Alors que Le Bon Marché a demandé à des marques de mode de créer une collection capsule pour enfants inspirée de la garde-robe adulte, la cosmétique n’est pas en reste pour leur proposer des soins innovants et adaptés à leur peau et leurs gestuelles. Nous vous présentons les nouveautés retenues sur les salons professionnels Babycool, Beyond Beauty et la conférence de presse de l’agence Monet+Associés.

Cosmétiques pour les tous petits

Sophie La girafe
Cette icône se décline désormais en cosmétiques bio et arrive en France, après avoir déjà fait un carton à l’étranger et trouvé sa place chez Harrod’s. Une ligne de produits de soin certifiés Ecocert pour bébé, allant de la crème de change à la crème visage, en passant par l’huile de massage. Travaillant avec un laboratoire finlandais pour la formulation, la marque a été créée par une experte de la cosmétique du luxe, ancienne rédactrice beauté du magazine ELLE, et se veut donc haut-de-gamme. A voir si les mamans qui ont connu Sophie comme un jouet à mâchouiller se laisseront séduire par cette même identité pour prendre soin de la peau de bébé ? Un peu comme MacLaren l’a fait avec des cosmétiques pour mamans & bébés. Plusieurs produits ont été remis à des M2b lors de notre dernière table ronde…nous devrions avoir des retours sur l’usage de ces nouveautés d’ici quelques semaines à quelque mois.
www.sophielagirafebebe.fr

Gamme Bébé Derma de Weleda à la Mauve blanche bio
C’est l’offre naturelle qui manquait pour les peaux très sensibles à atopique de bébé. Nos petits sont de plus en plus nombreux (15 à 20% d’entre eux) à souffrir de dermatites atopiques, rougeurs et démangeaisons. Votre pédiatre vous recommandera souvent des crèmes à base de cortisone et des baumes émolients de grands groupes pharmaceutiques. A la longue certaines mamans seront intéressées de pouvoir calmer et apaiser les irritations avec une solution naturelle, qui a été pensée pour cette pathologie et ne propose aucune huile essentielle notamment (contrairement à la gamme au Calendula de la marque). Les ingrédients clés de cette gamme sont en effet : huile d’amande douce bio, huile de coco bio, huile de sésame bio, mauve blanche bio, cire d’abeille bio. Le packaging comme son parfum sont extrêmement doux et raffiné. Etant moi-même maman d’un enfant à peau atopique, je trouve le lait très agréable et le recommanderais comme soin corporel global. La texture plus riche et épaisse de la crème visage me convient davantage comme traitement local des lésions. La crème de change semble en effet adaptée dans un souci de respect de la peau fragilisée de bébé.

Cosmétiques pour les pré-ados

Et après 4 ans que mettre à son enfant ? Pourquoi devrait-on s’arrêter en si bon chemin côté soin et rituel, et attendre que son enfant se retransforme en ado pour lui présenter des soins pour traiter son acné ? C’est vrai, l’émergence de nouvelles marques de cosmétiques sur cette tranche d’âge semble très opportuniste pour séduire très (trop ?) tôt et fidéliser cette jeune population. Cependant je vois 2 raisons de leur proposer des cosmétiques spécifiques :
1. les éduquer au soin de la peau
2. éviter que leur peau ne soit sensibilisée par des produits « adultes » non adaptés.

L’éducation du soin de la peau est importante, elle est clé quand l’enfant présente une pathologie particulière (eczéma, psiorasis, tâches…) mais aussi en prévention : se protéger du soleil et apprendre à bien nettoyer sa peau (surtout dans un environnement urbain très pollué). Cela fait partie de leur apprentissage de l’autonomie.
Les marques vous le répéteront : la barrière cutanée de l’enfant reste immature jusqu’à l’âge de 12 ans. Elle est donc plus sensible et doit être protégée de manière adéquate des agressions extérieures (pollution, soleil, froid, humidité…). Le recours à des produits développés pour les peaux plus matures peut causer des intolérances et altérer l’épiderme.

