La plupart des Mum-to-be qui approchent du terme de la grossesse sentent en elle une sensation de stress latente qui grandit jusqu’au jour J. Surtout pour un premier bébé, lorsqu’on ne sait absolument pas à quoi s’attendre… Faisons ensemble un tour d’horizon de quelques méthodes bien-être pour minimiser ce stress et surtout la douleur des premières contractions. Voici des petits conseils pour que votre corps se remette bien de cette grande aventure et surtout rester zen d’ici là !

 Le début du travail

La réaction que vous allez avoir au moment des premières douleurs risque d’être différente de ce que vous aviez prévu. C’est plus douloureux que ce à quoi vous vous attendiez ou vous rappelez.

Je ne pourrais pas vous décrire cette douleur, elle appartient à chacune. Juste vous donnez des pistes… pourquoi ne pas « profiter » du début du travail pour apprivoiser vos contractions ? Comme un entraînement, en étant attentive à ce qui se passe en vous, juste pour essayer de changer votre manière de les vivre.

« Qu’est ce qui se passe si je respire plus vite ? Ou plus doucement ? » « Comment je sent la contraction quand je relâche mes épaules ? » Etc etc… essayez !

Quand vous vous relâchez, le col fait pareil, et comme il oppose moins de résistance à la puissance des contractions, la douleur tend à diminuer…Rappelez-vous toujours que vous le faites pour vous ET votre bébé.

Même si les conseils des sages femmes restent souvent les mêmes partout (respirer profondément, rester aussi détendue que possible), il n’y a PAS de méthode à suivre à  la lettre, pas de modèle à copier.

C’est tout un apprivoisement, un apprentissage, un peu comme si votre corps avait besoin d’une « permission » pour s’ouvrir. Je me rappelle d’une maman (c’était son 4ème enfant) qui m’expliquait s’être dit en elle « oui, d’accord, viens fort ma contraction !! Fais ton travail !! »

Ne pas lutter contre mais plutôt accueillir les contractions pour guider bébé

Vous ferez de votre mieux et ça sera déjà très bien ! Voici quelques conseils :

  • On pourra vous proposer de vous masser, c’est souvent le mari qui le fait mais parfois les sages femmes aussi. Certaines femmes ont les contractions « dans les reins » et les massages les soulagent
  • Certaines maternités sont équipées de baignoires, l’eau chaude pourra vous détendre. Certaines mamans m’ont dit en rigolant « c’était ma péridurale »
  • N’hésitez pas non plus à demander un ballon! Vous pouvez même vous en acheter un pendant la grossesse pour soulager votre dos, en vente chez Décathlon. Dans les salles de naissance vous trouvez souvent des posters vous indiquant les positions qui pourront vous soulager.
  • Faire des sons! Les femmes qui s’autorisent à s’exprimer vocalement pendant les contractions ont souvent plus de facilités à les vivre.
  • Se reposer! Pendant le travail, les contractions durent en moyenne une minute mais les intervalles de repos durent eux de 2 à 5 minutes, soyez prêtes à profiter de chaque seconde de paix!
Entrer dans votre bulle pour créer l’ouverture

Merci les hormones! Spécialement les endorphines de la famille des opiacées (comme la morphine). Elles sont sécrétées en grande quantité pendant le « travail ». Ce sont elles qui vous aideront à rentrer dans votre bulle. Elles contribuent à engourdir la douleur, à avoir la sensation de planer, d’être ailleurs…

Si quelque chose d’extérieur vous sort de votre bulle, la production diminue et parfois même s’arrête! D’où l’importance de bien protéger votre espace, surtout à l’hôpital, mais les sages-femmes le savent bien et vous préserverons de cela.

J’ai choisi de ne pas vous parler de l’aromathérapie et de l’homéopathie, sachez juste qu’ils peuvent aussi vous être utiles si vous avez coutume de les utiliser avant ce grand jour.

Enfin, n’hésitez pas à poser vos questions à votre sage femme, avant votre accouchement mais aussi pendant ! Si malheureusement le « courant » ne passe pas trop avec la sage femme présente ce jour là, sachez que vous avez tout à fait le droit de demander à en changer  (sous réserve que vous ne soyez pas 4 à accoucher en même temps bien sûr) . Je vous rassure, en général, ça se passe très bien et vous vous rappellerez pour toujours de cet échange avec l’équipe.

Conseil de lecture

« Vivre sa grossesse et son accouchement » Isabelle Brabant : un livre à se procurer dès le début de la grossesse, tout le processus de l’accouchement, du début des contractions jusqu’à l’arrivée du bébé, est expliqué en détail.

« Pour une naissance à visage humain » Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau : rapide et facile à lire pour se poser les bonnes questions.

Et vous ? Y a t il quelque chose de particulier qui vous a bien aidé au tout début du travail ? Au moment où c’est trop tôt pour la péridurale ou en attendant que les contractions se rapprochent avant de partir pour la maternité ?
Crédit photo : Ballon Gym 65 cm de Decathlon ( Ref : 8212658 )