Quelques mois après mon accouchement je me souviens m’être faite la réflexion que ma peau avait changée. Je ne parle pas des vergetures, non, un changement plus profond, dans les tissus, surtout la partie inférieure. La médecine chinoise atteste que quand une femme accouche c’est la fin d’un cycle et un renouveau organique. Une théorie qui tient la route surtout concernant la cellulite…

Une cellulite qui change…

Ah la grossesse chamboule bel et bien le corps de manière ultra-positive mais aussi un peu négative quelque fois ! Cette période est source d’angoisse pour les femmes regardantes de leur silhouette et des kilos qui s’accumulent à chaque fois qu’elles se pèsent. Parce que malheureusement nous ne prenons pas que du bidon (bon certaines, oui, mais elles m’énervent) ; on se rend compte que le corps se déforme un peu partout et surtout autour des cuisses et des fesses.

Lors de la grossesse, l’utérus qui s’agrandit va de plus en plus faire pression sur la partie inférieure et va alors comprimer les veines et rendre difficile le retour veineux. C’est pourquoi subitement on se réveille avec des poteaux à la place des jambes, sans crier garde, c’est ce qu’on appelle la rétention d’eau. Faites le test en faisant une petite pression de quelques secondes sur votre tibia. S’il reste une trace jaune alors vous êtes bien « gonflée ». Vos tissus s’engorgent d’eau et stockent plus facilement les graisses par la même occasion. Vous voyez alors apparaitre, pour celles qui ne l’avaient pas déjà, une nouvelle cellulite, dite aqueuse.

Pas de panique, après l’accouchement, l’allégement soudain va rebooter la circulation et permette de désengorger assez rapidement les tissus. Me concernant, j’étais même ravie de voir disparaitre cette cellulite que j’avais aussi avant la grossesse et ce, sans le moindre effort. Ça c’est pour la bonne nouvelle….

En revanche, il y a de fortes chances que vous gagnez en échange une autre cellulite : l’adipeuse. Plus molle au toucher, elle ne fait pas mal au pincement, elle est la résultante d’un manque d’exercice et d’une alimentation pas appropriée. Bah oui, forcément ça fait au moins 9 mois que vous avez abandonné votre salle de sport, alors ça se ressent pile ici.

Autre petite variante de cellulite, celle dite fibreuse. Alors celle-ci vous l’aviez déjà avant la grossesse, depuis un bout de temps. Elle est plus souvent hormonale et elle est plus ancrée dans les tissus, d’ailleurs entourée par des fibres collagènes, elles se délogent plus difficilement. Au toucher, elle est douloureuse au pincement et peut avoir certains contours violacés, signe d’une mauvaise circulation. Pour vous réconcilier avec votre peau d’orange, il faut quand même se dire que plus de 95% des femmes rencontrent ce même problème, et, que vous êtes donc dans la norme ! Et même les people les plus glamours n’y échappent pas… Voici ce lien pour vous faire sourire et regarder vos cuisses d’un autre œil : http://www.closermag.fr/people/news-people/cellulite-jessica-alba-katy-perry-les-stars-aussi-en-sont-victimes-169589

L’allaitement et la cellulite

Parmi les merveilles de la maternité, il y a bien sur l’allaitement. Oui, on sait que c’est le meilleur pour votre enfant, mais aussi pour votre corps ! Et oui, chères M2b, vous savez pourquoi les femmes sont seules à avoir de la cellulite ? Parce que ce sont elles qui enfantent et qui doivent donc avoir des réserves pour nourrir leur progéniture, même en temps de famine ! Car la cellulite n’est autre qu’un stock de graisse cloisonnée, les adipocytes, et c’est la raison pour laquelle il est d’autant plus difficile de s’en débarrasser. Ce n’est pas un mythe de dire que l’allaitement permet d’aller puiser dans cette réserve, mais ne vous attendez pas non plus à une fonte de graisse spectaculaire après 2 mois d’allaitement. Pour que ça marche vraiment, il faut que vous allaitiez exclusivement pendant au moins 3 mois et que vous ne fassiez pas trop d’écarts alimentaires qui viendraient réapprovisionner ce stock ! N’hésitez pas à boire beaucoup d’eau et des tisanes pour bien drainer de l’intérieur.

A l’attaque !

