X

Se connecter

Pas encore inscrite ?

Créer un compte

Bilan Mum-to-be Party n°16 Paris

Par Christel
Bilan Mum-to-be Party n°16 Paris

Le 21 septembre dernier, Mum-to-be-Party a fait sa rentrée avec un évènement dédié aux futures mamans parisiennes. La soirée, placée sous le signe de la convivialité et du bien-être, s’est déroulée chez CoworkCrèche, nouvel espace de coworking parents-friendly dans le 11ème arrondissement. Créé par Muriel Ighmouracène, alias Mère Bordel, ce lieu offre la possibilité aux parents de venir travailler accompagnés de leur bébé jusqu’à 9 mois dans un espace spécialement adapté pour eux.

« Avec la maternité, on gagne en force, en confiance, en créativité ! »

Pour la première fois dans l’histoire de MTBP la soirée a débuté par une mini-conférence orchestrée par Marlène Schiappa, Fondatrice et Présidente de l’association Maman Travaille et auteur de Les 200 astuces de Maman travaille, Le guide de grossesse de Maman travaille. Les participantes à la soirée avaient formulé leurs (nombreuses !) questions avant l’évènement et Marlène, associée à Muriel, y ont répondu avec beaucoup de précision et d’humour. De l’annonce de la grossesse à l’employeur au retour au bureau après un congé parental, les interrogations sont nombreuses pour les futures mamans. La maternité est source de bouleversements intenses, et le fossé est parfois grand entre la mère qu’on voudrait être, celle qu’on pense être et celle qu’on est en réalité ! Préparez-vous à alterner des moments merveilleux et des périodes…nettement moins merveilleuses. Mais rassurez-vous, tout cela est NORMAL ! Faîtes-vous confiance, en dépit de vos doutes, vous êtes la mieux à même de comprendre votre bébé et de prendre les bonnes décisions. La clé est de prendre du recul. Epargnez-vous à tout prix la culpabilité, cela fait perdre l’estime de soi. Cette période particulièrement difficile des débuts ne dure pas longtemps et…on l’oublie ! La preuve, certaines de nos participantes attendaient déjà leur 2ème ou 3ème bébé !

La soirée a démarré fort avec une conférence très inspirante et enrichissante sur la conciliation de la vie de maman et de la vie professionnelle…mais pas que ! VANESSA

mum-to-be-party-paris-21-septembre-photographe-catherine-delahaye 008_2

Ce qu’on ne dit pas assez c’est qu’avec la maternité on gagne en force, en confiance, en créativité. Comme l’a rappelé Muriel, elle-même mère d’une petite-fille de 4 ans et demi, beaucoup de femmes se reconvertissent après une grossesse et ce n’est pas un hasard. Vous avez fait un bébé…alors vous pouvez tout faire ! Si vous hésitez à revenir après bébé ou envisagez un temps-partiel surtout ne le dîtes pas tout de suite. Il s’agit avant tout de marquer votre territoire afin d’éviter de trouver quelqu’un assis à votre bureau en revenant ! Pour celles qui retrouveront leur emploi après la naissance, la question de la gestion du quotidien est souvent délicate. Comment concilier leur rôle de mère, un mode de garde forcément imparfait et un travail souvent prenant, parfois éloigné de leur domicile avec des horaires inadaptés ? Qui n’a jamais entendu cette fameuse phrase à 18h : « Ben alors, tu prends ton après-midi ? ». En France, la culture du présentéisme est malheureusement très forte et bien souvent l’entreprise ne s’adapte pas du tout aux impératifs des parents. Si vous avez des devoirs en tant qu’employée, vous avez aussi des droits. N’hésitez pas à vous rapprocher d’autres collègues mamans ou de l’association Maman Travaille créée par Marlène, vous y recevrez des conseils précieux. Cette dernière a conseillé à nos futures mamans de préparer leur retour…avant même leur départ. Pensez à envoyer un mail expliquant que vous allez être absente, cela évitera à vos clients ou relations de travail de s’étonner de votre absence. Les choses seront claires pour tout le monde. Même chose à votre retour, cela remettra les pendules à l’heure. Pour Ericka, cette entrée en matière a été très utile : « J’ai particulièrement aimé la conférence, d’autant que depuis l’arrivée de ma fille, je suis très concernée. Deux jobs prenants pour mon mari et moi, et la course un peu tout le temps ! ».

