X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Porter du vernis pendant et après sa grossesse, oui mais comment ?

Par Christel
Porter du vernis pendant et après sa grossesse, oui mais comment ?

La grossesse peut être synonyme de beaucoup de renoncements…sur l’alimentation, le sport et la beauté. S’il est important de faire attention à bébé et à soi, il n’est pas toujours nécessaire d’arrêter toute pratique. Le vernis en fait partie. Nous avons pour cela interrogé 2 experts. Laurence Wittner, Rédactrice en chef de l’Observatoire des Cosmétiques (LA bible pour qui veut en savoir plus sur les cosmétiques, leur composition, leur efficacité…) et enfin l’équipe de Kure Bazaar, la nouvelle marque naturelle de vernis qui a fait une entrée très remarquée et justifiée.

L’interview de Laurence Wittner, Rédactrice en chef de l’Observatoire des Cosmétiques

Quels composants dans les produits dédiés à la manucure sont potentiellement nocifs pour le bébé et/ou la future maman ? Pourquoi ? Où retrouve-t-on ces composants ?

Il faut d’abord savoir que les formules des vernis, bases, top-coats, etc… sont très semblables. Elles diffèrent essentiellement par les colorants (pour les vernis) ou quelques actifs de soin de l’ongle (pour les meilleures bases). Pour le reste, ce sont essentiellement des mélanges de solvants, plastifiants, agents filmogènes…

Le principal risque à l’utilisation ne vient pas du contact, mais de l’inhalation. Beaucoup de ces composés ont une toxicité affirmée pour l’appareil respiratoire (tout ce que respire la future maman arrive dans son système sanguin, et peut donc atteindre aussi son bébé), quelques-uns sont classés parmi les perturbateurs endocriniens (substances particulièrement à éviter, car potentiellement responsables de malformations ou infertilité future de l’enfant).

Si la future maman ne souhaite pas renoncer à une manucure “plaisir” pendant sa grossesse, que lui conseiller alors ?

Pour le choix des produits, difficile de répondre : tous sont composés peu ou prou de la même façon, avec les mêmes composants. Pour ce qui est de la fréquence, je dirais que le moins est le mieux. Pour l’application, veiller à être dans un espace bien ventilé, et à inhaler le moins possible de produit (quitte à porter un masque).

Est-ce préférable de se faire faire une manucure/pédicure en institut ou chez soi ? Pourquoi ? A quoi la future maman doit être attentive ?

Je suis partagée. Chez soi, on peut veiller aux conditions citées ci-dessus… mais on a forcément le « nez sur le produit ». En institut, l’atmosphère peut être saturée des ces composants qui sont appliqués en permanence. Là encore, c’est la ventilation du lieu qui compte le plus… et qui peut se repérer à l’odeur qu’on sent en entrant dans l’institut…

Certaines futures et même jeunes mamans déplorent des ongles moux et cassants. Quelle(s) solution(s) naturelles en alternative aux durcisseurs pour retrouver des ongles plus forts?

Je ne vois rien en cosmétique à part les durcisseurs et quelques bases de soin… Le plus efficace, à mon sens, est de veiller à avoir une alimentation riche en composants bénéfiques pour l’ongle, y compris par le biais de compléments alimentaires (voir avec le gynéco) : vitamines B, levure de bière, etc…

Questions des lectrices : Vrai ou faux ?

” Y-a-t-il vraiment un risque pour le bébé? Plus important que nos produits hygieno-cosmétiques?”

Le risque existe… mais quelle activité humaine peut être associée à un « risque zéro » ? Il est vrai que celui-ci, même s’il reste d’incidence faible, peut être facilement évité.

” Je me suis renseignée : ne surtout pas en porter lors de l’accouchement car les médecins peuvent détecter je ne sais plus quel grave problème à la coloration que prennent les ongles! Après je pense qu’aux orteils ce n’est pas très grave… “

C’est surtout valable pour l’anesthésie (péridurale, césarienne, ou en cas d’anesthésie générale). La couleur de l’ongle est un marqueur pour les anesthésistes, qui détectent ainsi l’état de leur patient et d’éventuels problèmes d’oxygénation. C’est pourquoi ils conseillent d’ôter tout vernis avant une opération.

Merci Laurence pour ces conseils. Pour les conseils produits, vous pouvez vous référer à ce banc d’essai.

Le Guide des Meilleurs Cosmétiques 2013-2014 (éditions Médicis), sort cet automne avec une sélection des meilleurs produits, toutes catégories (soin, maquillage, bébé, hommes, visage, corps…), effectuée par les experts de L’Observatoire des Cosmétiques après évaluation de 7297 produits de 440 marques différentes.

