Baby sera geek ou ne sera pas ! Plus que dans l’air du temps, les écrans sont partout, impossible de le nier, il est difficile aujourd’hui de résister au fameux « pas d’écran avant 3 ans ». Succomber à la facilité de calmer son petit en lui mettant un smartphone dans les mains… cela nous est arrivé à toutes. (Mère parfaite, sors de là) Voilà, toutes.

Avec grosse modération et en présence des parents

Ce n’est pas parce que l’offre en matière d’applications pour tout-petits se multiplie qu’il faut faire n’importe quoi. Ah ça, il est aisé de trouver des avantages à l’utilisation des smartphones ou autres tablettes : bébé est occupé, il nous laisse les mains libres ! Certes. Mais non justement. Là où il est tentant de le laisser jouer tout seul à colorier ou écouter une histoire, notre rôle de parents consiste justement à rester présent pour accompagner l’enfant. Lui expliquer, utiliser donc cette activité comme une plus traditionnelle : construire un puzzle non virtuel par exemple ou coller des gommettes.
Gare aussi aux doigts “grasouilles” sur les écrans et au risque de casse… à prendre en compte dans le calcul : gain de temps/productivité !

Quelles applications pour les bébés ?

Dès 6 mois, la traditionnelle boîte à meuh est indispensable. Simple et efficace, cela fera marrer tous les bébés sans exception. Vous, aussi, mais après 5 fois, vous regretterez amèrement ce téléchargement. Je vous ai prévenu.

Dès 18 mois, les coloriages sont très pratiques et surtout, utilisables pendant de longues années. Le livre de coloriage par Peep Software

Dès 2 ans environ, ce sont les puzzles virtuels qui seront appréciés de nos petits.
Il en existe également une quantité hallucinante, de quoi bien remplir vos smartphones : Shape Builder

Enfin, pour les plus grands, les « pré-school », on pourra leur proposer des applications éducatives pour démarrer de façon ludique, l’apprentissage des lettres, des bruits des animaux, des chiffres, des couleurs, etc. Avec par exemple Dr. Panda

Les belles histoires, elles, à lire, relire, écouter et…ré écouter sont des valeurs sûres pour tous les âges. Certaines sont plus « interactives » que d’autres. Permettant aux petits de toucher en plus d’écouter. Ne serait-ce que pour tourner les pages ou animer le héros de l’histoire.
La princesse et le crapaudLe concert d’été de Boubou l’OursonLes contes des enfants: (très pratique, car ils s’adressent à une cible d’enfants allant de 3 à 9 ans)

Les applications pour les jeunes parents

appPabobo-launchFRPratique quand on part dîner avec bébé chez des amis non pourvus d’enfant eux-mêmes (les pauvres, ils ne savent pas encore ce qu’ils loupent), les applications proposant des berceuses, mais aussi des veilleuses (attention tout de même à ne pas les utiliser trop près de la tête de l’enfant) peuvent vraiment dépanner !

Un exemple d’application « berceuse » et l’application de Pabobo, spécialiste des veilleuses

Pour les parents encore, il existe des applications pour tout (je ne pouvais pas ne pas vous la faire… désolée) :

Beaucoup d’offres, de tentations, encore une fois, attention à ne pas laisser un petit prendre l’habitude d’être « gardé » calme par un écran, vous le paierez un jour ou l’autre et … l’enfant également. Un bébé doit apprendre à s’ennuyer aussi.

Cependant, nous sommes dans une époque où l’usage des écrans fait tout simplement partie de notre quotidien, donc il est inimaginable de refuser leur accès à nos enfants.
Tout est encore une fois question de juste mesure, d’intelligence et de responsabilité de la part des parents ! Regardez bien, tout comme pour un jouet, l’âge préconisé par l’éditeur de l’application que vous souhaitez télécharger, il ne faudrait pas viser trop bas ou … trop haut !

Pensez à mettre votre appareil en « mode avion » avant de le confier à votre enfant. Afin d’éviter tout achat/téléchargement accidentel et limiter l’accès aux ondes, dont on ne sait toujours pas, officiellement, si elles sont ou pas néfastes. (j’ai comme un doute moi). Sinon, vous pouvez toujours “recycler” votre plaid Bellyarmor utilisé pendant votre grossesse et donner l’habitude à votre petit de s’en servir sous l’ipad pour le protéger.

N’hésitez pas à nous laisser vos applications préférées en commentaire !