36 futures mamans ont pu nous rejoindre pour la 2ème année consécutive au Ludopole pour un “moment privilégié avec des vrais gens (pas uniquement des internautes qui ne parlent que médical et douleur), une parenthèse girly” selon les mots d’Aurélie. Pour toutes celles qui n’ont malheureusement pas été retenues mais aussi pour celles qui souhaitent revivre ces 3h de rencontre (que dis-je 4h, merci le quart d’heure lyonnais !), voici un résumé des échanges et découvertes faits.

L’atelier beauté

Geneviève, masseuse à l’Espace Weleda, a accueilli les M2b pour un moment de détente qui passait par le soin des pieds et des jambes. Ultra sollicités dans la vie de tous les jours, ils le sont d’autant plus pendant la grossesse en supportant un poids plus important et en étant plus gonflées. Du coup, cet atelier, c’était la possibilité en fin de journée d’apprendre les gestes à reproduire chez soi pour les relaxer, relancer la circulation sanguine mais aussi lymphatique. Nos M2b ont commencé par faire trempette dans un bain tiède à frais et aromatique, grâce à l’ajout d’un bouchon de bain défatiguant au marron d’inde. Ce petit bain permet de détendre les articulations et de défatiguer tout le corps, en s’accompagnant d’exercices de respiration profonds.

Atelier-relaxation-jambes-grossesse-Mum-to-be-Party 1bis

Passage à l’étape massage des pieds dans l’eau à l’aide de balles plastiques. La grande est à faire rouler du talon aux orteils, et sur les arrêtes du pied.  L’avantage ? Activer la circulation sanguine et toucher les zones réflexes qui agissent sur la régénération de nos organes. Enfin, la petite balle placée entre les orteils n’est pas une mauvaise idée quand on sait que nos pieds gonflés et compressés dans nos chaussures ont tendance à voir les orteils se coller les uns aux autres. Ce qui favorise ensuite évidemment l’apparition d’ongles incarnés et autres choses désagréables. Bref, on n’hésite pas à écarter nos orteils …et à changer régulièrement de chaussures, même dans la journée !

Atelier-relaxation-jambes-grossesse-Mum-to-be-Party 1b

Fin de la trempette, on essuie ses pieds pour le massage manuel cette fois-ci ! Avec une huile type Arnica ou un gel tonique jambes lourdes, la plante du pieds est travaillée toujours du talon vers les orteils avec la main en poing ou les pouces en pression.  Vient alors le plaisir du massage des orteils, vous savez celui qui vous mène dans un état proche du Nirvana quand on vous le fait au Spa. Rotations, glissement de doigts entre les orteils, caresses sur le dessus de pieds…là, vous avez la sensation de vous réconcilier avec une partie du corps qu’on néglige très souvent…surtout qu’on a bien du mal à les atteindre au moment de la douche avec notre gros bidou ! Finalement, assise, l’exercice reste réalisable et surtout bien défatiguant. On n’oubliera pas la jambe et le mollet en massant de la cheville au creux du genou, pour activer le retour veineux et finir cet atelier avec une sensation de jambes…plus légères ! A savoir que cet atelier (de 45 minutes par contre) est proposé à l’Espace Weleda à Paris.

L’atelier préparer l’arrivée de bébé

Oh il y avait tant à dire lors de cet atelier. Anaïs, Baby Planner BforBaby, a passé en revue les astuces pour arriver à l’accouchement détendue et ouvrir le dialogue avec son conjoint. Toutes les futures mamans dont ce n’était pas le 1er enfant ont toutes confirmé qu’il était important de prendre soin de soi : un soin du visage, profiter sieste de bébé pour lire un livre ou rattraper son retard sur Grey Anatomy. Il est alors nécessaire de réussir à se détacher de son enfant pour ce temps pour soi…et avoir le plaisir de le retrouver ensuite. Une maman épanouie = un bébé épanoui. Se faire aider n’est pas un constat d’échec !

