Tout comme l’éducation, avec la méthode Montessori, l’alimentation connaît elle aussi sa petite révolution en termes d’apprentissage. La Diversification Menée par l’Enfant (DME) ou aussi appelée diversification consciente ou autonome est une alternative au traditionnel combo « purée / cuillère » que VOUS lui soumettez. Cette approche qui donne le choix à l’enfant est très pratiquée et recommandée Outre-Atlantique et Outre-Manche. On vous dit tout sur cette pratique qui se développe en France, comment la mettre en place, avec l’avis de mamans influenceuses pour vous guider dans vos premiers pas !

La DME quésaco ?

Si la diversification alimentaire est conseillée à partir des 5 mois de bébé avec les purées et la compote, la DME quant à elle repose sur l’introduction d’aliments solides. L’enfant va lui-même choisir et attraper les aliments qu’il mettra à sa bouche sans l’aide d’un adulte. C’est une alternative à la diversification alimentaire classique.

Comment la pratiquer ? 

Vous pouvez commencer la DME à partir de 6 mois quand votre enfant sait se tenir assis tout seul. En effet, il est très important que ce critère soit respecté car bébé doit déglutir des morceaux. Il est primordial que bébé soit bien installé dans une chaise avec le dos bien droit.

Chaque jour vous pouvez lui présenter différents légumes et/ou fruits. Au début votre enfant aura un peu de mal à attraper les aliments, mais petit à petit il assimilera la gestuelle qu’il doit adopter. La nourriture que vous lui présentez doit toujours être coupée en morceaux assez gros, voire plus gros que son propre poing. Comme pour une diversification classique vous introduirez les protéines et les féculents au fur et à mesure.

La DME peut même se pratiquer avec des bébés qui n’ont pas de dents. Pour commencer, les morceaux doivent être très durs ou fondants. Avec ses gencives, bébé pourra mâcher et mastiquer. Le réflexe de régurgitation est très présent chez les enfants. Si le morceau est trop gros, bébé le recrachera automatiquement. Ce qui réduit considérablement le risque de fausse route (plus fréquent avec des matières plus lisses comme les purées).

article-diversification-menee-par-l-enfant-(4)-mumtobeparty

La DME une petite révolution

Cette pratique marque un nouveau souffle et une avancée vers une éducation plus bienveillante et positive. L’enfant est au cœur de la DME. On prend en compte ses préférences et on va à son rythme. L’adulte est en position d’observateur. C’est donc une toute autre approche qui repose sur l’autonomie de l’enfant et la pleine conscience. Petit à petit bébé va acquérir de nouvelles compétences, enregistrer des données (goût, texture, odeur…). Il va donc faire son apprentissage par lui-même et en quelques mois les progrès seront impressionnants !

Grâce à la DME, l’enfant va mémoriser plus vite les goûts et les textures des aliments puisqu’ils sont présentés seuls et non plus mixés dans des purées ou compotes. C’est un réel avantage puisque bébé n’aura pas de répulsion  tardive en découvrant certaines textures. De plus, la DME permet à l’enfant de se rationner tout seul et régler sa satiété beaucoup plus rapidement et facilement.

La DME peut vous paraître plus contraignante qu’une diversification classique avec des petits pots, des purées ou compotes mais elle sera finalement plus rapide sur le long terme. En effet, bébé mettra entre 20 et 30 minutes à manger les premiers mois. Il faudra donc se montrer patient. Mais aux alentours des 8 à 10 mois de bébé il pourra manger comme vous ! La DME reste un gain de temps précieux car vous n’aurez plus à concocter les purées et compote maison pour votre enfant mais uniquement préparer un seul repas pour toute la famille. C’est aussi un pas de plus vers une éducation positive qui entraînera moins de troubles alimentaires à l’âge adulte (dégoût pour certains aliments, goût prononcé pour le sucré, obésité…)

Quelques conseils  pour bien débuter la DME

Tout d’abord concernant la propreté. Avoir un petit aspirateur d’appoint peut s’avérer utile ou une nappe que vous pouvez placer en dessous de la chaise de bébé. Tout comme le bavoir à manches longues qui évite de salir et tacher ses vêtements. Bébé doit être attaché mais pas trop serré afin qu’il soit libre de ses mouvements et qu’il puisse notamment se pencher. Attention dans les premiers temps à ne pas mettre de corps gras sur les aliments solides pour éviter qu’ils glissent des mains de votre bébé.

Si bébé doit rester sous surveillance lorsqu’il mange, vous pouvez tout à fait manger en même temps que lui. L’apprentissage se fait également en regardant ses parents faire. Votre enfant apprendra et reproduira ce qu’il voit.

Et surtout soyez ZEN ! Lâcher prise sur les quantités notamment et faites-lui confiance ! Rien de pire pour un bébé de voir ses parents stressés. Une fois vos marques prises, vous savourerez les repas avec bébé en le regardant évoluer et gagner en autonomie. Vous ne pourrez être que fière de votre tout petit !

L’expérience de jeunes mamans influenceuses

De plus en plus de futures et jeunes mamans se tournent vers les réseaux sociaux pour dénicher conseils et astuces sur la parentalité. Devenir mère est une étape importante et tout n’est pas inné ! Ce qui pousse de plus en plus d’influenceuses devenues jeunes mamans à partager leur quotidien et échanger avec leur communauté.