mum-to-be-party-paris-21-septembre-photographe-catherine-delahaye 016 copieMarlène a terminé sur une note d’humour et a partagé sa devise avec nos futures mamans : « Fait est mieux que parfait ! ». Vous allez manquer de temps et il vous faudra, plus que jamais, prioriser ! Faîtes confiance à votre compagnon pour qu’il trouve lui aussi sa place et ne perdez pas de temps en remarques inutiles. Votre fille est partie à la crèche avec une chaussette bleue et une chaussette orange ? Le petit dernier n’a pas mangé ses 5 fruits et légumes par jour ? Ce n’est pas grave…vous ferez mieux demain. On-se-détend !

Atelier nutrition : la prise de poids au cœur des débats !

Après une courte pause, nos futures mamans ont rejoint Jessie Poupard, Naturopathe, Micro-Nutritionniste spécialisée dans l’accompagnement alimentaire de la femme enceinte et Anne Gecs, Chef de Gamme des Laboratoires IPRAD, responsable du complément alimentaire Gestarelle G. Lors du tour de table, toutes les participantes ont pu s’exprimer et être rassurées. En dépit des doutes, des nuits sans sommeil, des douleurs, la maternité c’est aussi et surtout beaucoup de bonheur ! La grossesse est souvent synonyme de petits maux qui empoisonnent la vie et le quotidien. Les brûlures d’estomac ont été évoquées par de nombreuses jeunes femmes et ce, quel que soit le stade de leur grossesse. Jessie a donné quelques astuces simples pour y remédier. Il est tout d’abord important de manger léger le soir et de ne pas se coucher immédiatement après le repas. Vous pouvez tester le gel d’Aloe Vera juste avant de manger, ce dernier va alors tapisser la paroi digestive et atténuer sensiblement les brûlures. Un remède naturel qui a fait ses preuves, tout comme les infusions de verveine. Par ailleurs, une fois au lit, pensez à surélever légèrement votre buste. Une astuce posturale qui vous sera utile. Après la naissance de bébé si celui-ci souffre de RGO, il vous faudra le tenir bien droit après les biberons ou la tétée ! Il est également préférable d’éviter le thé, les sodas et le café afin de ménager votre foie, mis à rude épreuve pendant la grossesse.

mum-to-be-party-paris-21-septembre-photographe-catherine-delahaye 051_2 mum-to-be-party-paris-21-septembre-photographe-catherine-delahaye 048 copie

L’alimentation était finalement au cœur des préoccupations. Que manger, quand, en quelles quantités, où se trouvent les vitamines et minéraux nécessaires à l’équilibre de maman et bébé ? Autant de questions auxquelles Jessie et Anne ont apporté des réponses éclairantes et rassurantes. La prise de poids idéale pendant la grossesse se situe entre 9 et 12kg. Encore une fois, il s’agit d’une moyenne. Tout dépend de votre morphologie et aussi de vos habitudes alimentaires ! Mais la grossesse peut justement être l’occasion de prendre le temps de cuisiner et de privilégier des repas faits-maison. Exit plats préparés, gâteaux et repas pris sur le pouce. Il faut prendre le temps de déjeuner, en évitant de manger trop sucré et trop salé. Pensez aux céréales, aux légumineuses, aux fruits et légumes, privilégiez les aliments riches en vitamines. Ne négligez pas les bienfaits de la spiruline, une algue miraculeuse gorgée de protéines végétales, de minéraux, de vitamines mais aussi de chlorophylle, l’allié de la flore intestinale.

mum-to-be-party-paris-21-septembre-photographe-catherine-delahaye 057 copie

Comme l’a rappelé Anne, les femmes enceintes sont souvent carencées. Pour cette raison, un complément alimentaire tel que Gestarelle G, est très souvent prescrit pendant la grossesse afin de pallier au manque d’omégas 3, de fer, d’iode mais aussi d’acide folique qui assure une bonne fermeture du tube neural du fœtus. Ce complexe vitaminique très complet peut être commencé dès la période de conception et poursuivi jusque pendant l’allaitement. Nos deux intervenantes ont véritablement permis à nos Mum-to-be de lâcher prise et de reprendre confiance en elles afin de vivre une grossesse sereine et épanouie. Elles les ont encouragées à ne pas être trop exigeantes avec elles-mêmes et à relativiser. S’il est important de maîtriser sa prise de poids il ne faut pas se frustrer inutilement non plus et faire de cette question une source de stress, mauvais pour maman et bébé. Hélène est sortie rassurée

J’ai noté tous les bons conseils pour lutter contre les maux de la grossesse !

