Cette rencontre jeunes mamans de la rentrée 2014 proposait sur cette édition de pouvoir réunir pour la 1ère fois des mamans qui avaient accouché par césarienne, pour que le dialogue puisse être ouvert, sans tabou, et que des conseils spécifiques puissent être donnés pour une remise en forme en douceur. Reprendre confiance en son corps, découvrir les bonnes postures, glaner des astuces beauté mais aussi des consignes de sécurité pour voyager avec bébé…tels étaient les objectifs de cette édition à l’Institut de Gasquet.

ATELIER SOIN DU CORPS

Compte-tenu du choix de produits AVENE, il y avait bien des sujets beauté à aborder avec les jeunes mamans : une sécheresse cutanée plus importante après accouchement, une protection optimale contre les UV, l’érythème et l’hydratation chez son bébé…et des petites éclaircissements sur les spécificités et les vertus des différents produits (eau micellaire, eau thermale, crème de change, cold cream…). Aline a su pendant toute la journée conseiller et répondre aux questions des mamans en toute simplicité.

Quelques conseils retenus pour le soin de la cicatrice

L’application d’une crème telle la crème Cicalfate permet d’aider la peau à se reconstruire et se fermer plus joliment, tout en protégeant la cicatrice de possible infection grâce à la présence d’actifs réparateurs et antibactériens.

Il ne faut pas hésiter à masser la cicatrice, mais pas que. On en profite pour masser le ventre pour restimuler l’élasticité de la peau, puis on détend le geste et on se rapproche tout doucement de la cicatrice. Car l’appréhension est réelle, parfois la douleur encore perceptible. Petit à petit, on prend confiance et la peau s’assouplit sous l’effet du massage.

En cas de démangeaisons ou de tiraillements, ne pas hésiter de vaporiser de l’eau thermale sur la cicatrice puis tapoter avec une compresse.

Cette crème Cicalfate, c’est d’ailleurs un peu le couteau-suisse de la dermo-cosmétique. Elle peut être utilisée pour les gerçures, le soin péri-oral, les irritations autour du nez, l’érythème fessier…atelier-soin-du-corps-maman-avene-mumtobeparty

atelier-soin-du-corps-maman-avene-mumtobeparty_2

Cerise sur le gâteau, les jeunes mamans sont toutes passées entre les mains de Célia pour une mise en beauté express avec des conseils personnalisés sur l’éclat du teint. Fatiguées les mamans ? Outre le choix de produits adaptés pour masquer cernes et imperfections, les mamans ont beaucoup apprécié ce moment de chouchoutage, qui donne envie de reprendre soin de soi. Et là, on remercie aussi baby’tems d’avoir gracieusement mis à disposition des transats pour que les mamans puissent profiter de ces instants sensoriels et relaxants.

L’Atelier Avene était très instructif car la marque n’était pas “pushy” mais vraiment là pour nous conseiller. J’ai apprécié avoir des conseils aussi bien pour bébé que pour moi. Le fait de voir et tester les produits sur place est très agréable. Repartir avec quelques-uns aussi bien sûr, d’autant que Cicalfate est recommandé pour ma cicatrice et que le sérum est une nouveauté que je ne connaissais pas, déjà adopté ! ELODIE

ATELIER REMISE EN FORME

Les jeunes mamans césarisées ont pu le matin bénéficier des conseils de Laurence Villedieu, sage-femme libérale et animatrice à l’Institut de Gasquet, pour permettre de rééduquer 2 groupes de muscles musculaires qui ont été bien mis à l’épreuve pendant la grossesse et l’accouchement : le périnée et les muscles abdominaux. Pour cela, elle a pu partager ce qui constitue la base de la méthode de Gasquet : 2 techniques de respiration puis le travail postural.

  • Respiration #1 : le périnée expire. Allongée sur le dos, les genoux levés, je plaque le bas ventre sur le sol avec une bascule du bassin. Je serre le périnée en expirant et tiens plusieurs secondes. Cette technique, je l’applique à chaque effort que je fais dans la journée.
  • Respiration #2 : la fausse inspiration thoracique. Je bloque les narines après avoir expiré et je fais un appel d’air. Cet exercice va permettre de drainer, de remonter périnée et abdominaux, et de masser les organes

atelier-yoga-post-natal-de-gasquet-mumtobeparty_1

Ces techniques sont d’autant plus recommandées si les mamans ont développé un diastasis. Késako ? Un diastasis, c’est lorsque les muscles grands droits affaiblis lors de la grossesse ne se referment plus après accouchement. La césarienne peut augmenter ce risque, puisqu’elle fragilise la paroi abdominale. Cela a pour conséquence visible une proéminence du ventre, mais engendre aussi des soucis de maux de dos et un périnée bien moins tonique. L’objectif de ces exercices est donc de rapprocher les grands droits et d’adopter des postures qui éviteront à tout prix de les écarter !