Chez Mum-to-be Party on a posé quelques questions à deux jeunes mamans influenceuses qui pratiquent la DME et dont le discours et l’approche bienveillante nous ont séduit.

Laurie du blog Amour_bebe_episio

Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Je suis Laurie du blog Amour Bébé Episio, une jeune maman de 2 petits bouts : Naïa bientôt 5 ans et Noa 16 mois.

Comment as-tu fais le choix de te lancer dans la DME ? As-tu des lectures, blogs, articles à conseiller ?

J’ai fait le choix de la DME pour mon fils quand j’ai commencé à réfléchir à ce qui me paraissait le plus logique et non par automatisme. Non, les purées lisses ne sont pas forcément plus adaptées aux bébés ! Le site bébé mange seul est une bonne source d’informations. J’ai simplement observé mon fils et laissé faire dès qu’il en a été capable (quand il a pu s’asseoir seul) : il a toujours été à table avec nous. Ça nous paraît évident de partager ce moment avec eux. Il a rapidement montré de l’intérêt pour le contenu de nos assiettes et on l’a laissé piocher : les morceaux peuvent faire peur mais les bébés ont un merveilleux réflexe d’éjection (on le voit bien quand ils ont des hauts le coeur). Ça peut paraître impressionnant mais il faut leur faire confiance : ils gèrent ! Si vraiment on balise, on peut se former aux gestes de premier secours, c’est toujours utile ! Il y a quelques précautions à prendre notamment sur la taille des aliments proposés (plus gros que la paume de la main de bébé en général), pas de morceaux trop durs, attendre que bébé sache se tenir assis, lui donner la tétée avant (s’il est allaité) pour faciliter l’éjection en cas d’étranglement…

avs-blog-maman-DME-Laurie

Tu es maman de deux enfants, as-tu pratiqué la DME pour ta fille également ?

Je ne l’ai pas fait pour ma fille car à l’époque je ne connaissais pas et le message bébé=purée était encore bien ancré.

Tu continues à allaiter ton fils, comment combines-tu au quotidien les deux ?

Je continue d’allaiter mon fils et comme le lait maternel couvre tous les besoins de bébé, je ne me suis pas pris la tête par rapport à l’âge et aux quantités données. On a pu y aller en douceur, sans pression. Quand on est à table, il adore manger comme nous, il complète très souvent avec une petit tétée derrière. J’arrive assez facilement à savoir s’il a envie de téter pour manger ou s’il veut du solide : il me le fait bien comprendre (maintenant il nous appelle même devant le frigo !). Et puis la tétée c’est à manger mais c’est aussi à boire, pour se rassurer, s’endormir, se calmer… donc les 2 se cumulent très bien !

article-diversification-menee-par-l-enfant-(2)-mumtobepartycrédit photo : Laurie

Un petit conseil pour notre communauté de mamans ?

Un petit conseil : faire confiance à bébé, se (re)former aux premiers secours pour être à l’aise et s’informer au maximum comme pour le reste : ne pas hésiter à sortir de sa zone de confort et observer bébé, c’est à lui de nous guider et non l’inverse !

Anne-Charlotte du blog Happychantilly

 Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Anne-Charlotte, je suis blogueuse Happy Chantilly et illustratrice (j’ai une boutique de faire part de naissance et mariage). J’habite à Londres où je vis avec mon mari, ma fille et mon chat.

Rose est née en Angleterre où se pratique beaucoup la DME. Comment as-tu découvert cette approche ?

Ma fille Rose est née à Londres et c’est tout naturellement que je me suis dirigée vers la DME. Dans les fascicules qu’on nous distribue ici, ils recommandent de débuter avec des morceaux. J’avais d’ailleurs partagé les images du fameux petit livret distribué par mon médecin sur Instagram ;) Nous sommes ensuite venus vivre à Paris pendant 6 mois et j’ai vite constaté que la DME n’était pas très habituelle en France !

avis-blog-maman-DME-Happy-Chantilly

Comment se passe la DME avec Rose ? Quels avantages vois-tu ? 

La DME c’est génial ! Certes un peu salissant au début mais aujourd’hui ma fille a 15 mois et elle mange comme nous ! Ce qui est très pratique. Les avantage sont nombreux. C’est aussi meilleur pour la santé. Bébé doit mâcher ses aliments, la salive aide grandement à mieux digérer et du coup on évite les maux de ventre que génèrent les purées. En laissant bébé gérer seul, on respecte mieux sa satiété. C’est top aussi pour développer la confiance en soi de bébé. En le laissant gérer seul, on lui montre qu’on lui fait confiance. Cela développe son autonomie et sa motricité fine. Rose avait attrapé des petits pois sans difficulté dès ses 7/8 mois. J’ai parlé de tous ces avantages sur mon blog.

As-tu quelques conseils à donner à des jeunes mamans qui hésitent à se lancer ?

Je conseille aux jeunes mamans de bien s’informer avant de commencer, d’attendre que bébé soit vraiment prêt et de ne pas le faire avant 6 mois et surtout de faire confiance à bébé !

article-diversification-menee-par-l-enfant-mumtobepartyCrédit photo : Anne-Charlotte

Un grand merci à Laurie et Anne-Charlotte :) Et n’hésitez pas à commenter en bas de l’article pour partager votre expérience !