Les vacances. Toute maman normalement constituée en rêve à longueur d’année. Enfin du repos en perspective, un changement d’air indispensable que l’on a la chance de s’offrir ! Quitte à manger des pâtes le reste de l’année. En même temps, on les mérite bien ! Vu le temps passé à les organiser ces vacances ! Si au mois de décembre, vous n’avez pas encore réservé votre gîte pour août, vous êtes regardées bizarrement par votre entourage. Limite vous passez pour de grands aventuriers n’ayant pas peur du risque… de se retrouver sans rien !
J’exagère à peine ! Mais là n’est pas le sujet. En effet, je me demande aujourd’hui si les vacances pour une maman… sont vraiment des vacances… Comment faire en tout cas pour qu’elles le soient ?

Les vacances idéales !

Imaginez (rêvez) : plus de ménage à faire, plus de repas à préparer, des grasses matinées, des douches de plus de 3 minutes sans être dérangées par un des enfants, des soirées calmes où vous ne regardez pas l’heure en vous disant qu’il est tard et que demain il va falloir assurer…
C’est assez simple finalement non ? Si, je trouve. Là, c’est du vrai repos, là, c’est une vraie coupure, là, on peut réellement se dire qu’on recharge les batteries !

C’est possible ?

Disons qu’elles risquent de coûter cher ces vacances… mais ce n’est pas impossible. Il faut cependant bannir toutes les locations d’appartement/de gîtes de vacances. Oui, on a le confort de plusieurs pièces (normalement), mais fondamentalement, on se retrouve comme chez nous avec les corvées qui vont bien avec : courses, repas, ménage et autres lessives… Au mieux, l’Homme, durant les vacances vous aident vraiment.

L’hôtel ? C’est mieux… pas de ménage, pas de repas à préparer et le service d’étage peut même laver votre linge sale. Mais là, le budget explose et vous n’avez pas beaucoup d’espace à vivre… disons qu’il faut qu’il fasse beau ! Enfin, cela peut être une concession à étudier : des vacances plus courtes, mais réellement tranquilles ! Pensez bien à vous renseigner en avance sur les installations pour bébé inclus dans votre chambre : matériel disponible, zone de jeux enfants dans l’hôtel, service de baby-sitting, etc.

Les clubs de vacances ? Club Med, Belambra, mais aussi Pierre et Vacances, VVF, Nouvelles Frontières… Ils sont nombreux, plus ou moins haut de gamme, du “tout inclus” aux options au choix, il y en a pour tous les budgets.
À condition de ne pas détester se sentir coincées comme dans le métro à l’heure de pointe au moment des repas dignes du restaurant de votre entreprise, c’est une solution quasi idéale. Les packages hebdomadaires les rendent plus accessibles qu’une formule hôtelière classique, vous ne faites pas le ménage de votre chambre et donc, les repas vous attendent au buffet (à volonté). Tout est en général prévu pour les petits : matériels ET clubs enfants. Divins clubs enfants. Parce que bon, soyons honnêtes : ce qui nous fatigue le plus pendant l’année… c’est bébé ! Eh oui ! Donc si on peut le caser quelques heures – je n’ai pas dit toute la journée obligatoirement hein, même si vous pouvez – à une personne souriante, patiente, expérimentée dont c’est le boulot de l’occuper, moi je dis BANCO.
Une petite sieste, trois longueurs de piscine – car vous aviez oublié que oui, vous pouvez nager et pas seulement tenir bébé dans sa bouée canard, et une ballade en amoureux plus tard, vous récupérez votre petit être adoré, épanouie, sereine et reposée. BONHEUR.

Déléguez, encore, toujours et surtout en vacances…

N’hésitez pas à demander de l’aide, du soutien, à déléguer pendant ces quelques jours de vacances ! Il est indispensable que vous vous reposiez : il en va de votre santé pour l’année à venir.

Si vous passez quelques jours en famille : laissez papy mamie ou autre tata et cousines s’occuper de bébé quelques heures. Ils pleurent la nuit, vous êtes 5 de plus dans la maison, soyez certaines que quelqu’un d’autre que vous pourra se lever ! Ne culpabilisez surtout pas (vous me connaissez, je mords) : les petits aiment aussi voir d’autres têtes, cela leur fait aussi beaucoup de bien de voir d’autres personnes s’occuper de lui, de découvrir d’autres manières de faire avec lui ! Croyez-moi : les petits, mais les plus jeunes s’adaptent beaucoup mieux… que nous les mamans ne le pensons.

Quand les enfants sont un peu plus grands, le partage d’un lieu de vacances avec une autre famille – amie – est aussi une super idée ! Expérimentée ici l’an dernier : deux gîtes mitoyens, 4 adultes, 4 enfants du même âge (enfin par paire). Nous avons conservé nos intimités, mais les repas étaient faits et pris ensemble, les courses aussi, on se relayait pour garder les enfants à la piscine. Bref, idéal pour des vacances à moindre coût, mais reposantes. Il est même possible d’avancer dans la lecture de son livre (pas nécessaire d’en apporter 3 par contre, ou alors pour caler les valises) Et puis les barbecues ou autres apéros entre amis c’est aussi super agréable !

Allez, je vous souhaite de belles vacances, les plus reposantes possible.