Interview Kure Bazaar

Limiter l’exposition au vernis, alors que des mains manucurées est notre petit plaisir beauté…Heureusement, une jeune maman a pensé à nous, en y injectant le sérieux mais aussi tout le glamour issu de sa profession. J’ai testé ce vernis dont la tenue, la couvrance et la couleur vibrante sont bluffantes. Et naturellement aucune odeur désagréable lors de l’application. Autant vous dire que j’en suis devenue adepte et ai voulu en savoir plus sur les fondements de cette marque mais aussi obtenir quelques conseils pour un soin tout en douceur de ses ongles.

Comment Kartika, top model est-elle arrivée à créer Kure Bazaar?

Pour la petite histoire tout a commencé lorsque que Kartika était enceinte de son fils, elle a véritablement pris conscience de l’importance de ce qu’elle mettait sur et « dans »  son corps – elle a commencé à faire plus attention à son alimentation (qui est devenue bio dans la mesure du possible) et par la suite aussi pour les choix de ses cosmétiques… Elle a toujours adoré porter du vernis sur ses ongles mais pendant les premiers mois de son bébé, comme beaucoup de femmes, elle a naturellement évité d’en porter…

Depuis ce temps-là, les cosmétiques « green » ont bien évoluées et aujourd’hui nous avons de plus en plus de choix… mais il est incroyable de constater qu’une véritable alternative aux vernis classiques (garantissant aussi une tenue impeccable et offrant de belles couleurs) est encore impossible à trouver sur le marché.

C’est ensuite, avec l’un de ses meilleurs amis, qui travaille depuis 20 ans dans le milieu de la cosmétique, qu’elle s’est penchée sérieusement sur cette question. Et la chose la plus incroyable, c’est que nous avons eu la chance de travailler avec l’un des meilleurs laboratoires au monde, qui a accepté de relever ce défi avec nous…

Kure Bazaar a éliminé de sa formule 4 composants. Pourquoi ces 4 en particulier ?

Les vernis à ongles Kure Bazaar sont jusqu’à 85% d’origine naturelle. Ce qui est exceptionnel pour un vernis à ongles. Il était donc tout à fait logique avec autant de naturalité de nous engager dans le retrait complet de certains ingrédients chimiques qui pourraient se révéler toxiques : toluène, formaldéhyde, phtalate et camphre de synthèse.

Ces ingrédients font l’objet de nombreuses études, pour les ongles bien sûr mais leurs méfaits peuvent aller jusqu’à notre santé et les scientifiques analysent aujourd’hui les liens avec les problèmes de fertilité, de respiration. Nous préférons les avoir complètement retirés et sommes surtout très heureux d’avoir une formule à 85% d’origine naturelle, nous allons ainsi beaucoup plus loin ! Nous sommes par exemple très fiers de compter des femmes enceintes parmi nos clientes, qui avaient, tout comme Kartika lorsqu’elles étaient enceintes, cessé de mettre du vernis.

Le dossier de présentation de la marque parle de vraie “détox”. Qu’est-ce que la marque préconise pour les personnes ayant beaucoup utilisé de vernis traditionnels afin de retrouver des ongles forts et sains ?

Comme pour une cure détox classique, dans un premier temps la première chose est de prendre la décision de vouloir faire attention à ses ongles ! Et également de faire le ménage dans ses cosmétiques…. comme nous le faisons dans nos placards lorsque nous décidons de manger plus sain. Utiliser les couleurs Kure Bazaar et par exemple un Top Coat 100% petro chimique ne rentre pas dans le principe de cure detox ! Il faut aller au bout du raisonnement. Le plus important sera de toujours utiliser une base, soit First Base (base transparente brillante) soit la base mate Clean qui aura pour effet de lisser les ongles et de renforcer davantage les ongles fragiles et cassants. Sans protection (donc sans base) au quotidien, nos ongles sont soumis aux agressions de l’extérieur en permanence. Il est donc important de toujours porter une base Kure Bazaar, même seule et ne pas laisser son ongle sans protection.

La Détox de l’ongle passe également par la réalisation de manucures régulières dans l’esprit de celles réalisées par l’équipe de Kure Bazaar au Bon Marché : soucieux de l’environnement, l’eau n’est pas utilisée lors de nos manucures nous travaillons avec des gants brésiliens contenant des actifs naturels pour prendre soin des ongles. (info sur http://kurebazaar.com/fr/le-bon-marche-fr.html)

Si je ne me trompe pas, la gamme ne propose pas encore de dissolvant. Quel produit la marque préconise pour enlever le vernis Kure Bazaar?

En effet, nous n’avons pas encore de dissolvant dans notre gamme, nous y travaillons depuis de nombreux mois d’ailleurs… Nous ne pouvons pas encore annoncer de date de lancement mais déjà vous dire qu’il sera génial et indispensable pour réaliser une détox parfaite de l’ongle. Pour l’instant, il vaut mieux utiliser un dissolvant sans acétone et bien se laver les mains après avoir démaquillé les ongles.

Tags

Partager

Laisse un commentaire

Tu pourrais aimer aussi