L’atelier remise en forme avec Laurence, c’était absolument génial. Elle a pris le temps d’en savoir un peu plus sur chacune afin d’adapter la séance au mieux. C’est vraiment rassurant d’avoir quelqu’un qui vérifie que l’on est bien positionné et que l’on ne risque pas de se faire mal.  ANNE-SOPHIE

L’après-midi, Véronique Torres, kinésithérapeute-ostéopathe spécialisée femmes enceintes/jeunes mamans/bébé et formatrice à l’Institut De Gasquet, a pu également conseiller les jeunes mamans sur les postures à adopter dans la vie de tous les jours.

atelier-yoga-post-natal-de-gasquet-mumtobeparty

Ce que l’on a retenu comme message de sa part ? “Il faut empêcher de mettre des pressions là où le corps n’est pas prêt à les recevoir” ou encore “Ce qui pèse sur le périnée, c’est le quotidien“. Alors on adopte les bonnes postures et serre le périnée !

L’astuce pour allaiter sans exercer de pression sur le périnée

Je m’adosse au mur, les fesses contre le mur, la colonne la plus étirée possible et je cale bébé avec un coussin d’allaitement, sa tête au niveau de mon coude, une main sous ses fesses. Si je n’ai pas de coussin, je cale le bras avec une jambe pliée et surtout je redresse bien les épaules.

Je dois dire que la kinésithérapeute était très à l’écoute des nombreuses questions des mamans de mon groupe. Elle est revenue sur les bases à savoir quels “exercices” effectuer afin de prendre conscience de sa posture, quelles positions préconiser pour l’allaitement, etc. EVA

 

ATELIER VOYAGER AVEC BEBE

Voyager avec bébé peut être une sacrée source de stress pour les jeunes parents. Pas d’inquiétude : il suffit simplement d’appliquer des principes simples qu’Anaïs de l’agence BforBaby a pu transmettre. Tout d’abord voyagez LÉGER ! Inutile de déménager toute votre maison, ne prenez que l’essentiel. Ensuite, prévoyez bon nombre d’activités, mais ne les sortez pas toutes en même temps, faites durer le plus longtemps l’activité (20 minutes en moyenne) avant de passer à une autre. Enfin notez que dans bien des situations un bon porte bébé physiologique ou une bonne écharpe seront vos meilleurs alliés pour vous déplacer facilement.

atelier-voyager-avec-bebe-kiddy-mumtobeparty_1 atelier-voyager-avec-bebe-kiddy-mumtobeparty

Pour ce qui est des voyages en voiture, votre préoccupation principale devra être la sécurité de votre bébé. La première étape est de bien choisir son matériel. La marque de sécurité auto KIDDY nous a éclairé sur les bonnes pratiques pour une route plus sûre avec nos enfants. Commençons par utiliser le plus longtemps possible le siège coque jusqu’au 13kg du bébé.Le top du siège Evo Lunafix ? C’est la première coque bébé dotée d’une fonction de position couchée ergonomique dans la voiture, idéale pour les trajets plus longs et le confort  comme la santé de son bébé.

Vous pourrez par la suite opter pour un siège auto 123 qui assurera la sécurité de votre enfant jusqu’à l’âge de 10 ans. Kiddy nous avait apporté un siège à bouclier que les mamans ont apprécié pour sa sécurité, sa facilité d’installation et le confort pour l’enfant.

C’était très sympa, j’ai bien aimé connaître les produits Kiddy qui sont très pratiques! Lorsque l’on récupèrera une voiture, j’aurais en mémoire les conseils donnés ! JUSTINE

La pause, même si de courte durée, fut l’opportunité de se retrouver autour d’une infusion Lov Organic et un délicat biscuit “chat” décoré spécialement pour cette rencontre par Maison Germain, qui vient d’ouvrir une boutique à Nantes et livre ses créations sucrées dans toute la France.

biscuit-decore-maison-germain-after-mumtobeparty

En sondant nos jeunes mamans présentes, il en ressortait que le besoin d’échanger était fort, que certaines auraient eu envie que le moment soit encore plus long. Ce qui est clair, est que notre ambition de parler bien-être après césarienne fut partagé et validé par les participantes.

Le summum a naturellement été des conseils de soins de la cicatrice. Pouvoir aborder ce terme naturellement, en discuter entre mamans, et s’entendre dire “oui vous pouvez en prendre soin,voilà comment” est très libérateur et motivant. Libérateur car on ne sent plus honteuse d’avoir ce sourire de la vie sur le bas ventre et motivant car on ose le regarder en face et se dire “Toi je vais tout faire pour améliorer ton aspect”. Puis échanger sur le vécu de notre césarienne permet en plus de relativiser et de ne plus se sentir seule. Car bien qu’ayant 2 sœurs aînées et une mère ayant eu des césariennes, on ne peut jamais en discuter. Ce type de naissance reste un tabou dans tous les milieux : médical et relationnel.  KAREN

Objectif atteint, ça fait du bien ! Merci à tous nos partenaires de nous suivre et de soutenir l’initiative.
RDV le 12 novembre pour la dernière After Mum-to-be Party de l’année à l’Institut De Gasquet.

After Mum-to-be Party 8 octobre 2014

Picture 1 of 11

Un dernier merci à Magali de Petit Peton Photographie pour avoir su, avec discrétion et talent, saisir les meilleurs instants de cette rencontre