Ce rythme effréné vous épuise ?  Cette culpabilité de ne jamais faire assez bien, ni assez longtemps avec vos enfants. Courir après ce temps qui nous échappe, jusqu’à oublier l’essentiel : RESPIRER. Autant de questionnement qui trouve un sens dans la philosophie de vie «  Orahe » prônée par la belle Estelle Lefébure dans son dernier ouvrage*.

Devenir parent est un métier quotidien, on essaie de faire au mieux avec des sentiments très contradictoires et complexes. Il n’y a pas une façon universelle de l’être, juste soyez parents avec vos tripes ! 

Orahe-livre-estelle-lefebure-enfantsAvec sa sérénité légendaire Estelle Lefebure apaise en ces quelques mots les mamans stressées, angoissées, perfectionnistes que nous sommes. « Avec nos tripes » certes, mais comment prendre du plaisir à apprécier les choses lorsque l’on a l’impression que tout nous file tellement facilement entre les doigts ?

Dans mon dernier livre, je reprends ce que je trouve le mieux en matière de bien-être, de nutrition, d’éducation, d’activité et je décide de les transmettre aux autres femmes. Beaucoup de mes conseils coulent de source me diriez-vous, mais les lire permet aussi d’en prendre toute la mesure.

Les mauvaises langues diraient facilement : « ah mais fastoche, quand on est mannequin, passant le plus clair de son temps à St Barth, avec d’éventuelles nounous au passage ». Et Estelle d’y répondre :

La clef n’est absolument pas l’argent, ni le temps mais la priorité que vous donnez à votre vie. Vous pouvez vivre modestement et travailler beaucoup, si le week-end ou au moins une heure dans la journée vous décidez de vous libérer un moment pour vous et vos enfants, alors c’est possible d’y trouver de l’épanouissement !

En théorie, tout semble si simple et déjà vous voilà convaincue n’est-ce pas ? Voici en pratique à quoi ça peut ressembler qu’il s’agisse de bien-être, de déco, d’activité physique ou même de nutrition.

1- Je prends le temps de faire un câlin. Et si vous commenciez la journée par une note positive, douce et bienfaisante ? De savourer quelques minutes avec votre enfant… Echangez le traditionnel : « dépêche toi mon ange on est en retard » par un câlin… des bisous… une étreinte… comme autant de petites graines de bonheur que vous sèmerez dans le cœur de votre enfant. C’est à vous de ritualiser ce moment magique de plénitude et de contemplation, pour que votre enfant en savoure toute sa portée à son tour. Ouvrez la fenêtre, respirez l’air frais, laissez le soleil s’infiltrer dans la chambre… souriez, vous êtes heureux !

2- Je profite d’une promenade en pleine conscience. Au lieu de tout le temps courir, aller à l’école, le chercher, traverser le parc au pas de course pour l’accompagner au conservatoire… Et si vous ralentissiez le pas ? Prendre plaisir à marcher à allure d’enfant, et prendre conscience de tous ces éléments qui vous entourent. Vous savez comme votre petit ange peut s’exclamer de la forme d’un nuage, d’une feuille aux couleurs rigolotes tombée de l’arbre… Et bien profitez avec lui de toutes ces petites choses que vous offrent votre environnement, même en plein cœur de la ville. Observez avec votre enfant le monde qui vous entoure, comme cette petite coccinelle qui butine une fleur, et profitez en pour lui expliquer les saisons, le cycle de la vie… Une occasion unique de vivre avec lui un moment d’épanouissement et de pleine présence.

3- J’introduis le yoga à tout âge. Le yoga n’est pas seulement une discipline physique pour le corps mais aussi pour l’âme : détendre ses muscles, s’étirer, prendre conscience de chaque vertèbre de sa colonne, apprendre à respirer par le ventre…. Etre tout simplement dans le respect et l’écoute de soi-même. Sans être une gourou de yoga, vous pouvez faire quelques mouvements avec vos enfants, qui, non seulement seront un moment ludique mais aussi un apprentissage de la détente. Essayez donc :

  • La posture du chat : votre enfant à quatre pattes bien ancrées au sol/ montrez lui comment inspirer profondément en regardant le ciel et en creusant doucement le dos, puis revenez en position initiale/ guidez-le ensuite pour arrondir le dos en expirant et en courbant la tête vers le sol. Idéal pour la respiration et la colonne vertébrale.
  • La posture du cobra : votre enfant allongé au sol sur le ventre, les mains ramenées au sol sous ses épaules/ aidez-le à soulever le buste en indiquant de pousser sur ses mains et de regarder en direction du ciel sans se courber le dos. Une position qui étire la cage thoracique et la colonne vertébrale.

 4- J’incorpore un peu de feng-shui dans sa chambre. Un bébé ou un enfant a besoin d’un sommeil réparateur pour affronter la journée avec tonus et entrain. C’est pourquoi l’endroit où il dormira ne devrait pas être laissé au second plan. Pas besoin de surcharger en déco tirée de Marie-Claire Maison :

  • Placer le lit contre un mur pour que votre enfant se sente protégé et qu’il voit la porte de sa chambre en étant allongé
  • Privilégier les couleurs douces et unies aux murs pour amener de l’apaisement (et même si la mode est au motif Jungle !)
  • Limiter les miroirs qui génèrent trop d’énergie
  • Préférer les lumières douces et indirectes que les plafonniers

5- Je privilégie les pique-niques. Voilà un moment familial profitable pour tous et à moindre coût. Dès les beaux jours, vous pouvez proposer un pique-nique qui sera autant de petits bonheurs à distiller :

  • le bonheur de se retrouver au calme loin du brouhaha d’un restaurant bondé
  • le bonheur de faire participer les petits à l’élaboration du menu que vous aurez sans doute choisi ensemble lors du marché matinal (salade composée, chips de légumes, tarte de fruits…)
  • le bonheur de profiter de la nature, nus pieds sur l’herbe ou sur la plage, se remplir les poumons d’air pur, profiter du soleil et de sa légère brise
  • le bonheur de retrouver le goût des aliments : si vos enfants peuvent être un peu boudeurs a table, ils apprécieront peut-être davantage cette façon de picorer les aliments : des légumes crus que l’on trempe dans une sauce maison, des chips de légumes préparés au four la veille, des dips de viande qui ressemblent à des nuggets…
  • le bonheur de jouer, loin des portables, de la télévision, de toutes les sollicitations qui saturent nos quotidien. Prenez un jeu de cartes, ou un ballon et concentrez-vous sur vous… tout simplement.

Et vous les mamans, quels sont ces petits bonheurs du quotidien que vous réussissez à instaurer pour profiter de vos enfants pleinement ?

*Orahe, Le bien-être pour les enfants (aux Editions Flammarion)