Depuis les premières semaines de votre grossesse, pas un jour ne passe sans que vous vous émerveilliez de l’évolution de votre bébé. Pour stimuler ses sens en développement, rien ne vaut le contact d’une main sur votre ventre en réponse à ses petits à-coups, puis à votre retour de maternité, un massage de ses petits pieds. Progressivement le jeu rentre dans votre rituel d’éveil de bébé, pouvant autant l’amuser que l’apaiser. Vous avez sans doute été inondée de peluches et d’accessoires en tout genre ; comment faire le tri et identifier les jeux qui vont convenir à votre enfant à l’instant t, sans pour autant le stimuler à outrance ? Comment accompagner votre bébé en le laissant maître de sa découverte du jeu ? Comment révéler mois après mois le talent qui sommeille en lui ?

Ce n’est pas tout à fait une boîte à outils, mais plutôt une boîte de jeux que nous avons imaginée depuis des mois avec OXYBUL. Dans cette boîte ou plutôt cette série d’articles « Eveillons leurs talents », vous trouverez de nombreux conseils, une sélection intelligente de jeux accompagnée d’explications claires, des avis et des photos pour être témoin, vous aussi, de l’interaction spontanée de bébé avec le jeu. Vous percevrez de la couleur et du plaisir, devinerez du son, imaginerez des matières et des effets…3 semaines pour découvrir, étape par étape, sens par sens, jouet par jouet, la richesse insoupçonnée du jeu…et évidemment le potentiel énorme de votre petit bout pour l’apprivoiser, le maîtriser et parfois le détourner !

Pour cette première semaine, nous allons percer les secrets des sens de votre tout jeune bébé, dès ses premiers jours, et comprendre comment instaurer une interaction sensorielle avec lui. C’est tout l’enjeu de la gamme de produits SENSIBUL par OXYBUL. Et bonne nouvelle : en fin d’article, nous vous permettons d’en remporter le produit-phare !

Nous vous souhaitons de belles découvertes chères Mums, et remercions OXYBUL, nos mamans-testeuses et la talentueuse photographe A la file indienne qui nous donnent l’opportunité d’échanger avec vous sur une thématique aussi enrichissante que fun !

Un monde qui fait sens

Le fœtus, durant sa vie intra-utérine, répond déjà aux stimuli de l’extérieur en les ressentant. Il peut ainsi percevoir la lumière à travers la peau du ventre de sa mère, mais aussi entendre et reconnaître les voix familières par exemple.

La naissance est une explosion de sensations : tout son environnement sensoriel calfeutré dans le cocon utérin se retrouve décuplé ! Il apprend à s’acclimater progressivement en faisant ses propres expériences. Avez-vous vu comme il vous fixe déjà du regard dès ses premières minutes de vie ? Comme il se love sur votre peau réconfortante dont il reconnaît l’odeur ? Vous établissez vos premières interactions qui seront la base du lien que vous construirez ensemble.

Dès le retour de la maternité, les moments d’éveil seront un peu plus longs, parfois de quelques minutes jusqu’à plusieurs heures pour les petits dormeurs. Des instants propices pour instaurer les premiers jeux d’éveil.

C’est ainsi que Julie, maman de trois enfants de 2, 5 et 8 ans a apprécié les premiers fous rires de sa dernière en jouant avec elle dans un moment… original :

Ma fille était une grande dormeuse, alors je profitais du change pour lui chanter des chansons et jouer avec ses mains. J’adorais ses petits gazouillis, et ses mimiques à moitié endormie. J’avais au-dessus de la table à langer une étagère de petits jeux que j’empruntais à ce moment-là. Je pouvais agiter une petite peluche, ou bien un grelot qui lui faisait tourner la tête à droite ou à gauche, une plume que je passais sur son petit bidon… Bref, changer la couche était devenue une fête, et pendant assez longtemps nous avons conservé ce rituel.

