Nan mais t’es pas folle de vouloir perdre du poids pendant que t’allaites!” Mais oui, c’est connu, avec de telles envies, la jeune maman ne pense qu’à perdre ses kilos de trop, sa silhouette et pas à la santé de bébé. Mais où est le problème de penser aussi à soi, et qui plus est de vouloir commencer à perdre du poids tout en continuant à s’alimenter suffisamment pour bébé? Aujourd’hui je pars à la chasse des idées reçues et le possible sentiment de culpabilité qui pourrait envahir la jeune maman allaitante : oui, c’est possible de manger différemment pour perdre les kilos résiduels de grossesse tout en allaitant. Allez, découvrons ce que j’ai fait !

Les idées reçues

On pense souvent que parce qu’on allaite, on doit manger beaucoup plus. La faim est là, plus que d’habitude c’est une certitude, mais cependant il serait judicieux de ne pas manger deux fois plus !

En fonction de votre métabolisme (qui peut changer selon les périodes), vous êtes soit dans la catégorie des femmes qui perdent tous leurs kilos de grossesse après quelques mois d’allaitement (moi, 1er allaitement) ou dans la catégorie des femmes qui gardent des kilos même en allaitant (encore moi, 2ème allaitement).

De source scientifique, même si l’allaitement semble augmenter le rythme de perte de poids durant une certaine période de temps, l’ampleur de cet effet reste… modeste !! En fait, cela dépend de la durée, de l’intensité de l’allaitement, de vos caractéristiques personnelles, du poids pris pendant la grossesse (surtout ça ! ), de votre âge, si c’est un premier enfant ou non, du tabagisme et j’en passe… Donc NON allaiter ne fait pas forcément maigrir !!

Contrôler son apport calorique, équilibrer vos repas, ne va pas vous donner un lait moins bon. Votre lait sera toujours le plus adapté pour votre enfant puisque c’est le votre. Attention cependant aux régimes alimentaires très restrictifs car cela peut tout de même influencer sur la quantité de lait.

Par exemple, les femmes qui allaitent dans d’autres conditions que les nôtres, je pense notamment aux femmes du peuple bédouin dans le désert en Egypte, et qui ont une alimentation totalement différente de la notre, ont un lait aussi bon qu’une femme vivant à New York et menant une existence totalement dissemblable !

Si vous variez votre alimentation, votre enfant pourra découvrir plus de saveurs via votre lait. Vous ne le priverez de rien si vous faites juste attention à contrôler vos apports au lieu de doser à la louche la matière grasse pour cuisiner. Mais pas question de se priver de matière grasse pour autant !

Ce qu’il est possible de faire pour perdre du poids
  • On mise sur les aliments sains et rassasiants. Si vous avez une fringale, c’est qu’il est probable que votre précédent repas n’était pas assez complet (légumes, féculents, protéines). Pensez-y ! Optez de préférence pour un fromage blanc, un thé et un fruit lors de votre collation.
  • Ne vous affamez pas, sinon vous allez dévorer au repas suivant et c’est là que les écarts peuvent surgir…
  • Vive les fruits sans restriction ! La banane le soir n’est PAS une mauvaise idée, elle vous calera et c’est plus sain que la tablette de chocolat (si si !)
  • Ne vous privez pas de petits plaisir mais rendez les peut-être un peu plus exceptionnels…
  • Ne vous mettez pas à part à la maison; toute la famille partage le même repas.
  • Consulter une nutritionniste
Ce que j’ai fait

Je me suis inscrite au programme WEIGHT WATCHERS, je me suis laissée guidée et ça marche ! J’ai réappris à manger, et à cuisiner aussi ! Aucun aliment interdit (ok l’avocat c’est le mal si vous voulez perdre du poids) mais un système de points à la journée et une réserve de points hebdomadaire. Plus vous bougez, plus vous pouvez vous « rajouter » des points et choisir de les consommer ou non !

Des réunions chaque semaine avec une pesée confidentielle, un accueil personnalisé avec des animatrices formées, une super ambiance avec une trentaine de personnes en moyenne (et il y a même des hommes), un thème abordé chaque semaine, des applications pour votre Smartphone, des cadeaux… et j’en passe ! Bref des tonnes de moyens concrets pour vous aider réellement à maigrir. J’ai changé mes (mauvaises) habitudes et je me suis ajoutée quelques points supplémentaires les jours de pointes…niveau tétées !!

 Ai-je ressenti la sensation de faim à un moment donné ?

Au tout début peut-être oui, mais cela a rapidement disparu en misant sur les aliments rassasiants à chaque repas et collations.

Ai-je fait du sport en parallèle ?

Oui parce que j’aime ça, pas spécialement dans le but de maigrir. Cardio/Abdos/Jogging une fois par semaine.

N’est-ce pas compliqué le système de points ?

On s’y habitue vite… Les deux premières semaines on ne compte pas donc cela laisse le temps de comprendre doucement le fonctionnement

Ai-je téléchargé et utilisé leurs applications ?

Oui car c’est compris dans la formule que j’ai choisie. Elles sont simples et pratique. On peut vérifier le « coût » en point d’un aliment, chercher une recette, noter ce que l’on a mangé et bien d’autres choses encore

Qu’ai-je fondamentalement changé dans mes habitudes ?

Mon petit déjeuner, qui me permet vraiment de tenir jusqu’à la pause déjeuner. Et des légumes en plus des féculents de manière systématique !

BON À SAVOIR

Les unités « propoints » chez WEIGHT WATCHERS, qui constituent votre capital journalier, sont bien augmentés lorsque vous allaitez exclusivement et un peu moins si vous faites un allaitement mixte.  Tout est calculé à votre première réunion (on peut y assister gratuitement une première fois).

Le résultat

De mon coté, moins 7 kilos depuis début janvier, perdus assez facilement je dois le dire. La première semaine est la plus dure car on change nos (mauvaises) habitudes mais ensuite c’est très simple. Une fois votre objectif atteint, il y a une phase de stabilisation de 6 semaines très importante.

 

CONCOURS

Weight Watchers vous  a proposé de tester cette méthode et de remporter :

  • 1 Pass Lib Weight Watchers d’une durée de 6 mois incluant l’accès libre aux réunions, l’accès illimité aux outils internet et l’application Weight Watchers Mobile2, d’une valeur de 42,50€/mois, soit 255€ au total*
  • 1 abonnement Weight Watchers Online d’une durée de 6 mois incluant l’accès illimité aux outils internet et l’application Weight Watchers Mobile2, d’une valeur de 18€/mois, soit 108€ au total*

Le concours est terminé; merci à vous toutes de vos participations !