Atelier-arrivee-bebe-Mum-to-be-Party-Lyon-1bis

Lorraine d’Elowomum a parlé des produits qu’on découvre en général trop tard…2 systèmes d’emmaillotage : traditionnel avec le lange Aden&Anais 120×120 et pour celles qui n’ont pas envie de se prendre la tête, il y a la gigoteuse avec boutons de pression. Une maman présente nous a présenté sa préférence pour les pressions (vs. scratch) : s’abiment moins à l’usage et moins de risque d’irriter la peau de bébé. Le bénéfice de l’emmaillotage? Rassurer l’enfant au moment de s’endormir, de la naissance jusqu’à ce que l’enfant puisse se retourner (5/6 mois). Si besoin, consultez notre article complet sur les bienfaits de l’emmaillotage. Le lange a été présenté comme must-have du fait de ses diverses utilisations : protéger bébé du soleil, châle d’allaitement, serviette plage (absorbant), petite couverture, protection sur le canapé lors de visite chez des amis…Son avantage : plus il est lavé, plus il est doux en gardant ses propriétés absorbantes. Parfois il devient même doudou !

Atelier-arrivee-bebe-Mum-to-be-Party-Lyon-1

Comme on avait des mamans qui attendaient des jumeaux et des enfants très rapprochés, la Bugaboo Donkey a pu être présentée…une des mamans qui l’avait déjà acheté avant la rencontre a présenté l’avantage  suivant : pour un rdv médical avec un des jumeaux, elle n’était pas obligée de bouger avec la poussette double car elle peut la configurer en mono (simple donc). Contrairement aux idées reçues, elle n’est pas plus large que les poussettes jumeaux côte à côte et offre maniabilité et confort pour les enfants, et est évolutive de la naissance jusqu’à ce que l’enfant puisse marcher longuement.

La plupart des M2b n’avaient pas connaissance de la série limitée Andy Warhol et sont tombées sous le charme de la capote rouge & noire…au point que certaines déjà en possession d’une Bugaboo pour leur 1er enfant ont envisagé prendre la capote, dans l’idée d’un relooking de la poussette pour accueillir le petit 2ème.  La Bugaboo Bee a impressionné par son format compact, toutes étant majoritairement citadines et avaient des préoccupations de mamans de ville : pas encombrante dans le coffre de voiture, pas de local poussette donc peu de place sur palier ou dans appartement…Elle s’agrandit pour l’enfant : dossier, assise, guidon selon la taille des parents. Bon plan : la Bugaboo Bee + Andy Warhol sera bientôt à gagner sur notre Fan Page !

L’atelier mode

Joliment décoré et mis en scène, le petit coin mode grossesse était dans l’esprit boudoir cher à Marina, créatrice de la marque Sugar Town, que certaines M2b avaient déjà eu la possibilité de connaître dans son showroom lyonnais (21 rue Notre Dame). Les filles souhaitant un vrai confort pendant leur grossesse et rester lookées ont forcément apprécié que Marina puisse leur expliquer les bénéfices d’un vêtement ou d’une lingerie adaptée pendant et après la grossesse. La majorité des vêtements ont été conçus par Marina pour être évolutifs : convenir pendant l’allaitement mais aussi puisse être porté même quand on n’est plus enceinte. Preuve en est avec la robe longue liberty que portait Marina ce soir-là.

Atelier-mode-grossesse-Mum-to-be-Party-Lyon-1Atelier-mode-grossesse-Mum-to-be-Party-Lyon-1 bis

robe-grossesse-Fanny-Birds-Sugar-Town

Marina s’est particulièrement attardé sur les 2 besoins principaux des participantes : la lingerie pour laquelle elles ont bien des questions (quelle taille ? quelle forme ?) et les vêtements d’allaitement.

Les participantes ont pu découvrir des systèmes spécifiques qui existent pour permettre d’allaiter discrètement.  Un conseil donné par Marina : investir dans un top 2 en 1 qui fait grossesse et allaitement dés le départ et ne pas attendre car ce sont des produits qui servent dans la durée (validé par certaines filles présentes qui avaient testé du Sugar Town).

Nos Mum-to-be ont avoué manquer de diversité dans leur garde robe et ont l’impression de toujours mettre la même chose. Du coup, elles ont apprécié le peps et les imprimés de Marina. Ambassadrice de Sugar Town et enceinte de son 3ème enfant, Lorraine portait la robe grossesse longue Fanny Birds. Son côté romantique et bohème a particulièrement séduit ce soir là Alexandra, qui découvrait la marque.