La vue : capture d’émotion

Votre bébé se sert de sa vue pour vivre des sensations à distance. Les premiers temps, il s’agira plutôt d’apprécier la luminosité. Il ne distingue pas encore les nuances de couleurs, mais reconnaît néanmoins les formes et les contrastes. Son acuité visuelle est réduite ; la distance idéale pour lui présenter un objet est de 20 à 30 cm. Vous serez amusée de le voir fixer avec attention, tout en développant petit à petit ses capacités de poursuite (suivre un objet) qui sont liées au tonus du muscle du cou. Généralement, vers 3 mois, lorsque l’enfant sort de sa période de nourrisson, il est capable de pouvoir suivre des yeux un objet qui se déplace d’un côté à l’autre selon un angle de 180 degrés.

campagne-oxybul-eveillons-leurs-talents-eveil-enfants-mumtobeparty-livre-en-tissu3

Quel jeu sollicite la vue ? Le premier livre sensoriel

Dès le premier trimestre, les livres sensoriels sont des supports parfaits qui développent son attention visuelle et lui permettent de distinguer des formes, des couleurs, et des effets. Les figurines aux contours simples et monochromes du recto complètent celles aux couleurs franches et complexes du verso. Lesquelles attireront le plus son attention ?

campagne-oxybul-eveillons-leurs-talents-eveil-enfants-mumtobeparty-livre-en-tissu

Un jeu idéal à parcourir seul ou avec l’aide du parent ou d’un membre de la fratrie !  L’objet peut aussi être détourné pour offrir un terrain de jeu délimité au sol et ainsi développer la motricité.

campagne-oxybul-eveillons-leurs-talents-eveil-enfants-mumtobeparty-livre-en-tissu2

Le témoignage de Karima, maman de deux filles :

J’avais beau proposer tout un tas de jouets à ma fille dans son lit, aucun ne semblait trouver grâce à ses yeux. Même pas un petit doudou ! C’est alors que sa grande sœur a déposé pour la première fois un petit livre en tissu et là… ce fut la révélation ! Elle l’a tout de suite agrippé et l’a agité avec enthousiasme. Sa grande sœur en a profité alors pour lui décrire les images, elle avait elle aussi trouvé un support d’interaction avec le petit bébé. Quelques mois plus tard, quand elle tenait assise en étant calée, vers 6 mois, elle a voué une passion incroyable pour les livres, et même les magazines dont elle adorait tourner les pages avec délicatesse. Alors je lui ai acheté une multitude de livres, à reliefs, sonore, petit, gros, à paillettes, à motifs… et aujourd’hui encore à 16 mois c’est son terrain de prédilection préféré. J’ai bien hâte qu’elle nous raconte ses propres histoires…

L’ouïe :  premiers sursauts

Observez votre enfant sursauter, tourner sa tête ou se cambrer dès qu’il entend un nouveau bruit. Quelle jolie chorégraphie ! Ses petites oreilles sont le recueil de tout ce qui vibre et produit des sons. Ces stimulations sont pour lui une parfaite occasion de montrer des signes d’alertes et de s’orienter vers le lieu et la cause du bruit. Il exprime même des émotions : si le bruit est trop fort ou inconfortable, il peut s’en détourner et même pleurer. Grâce aux sons, il développe son tonus musculaire, du visage et du corps. Les rotations du cou et de la tête sont les premiers exercices qui l’emmènent à se tourner sur le ventre puis le dos, puis doucement à se déplacer.

Quel jeu sollicite l’ouïe ? Le jouet à grelots

Grand classique de l’univers de bébé, le hochet grelot est un jeu complet pour l’éveil du tout-petit. Avant 3 mois, il n’est pas capable de le tenir seul et aura besoin de vous pour le divertir. Grâce aux grelots contenus dans le jouet, il développe ses facultés auditives. Il découvre ainsi que l’intensité et la rapidité du bruit varient en fonction du mouvement. Dès 4 mois, il l’agite tout seul pour le délaisser progressivement lorsqu’il commence à marcher.