Atelier Préparer l’arrivée de bébé

Nos Mum-to-be ont ensuite pris place dans de confortables fauteuils pour recueillir les conseils précieux d’Anaïs Lunet et Aurélia du Pasquier, de l’agence de baby planning B for Baby. De la valise de maternité au matériel de puériculture, toutes les interrogations des futures mamans ont été passées en revue dans une ambiance joyeuse et détendue. La plupart des participantes attendaient leur premier bébé et nourrissaient quelques appréhensions quant au jour de l’accouchement. Et au-delà des questions purement physiques de gestion de la douleur, la question de l’intendance est revenue à de nombreuses reprises. Que dois-je emporter pour mon bébé et pour moi ? Comment se simplifier la vie lors du retour à la maison ? Et le papa dans tout ça ?

mum-to-be-party-paris-21-septembre-photographe-catherine-delahaye 032 copie

Anaïs et Aurélia ont commencé par donner quelques conseils utiles pour gérer le départ à la maternité et la période de la salle de naissance. Sur ce point, nous n’allons pas vous mentir. Cela peut être long, voire très long. Alors autant bien se préparer ! Vous n’aurez plus le droit de boire ni de manger, mieux vaut donc anticiper et prendre des forces. Préparez-vous un bon plat de pâtes avant de partir à la maternité, dans la mesure où votre prochain repas sera certainement un plateau d’hôpital froid servi dans votre chambre à 3h du matin ! Emportez avec vous un brumisateur, il vous servira à la fois à vous rafraîchir (et donnera au futur papa le sentiment qu’il peut vous soulager !) mais aussi à boire. Ces quelques minuscules gorgées d’eau vous feront un bien fou. Dans le petit sac qui vous accompagnera en salle de naissance pensez à prendre un stick à lèvres, des chaussettes, un magazine (vous ne le lirez pas, mais au moins il sera là) et surtout, surtout, pensez à une petite trousse de survie pour le futur papa. Compote, petits gâteaux, pièces pour la machine à café : autant de petits plus qui lui rendront la vie plus agréable. Par ailleurs, si vous êtes contrainte à la diète ce n’est pas son cas. Pensez à prévenir quelqu’un lorsque vous arrivez à l’hôpital, cette personne sera chargée d’apporter un sandwich à votre compagnon. Cela lui évitera de devoir sortir au plus mauvais moment, par exemple celui où vous perdez finalement les eaux alors que rien ne s’est passé pendant plusieurs heures.

Super conseils prodigués par les baby planners :  veilleuse, multiprise, idées pour la  liste de naissance.… Une belle énergie là encore d’un duo de  choc !  SYLVIE

atelier-bforbaby-mtbp21 septAprès la naissance de bébé et une fois que vous aurez pris vos quartiers de votre chambre, vous serez plus que ravie de trouver dans votre sac : une petite veilleuse qui évitera à vos yeux et à ceux de votre chère progéniture l’aveuglement d’un néon dans la nuit, une multiprise pour votre téléphone ou autre appareil photo et un petit carnet destiné à recevoir des infos importantes telles que le nombre de couches, de biberons ou de tétées. Soyez ferme concernant les visites. Vous venez d’accoucher et avez parfaitement le droit de refuser une visite que vous aviez accepté la veille. Il vous faudra reprendre des forces et de l’énergie pour affronter les mois qui s’annoncent. Quant au papa, il sera votre meilleur allié et il en va de votre équilibre de lui laisser dès le début prendre la place qui est la sienne. Vous êtes dans le même bateau, vous débutez, soyez bienveillants l’un envers l’autre. La fatigue décuple la capacité à s’énerver alors facilitez-vous la vie et n’hésitez pas à demander de l’aide. Qu’il s’agisse de l’aide d’une amie qui vous apporte un bon petit plat, d’un parent qui garde votre bébé 1h pendant que vous prenez une douche ou d’une aide payante il existe de nombreuses possibilités. Certaines vous donnent même droit à une aide de la CAF et à une déduction fiscale, ne les négligez pas. Comme l’a dit Gaëlle : «l’idée de se faire offrir de l’aide est juste top ! ».

