Prendre de la poitrine pendant la grossesse, cela va en réjouir certaines (et certains). Mais peut-être aussi créer sacrément de l’inconfort, surtout à celles déjà dotées à la base d’une poitrine généreuse. Et si en plus vous décidez d’allaiter, il faudra encore trouver un peu de place dans votre soutien-gorge pour accueillir une poitrine gorgée de lait. Qu’on se rassure, il est tout à fait possible de trouver confort et sexiness dans la lingerie de maternité. Et on l’a testé pour vous.

Les questions qu’on se pose souvent sont : dans quelle taille prendre un soutien-gorge ? A quel moment ? Et de combien de taille ma poitrine va augmenter au cours de la grossesse ? C’est variable d’une personne à une autre. Vous allez prendre du volume (au moins une taille de bonnet) et vous élargir (en tour de dos mais aussi au niveau des hanches) pendant la grossesse. Cela peut être flagrant dès le 1er mois. D’ailleurs, c’est souvent la poitrine gonflée qui est un signe annonciateur de grossesse (ou qui vous trahit auprès de vos proches!). En général, la poitrine se transforme de nouveau dans les 2 derniers mois de grossesse. Enfin, si vous allaitez, les 1ères semaines verront votre poitrine encore gagner un bonnet. Puis, elle retrouvera la taille que vous aviez en fin de grossesse.

Notre conseil : dès que votre poitrine augmente et que vous vous sentez mal à l’aise, changez de soutien-gorge pour bien la maintenir (la crème buste, c’est bien mais pas suffisant !). Optez pour des modèles évolutifs (bande extra, plusieurs rangées d’agrafe dans le dos, ouverture possible si vous décidez d’allaiter)…ces modèles, contrairement à la lingerie traditionnelle et non de maternité, pourront vous servir longtemps.

N’oubliez pas non plus de remesurer tour de dos et bonnet quand elle diminuera de volume après accouchement (et après allaitement)…car il n’est pas certain que votre lingerie d’avant-grossesse reste adaptée. Bref, du sur-mesure pour vos seins !

Comment prendre mes mesures ?

Vous avez peut-être un mètre de couture à la maison ? Avec le mètre-ruban Mum-to-be Party, vous allez prendre 2 mesures clés, tandis que vous porterez un soutien-gorge (oui, pas toute nue !) :

  • le tour de dos (en-dessous de votre poitrine)
  • le tour de poitrine (là où votre poitrine est la plus forte, généralement le bout des seins).

Prenez vos mesures en face d’un miroir pour vérifier que votre mètre est bien positionné, et qu’il ne remonte pas dans le dos. La différence des 2 mesures vous donnent le tour de bonnet.

Ne vous croyez pas pour autant tirée d’affaire…comme chaque marque (française, anglaise, belge, suédoise…) propose son propre guide des tailles, selon la coupe et leur connaissance des morphologies, il vous faudra donc 1) choisir le modèle qui vous fait de l’oeil, et 2) en fonction de vos mesures, identifier dans ce modèle la taille adaptée. Pas de panique, on a regroupé tout ceci dans un Guide des Tailles détaillé.

Toujours pas clair ? N’hésitez pas à nous poser vos questions : contact@mumtobeparty.com

La lingerie de grossesse

Avec ou sans armature ? Disons que cela va dépendre de vos habitudes et de votre taille de poitrine. Certaines femmes aiment le balconnet pour se sentir “maintenue”. Jusqu’au 8ème mois de grossesse, ce type de soutien-gorge ne devrait pas trop compresser la poitrine et abimer la fibre (qui permet le maintient, car la poitrine n’est soutenue par aucune muscle, hélas). Aussi, en termes de design, il se rapprochera sans doute plus de la lingerie classique optée par les femmes à la poitrine généreuse et permettra de porter des hauts près du corps en galbant parfaitement la poitrine. Ce qui n’est pas le cas des soutien-gorges sans armatures qui ont tendance à donner une forme encore plus ronde et généreuse..

Par contre, en fin de grossesse et le soir, optez pour une brassière. Très confortable, souvent dans une matière stretch, elle offre un maintien très agréable sans faire de pression sur la poitrine ni sur le haut du ventre. Malins, des soutien-gorges évolutifs comme le Fast food bra de Boob proposent des rallonges qu’on attache au niveau de la fermeture pour gagner quelques tours de poitrine.


Avec ou sans culotte de grossesse spéciale ? Oh on se dit que nos culottes un peu larges feront l’affaire, non ? Sauf qu’il y a un moment où la couture commence à vraiment rentrer dans la chair et serrer le bas du ventre. Sans oublier (et ceci reste valable pour le reste de vos vêtements), vous allez détendre ces culottes et flotterez littéralement dedans après accouchement. Bref, vos culottes d’avant grossesse vous auront servi pendant votre grossesse mais ne vous iront plus après !