 

L’atelier de yoga interactif

Non seulement faire une activité physique pendant la grossesse, c’est possible mais aussi recommandé ! Céline a vécu sa 2ème grossesse de manière tellement plus zen en pratiquant le yoga et la sophrologie, qu’elle a eu envie de proposer un service qui puisse permettre aux futures et jeunes mamans de se sentir bien dans leur corps. Les M2b lyonnaises ont pu découvrir au travers de Walea Club, un  programme online d’activités physiques à la future et à la jeune maman adapté selon l’évolution de leur état mais aussi leur rythme de vie. Mais ce n’est pas parce que l’on va suivre son petit écran qu’il faut renoncer au plaisir; très bien conçues, les vidéos des cours sont tournées en majorité en extérieur dans de superbes endroits de la Provence et de la Côte d’Azur, ou alors dans le studio de yoga très zen de la professeur de yoga. Vous entendez presque le chant des cigalles. Et même si vous êtes dérangées par quelques pleurs de bébé pendant votre séance, cette dernière est conçue pour que vous puissiez facilement la suivre en observant les mouvements plutôt qu’en écoutant les instructions. Enfin, point clé :  la future ou jeune maman peut choisir le programme selon son planning…de 1, 2, 3 à 4 séances de 10 minutes, elle peut choisir la durée et arrêter à tout moment.

Atelier-yoga-prenatal-Mum-to-be-Party-Lyon-1

Pour beaucoup, le concept est une bonne idée, adapté à ce qu’elles attendent. Elles aiment bien le fait de pouvoir découvrir de nouveaux contenus régulièrement, et d’avoir à leur disposition des activités originales, qu’elles ne trouvent pas ailleurs.

Les M2b sont alors passées à la phase « pratique » en suivant 10 minutes de yoga avec comme accessoire ludique et précieux (vous verrez, il sera bien utile pendant la phase finale de travail !), un ballon. Objectif de ce cours ? Faire travailler le bassin.  Rotations sur le ballon de gauche à droite et inversement.  Le dos n’est pas négligé non plus en étirant un bras vers le haut et en basculant le corps de l’autre côté, tête penchée, sans oublier les exercices de respiration adaptés à chaque geste.

Atelier-yoga-prenatal-Mum-to-be-Party-Lyon-1bis

Certaines M2b ont eu la possibilité en début de soirée que ce cours interactif soit également animé par la professeur de yoga maternité marseillaise, Florence Ceaver.

Ce que j’ai retenu ? Ce sont des postures de yoga qui soulagent les tensions du dos tout en douceur, c’était un vrai moment de bien être après une longue longue journée ! J’ai trouvé le concept du club en ligne pour les futures et jeunes mamans très intéressant avec des exercices adaptés et surtout pouvoir pratiquer une activité physique conciliable avec notre emploi du temps qui se fait en fonction de bébé surtout après l’accouchement.Dorothée

L’atelier allaitement

Naturel l’allaitement ? Certes, mais dans notre société où tout est contrôlé, analysé, commenté, quelle est la place aujourd’hui du naturel et du spontané ?  Dans ce cas, « laisser faire la nature » (comme on peut nous le souffler lors de nos séances de préparation à l’accouchement), est-ce débuter l’allaitement sans y être préparée ? Pour moi, c’est non. Les 2ères semaines avec bébé à la maison sont particulièrement éprouvantes et clés dans la mise en place de l’allaitement, et souvent on se retrouve si seules avec nos questions, nos angoisses (a-t-il assez mangé ? il pleure parce qu’il a faim ?), nos possibles douleurs (crevasses, mal de dos…), notre inconfort…alors qu’il y a bien des solutions et du réconfort à trouver. C’est pourquoi il est important de pouvoir les connaître avant de débuter l’allaitement et de savoir auprès de qui se tourner : consultante en lactation à la maternité, PMI , animatrice d’une association locale comme Galactée .

Atelier-allaitement-Mum-to-be-Party-1 Atelier-allaitement-Mum-to-be-Party-1bis

Voici un extrait des questions posées et des conseils donnés par Marie et Angélique, 2 animatrices de l’association Galactée :

 Y-a-t-il une durée minimale ou maximale de l’allaitement  ?

Non, cela reste donc un choix personnel : certaines femmes ne feront que la « tétée de bienvenue » proposée en salle d’accouchement alors que d’autres allaiteront plus d’un an.

Est-ce plus pratique d’allaiter ou de donner le biberon ?

Pour certaines mamans, l’allaitement facilite la vie : il n’y a aucune logistique et elles emmènent leur bébé partout ! D’autres au contraire, ne se sentent pas à l’aise avec l’idée d’allaiter en dehors de chez elles et souhaitent pouvoir déléguer cette tache. Pour ces dernières, l’allaitement peut être mixte : « sein et biberon » ! Et si le contenu du biberon est le lait maternel que la maman aura préalablement recueillit au tire-lait, l’allaitement durera plus longtemps.