Lors du salon Beyond Beauty, nous avons rencontré 2 marques en phase de lancement sur cette offre :

  • PhytoSuisse : elle propose des solutions pour prendre soin pendant toute l’année de la peau des 4 à 12 ans. L’aspect différenciant ? Son sérum qu’on mélange avec la crème de jour ou la crème solaire à la formule et la texture étudiés pour répondre aux besoins précis de l’enfant : un sérum plus huileux pour l’hiver, plus léger pour l’été, apaisant et régénérant en cas de petits bobos. Le packaging a été développé pour une prise en (petite) main facile et un bon usage grâce à la présence de petits pictogrammes guidant l’enfant. La marque se dit naturelle mais ne met pas non plus beaucoup l’accent sur les ingrédients et sur la formulation, qui pourrait rassurer la jeune maman.
    www.phytosuisse.com
  • Nougatine : une jeune marque française fondée par une femme ayant œuvré dans la cosmétique de luxe notamment, propose une gamme de soins gourmands. Alors non, au goût l’enfant ne sera pas tenté de les manger, mais il en appréciera l’odeur grâce aux notes de barbe à papa, choco-noisette et vanille-fraise. L’aspect différenciant ? Outre le plaisir, les produits sont conçus pour répondre de manière universelle aux besoins d’hydratation des peaux des enfants de différentes ethnies et leur formule contient un minimum de 97% d’ingrédients naturels. Les codes packaging sont très féminins et doux, est-ce que les petits garçons se retrouveront tout autant que les filles dans cet univers ?
    www.nougatineparis.com
Les vernis naturels à base d’eau

En tant que beauty addict, je ne suis paradoxalement pas pressée que ma fille touche à tout dans ma trousse de maquillage. Les rares fois où j’ai pu lui mettre un petit peu de rouge à lèvres ou lui mettre des stickers sur les ongles, ce fut la fête ! C’est ainsi que j’envisage le maquillage pour ma petite fille : un moment de fête, et je partage totalement l’approche de SafeNails de pouvoir offrir un vernis naturel que les petites filles s’amuseront à appliquer le temps d’un goûter d’anniversaire, puisque ce vernis s’enlève à l’eau et au savon. Et l’info incroyable que je viens d’apprendre à la rédaction de cet article : cette marque française envisage de lancer un vernis pour les Mum-to-be !!!
safe-nails.fr

La brosse à dent vibrante

Non seulement elle n’a pas le look des brosses à dent Mickey, mais la brosse à dent Issa mini de la marque suédoise Foreo n’offre pas la même sensation qu’une brosse à dent électrique ou manuelle en nylon. Ses picots en silicone ultra-doux prennent soin des dents et des gencives, tout en les massant, et sont plus hygiéniques, car se nettoient facilement et sèchent rapidement. La marque annonce un système de contrôle parental : ainsi si l’enfant n’a pas réalisé ses 2 minutes de brossage au cours des 12 dernières heures, un voyant lumineux “visage triste” s’allume. Voyons le plus comme une manière fun pour l’enfant d’arriver à obtenir un smiley sur sa brosse. La tête de brosse n’est à changer qu’une fois par an, et une charge complète permet 200 utilisations. Recommandée pour les enfants de plus de 5 ans, elle sort fin septembre au prix de 100€
www.foreo.com

 Le cosméto textile

Vous connaissez les vêtements qui encapsulent des actifs pour permettre d’affiner votre silhouette (cf les panty ou culottes scupltantes post accouchement disponibles sur notre boutique). Pour les enfants, nous avons remarqué un polo anti-moustique de la marque hollandaise Mosquitno. Lancé en 2013, ce polo breveté en coton biologique peut être lavé 50 fois sans perdre son efficacité. Le répulsif est en effet réactivé à chaque lavage. Une taille a été pensée pour les enfants entre 8 et 12 ans, au prix de 49,95€. La marque proposant des bracelets et le t-shirt étant surtout utilisé en été, on comprend l’idée du polo, mais une version manche longues avec protection anti-UV supplémentaire serait un vrai plus.
www.mosquitno.eu/polo-for-kids

Le kit tricot

1415_Kit_gilet_bonnet_Bergere_de_FranceQui n’a jamais eu envie de se mettre au tricot pendant son congé maternité et confectionner brassière et bonnet pour son petit ? J’ai été moi-même si admirative du talent de notre rédactrice Alexandra qui me montra fièrement ses créations, que je me sentais bien incapable de reproduire. La marque lance des kits pour débuter en tricot, contenant pelotes, bouton, aiguilles et explication. De 21,50€ la brassière à 29,90€ la combinaison + bonnet. Si le kit rendra le tricot plus facile d’accès, est-ce que ce sera pour autant accessible à toutes en termes de difficulté ? A tester !
www.bergeredefrance.fr

 

Nous avons encore d’autres pépites à vous faire partager, découvertes notamment lors du salon de Cologne ! A très vite pour un autre compte-rendu, en espérant que celui-ci vous ait plu !