 

Avant d’attaquer la dernière partie de la soirée, nos futures mamans se sont retrouvées autour d’un sympathique buffet pour une pause gourmande concocté par Christelle de Les Petites Casseroles, un concept de livraison de petits plats maison à base de produits frais. Mousse au chocolat, quiches, salades, tout le monde s’est régalé. Et pourquoi ne pas profiter de ce concept de livraison à domicile à votre retour à la maison après la naissance ? Une manière d’éviter de penser aux repas et l’assurance de déguster de bons petits plats ! Il n’en fallait pas plus pour convaincre Sylvie

 

Spéciale dédicace aux Petites casseroles : cela fait des mois et des mois que je rêvais d’une mousse au chocolat dont les futures mamans sérieuses sont privées en raison des œufs crus… Rêve devenu réalité grâce à leur délicieuse recette de mousse sans œufs : mmmmm… Je pense que leur prestation figurera sur ma liste de naissance

Atelier nourrir bébé

mum-to-be-party-paris-21-septembre-photographe-catherine-delahaye 075 copie

Allaitement au sein ou au biberon, reprise du travail, choix du tire-lait ou du biberon, … l’alimentation de bébé est un sujet qui cristallise bien des questions ! Nos Mum-to-be se sont montrées très à l’écoute des recommandations d’Aurélia Roze, consultante périnatale chez Éveil Parental et Martina Kerbl, responsable de la marque MAM, la marque experte des tétées détendues. Beaucoup de jeunes femmes présentes souhaitaient allaiter mais avaient peur que « ça ne marche pas ». Aurélia les a immédiatement rassuré, il faut s’autoriser le droit de réussir. Entourez-vous de personnes bienveillantes, amie, sœur, mère, qui ont allaité et sauront vous conseiller. Vous risquez d’entendre souvent tout et son contraire. Il faut faire la part des choses et vous faire confiance, ainsi qu’à votre bébé.

mum-to-be-party-paris-21-septembre-photographe-catherine-delahaye 093 copie

Les jeunes mamans s’inquiètent souvent de savoir si leur bébé « prend assez ». Il est vrai qu’à l’inverse d’un biberon gradué qui permet de quantifier les doses de lait, l’allaitement “oblige” à plus de lâcher prise. Si on ne peut pas quantifier ce que prend le bébé, en revanche on peut observer les couches de bébés et cela peut nous donner des indications tout à fait pertinentes. Mais Aurélia a rappelé quelques points qui permettent d’y voir plus clair. Tout d’abord, plus votre bébé tête, plus vous aurez de lait, c’est une réalité physiologique. Il faut stimuler la glande qu’est votre sein afin d’encourager la production. Le peau à peau est également primordial et ce, dès la naissance. Ce sont tous les bienfaits du BN, le Biological Nurturing. La maman s’installe confortablement et le bébé est posé sur elle. Au contact de sa peau et de son odeur, le bébé va se diriger d’instinct vers le sein et cela favorisera la lactation tout en évitant les problèmes de crevasse. La maman est ainsi plus détendue et plus relâchée. Le plus important ? Savoir reconnaître les signes de bébés qui montrent qu’il est prêt à téter, qu’il avale du lait et que vous soyez à l’aise avec cela avant de sortir de votre maternité.

C’était très intéressant d’avoir les questionnements des autres futures mamans, ça permet de soulever des questions auxquelles je n’avais même pas encore pensé (!) et de trouver des réponses précises à mes questions. J’ai même découvert qu’il existe des conseillères en allaitement ! Les deux intervenantes ont su nous mettre à l’aise. MARIE

mum-to-be-party-paris-21-septembre-photographe-catherine-delahaye 078_2

L’allaitement se met en place en général sans douleurs ; si vous souffrez c’est que quelque chose cloche. N’hésitez pas à vous rapprocher d’une consultante en lactation. Elle accompagne les mères en apportant une connaissance spécifique mais surtout une écoute bienveillante. Prenez également les devants en emportant à la maternité des bouts de seins en silicone. MAM les propose en deux tailles et ils peuvent véritablement sauver votre allaitement en cas de tétées douloureuses. Gaëlle a particulièrement apprécié cet atelier .