Est-il possible d’allaiter des jumeaux ?

Oui .Cela ne demande pas forcément plus de temps que de les nourrir au biberon, qui demande beaucoup plus de travail !

 Est-il possible de fumer et allaiter ?

Oui. Dans le cas d’une mère fumeuse,  même si le lait maternel contient de la nicotine il contient aussi des anticorps, cellules vivantes, hormones et enzymes nécessaires au développement du bébé. L’incidence sur la santé actuelle et future du bébé qui a une mère fumeuse est moindre avec l’allaitement maternel.

Avec l’allaitement le père est exclu pour nourrir son bébé !

C’est en effet la maman qui nourrit l’enfant, mais l’allaitement est une affaire de parents. Le père joue le rôle de soutien au quotidien de la maman dans son choix d’allaiter. Et puis le père peut faire tout le reste avec son bébé : le changer, le balader, jouer avec lui…

Ce qui est essentiel pour bien démarrer un allaitement :

  • Préalablement, participer à des réunions d’échange autour de l’allaitement telles que celles proposées par l’association Galactée.
  • Si un problème persiste plus de 3 à 4 jours, ne restez pas seule, mais demander conseils  aux professionnels de santé spécialisé en allaitement : les consultante en lactation.
  • Et toujours faire confiance à votre bébé et croire en vos capacités d’être mère et d’allaiter en vous faisant confiance !

L’atelier allaitement m’a fait beaucoup réfléchir, les témoignages poignants des mamans qui nous racontent leurs galères de transitions, leurs rencontres avec des sages-femmes pas très sympa, des astuces logistiques mais surtout des bonnes adresses pour s’entourer et questionner. J’avoue que je regarder l’allaitement sous un autre angle et je vais tester.” Une M2b participante

Le plaisir des papilles

En exclusivité les M2b ont pu découvrir les délices que leur prépare le Chef de la Parenthèse, le 1er restaurant kids-friendly qui ouvre 3 rue Romarin à Lyon le 4 juin 2013. Une équipe de l’émission 66 Minutes de M6 était présente lors de la soirée pour recueillir l’avis des M2b au sujet de leur alimentation pendant la grossesse, si c’était une grande préoccupation…bref, si cela les stressait.

Ambiance-buffet-Mum-to-be-Party-Lyon 1Ambiance-buffet-fraises-Mum-to-be-Party-Lyon

Force est de constater que les futures mamans étaient certes attentives aux recos de leur gygy mais ne voulaient aucunement se prendre la tête. Oui, il est bon se faire plaisir ! Et La Parenthèse n’a pas dérogé aux envies de fraises…et de chocolat ! D’ailleurs l’idée de Marie, la créatrice de cet endroit qui va accueillir des enfants, est ne pas oublier le plaisir des parents avec des plats créatifs et délicieux. Nan mais oui quoi, il n’y a pas que l’enfant qui doit être roi !

Quelques témoignages des M2b

Merci à vous pour ce bon moment passé en très bonne compagnie : des personnes agréables, à l’écoute, heureuses d’être là ! C’était top !Coralie

Pour moi, ça a été un privilège, une occasion spéciale, très agréable dans une atmosphère relaxée ! J’ai bien aimé tous les ateliers à la découverte de petit astuces de beauté et de conseils pour le meilleur choix des produits pour l’arrive du bébé.” Cinzia

Le concept est vraiment sympa et très bien pensé. Je suis rentrée chez moi “hyper légère” et ai raconté ma soirée à mon chéri avec plein d’entrain, il était enchanté de me voir aussi ravie.” Carole

C’était friendly, chaleureux, instructif. Le buffet était un délice. Je me suis vraiment rendue compte à quel point se réunir entre futures mamans pouvait aider à mieux appréhender la grossesse qui, pour certaines, ne sont pas toujours aussi idylliques que ce qu’on lit dans les magazines! L’échange des expériences, astuces, petits problémes…entre femmes enceintes fait du bien car on s’aperçoit rapidement que notre “cas” n’est pas isolé! Les ateliers proposés ont été très conviviaux et complètement adaptés à la future maman !Sylvie

Un grand merci à toutes pour votre enthousiasme (avec une pensée pour les M2b que nous n’avons pu convier, faute de places aux ateliers), aux partenaires et à Marie de Grain d’elle, photographe à Lyon spécialisée femmes enceintes & enfants pour ces magnifiques photos.

Mum-to-be-Party Lyon 14 mai 2013

Picture 1 of 20

Crédit photo : Grain d’elle