Le goût : bouche en cœur

La bouche est le recueil de toutes les sensations pour votre petit bébé, c’est ce qu’on appelle le stade oral. Il découvre le monde en le portant à la bouche, ce qui peut être source d’angoisse pour les parents qui voient surtout des nids à bactéries ! Rassurez-vous, le système immunitaire de votre petit bout est déjà assez solide pour supporter cette flore bactériologique qui participe aussi à …sa bonne santé ! Pour votre nourrisson, la bouche est un moyen d’exploration et d’expression. En repoussant avec sa langue, il exprime un geste de refus, tandis qu’avec sa bouche bien ouverte, il accueille avec plaisir l’élément qui se présente à lui !

Quel jeu sollicite le goût ? Sophie La Girafe

Depuis plus de 50 ans, ce jouet en caoutchouc est le chouchou des petits, mais aussi des parents qui le transmettent de génération en génération. Cet accessoire multifonction est particulièrement facile à tenir grâce à son revêtement doux et moelleux. Il permet de travailler la coordination main-bouche, qui, les premiers temps, peut être très balbutiante. Son goût est attrayant pour bébé qui adore toucher la Girafe du bout de la langue, la laper avant de la mâchouiller férocement.

Zoom sur… les Parents Pilotes

Depuis sa création en 1989, OXYBUL a toujours privilégié l’échange avec les familles dans son processus de création et de sélection de produits. Lassée de ne pas trouver des jouets adaptés pour ses enfants, sa fondatrice Margaret Millan a eu l’idée de réunir des amies mamans chez elle, et de recueillir leur avis sur les jouets utilisés par leurs enfants. De là, Margaret a décidé de créer sa propre collection en lien avec les enfants et leurs parents. C’est, aujourd’hui encore, l’héritage de la démarche “Parents Pilotes”. En soumettant à évaluation plus de 400 produits par année auprès de familles volontaires, OXYBUL souhaite garantir, au-delà de l’apprentissage, un vrai plaisir du jeu à l’enfant !

Rien ne remplace l’expérience vécue par les parents en conditions réelles, dans nos locaux, magasins ou à domicile. Ces expériences sortent du domaine de la conception intellectuelle et s’ancrent directement dans le quotidien à travers son aspect pratique. Ces retours sont totalement complémentaires et essentiels dans le processus de création du produit en interne. Nous attachons beaucoup d’importance au fait de faire intervenir les parents, et nous écoutons leurs réactions, au point quelque fois, de ne pas renouveler ou d’améliorer certains produits qui auraient obtenu certaines critiques.

Estelle Lelong, chef de projet OXYBUL

Cela vous tente aussi de tester des nouveautés et partager votre avis de parents ?
RDV sur le site pour participer aux campagnes de recrutement des « Parents Pilotes »
qui ont lieu plusieurs fois dans l’année !

Le toucher : à fleur de peau

Bébé explore le toucher par sa peau, ce réceptacle de sensations qui lui indique les formes, les volumes et les textures. C’est aussi par ce toucher qu’il délimite ses propres extrémités. De la naissance jusqu’au 4ème mois environ, tout contact avec la paume de la main entraîne un réflexe de fermeture des doigts, c’est ce qu’on appelle le grasping. Cette « préhension réflexe » limite le champ d’exploration puisque le bébé ne peut pas encore apprécier l’étendue des qualités de l’objet tenu ainsi fermement. Les mois qui suivent sont dédiés à une plus grande dextérité et au développement de la motricité fine.

Quel jeu sollicite le toucher ? Les bracelets et les chaussettes hochet 

Stimulé par la forme colorée et le bruit de ce jouet qui se place autour des chevilles et/ou des poignets, bébé tente de les attraper…Le hochet fait alors du bruit, et bébé rigole presqu’aux éclats devant cette découverte ! Sans le savoir, bébé développe la faculté de causalité. Mais quel talent !

