Il y aurait de quoi s’arracher les cheveux, de les voir autant tomber après notre accouchement. Pas la peine de se faire des cheveux blancs pour autant car ils finissent toujours par repousser, plus ou moins vite. Heureusement, Frédérique Blanc, chef de produits capillaires chez Klorane nous confie ses secrets d’experte pour accélérer la repousse.

Pourquoi les cheveux tombent-ils après l’accouchement ?

Ce que l’on ignore souvent, c’est qu’il y a deux types de chutes de cheveux :

  •  La chute chronique : liée à la génétique, irréversible puisque dans ce cas de figure, les bulbes ont épuisé leur quota de cheveux défini génétiquement.
  • La chute réactionnelle : liée aux changements hormonaux, au stress, à la fatigue dans laquelle le cheveu meurt mais pas le bulbe qui poursuit son processus de fabrication du cheveu. C’est ce qui se produit chez la moitié des femmes après la grossesse. La chute brutale d’hormones oestrogènes après l’accouchement entraîne la chute massive de cheveux qui seront progressivement remplacés par de nouveaux.

Peut-on éviter la chute de cheveux après l’accouchement ?

L’éviter non. En revanche, il est possible de freiner la chute des cheveux (qui une fois morts mettent trois mois à tomber) avec un traitement anti-chute complet à suivre… pendant trois mois. Ces shampoings et traitements dont l’action stimule le métabolisme des cellules et la micro-circulation vont freiner la chute des cheveux et accélérer l’arrivée des cheveux suivants.

On peut également stimuler le métabolisme des cellules et la circulation via les compléments alimentaires qui en apportant des vitamines B, des acides aminés soufrés, du sélénium, du zinc aident à la constitution de la keratine du cheveu et à son renforcement.

Quel geste bannir quand nos cheveux tombent ?

Lorsque le cheveu manque de brillance, qu’il est plat et fin, attention à ne pas utiliser un shampoing trop nourrissant qui risquerait de les alourdir si ils ne sont pas secs.

Quel geste introduire dans sa routine de soin ?

Le massage du cuir chevelu va véritablement agir à la repousse du cheveux car il active la microcirculation sanguine et l’afflux de sang et d’oxygène vers les racines. Lorsqu’on applique un soin stimulant, il est utile (et agréable) de se masser quelques minutes le cuir chevelu en partant de la nuque et en remontant jusqu’en haut du crâne en effectuant des spirales avec les doigts. Attention à ne pas frictionner le cuir mais bien le masser en maintenant les doigts au contact de la peau au moment du mouvement de va-et-vient.

BON À SAVOIR

L’allaitement retarde la chute des cheveux. Si vous connaissez toutefois une chute de cheveux pendant votre allaitement, vous pouvez utiliser de la levure de bière alimentaire en quantité raisonnable. Levure de bière qui stimule aussi la lactation. Bonne nouvelle : il existe des compléments alimentaires compatibles avec l’allaitement, nul raison de ne pas en profiter !

Quels produits anti-chute choisir ?

Klorane propose une gamme complète à l’extrait d’un arbre originaire d’Amérique du Sud, le Quinquina, aux vertus stimulantes et fortifiantes, pour freiner la chute et redonner santé et densité aux cheveux après l’accouchement. 

  • Shampoing à la Quinine et aux Vitamines B à utiliser aussi souvent que nécessaire pour redonner force et vigueur aux cheveux
  • Baume après-shampoing à appliquer sur des cheveux bien essorés. On laisse agir quelques minutes seulement, avec un petit massage. En plus d’être fortifiant, il démêle aussi les cheveux. On en profite pour démêler avec un petit peigne, de sorte d’éviter par la suite de trop tirer sur ses cheveux et aggraver leur fragilité !
  • Soin sans rincage intensif à appliquer sur cheveux secs et sans rincage tous les matins sur le cuir chevelu et les longueurs. Idéal pour les mamans débordées, qui n’ont pas le temps d’appliquer un baume ! Compatible avec l’allaitement

Côté compléments alimentaires, nous vous conseillons chaudement la cure 100% naturelle de D-LAB, une marque française de nutricosmétiques que nous avons testée. Plus d’informations en cliquant sur le produit ci-dessous :

Qu’avez-vous essayé de votre côté ?

Crédit photo : Christophe Lallemant
Virginie porte le haut grossesse et allaitement Pomkin et le châle d’allaitement gris Séraphine