Pour moi qui ai choisi de ne pas allaiter, j’ai vraiment aimé de ne sentir aucun jugement et une vraie ouverture sur les choix de chacune… Je dois dire que ça change et ça fait du bien.

Martina ensuite présenté la gamme MAM et son fameux biberon avec valve anti-colique et son ingénieux système d’auto-stérilisation. Très apprécié des bébés, il est doté d’une tétine plate, toute en douceur, qui rappelle le sein maternel. MAM propose également un tire-lait manuel qui s’adapte sur tous les biberons et pots de conservation de la marque. De quoi vous simplifier la vie !

Comment prévenir et soulager les bobos d’allaitement ? Lors cette rencontre futures mamans à Paris, nous avons demandé à deux expertes de partager des conseils issus de l’atelier “Nourrir bébé”. Un focus est porté sur quelques produits clés pour accompagner et apporter confort à la maman qui désire allaiter. Ericka et Christel, deux mamans, témoignent également de leur expérience.

Atelier mode et lingerie

C’est autour de Christel, la fondatrice de Mum-to-be Party et maman de deux enfants, que nos Mum-to-be ont pu échanger sur la lingerie de grossesse et d’allaitement. Il est parfois difficile de savoir quelle taille de soutien-gorge choisir pendant la grossesse et pour l’allaitement. La bonne nouvelle est qu’il existe désormais des modèles élégants et jolis, loin de l’image austère habituelle. Comme l’a rappelé Christel, il suffit d’un constat simple : dès que vous ne vous sentez plus à l’aise, il est temps d’investir dans une lingerie adaptée. Certaines femmes, pendant la grossesse, ne supportent plus les armatures, le choix d’une brassière d’allaitement peut alors s’avérer judicieux. Dans le cas de l’achat d’un soutien-gorge pensez à garder un peu de marge pour la montée de lait, vous devez pouvoir passer une main entre le tissu et votre sein.

Brassière de grossesse et d'allaitement rose pétale Cache Coeur
Cache Coeur
Brassière de grossesse et d’allaitement rose pétale
29,95
Soutien-gorge grossesse et allaitement sans armatures nude
Cache Coeur
Soutien-gorge grossesse et allaitement Iris nude
23,9739,95
SOLDES
Cache Coeur
Soutien-gorge grossesse et allaitement Iris noir
23,9739,95
SOLDES

Cette saison, la marque Cache-Cœur innove avec un soutien-gorge spécialement dédié aux poitrines généreuses : le modèle GLOSS. Avec ses 4 positions d’agrafes et ses bretelles en microfibre il sera garant de confort et de votre bien-être. Sylvie en a profité pour faire son shopping :

J’ai beaucoup apprécié de pouvoir toucher les textiles de qualité présentés dans l’atelier lingerie. Trois chouettes découvertes : le legging de contention, la brassière confortable qu’on peut porter la nuit et la culotte avec empiècements spécial cicatrice de césarienne qui est vraiment une excellente idée.

mum-to-be-party-paris-21-septembre-photographe-catherine-delahaye 087 copie

Cette belle soirée s’est terminée aux alentours de minuit. Un évènement qui a ravi nos Mum-to-be, notamment Ericka: « Soirée géniale et une vraie parenthèse enchantée dans cette belle période, mais souvent pleine de doutes et des questions qu’est la grossesse ! ». Avant de gagner Bordeaux pour la prochaine Mum-to-be-Party, laissons à Sabrina le mot de la fin :

Si la Mum-to-be-Party n’existait pas, il faudrait l’inventer ! J’étais à la recherche d’un événement tel que celui-ci, permettant aux femmes enceintes d’une même région de se rencontrer, d’échanger autour de thématiques développées par des professionnel(le)s de qualité, et éventuellement de poursuivre les échanges au-delà de la soirée. Toutes mes attentes ont été comblées !

Un grand merci à Catherine Delahaye, photographe grossesse et naissance, pour ces superbes photos !

Tags

Partager

Sois la première à donner ton avis !

Laisse un commentaire