Pas la peine d’attendre le retour de couches pour penser « anti-capiton ». Le premier réflexe est déjà de retrouver une alimentation normale et équilibrée. Je ne parle pas de régime, surtout si vous allaitez, ce n’est pas le bon moment. L’alimentation « anti-cellulite » consiste à bannir à 100% le sucre qui favorise la glycation du collagène, abimant ainsi la peau en rendant plus fibreuse. Les aliments dosés en lactose sont aussi à réduire, car il s’agit d’un élément éponge qui crée de la rétention d’eau. Le gluten aussi est à surveiller de près, car il favorise le stockage des graisses surtout autour du ventre. Sans être une parano des étiquettes des aliments, il suffit juste d’oublier tout ce qui est gâteaux sucrés et salés, et tous les plats préparés qui sont gorgés de mauvais sucres et graisses. Pour les pâtes et le pain, préférez du blé complet, et limitez un peu votre consommation en fromage. Déjà, sans faire de sport, vous aurez l’impression de prendre soin de vous, sans faire trop de concessions.

Ensuite pour vos débarrasser de vos capitons, il faut que ces efforts alimentaires soient complétés par des méthodes de déstockages manuels ou à l’aide de machines. Et ça marche vraiment, si vous êtes motivée !

Les méthodes à la maison

Oui, certaines crèmes ou gels anticellulite peuvent fonctionner à certaines conditions :

  • La régularité de l’application : à savoir 2 fois par jour, matin et soir en cure d’au moins 1 mois. Sachant que le soir, c’est l’idéal car c’est le moment où les cellules se régénèrent en profondeur.
  • Le geste de l’application : il ne s’agit pas d’étaler simplement votre crème comme vous le ferez avec votre anti-ride, mais bien de faire pénétrer les actifs pour atteindre les couches cutanées plus en profondeur. Pour cela, il faut masser son produit dans la zone ciblée au moins 10 minutes en pétrissant la peau autant que possible. Pour les jambes, le massage doit se faire du bas vers le haut, c’est-à-dire en suivant le retour veineux de la lymphe vers le cœur. Le massage doit être ample et doux pour assouplir la peau autant que possible. Si vous avez mal, vous devez arrêter ce n’est pas normal, soyez plus douce la prochaine fois.
  • Le choix du produit : si vous avez une cellulite aqueuse, préférez les produits à effet froid, qui vont déjà décongestionner les tissus en agissant sur la circulation. Si votre cellulite est aqueuse ou fibreuse, les produits enrichis en caféine sont parfaits car ils boostent l’organisme pour le déstockage des cellules.

automassage-minceur-weleda-huile-Mum-to-be-PartyMon produit coup de cœur perso :

  • la Somatoline, qui marche à tous les coups, le résultat est vraiment spectaculaire sur la souplesse de la peau et le rendu plus lisse, moins capitonné.

Côté bio, Chris a beaucoup apprécié :

Apprendre les gestes d’automassage : présentés lors de l’After Mum-to-be Party d’avril 2012, ces gestes minceur peuvent vous être enseignés lors d’un atelier d’automassage minceur de 45 minutes à l’Espace Weleda.

Les méthodes de professionnels

Bien sûr il y a le légendaire Cellu M6 qui a prouvé son efficacité depuis des décennies. Pour ma part, la méthode n’avait pas du tout fonctionné, car à l’époque, j’avais une cellulite aqueuse, et du coup ce n’était pas adapté. Ainsi, soyez vigilante à demander un vrai diagnostic de peau au praticien. Je recommande plutôt un médecin esthétique ou kinésithérapeute qu’une esthéticienne, qui pourront diagnostiquer d’éventuels problèmes de circulation ou autres, et adapteront la machine en fonction. Le Cellu M6 consiste en un massage mécanique de tout le corps ou certaines parties pour déstocker et défibroser les cellules adipeuses. Il existe plusieurs programmes et rotations des rouleaux pour un travail en profondeur, en surface ou tout simplement pour assouplir les cloisons des fibroses.

Vous pouvez aussi préférer le massage manuel du palper-rouler qui produit les mêmes effets mais dans un laps de temps plus long. La méthode manuelle est peut-être plus adaptée pour les toutes jeunes mamans car les tissus sont encore très fragiles et endoloris par les modifications de ces dernières semaines. Ainsi, mieux vaut commencer par un massage manuel puis mécanique.
Une fois le massage terminé, la graisse aura été stimulée, et est prête à être utilisée par le métabolisme.

Une seule solution : l’exercice musculaire. Profitez du chemin du retour pour faire de la marche, faire un mini-footing avec bébé, prendre les escaliers en courant, tester le waterbike près de votre bureau entre midi et deux…Et dire enfin « bye bye » à votre cellulite !

Voilà les M2b, quelques conseils pour venir à bout de votre peau d’orange, rapidement après l’accouchement. Bon courage pour vos futurs efforts et n’oubliez pas de regarder le lien des people, de temps en temps, lorsque vous déprimez devant votre miroir !

Merci à Jocelyne Rolland, kinésithérapeute et utilisatrice du Cellu M6 LPG. Son site de conseils : www.reeducation-beaute.com