5 culottes avec un fond 100% coton (on évite de favoriser les mycoses, hein, qui adorent nous faire coucou pendant la grossesse) pourront apporter un vrai confort. Elles sont particulièrement adaptées pour se positionner sous le ventre, sans couper la circulation…déjà que celle-ci laisse fortement à désirer !

En voici une sélection : certaines avec de la dentelle devant ou à l’arrière des fesses (sexy !), certaines en une forme shorty, d’autres avec un petit noeud et très extensible, certaines certifiées Oeko-Tex…

La lingerie d’allaitement

Évidemment si vous achetez de nouveaux soutien-gorges pendant votre grossesse et que vous envisagez d’allaiter, pensez toujours à choisir de la lingerie d’allaitement…même si les ensembles de Princesse Tam Tam vous font de l’oeil.  Comme vous allez porter cette lingerie quasiment non stop les 1ers mois (le temps que bébé fasse ses nuits), il vous faudra donc avoir au minimum 2 soutien-gorges et vous sentir très à l’aise avec. Jour comme nuit, donc 4 soutien-gorges au total. Cela signifie pas de poitrine compressée, et un système d’ouverture qui vous conviendra.

Pourquoi ai-je besoin de porter un soutien-gorge d’allaitement pendant la nuit ?

C’est une question récurrente lors de nos ateliers. Votre bébé va téter à la demande, et seules quelques heures espaceront les tétées. Pendant ce temps là, vous allez produire du lait, qui peut, s’écouler. Le meilleur moyen d’éviter les fuites est de porter une brassière d’allaitement avec des coussinets lavables ou jetables. Sans armatures, ces brassières seront parfaites pour vous accompagner la nuit.

Pour ne pas être serrée dans son soutien-gorge d’allaitement, vérifiez au 8ème mois de grossesse votre tour de dos et votre tour de poitrine. Si vous commandez un soutien-gorge sur internet, vérifiez la taille en essayant le soutien-gorge et en y glissant un coussinet, ou alors votre main. Vous devez avoir un peu de marge.  Car vous en porterez jour comme nuit et ce petit accessoire va occuper sa place :)

L’idéal pour le séjour à la maternité et la montée de lait reste la brassière puisque sa matière est extensible et parfaitement adaptée pour les variations de volume. Aussi, vous vous sentirez très à l’aise à la maternité dans un soutien-gorge facile à mettre, dans toutes les positions que vous pourrez avoir (allongée pour du repos, redressée pour allaiter et quelques exercices…).

Il existe plusieurs systèmes d’ouverture : aimantée (Cache Coeur), clip sur la bretelle (Amoralia, Séraphine, Boob, Anita), clip à l’entrebonnet (Mammae Classic), variable sur les côtés (Mammae Soft) avec petite ouverture pour allaiter à l’extérieur et plus grande ouverture pour allaiter chez soi…et plusieurs formes : avec ou sans armatures, en dentelle et microfibre…

Maintenant, notre conseil : essayez de vous imaginer avec cette lingerie ET votre garde-robe prévue pour l’allaitement. C’est quand même mieux si c’est compatible….une ouverture au milieu sera ok si vous portez un chemisier, mais peut-être moins si vous avez plusieurs tops dont l’ouverture se situe sur les côtés…


Côté matière, mieux vaut opter pour de la microfibre en raison de sa rapidité de séchage. Ce qui vous évitera toute complication si vos seins sont déjà malmenés par l’allaitement (crevasses…).

Enfin, pensez également aux tenues de nuit compatibles avec l’allaitement. Oui, certes, vous pouvez toujours après accouchement remettre votre ancien t-shirt de pyjama mais imaginez-vous sur votre canapé à 3h du mat avec votre t-shirt remonté au-dessus des épaules, le sein découvert…vous allez vous geler ! Et pire, au petit-déjeuner, vous croiserez votre chéri ou encore votre ainé. Il existe quelques bons basiques pour vous accompagner dans l’allaitement, que ce soit en modèle chemise de nuit ou pyjamas.

    Comment prévenir et soulager les bobos d’allaitement ?

    Lors de notre rencontre futures mamans à Paris, nous avons demandé à deux expertes de partager des conseils issus de l’atelier “Nourrir bébé”. Un focus est porté sur quelques produits clés pour accompagner et apporter confort à la maman qui désire allaiter. Ericka et Christel, deux mamans, témoignent également de leur expérience.

    Crédit photo : Carole Juin Photographie, notre future maman Barbara portant la brassière Boob aqua à rayures