutuellement connaissance, dans ce jeu de gestes, de regards, de paroles. Il est important que vous soyez seul avec votre bébé, sans la présence de la maman, pour que vous vous fassiez confiance. Petit à petit vous prendrez de l’assurance, vos gestes seront plus sûrs. Très vite, votre enfant réagira à vos jeux, votre voix chantonnante, vos grimaces. le temps des premiers sourires, des gazouillis de bien-être…l’interaction sera de plus en plus importante au fur et à mesure des mois. Vous inventerez des jeux, des chansons, des histoires…Plus tard, vous lui apprendrez les parties de son corps. Le massage devient en plus d’un terrain d’échange, de jeu, d’apprentissage, un véritable lien d’amour.

Pendant ce temps, la maman profitera pour s’octroyer un moment rien que pour elle, qui lui fera autant de bien.

Les conditions du massage

Avant de vous lancer dans cette belle parenthèse avec votre enfant, une certaine préparation est à prévoir.

  • la pièce du massage, doit avoir été aérée, avec une température ambiante d’environ 25 degrés. L’idéal serait alors de le faire dans la salle de bain qui garde la chaleur après une douche.
  • le massage est un moment propice au repos et délassement, alors essayez, autant que possible de tamiser la lumière, en tout cas de la garder douce.
  • la serviette sur laquelle bébé va reposer doit être si possible tiède, idéal pour la relaxation musculaire (petite astuce : passez la quelques secondes au micro-onde ou déposez la sur un radiateur une demi-heure avant)
  • préparez une petite couverture toute moelleuse pour envelopper bébé après le massage. Vous ne voudriez pas l’exciter en l’habillant après qu’il se soit si bien détendu.
  • lavez vos mains et coupez vos ongles pour ne pas griffer votre bébé. Si possible, retirez aussi votre alliance et montre pour que le toucher soit optimal.
  • quelques minutes avant le massage, relaxez-vous un maximum en pratiquant la respiration abdominale (ventre gonflé à l’inspiration- l’inverse de ce que l’on fait d’habitude) pour éviter de transmettre à votre bébé de mauvaises énergies
  • réchauffez vos mains à  l‘eau chaude et faites toujours chauffer l’huile ou la crème entre vos paumes
  • parlez, chantez, embrassez…communiquez avec bébé pendant la séance, car n’oublie pas qu’il s’agit bien là d’un éveil de tous les sens ! Vous allez adorer…et lui aussi !
Quels produits de massage ?

Choisissiez un produit qui fait « glisser » les mains avec une pénétration un peu longue. Par exemple, n’utilisez pas une simple crème hydratante qui va tout de suite être absorbée par la peau et qui, du coup, risque de peler après quelques minutes de massage. La formule huileuse est idéale. Toutes les huiles végétales pourraient faire l’affaire, même s’il vaut mieux utiliser celles qui apportent un bénéfice nourrissant pour la peau : huile d’amande douce, d’olive et d’argan sont les meilleures pour la peau fragile de votre bébé.

Si vous vous y connaissez en huiles essentielles, vous pouvez ajouter quelques gouttes à la base végétale pour augmenter les bienfaits. Comme toutes les huiles essentielles ne sont pas recommandées, mieux vaut consulter un ouvrage spécialisé (ex : Je ne sais pas utiliser les huiles essentielles Spécial Enfants de Danièle Festy aux Editions Leduc.s) ou bien se renseigner auprès d’un naturopathe.

Côté naturel, on retrouve aussi des huiles spécifiques dédiées au massage de bébé qui sont aussi parfaites, avec des odeurs douces et des formules parfaitement adaptées à la peau sensible de bébé. En voici une sélection :

De façon plus quotidienne, pour ma part, j’utilisais tout simplement le liniment oléo-calcaire (un produit basique d’eau et d’huile d’olive que l’on achète en pharmacie), pour masser et hydrater en même temps. Ce même produit est aussi utilisé pour calmer les irritations, notamment du siège.

Quels massages pour quels maux ?

Bien sûr vous pouvez tout simplement appliquer l’huile sur tout le corps, en des massages doux pendant quelques minutes. Mais si vous voulez aller un peu plus loin dans les bienfaits, sachez que vous pouvez aussi soigner par le massage. Voici quelques techniques les plus classiques, utilisées aussi chez les ostéopathes ou kinésithérapeutes.*

Pour la congestion thoracique (toux, rhume…)

Après avoir mis bébé sur le ventre, appliquez une noisette d’un baume à l’eucalyptus dans la paume de vos mains et étendez-la en massages circulaires (4 fois) sur le haut du dos en glissant les épaules vers la taille. Puis, mettez bébé sur le dos, et effectuez les mêmes mouvements sur le thorax. Ensuite, avec un bouchon de plastique propre, au bord arrondi, pressez et relâchez doucement sur toute la poitrine. La succion aidera le mucus à s’éliminer des bronches. Placez votre main sur le plexus solaire (en haut de l’estomac) et faites-la glisser en mouvements circulaires en appuyant doucement lors des expirations.

Pour faciliter le sommeil

Glissez les mains l’une après l’autre de la nuque aux fesses. Puis, une main tient les fesses de bébé, l’autre glisse le long du dos de haut vers le bas (3 fois). Ensuite, tenez les pieds de bébé sans serrer, avec une main et glissez votre autre main de la nuque jusqu’aux chevilles (3 fois). Terminez en posant les deux paumes bien à plat sur le dos quelques secondes pour apaiser.

Pour les maux de ventre

Pour aider à l’expulsion des gaz liés aux problèmes de coliques et de ballonnements, appliquez une compresse chaude sur le ventre de bébé, puis caressez-le doucement à pleines paumes avec de l’huile. Effectuez deux caresses moulin : une main est posée, la paume à plat sur le ventre, puis glisse doucement vers le bas, ensuite l’autre main la remplace, et ainsi de suite en mouvement continu 5 fois. Mettez ses genoux sur son ventre, puis faites le massage voyage (faites glisser votre main droite vers le haut, au- dessus du nombril, juste sous les côtes, de manière  à dessiner un demi-cercle, et de même en redescendant vers l’aine) et terminez par le massage fleur (un effleurement de la peau du pubis au cou en passant par un enveloppement des épaules).

Pour les vomissements passagers

Ils sont souvent liés à la difficulté de faire le rot. Aidez-le en déposant vos paumes de main huilées sur son estomac quelques secondes (pour faire passer l’énergie et aider à la détente) puis en effectuant le massage-voyage (vu précédemment).

* d’après « Le massage de bébé », livret distribué par la marque Euphia

Si vous voulez être un « expert en massage » pour bébé…

Vous pouvez faire appel à des experts, qui peuvent aussi se déplacer à votre domicile et partager avec vous et votre conjointe tous les gestes et conseils. N’hésitez pas à consulter notre Annuaire bien-être et faire une recherche selon votre région, ou encore à nous soumettre votre avis après avoir testé un cours avec un expert.