L’odorat : lien conservé

Le nez est une source de capacité de différenciation très précoce et sensible pour le nouveau-né : il découvre, expérimente et développe des émotions par l’odorat. Dès la naissance, le bébé qui a encore la vue floutée se déplace en fouissement sur la peau de la maman, vers le sein, attiré par l’odeur du colostrum. Les odeurs le réconfortent et l’apaisent, surtout lorsque les autres stimulations sensorielles sont calmées : c’est le cas à l’heure du dodo ou de la tétée par exemple.

Quel jeu sollicite l’odorat ? Le doudou 

C’est le meilleur ami de votre bébé dans ses premiers mois. Le doudou procure un sentiment de sécurité qui en fait un objet transitionnel d’affection, c’est-à-dire qu’il devient son repère face à une situation stressante (ex. : la séparation à la crèche, un départ en vacances…). Son odeur lui rappelle celle de la maison, et il peut se montrer perturbé quand vous le sortez de la machine, tout propre et aseptisé. A vous la micro-sieste avec doudou pour qu’il se réimprègne de votre odeur corporelle !

5 raisons d’adorer le tapis d’éveil multi-sensoriel

campagne-oxybul-eveillons-leurs-talents-eveil-enfants-mumtobeparty-tapis-eveil-oxybulLe tapis d’éveil OXYBUL représente LE jeu incontournable de la gamme SENSIBUL et pour cause : en un seul jouet, sont réunies quinze activités qui participent au développement des sens de bébé !

  1. Il développe ses premières capacités cognitives : allongé sur le dos, le nourrisson adopte des réactions réflexes (des gestes brusques) qui deviendront intentionnelles.  Vers 4 à 8 mois, il touche le tapis qui émet toutes sortes de sons et bruissements.
  2. Il améliore sa perception visuelle : les couleurs franches, contrastées, bigarrées et à motifs sont autant d’images qui participent à l’éveil de votre bébé. Ce camaïeu de couleurs en fait aussi un joli élément de décoration dans le salon.
  3. Il stimule sa préhension : les petits objets non cousus (petite balle à grelots, cylindre avec papier bruissant, miroir…) sont d’excellent motifs pour tendre le bras, tirer une extrémité ou une autre, avant de tenter de se déplacer d’abord sur le dos, puis le ventre ou même en tonneau.
  4. Il encourage sa confiance en soi : le tapis d’éveil représente un riche lieu d’exploration qui marque les progrès rapides de votre enfant. Chaque petite réussite (rouler sur la partie froissée du tapis par exemple) est une étape de plus dans son développement psychomoteur et l’encourage dans la poursuite de ses progrès.
  5. Ce terrain de tous les plaisirs est aussi un premier espace de jeux sécurisant pour bébé.

Tapis d’éveil activités et contrastes, 49,99 €

On se rend bien compte en découvrant chaque propriété du jouet que rien n’est laissé au hasard dans sa conception. De sa texture à sa couleur, de sa forme à ses reliefs, tout participe à éveiller les sens de votre bébé, de façon ludique et adaptée à son stade de développement. Rien ne sert de lui proposer des jouets dont il ne saura pas explorer toute la richesse sensorielle. Car la maîtrise d’un jeu de son âge, qui rime peut-être à vos yeux avec ennui, mène souvent à son détournement et à une association étonnante de plusieurs jouets par votre petit créateur ! Ne doutez pas de ses talents, éveillez-les !

Prochain RDV : lundi prochain avec un nouvel article qui dévoilera les progrès gigantesques que bébé a fait pour se mouvoir comme un grand, et forcément les jouets qui lui permettent de réaliser ces exploits !

campagne-oxybul-eveillons-leurs-talents-eveil-enfants-mumtobeparty-tapis-eveil-oxybul1

Article-partenaire