J’ai été vraiment très heureuse de pouvoir rencontrer Vanessa. Son témoignage me semble si encourageant pour les futures et jeunes mamans qui ne reconnaissent plus leur corps pendant et après leur grossesse. On connaît Vanessa comme mannequin, comédienne et maintenant égérie d’une marque de cosmétique…bref dans un rôle d’image et dans un certain contrôle. Pourtant, si Vanessa a appris quelque chose de ses grossesses, c’est bien le lâcher prise. Témoignage.

Une grossesse compliquée

La première grossesse de Vanessa était doublement traumatisante. Non seulement elle était sommée de rester allongée, elle qui était si active. Mais elle avait pris 35kg, passant d’une silhouette très fine à une enveloppe qu’elle avait du mal à accepter. Passé l’accouchement, il restait 25kg sur la balance et la question de savoir comment vivre cette nouvelle féminité. Si elle ne prit “que” 16kg pour sa 2ème grossesse, elle dut encore une fois ralentir le rythme. “On se regarde alors différemment” me confie-t-elle.

Un nouveau regard

Ce regard, ce fut tout d’abord celui posé par le monde extérieur sur cette nouvelle apparence. Finie la taille de guêpe Classe Mannequin à la télévision, Vanessa Demouy avait des formes et ne s’en cachait pas avec un rôle de proximité au théâtre. Elle constate alors que sa grossesse a un effet particulier sur sa vie professionnelle :

Plus je m’arrondissais, plus mon rapport aux femmes s’harmonisait. Grâce à leur regard plus bienveillant, j’ai redécouvert les femmes. En devenant maman, j’ai eu l’impression d’être rentrée dans un cercle !“.

Vanessa accepte sa nouvelle féminité, sa nouvelle taille (d’un 34 à un bon 38/40) et pose un regard plus tendre sur son corps.

Le bien-être au coeur de cette nouvelle féminité

Vanessa est une femme très simple, qui a très vite quitté Paris pour vivre à la campagne avec ses enfants. Elle se dit très fidèle en cosmétique et plutôt attirée par les marques de parapharmacie, comme Avène ou La Roche Posay.

Loin d’être dans l’ultra-sophistication, elle apprécie néanmoins une touche de glamour et de couleurs dans les produits. Pendant sa grossesse, elle recherchait des produits “cocon, doux et avec un vrai notion de plaisir.

Égérie pour les Laboratoires Clémascience depuis janvier 2012, elle dit avoir trouvé leurs compléments alimentaires très efficaces pour stimuler la repousse des cheveux et fortifier les ongles après accouchement (Poméol Capillaire, la boîte de 60 comprimés à 14,30€ sur le site ). La gamme de produits qu’elle représente s’articule autour des bienfaits de la pomme, ou Pomothérapie. Autre produit qu’elle aime beaucoup utiliser pour retrouver une peau plus ferme et lisse: Element Hydro-Tonic. Il s’agit d’une huile minceur “hydratante et très agréable à l’utilisation“, pour réduire la cellulite aqueuse.

La thalasso post natale, elle la recommande vivement. Elle est partie après sa 1ère grossesse avec son bébé de 3 mois et demi en Bretagne pendant 1 semaine. Ce séjour fut un excellent moyen de se réapproprier son corps, du fait qu’il soit massé et touché. Et elle n’a, depuis, pas perdu les bons gestes appris avec bébé, puisqu’elle a instauré un vrai rituel après le bain. Son huile de massage favorite? L’huile bio Acorelle pour bébé (qu’on trouve chez Mademoiselle Bio).

Merci à Vanessa d’avoir partagé avec nous son expérience !